Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Peut-on être arabe et bon père de famille ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Peut-on être arabe et bon père de famille ?

    Drôle d'interrogation?

    - Beaucoup d’illustrations audio visuelles ont vanté les qualités du sénateur Mc Cain, mais une vidéo est en tête du palmarès. Il s’agit de celle, où, pendant la campagne qui l’opposait à Obama, une dame l’interpelle et lui murmure qu’elle a peur d’Obama parce que c’est un arabe.

    Beaucoup d’illustrations audio visuelles ont vanté ses qualités, mais une vidéo est en tête du palmarès. Il s’agit de celle, où, pendant la campagne qui l’opposait à Obama, une dame l’interpelle et lui murmure qu’elle a peur d’Obama parce que c’est un arabe. Le mot en lui-même lui fait peur alors elle ne veut pas le prononcer trop fort. Il lui coupe la parole et lui répond très sérieusement, posément : « non madame, c’est un père de famille respectable et un honnête citoyen avec lequel je suis en désaccord… non, il ne l’est pas ». Comme si c’était incompatible. Mais laissons aux Américains la responsabilité des idées qu’ils véhiculent, ce n’est pas le sujet ici.

    En revanche, le fait que les médias français se saisissent précisément de cette vidéo pour démontrer le fairplay du candidat McCain face à son adversaire Obama, me laisse au mieux perplexe, voire animée d’une colère profonde.

    La diffusion de cette séquence, à la hussarde et sans réflexion, est une preuve supplémentaire de la méconnaissance du malaise qui sévit dans notre pays. Cette légèreté d’appréciation est d’autant plus grave qu’elle prend place en ces temps où le débat identitaire atteint une violence inouïe, après une campagne électorale présidentielle brutale et clivante qui a mis une partie de la population en miettes. Les élections européennes annoncent une période encore plus rude puisqu’elles mettent déjà au cœur de la cible les mêmes personnes, « les noirs-les-arabes-les-migrants ».

    Pendant ce temps, une vidéo qui sous-entend l’absence d’humanité des arabes présentés comme incapables d’être de bons parents tourne en boucle sous le prétexte de célébrer les mérites d’un homme politique disparu. Ceux qui l’utilisent sont souvent des personnes voulant bien faire et sans arrière pensée et c’est sûrement un des points du débat que cette désinvolture de leaders d’opinion sur lesquels on pensait pouvoir compter. Mon dernier ouvrage « Une Arabe en France.

    Une Vie au-delà des préjugés », chez Odile Jacob, montre les souffrances psychiques que suscitent ce type de propos. Et le pire, me disent mes patients, c’est que, lorsque le mal est fait et la douleur ressentie, on vous rétorque alors que vous avez mal compris car, bien évidemment, en plus, on va vous expliquer ce qu’il faut comprendre, si on ne vous a pas déjà taxé de paranoïaque.
    (…).
    Il est trop tard pour expliquer à M. McCain qu’être arabe n’est pas une insulte dont il faudrait laver M. Obama, mais il est encore temps de dire que l’on peut être arabe et bon citoyen américain ou français -.

    Par Fatma Bouvet de la Maisonneuve , psychiatre, essayiste, dernier ouvrage « Une Arabe en France. Une vie au-delà des préjugés » Editions Odiles Jacob in Mediapart.

  • #2
    il est encore temps de dire que l’on peut être arabe et bon citoyen américain ou français -.
    Ou musulman et bon citoyen, personne ne lui reprochera jamais rien, le probleme nait quant on met la religion ou son appatenance a une etnie au dessus de tout et de tous, au dessus du bien aitre commun, au dessus des lois.
    Les mains qui aident sont plus sacrées que les lèvres qui prient. - Sai Baba -

    La libertè, c'est le droit de pouvoir dire aux autres ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre -George Orwell-

    Commentaire


    • #3
      J'ai vu la vidéo et cela ne m'a vraiment pas interpellé. Je n'ai pas senti d'affront.

      J'aurais dû.

      Arabe=terroriste, cette équation va nous suivre longtemps.
      Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

      Commentaire


      • #4
        Hello,

        Bachi je dirais plutôt

        musulman = terroriste

        bon certaines personnes qui vivent dans un trou qui pensent que Obama est un Arabe ( au lieu de musulman par ses origines ) est une minorité ( souvent raciste )à ne pas considérer , ils croient aussi que les Afghans, Turcs , tous les Nords africains , tous les asiatiques voilées etc sont arabes, ils ne savent juste pas faire la difference, résultat : c'est la définition Arabe qui en prend.

        Commentaire


        • #5
          En France certains ont découvert les arabes chrétiens d'orient avec un semblant de solidarité très hypocrite.

          Peut-on être extrémiste ou intolérant facho ou délinquant col blanc ou criminel ou escroc ou alcoolique ou .... , et bon père ou bonne mère de famille?

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par mario23
            le probleme nait quant on met la religion ou son appatenance a une etnie au dessus de tout et de tous
            Il ne s'agit pas ici d'un quelconque prosélytisme religieux de la part d'Obama, mais du racisme le plus dépravé et le plus virulent des nazis républicains américains.

            Barack Obama est un Américain chrétien qui a fréquenté une église de Chicago pendant 20 ans, mais malgré cette réalité incontestable, les nazis républicains comme les déchets racistes qu'on voit dans la vidéo ci-dessous, sont si haineux et si racistes qu'ils niaient la réalité et persistaient à accuser Obama d'être un Kenyan Arabe/Musulman.

            John McCain a été salué au sujet de la scène dans la vidéo 1 car il a eu le courage de défendre Obama face à la meute de nazis républicains enragés qu'il était censé chouchouter en approuvant leur racisme virulent.

            Le déchet crapuleux et nazi Trump a exploité ce racisme virulent des nazis républicains en popularisant le mensonge raciste selon lequel Barack Obama n'était pas Américain mais un Kenyan, et n'était pas un Chrétien mais un Musulman (Théorie du complot dite "Birtherism") pour séduire les électeurs nazis et enragés républicains et préparer sa campagne présidentielle 2016 (voir vidéo 2).

            La scène dans la vidéo 1 ci-dessous qui illustre parfaitement le racisme virulent des électeurs nazis républicains, est prémonitoire et annonçait la mort de l'establishment républicain et l'arrivée du déchet dépravé et nazi Trump qui allait enfin légitimer et défendre le racisme des électeurs nazis républicains en étant le candidat préféré du KKK et des néo-nazis.

            John McCain est lui-même un déchet qui peut être critiqué sur de nombreux sujets, mais il parait comme un "gentleman" lorsqu'il est comparé au déchet dépravé Trump qui est le pire du pire des déchets crapuleux du monde.



            Commentaire

            Chargement...
            X