Annonce

Réduire
Aucune annonce.

une jolie histoire

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    salam

    Envoyé par Thirga.ounevdhou
    Bonjour,

    Ca ne m’a pas empêchée de sourire, car je ne m’y attendais pas à sa fin.
    Mais très émouvant ! Je me demande si ça existe encore, de nos jours, actuellement de tels sacrifices.

    Merci pour l'histoire,
    Je ne crois pas thirga.... par contre il va lui dire "va couper tes chevuex c'est encore plus simple non!"

    Les temps ont changé, hadi fi le moyen âge, là ou l'insoucince existait encore

    Laisser un commentaire:


  • Thirga.ounevdhou
    a répondu
    Bonjour,

    Ca ne m’a pas empêchée de sourire, car je ne m’y attendais pas à sa fin.
    Mais très émouvant ! Je me demande si ça existe encore, de nos jours, actuellement de tels sacrifices.

    Merci pour l'histoire,

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    tres belle ton histoire, ce n'est pas la parole qui compte, c'est ce qu'il ya dans le coeur!

    dani

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu


    que c'est emouvant.


    hé ! avec un peu de chance, le mari, il peut revendre vite le peigne et se depeché de recuperer la montre ... :-))))))

    je plaisante bien sure.

    lila16, j'aime bien ce genre d'histoire, elle mettent en scence des valeurs simple que tout le monde oublie pourtant.

    Salut.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Un invité a crée une discussion dans une jolie histoire

    une jolie histoire

    As-Salâmou `Alaykoum J’ai une petite histoire à vous raconter.



    Il était une fois un homme très pauvre qui vivait avec son épouse. Un jour, son épouse, qui avait de longs cheveux, lui demanda de lui acheter un peigne pour parvenir à se coiffer. L’homme, très désolé, lui dit qu’il n’avait même pas assez d’argent pour réparer le bracelet de sa montre qu’il venait de casser. Emue elle aussi, elle n’insista pas pour sa demande. :22:


    L’homme alla à son travail en passant chez l’horloger. Il lui revendit sa montre abîmée à bas prix et s’en alla acheter un peigne pour son épouse.


    Le soir, il revint à la maison, le peigne dans la main, prêt à l’offrir. Quelle fut sa surprise lorsqu’il vit que son épouse s’était coupée les cheveux très courts, les avait vendus et tenait en main un nouveau bracelet de montre.

    Des larmes coulèrent simultanément de leurs yeux, non pas pour l’inutilité de leur acte, mais pour la réciprocité de leur amour.




    Was-Salâmou `Alaykoum
Chargement...
X