Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le pouvoir n'est pas l'Algérie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le pouvoir n'est pas l'Algérie

    Critiquer le bilan du gouvernement de Abdelaziz Belkhadem ou encore celui de Abdelaziz Bouteflika n'est en rien une critique visant à nuire à l'Algérie comme veulent nous le faire croire les politicards corrompus d'Alger.

    Au contraire, "une critique objective basée sur des arguments concrets" visant à exposer les erreurs et les mauvais choix des hommes politiques et les mettre devant leur responsabilités, devrait être un exercice de chaque patriote désireux de voir l'Algérie avancer et les richesses du pays mieux investies au service du bien-être de tous les algériens.

  • #2
    Tout a fait d'accord, Nassim!
    On critique des hommes, leurs politiques, leurs opinions, parcours et conséquences sur le pays (sa stabilité sur le plan économique, politique, sécuritaire … et son image ). On ne critique pas le pays en faisant cela, et cela ne diminue en aucun cas l’amour du pays. Cet amour se manifeste aussi par l’attention et l’intérêt qu’on manifeste vis-à-vis de tout ce qui le touche et aussi par la critique fondée et constructive.

    Commentaire


    • #3
      En effet, il ne faut pas confondre l'homme et la fonction qu'il occupe: à savoir représenter le pays.
      Ceci étant, le chantier pour restructurer le pays est d'une telle ampleur que je me demande qui pourra trouver grâce aux yeux du peuple?
      L'Algérie est un pays jeune et nouveau sortie du colonialisme seulement en 1962; et qui a pendant trop longtemps basé son activité économique sur le pétrole.

      Commentaire


      • #4
        Le pouvoir n'est pas l'Etat et l'Etat n'est pas la patrie!!!
        "La chose la plus importante qu'on doit emporter au combat, c'est la raison d'y aller."

        Commentaire


        • #5
          oui mais ceux qui détiennent le pouvoir ont été élus me semble-t-il

          alors, difficile de se déresponsabiliser
          Dernière modification par Absente, 06 janvier 2007, 10h26.

          Commentaire


          • #6
            Meme si je n'aime pas boutef , lui il a une volonté de fer pour faire avancer son pays.

            Commentaire


            • #7
              C'est le resultat qui compte

              C'est le resultat qui compte chere LUMIERE BLANCHE !

              Combien de gens aimeraient devenir riches? Et pourtant!
              Le Sage

              Commentaire


              • #8
                C'est le resultat qui compte chere LUMIERE BLANCHE !

                Combien de gens aimeraient devenir riches? Et pourtant!
                Ce n'est pas une question de richesse
                Si je te dis que je suis marocain , tu comprendra la suite

                Commentaire


                • #9
                  Il parait que c'est la faute du peuple et non pas des elus !!

                  il l'oublient souvent ma chere DANIELLE.

                  Aussitot elus ils commencent par se plaindre du comportement de leurs electeurs pour camoufler les tarres.

                  Ils commencent a se rappeler de l'importance et de l'existance de ces electeurs a quelques jours seulement des nouvelles elections.

                  A titre d'exemple, avez vous vue un depute ouvir une permanence au niveau de sa circonscription (meme si il beneficie mensuellement d'un budget pour cela) ou un P.PAPC presenter un bilan perriodique a ses electeurs? Ils ne presentent et ne rendent meme pas compte, annuellement, aux militants de leurs partis!

                  Eh oui, c'est la democratie participative dans la pensee unique!
                  Le Sage

                  Commentaire


                  • #10
                    Tout à fait nassim...
                    Ce topic est très pertinent, car l'Algérie a rarement eu les personnes qu'il faut à sa tête. Elle mérite beaucoup mieux.
                    Le peuple a besoin d'être guidé et encadré, tout en sachant qu'il y'a des personnes responsables qui veillent à établir une justice...et une justice sociale.
                    Anti-conformiste mais pas forcément anarchiste.

                    Commentaire


                    • #11
                      sur le principe je partage ce point de vue

                      mais je n'adhere pas quand il s'agit de, systematiquement
                      negativiser la politique de l'Algerie
                      c ce que font bcp de soi disant politiciens d'opposition qui n'ont d' opposition
                      que le nom
                      ils pointent leur nez uniquement pendant les elections
                      l'Algerie a bcp de faiblesse et je dirais peut mieux faire
                      mais je sais aussi respecter le choix du peuple
                      je parle particulierement de la derniere election presidentielle
                      opposant un routier de la politique monsieur BOUTEFLIKA
                      et un "opposant cré et lancé sur la scene"
                      pour ceux qui etaient presents et qui ont voté
                      leur sincerité dira que le meilleur a gagné
                      et le meilleur n'est autre que monsieur le president actuel: BOUTEFLIKA
                      Gone with the Wind.........

                      Commentaire


                      • #12
                        Nassim
                        "une critique objective basée sur des arguments concrets"


                        Exact !

