C’est une des mesures-phare de ce début d’année en Zambie. Le gouvernement du pays vient d’autoriser les femmes à prendre un jour de congé par mois durant leurs menstruations. Cette loi sera en fait appliquée à toutes les femmes actives et leur permettra de rester chez elles afin de gérer la fatigue et les douleurs liées aux menstruations

Une avancée du droit des femmes…

Les supporters de cette loi estiment qu’elle constitue un progrès dans la reconnaissance des droits des femmes au travail, d’autant plus que cette loi n’aura pas d’impact majeur sur les performances de l’entreprise,

Si selon la loi, un patron qui refuse à une employée son « jour des mères » peut-être poursuivi, n’en reste pas moins qu’une femme prise en flagrant délit de mensonge pourra être renvoyée. Ainsi, explique la ministre du travail Zambienne Joyce Nonde-Smukoko à la BBC « il ne faut pas quitter la ville, aller chez le coiffeur, ou faire les boutiques, ce qui serait un motif de licenciement».

20mn..26.01