Annonce

Réduire
Aucune annonce.

djaballah est contre yennayer !!!

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • djaballah est contre yennayer !!!

    IL REJETTE L’IDÉE DU RETOUR AU WEEK-END UNIVERSEL
    Djaballah : “yennayer est une tradition païenne !”
    Par Rubrique Radar Lu (12 fois)

    Fidèle à ses déclarations, le chef de file de l’islamisme radical, Abdellah Djaballah, a réagi, lors de son passage à Constantine, aux déclarations de Bélaïd Abrika concernant le retour au week-end universel. Selon lui, ces déclarations “sont un ballon de sonde du pouvoir”, insistant sur le fait que le vendredi est un jour de repos chez les musulmans qui se rendent à la mosquée pour la Grande prière, tout comme le samedi est le jour du sabbat pour les juifs et le dimanche, jour du Seigneur pour les chrétiens. Aussi “fidèle” à ses provocations, Djaballah se permettra même de porter atteinte aux traditions ancestrales du peuple algérien : “Yennayer est une tradition païenne à laquelle nos ancêtres ont tourné le dos depuis 15 siècles durant”, dira-t-il à la foule.



    1/ selon-vous a-t-il raison concernat yennayer ???

    2/ le retour au week end "samedi-dimanche" qu'en pensez-vous ??

    3/ pourquoi est-ce abrika qui fait cette annonce !!???? il passe d'un statut de "prisonnier politique greviste de la faim" à une fonction "d'adjoint d'ouyahia" ! ..... l'algerie c'est magique !!!

  • #2
    Garder le wek end actuel ou le déplacer ne change rien en Algérie. Les arguments économiques sont de la foutaise. L'algérie vit en exportant des hydrocarbures dont le prix fluctuent selon le marché de l'offre et de la demande, indépendamment des jours de repos. A la limite, on pourrait changer les jours de repos pour les compagnies pétroliéres. Le reste ne produit rien et consomme toute la semaine.
    La question du week end reste une question idéologique revetant une symbolique religieuse, sans plus, comme Djaballah semble l'avoir compris.
    Ouyahia aussi l'a compris. Il laisse donc Abrika en parler pour faire passer la proposition comme proposition kabyle, donc à rejeter par le peuple, automatiquement.

    Pour yennayer, Djaballh est dans son role en étant contre. Si on se mettait à recenser toutes les chose contre lesquelles les islamistes sont contre, il ne restera que... l'islamisme et les islamistes.

    Pas de scoop!

    Commentaire


    • #3
      Je rejoint les arguments d'Ariless dont je n'apprecie pas generalement les contributions pour dire qu'effectivement, l'essentiel est à Hassi messaoud alors qu'importe le samedi,jeudi ou toute la semaine !
      mais ce n'est pas une raison de s'arreter à ce constat, la question comme vous le dites vous deux (ariless et superted ) c'est qu'on est encore dans une phase ideologique et que tous ces sujets ne sont la que pour mieux noyer les questions de DEMOCRATIE.
      Que ce soit Boutef,ouyahia,tous les partis politiques existants sauf peut etre celui d'Ait Ahmed ne sont la que pour amuser la galerie, Abrika me semble etre un meme "garagouz" qu'un Djaballah, ils ne jouent que des roles qu'on leur a gentiment "octroyés" !
      le samedi dimanche pour les "occidentalisés" Abrika et autres SADI de circonstances, et les jeudi vendredi pour les "musulmans" assermentés de ce perroquet de Djaballah !
      et bien,si on veux reellement ETRE d'AUTHENTIQUES ALGERIENS ( c'est deja pas evident pour tout le monde ;-) ) qui ne veulent plus se faire gruger par ce pouvoir parasitaire, la seule solution c'est "geler" nos revendications habituelles liées au partage de roles que ce pouvoir nous a incroyablement limités depuis la pseudo ouverture politique !
      au diable le choix du jour de repos,les questions liées à la religion et autres questions linguistiques tarte à la créme, je veux savoir d'abord si c'est possible svp :

      - OU VA L ARGENT DU PETROLE ?
      - je veux savoir pourquoi il n'ya pas de LIBERTE D'ENTREPENDRE
      - je veux savoir pourquoi la justice n'est pas trés juste
      - je veux savoir pourquoi nos societes nationales sont en panne et comment les faire privatiser dans la transparence et moins de degats possible.
      - je veux savoir par qui et de quel droit un livre scolaire est imposé à nos cherubins....sans aucune concertation.
      - ou est le plan pour sortir notre pays de la mono production petroliere ?

