Annonce

Réduire
Aucune annonce.

"Que Dieu nous débarrasse des hommes" : la chanson féministe qui secoue l’Arabie saoudite

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • "Que Dieu nous débarrasse des hommes" : la chanson féministe qui secoue l’Arabie saoudite



    Des femmes qui portent le niqab et font du roller, de la trottinette, du vélo, jouent au basketball, au bowling, dansent de tout leur corps, et surtout chantent leur rejet du pouvoir et de la domination des hommes : le clip de la chanson "Hwages" ("Obsessions") de l’artiste saoudien Majed Al-Esa fait des remous dans le royaume wahabbite.

    Le clip a déjà atteint, en moins d’une semaine, plus d’1,5 million de vues sur YouTube. Dans la première partie, les femmes en niqab montent à l’arrière d’une voiture. Le siège du passager est resté vide et le chauffeur est un jeune garçon, mineur en droits, comme ces femmes. Les femmes claquent dans leur main et chantent : "Que Dieu nous débarrasse des hommes ", une expression quelque peu désuète surtout utilisée dans la région d’Al-Qassim, au nord-ouest de Riyad et connue pour être très conservatrice. L’expression signifie en somme "fiche le camp". Comme une incantation, les femmes du clip répètent cette phrase plusieurs fois.

    On les retrouve ensuite en train de faire du roller, de la trottinette, de jouer au basket, de danser. Le fond sonore évolue : "Les hommes nous ont rendu malades psychologiquement", "ils nous rendent folles", osent-elles chanter. Le clip fait ensuite entrer dans "la maison des hommes", qui n’est autre que la Maison Blanche, peut-on deviner à la présence derrière le pupitre du président américain élu Donald Trump, sous la forme d’une marionnette. Dans l’assemblée, la présence des femmes est interdite, indiquent des pancartes. Les femmes, toujours en niqab, partent ensuite jouer au bowling. Ce qu’elles visent et parviennent parfaitement à faire tomber : des quilles avec des photos d’hommes.

    Dans la deuxième partie du clip, le rythme de la chanson change. Ce n’est plus dans le dialecte de la région d’Al-Qassim que les femmes chantent. C’est en dialecte bédouin saoudien. Egalement une reprise d’une vieille chanson bédouine dont elles n’ont gardé que quelques phrases pour dire de façon métaphorique leur mauvaise fortune.

    Sur les réseaux sociaux, les Saoudiens sont nombreux à dire qu’ils aiment le rythme et le message du dernier clip de Majed Al-Esa – alors qu’à l’inverse, l’œuvre a tout pour énerver les conservateurs du royaume. Au printemps dernier, l’artiste avait fait trémousser l’Arabie saoudite avec son clip Barbs, une danse trop provocante au goût de certains.
    Ta vitesse importe peu tant que tu n’arrêtes pas. Confucius

  • #2
    ...une fatwa ne va tarder à leur tomber du ciel... un niqab tout en couleur et le tour est joué...merci Molker pour le partage
    ..."Le sourire que tu m'envoies, revient vers toi" ...

    Commentaire


    • #3
      Avec plaisir fella ,mais je trouve ces jeunes filles bien courageuses ou inconscientes !
      Ta vitesse importe peu tant que tu n’arrêtes pas. Confucius

      Commentaire


      • #4
        La jolie voie , le rythme, le sujet, le lieu, tout participe a faire de cet ovni, une pépite
        Merci molker

        Commentaire


        • #5
          L idée, par la chanson est astucieuse.

          ...... respect à ces femmes.....petit à petit, de quelques manières que ce soient, elles y arriveront.....chapeau!

          Commentaire


          • #6
            Merci molker
            Tout le plaisir est pour moi Tizout
            Ta vitesse importe peu tant que tu n’arrêtes pas. Confucius

            Commentaire


            • #7
              ...une fatwa ne va tarder à leur tomber du ciel...
              Mais ils auront du mal a identifier les femmes du clip, c'est peut être des européennes, des asiatiques, ...

              Commentaire


              • #8
                L'art nous sert a dire une époque, ses aspirations , ses problèmes ect
                Je crois que ce clip a parfaitement rempli sa mission, en plus avec une rythmique qui pourrait concurrencer David guetta, surtout la deuxième partie qui est tellement courte que c'est frustrant
                Par contre , je pense qu'il y a des clans dans le pouvoir qui soutiennent ce genre d'artiste et leur fourni une protection.. Au moins juridique

                Commentaire


                • #9
                  ce ne sont pas les hommes qui font problème mais les b'nou kelboun...

                  Quoi qu'il en soit, c'est une excellente façon de ridiculiser les c...
                  Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                  Commentaire


                  • #10
                    j'aime bien y'a du talent !
                    dans ce monde arabe, les femmes sont bien bien plus intéressantes que les hommes..
                    je suis convaincu que si on les laissait vivre pleinement et librement,les saoudiens pourraient se révéler être des gens ...comme tous les autres.
                    Dernière modification par xenon, 04 janvier 2017, 10h33.
                    ارحم من في الارض يرحمك من في السماء
                    On se fatigue de voir la bêtise triompher sans combat.(Albert Camus)

                    Commentaire


                    • #11
                      On en veut a l'Arabie Saoudite visiblement
                      Les croisades sous une autre forme ... Non plus par l'épée mais par le pervertissement de la société, monter des catégories de la société les unes contre les autres (étrangers vs citoyens saoudiens, Femmes vs Hommes)

                      Qu'Allah préserve cette terre et la protège du fassad
                      Amin
                      Ma nnan-ay-d matta teliḍ? Assen-iniɣ
                      Amezwaru nečč d-ineslem din d-amaziɣ din d-adzayri

                      Commentaire


                      • #12
                        Et je tiens à ajouter que , certes l'Etat Saoudien ne fait rien pour combler cet espace qu'il laisse à l'Occident pour pervertir sa société, et je reconnais parfaitement que certaines lois (non pas issues de l'Islam , mais de leur propre ijtihad .. teinté de misogynie ...) vont a l'encontre des droits des femmes.

                        Mais l'Occident, de sa nature hypocrite et opportuniste, exploite cette faille sociale pour corrompre une société musulmane
                        Ma nnan-ay-d matta teliḍ? Assen-iniɣ
                        Amezwaru nečč d-ineslem din d-amaziɣ din d-adzayri

                        Commentaire


                        • #13
                          les saoudiens pourraient se révéler être des gens ...comme tous les autres.
                          Biensur qu'ils sont des humains comme les autres. Ayant frequenté des Saudiens, je dis meme qu'ils sont tres discipliné, polis, respecteux.

                          Commentaire


                          • #14
                            Qu'Allah préserve cette terre et la protège du fassad
                            Amin
                            Et pourquoi donc Allah préserverait spécialement l’Arabie ? ...

                            Commentaire


                            • #15
                              Salam Molker

                              Hadi hya lmossika
                              bravo les filles
                              Taroua ddante" qui veut dire "Les enfants ont été emportés (par l'eau)" que cria une femme berbère qui faisait sa lessive au bord du fleuve quand les crues emportèrent ses enfants!

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X