                        mais c' est pas seulement les politicards qui ne possedent pas cette faculté ! le plus dramatique c'est que le citoyen lui meme l' ignore ou plutot la regette totalment !!

                        Il faut juste etudier les contributions ici sur FA por le voir! au lieux de critiquer objectivement et concretement, les gens vont direct a l'insulte et aux comdanations sans fondements en ignorant completement l'etat de chose !

                        Aisni toutes les critiques se ressemblent, sont adressées a tout le monde et donc sans aucune utilité.

                        Exemple d'une critique:

                        "le pays est pourri, la pauvereté seville dans la societé, les fonds sont detournés, abus de pouvoir, le riche devient plus riche et le pauvre plus pauvre ..................etc"

                        Et qui est le responsable?: "bien sûr l' Etat ! "

                        Et qui est l'etat? vaguement: "le president, le roi, les minsitres, les militaires, les voleurs, les hommes d'affaires ....etc et meme l'etranger l' USA, la France, l'europe ... etc !!

                        Ca par exemple c'est la critqiue type valable comme on le voit a tous les sujets, tous les problemes et tous les temps !

                        Donc une critique prete, repetée par tout le monde, tout le monde se sent critique et bon observateur ! mais c'est en faite une critique qui ne permet qu' au critqueur de continuer son fainiantisme: pour lui les autressont responsables et mauvais alors que lui il est honette et integre mais victime !!

                        En realité ces critiques sont inutiles et ne disent absolument rien de nouveau ni d' util ! sinon que ce citoyen qui les formule est incapable de changer quoique ce soit ou de faire une analyse dynamique de la situation et surtouot lui meme il ne veut faire rien du tout !!

                        Ce citoyen pour moi est le plus nefaste pour l'avenir et le present du pays que n'importe quel responsable corrumpu !

                        On dit bien: Minkoum youwalla 3aleikoum = Ceux qui vous gouvernent viennent d' entre vous !!

                        Les responsables ne refletent en effet que l'etat generale du citoyen ! car eux aussi sont des citoyens et viennent aussi de ce pays, ces quartiers et conaissent parfaitement la situation.
                        si ce citoyen continue de se limiter a proliferer ce genre de critiques vaine sur les terraces de café avant d'aller sombrer dans sa sieste sans fin, alors il n'aurra que des corumpus et des voleurs pour le gouverner !

                        Le pays changera quand le citoyen lui meme changera mais pas avant !

                        Jamais Louis XVI n'aurrait accepter, et il a raison, de quitter versailles rien et se passer de ses privileges et son luxe rien que pour nourrir ou loger quelques sans-cullotes affamés !!!!

                        Commentaire


                        • #13
                          je reste convaincu que bouteflika n'est pas l'homme qui faut a l'algerie!!!
                          je ne pense pas qu'il ait ete elu democratiquement par le peuple,
                          je ne peux pas imaginer un seul instant que le peuple algerien puisse cautionner sa politique (repentis, disparus, education), cette homme ose critiquer voir insulter ouvertement le peuple algerien en nous traitant de feneant!!
                          alors encore une fois oui bouteflika n'est evidement pas le seul responsable de tt ce qui se passe en algerie mais je ne vois pas ce qu'il a fait de bien pour arranger les choses, et honnetement je prefere penser que boutef est un incapble plutot que de croire qu'en algerie il y a 30million de gens genetiquement betes et feneants

                          Commentaire


                          • #14
                            Certe Chikita !

                            mais critiquer de la sorte ne change absolument rien ! si Boutef n'est plus President alors il viendra un autre qui est peut etre meme pir encore !

                            tout le systeme est fait ainsi ! et c'est une chose qui se repete avec l'histoire ! Boutef n' est ni le premier et fort probablemnt pas le denrier de son genre !

                            Quand le citoyen condamne la corruption alors que lui meme la donne sans penser un inatnt !

                            Quand le citoyen crit a l'injustice alors que lui meme en abuse a tout instant

                            et quand le citoyen crit a l'humiliation alors que lui meme humilit son proche, voisin et tout ce qui est inferieur a lui !

                            alors c' est clair que rien ne changera !!

                            Le citoyen n'est pas bete mais il n'est pas responsable et il n'est pas pres a sacrifier quoique ce soit pour changer les choses !!

                            Alors pourquoi demande t-il aux grands leaders, de faire de gros sacrifices ??

                            Commentaire


                            • #15
                              tu propose quoi tizi????

                              qu'on se laisse aller jusqu'a la fin des temps???c l'histoire de l'oeuf et de la poule le citoyen est injuste son gouvernement est injuste ils forment d'autre citoyen injuste etc etc..

                              un peuple ne peux pas evoluer sans element declancheur !!!!! el wahye comme on dit ne risque pas de descndre de sitot en algerie alors en attendant on ne peut esperer qu'un chanement au niveu du gouvernement

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X