      ces temps ne sont plus à chercher nos solutions dans le "culte et le culturel" le plus urgent c'est de savoir ou va l'argent dilapidé, à partir de ce moment, quand l'argent est retribué dans la transparence la plus complete ( on peux toujours rever ) et bien que chacun VOTE pour son député,son maire,son wali ou je ne sais qui encore, du moment que ces 'lampistes' nous rendront les comptes tous les 4 ou 5 ans tout est negociable ! on ne verra pas alors pourquoi la haut on nous grugera indifinement !

      samedi,vendredi,islam,berbetité, abrika,djaballah ,mon oeil oui !

      Commentaire


      • #4
        il existe des exception tout de meme ds l'economie algerienne ! et puis vous savez c'est aussi pour l'OMC que l'algerie va le faire (si elle le fait) ! il y atres peu de pays ds le monde qui fonctionnent avec le vendredi (arabie saoudite, lybie, ....)

        pour ce qui est de la liberté d'entreprendre ! elle a souvent été bloquée pour proteger les lobbies de l'importation ! désormais elle est freinée acause du secteurs banquaire, du foncier (zones industrielles viabilisées) et de la bureaucratie (heritage socialiste+corruption) ! si on ajoute à cela l'insecurité (de ce coté là ça va mieux) et parfois les blocage du pouvoir (ça a été le cas en kabylie).... ça fait un paquet de raisons !

        mais rine n'est impossible, les choses ont deja commencées à changer !

        Commentaire


        • #5
          - OU VA L ARGENT DU PETROLE ?
          - je veux savoir pourquoi il n'ya pas de LIBERTE D'ENTREPENDRE
          - je veux savoir pourquoi la justice n'est pas trés juste

          Le gros de cet argent va à l'importation de nourriture, de médicaments, des biens d'équipements, de matiéres premiéres et de remboursement des services de la dette à court terme (non rééchelonnée). C'est dans ces réseaux qu'il se perd une bonne partie de cet argent. Une infime somme va directement, en espéces, dans la poche des hauts officiers et des grosses légumes politiques. Les gestionnaires essaient de mouiller le maximum de personnes dans ces réseaux douteux d'import-import, de pots de vins et trafics en tous genre. En fin de compte, il ne reste que les pauvres ploucs naifs et inoffensifs (tels vous et moi) qui réclament un peu de transparence dans la gestion des affaires économiques et politiques du pays. Je connais un bon nombre de gens de ma génération qui n'ont aucun soutien politique ni aucun mentor militaire qui font leur beurre dans l'import-import, les investissements dans des projets douteux, et le lancement d'entreprises éphéméres. C'est cela la liberté d'entreprendre. N'importe qui peut entreprendre en Algérie, à condition qu'il ne le fasse pas en respectant la loi et les regles du marché. Un entrepreneur qui gére ses affaires dans la transparence et le respect des lois est dangereux car il donne un "mauvais exemple". D'ailleurs pourquoi le ferait-il si personne ne l'y oblige. En pratiquant un laxisme généralisé, le pouvoir s'arrange toujours pour avoir quelque chose à reprocher à chaque citoyen, histoire de le tenir par la barbichette et faire peser sur lui l'épée de Damoclés. Le citoyen devient ainsi docile et corvéable à merci. La plupart avouent sans être forcés que tous les algériens sont responsables de la situation actuelle du pays. j'ai fini par le croire. Mais d'un autre coté, je ne connais aucun peuple qui s'invente des lois qu'il respecte spontanément.
          Il faut toujours des institutions d'état pour FAIRE respecter la loi. Un peuple qui ne respecte pas la loi est pour moi chose normale. Si la république française n'obligeait pas les français à payer les impots, pratiquement aucun français n'ira spontanément payer les siens. en Algérie, la Justice n'est pas là pour rendre justice, mais pour gronder, humilier, complexer et punir le simple citoyen. Surtout s'il s'agit d'une citoyenne. Il y a des magistrats honnetes, mais la plupart sont pourris. les plus pourris sont les procureurs. De vrais voyous corrompus qui se comportent comme des féodaux. Des hommes du peuple, par ailleurs braves courageux, se sont fait casser les reins par ce systéme qui pratique la represaille pour un oui ou pour un non. Ils sont devenus effrayés et craintifs, à genoux devant les procuerurs, prets à leur cirer les pompes.

          - je veux savoir pourquoi nos societes nationales sont en panne et comment les faire privatiser dans la transparence et moins de degats possible.

          Les sociétés nationales sont en panne pour plusieurs raisons:

          Les sociétés privées sont aussi en panne.
          Tout d'abord, des raisons culturelles. Les algériens (ils ne sont pas les seuls) ne sont pas un peuple industrieux et conquérants de marchés. Même pas du marché intérieur. C'est un pays qui manque de compétances, contrairement à L'idée répandue. Le systéme éducatif est déficient. Les jeunes sont cassés dés le jeune age par la morale. Considérés comme des hansicapés jusqu'à l'age de 25-30 ans, ils demeurent des assistés toujours demandeurs (à l'état, à la famille, voir même aux pays occidentaux). Un peuple de pleurnicheurs ne peut pas réussir économiquement.
          La culture algérienne ne valorise pas l'étre humain et ne développe pas chez le jeune les notions de confiance en soi, d'estime de soi, ni l'esprit conquérant (initiative). J,ai vu les immigrants veant d'Algérie, du Maroc, de la Tunisie qui mettent 4 à 5 ans pour acquerir ces qualités. Une foule d'agents spécialisés du gouvernement les aident à replatrer tous les dégats dus à l'éducation archaique arabo-islamique orientée vers la morale islamique, la tradition, la soumission et la passivité. Un redosage adéquat des ces "valeurs" avec de nouvelles valeurs (occidentales) permet à ces immigrants d'atteindre un équilibre les propulsant dans le marché du travail où ils s'avérent aussi compétants que n'importe qui d'autre.
          La culture est un facteur déterminant dans la réussite ou l'échec économique d'une nation.
          Un autre raison de cet échec est que le pouvoir n'a aucun interet à voir le peuple prendre son indépendance économique. Un peuple autonome économiquement, qui produit des richesses et réussit son autosuffisance là où cela est possible, n'a presque plus besoin de ses gouvernants dans ce domaine. Le pouvoir algérien désire que ce soit lui qui nourrisse les algériens éternellement. Imaginer un enfant de 4-5 ans non sevré. Sa vie risque fort d'etre foutue. Plus l'autonomie est retardée, plus ont fait des...attardés. Un peuple attardé doit être assisté. Zorro (le pouvoir) est toujours là pour nourrir ces handicapés et les faire travailler pour lui. D'ailleurs, dans la série Zorro, le héro a une sorte de valet sourd-muet (handicapé) nourri par le généreux Don Diégo en échange de loyaux services et de son obéissance.

          - je veux savoir par qui et de quel droit un livre scolaire est imposé à nos cherubins....sans aucune concertation.
          ...le droit d'en faire un idiot et un assité éternel. à l'age adulte, la seule réaction que peut avoir ce chérubin pour protester, c'est d'égorger ses voisins, placer une bombe ou, au mieux, fomenter une émeute violente. Parfois, les prisonniers, les esclaves et les détraqués dans l'asile se rebiffent, mais leur culture ou leur moyens ne leur permettent pas d'être efficaces et organisés. Ils s'agitent un moment, font quelques dégats (parfois meme graves) et se dispersent aprés avoir négocié leur reddition.
          Les algériens sont comme cela. Beaucoup sont conscients de leur état et pensent qu'un changement de régime serait salutaire et serait une condition nécessaire pour se liberér. Sauf qu'en se libérant d'un oppresseur, un autre oppresseur s'est déja préparé à prendre la reléve (souvenons-nous de 1991).

          - ou est le plan pour sortir notre pays de la mono production petroliere ?

          Quel plan? Il n,y a jamais eu de plan de ce genre.
          s'il y a un plan, c'est plutot de maintenir ce pays dans la mono-production petroliére. Dans mon enfance, je merappelle d'un salopard dans mon village qui était seul à avoir un puits. Ils donnait de l'eau potable à tous les foyers avec arrogance. Il était si hautain et méprisant qu'il humiliait des femmes et des hommes sans aucune géne. Il ne perdit sont pouvoir dans le village que le jours où d'autres familles ont accumulé assez d'économies pour creuser leur propre puits. J,ai vu des hommes respectables cracher par terre en apprenant le décés de cepersonnage haissable. C'est à lui que me fait penser le pouvoir algérien.

          Commentaire


          • #6
            Fait rare Ariless, je suis tout a fait d'accord avec toi

            Commentaire


            • #7
              L’islam n’a jamais été, n'a jamais dit de se déraciner, d’oublier et de sortir de ses origines, au contraire il insiste sur le fait d’en être fier. Mais entre ce que dit L’islam et ce que disent les hommes (disant Musulmans) de grandes distances.

              En ce qui concerne le week end, si les raisons économiques sont nécessaires pourquoi pas. Dieu dit « Intachiro » cela veut dire qu’avant et après la prière on doit travailler et continuer a travailler « s’arrêter juste pour la prière et reprendre le travaille » on n’a pas besoin de deux jours pour la prière d’Eldjoumoua. C’est une question d’organisation et de conscience.

              Commentaire


              • #8
                bonjour
                bien dit thirga
                djaballah est connu pour ses declaration hostiles a toute tardition berbere, a toute progression de notre culture, d'ailleur il est contre l'offecialisation de tamazight
                dani

                Commentaire


                • #9
                  Il est contre bcp de choses et en particulier la progression de son pays...

                  Commentaire


                  • #10
                    L'Algérie ne possède pas un bon système économique car comme vous l'avez dit, la majorité des exportations sont des hydocarbures et le gaz naturel.
                    L'Algérie ne peut pas compter indéfiniment sur ses ressources naturelles, elle doit impérativement développer d'autres domaines économiques et pour cela elle est bien obligé de s'alignier sur le model internationale et mettre le week-end le dimanche.
                    Il ne faut pas se réfugier dérrière l'aspect religieux de la chose, presque tout les pays musulmans ont le week-end le dimanche ( en effet, à part l'algérie y'a que un pays qui possède le week-end le vendredi ) et ils ne sont pas de mauvais musulmans pour autant.
                    L'Algérie ne pourra pas avoir d'avenir économique si elle ne s'adapte pas rapidment !!!

                    Commentaire


                    • #11
                      Ce sont des trypes comme djabellah qui ont détruit l'algérie. Pour moi, ces gens sont les ennemis de tout etre vivant, car ils utilisent la religion dans la politique.Quand on arien à dire, on chereche des passages dans le Coran pour faire taire les gens. Dites moi, qu'est ce qu'ils ont fait pour l'algérie à part semer la peur, la haine.Avant l'existance des gens comme djabellah, on avait pas de conflits religions. Aujourd'hui, à cause de ces integristes, on croit pas un instant que le peuple algerien représente un seul peuple.Pour moi, c'est pas nouveau d'entendre de la part de djabellah des propos tels que ceux sur yenayer. J'avais déja entendu des propos du genre, la langue kabyle est la langue des ennemis, l'arabe est la seule langue qui peut avoir un statu officiel en algerie, il faut écrire un code de la famille selon les principes de l'islam( pour eux les principes sont : la femme n'a aucun droit, on peut la lapider, la polygamie.....................).Vraiment, s'il y'a quelque chose que je regrette aujourd'hui c'est le fait d'avoir une meme appartennance patriotique que des gens comme djabellah.
                      ouaoue.........................................com me la vie est dure avec eux
                      C'est simplememnt un avis personnel.

                      Commentaire


                      • #12
                        C'est quoi yennayer?

                        Excusez ma parfaite ignorance de la chose.
                        Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                        Commentaire


                        • #13
                          c le nouvel an du calandrier berbère !
                          Poser une question ce n'est pas de l'ignorance !

                          Commentaire


                          • #14
                            merci Ariless de m'avoir repondu et avec forces details ce que l'Algerien est censé savoir, MAIS c'est encore mieux en le disant sinon le martelant sans répit !
                            si nos sujets de discussions autour de l'Algerie tourneraient à ces faits et rien qu'a ces faits, je peux te dire que tu peux avoir ta kabylie dans 3 mois à toi tout seul ;-) sans avoir à venir nous souler sur des sujets qui ne rassemblent pas mais plutot divisent....et j'enfonce une porte ouverte en disant cela !
                            je sais,on a deja eu tous les deux sur un autre forum le mot de la fin, mais j'espere toujours que la "créme" de notre élite politique du reste principalement kabyle, daigne se focaliser sur ces sujets rassembleurs pour couper l'herbe sous les pieds de nos fossoyeurs !

                            Commentaire


                            • #15
                              Le nouvel an qui est feter le 12 du mois de janvier, est aussi un jour de l an des orthodox russe, alors depuis quand dire que c est un nouvel an kabyle, ceci est faut car c etait une fete religieuse chretienne dans l encien temps.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X