Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le nauvrage de la police

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le nauvrage de la police

    Les syndicats de police avaient fait de cette affaire un étendard de leur rhétorique et de leurs
    doléances. Qui pouvait alors décemment le leur reprocher ? Quatre policiers sont blessés, dont
    deux très grièvement, à la suite d’une attaque soudaine, menée avec des barres de fer, des
    pierres et des cocktails Molotov. L’enquête devait être à la hauteur du traumatisme ressenti par
    les agents de tout le pays qui, en montant dans leur voiture de service, ont pu, par instants,
    craindre que ça leur arrive. Mais lundi, le silence des syndicats de police est à la hauteur du
    nouveau naufrage que représentent les révélations de Mediapart pour l’institution policière. En
    publiant les auditions vidéos de certaines personnes entendues dans le cadre de l’enquête sur
    l’agression de policiers à Viry-Châtillon en 2016, qui seront ensuite innocentées, le site
    d’investigation invite chaque Français dans le huis-clos d’un commissariat de banlieue. On y
    voit ce que des dizaines d’articles, d’avocats, de mis en cause dénoncent depuis des années :
    la toute-puissance de policiers dans ce moment si particulier des procédures, où beaucoup de
    choses, parfois irréversibles, se jouent pour l’avenir pénal des justiciables.
    Tout y est lamentable, de l’irrespect total accordé aux jeunes entendus (ils sont rabaissés,
    tutoyés, la mère de l’un d’eux, récemment décédée, est invectivée) à la fabrication de procèsverbaux,
    dont certains font aujourd’hui l’objet de plaintes pour faux en écriture publique,
    l’escroquerie au jugement et les violences volontaires par personne de l’autorité publique. Des
    pratiques d’une gravité extrême, qui dilapident un peu plus le crédit de la police, déjà emportée
    ces dernières années dans une crise de crédibilité sans précédent. Comment exiger ensuite
    des citoyens qu’ils respectent cette institution quand, ivre du monopole de la force qui lui est
    octroyée en démocratie, celle-ci ment, manipule, écrase des jeunes gens à peine majeurs au
    nom de la fermeté ?
    A force de taillader l’uniforme de ses valeurs et son éthique, la police devrait réfléchir à sa
    propre responsabilité dans la vague de critiques qu’elle essuie. Oui, elle n’est pas épargnée par
    le lourd tribut qu’elle paye face au terrorisme et aux radicaux de tous bords. Mais cette réalité
    crue semble la complaire dans un discours victimaire, qui légitime plus ou moins consciemment
    le fait de rendre coup pour coup. Sinon, comment expliquer la gratuité de la pluie d’insultes
    racistes et de coups portés contre le producteur de musique Michel Zecler ? Comment
    expliquer le nombre historique de blessés en maintien de l’ordre ces dernières années ?
    Comment expliquer, enfin, ces vidéos publiées par Mediapart dans lesquelles des
    fonctionnaires a priori expérimentés semblent prendre plaisir à intimider et à humilier des
    jeunes que la justice déclarera ensuite non coupables ? Face à cela, le directeur général de la
    police nationale, Frédéric Veaux, n’a rien à dire, à part : «Je ne laisserai pas faire le procès de
    l’enquête.»
    Voila pourquoi les syndicats de police manifeste devant le parlement .; parce qu'apres avoir voulu instrumentaliser
    le fait divers de Viry Chatillon , un policier gravement brulé etc .., et avoir dénoncé "la molesse de la justice" par rapport au
    réponse pénale.. il s'avere que la procédure et complétement "caviardé".. tout a ete manipulé et la justice ne va pas avoir d'autre choix que de relâcher
    les personnes emprisonnés et d'inculper les policier ayant mener les procédures pour "faux... usage de faux etc".
    Une bombe qui jete la lumière sur des pratiques courante.
    Il ne reste plus aux syndicats d'allumer un contre feu, avec l’aide du ministre de l’intérieur .. qui n'est pas celui du droit .. en manifestant devant l'assemblé
    contre le manque de soutient de la justice au travail de la police.
    C'est l'illustration que l'ont vire a un état policier .. la république de par la présence d'un ministre régalien convoqué a une manif syndicale se retrouve assujettit aux syndicats policier
    surtout celui d'extreme droite alliance .
    Dernière modification par kaghemoussa, 19 mai 2021, 10h18.
    "tout a été dit , tout reste a penser"
    Alain

  • #2
    Le nauvrage de la police
    Une braie cadastrofe
    Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
    Mahomet

    Commentaire


    • #3
      oui comme disait l'autre "l'orthographe c'est la science des ânes".. ceux qui s'interresse a la forme pas au fond
      je n'arrive pas rectifier ...sa restera comme cela
      "tout a été dit , tout reste a penser"
      Alain

      Commentaire


      • #4
        @kaghemoussa
        ​​​​​​
        Je n ai pas voulu me moquer d une faute d orthographe dans le titre
        Mais c est bien la faute de frappe qui m a amuse
        Je regrette de t avoir vexé, c était involontaire
        Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
        Mahomet

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par gdesmon Voir le message
          Je n ai pas voulu me moquer d une faute d orthographe dans le titre
          Mais c est bien la faute de frappe qui m a amuse
          Moi aussi, j'avais plaisanté sur le titre du sujet que vous aviez posté et qui ne comprenait que des chiffres.
          J'avais apprécié que vous ayez pris cela avec humour.

          Commentaire


          • #6
            @Alibigood

            Sympa mais tu peux me tutoyer
            Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
            Mahomet

            Commentaire


            • #7
              "La manif" ?

              En plus grosse récupération politicienne à son maximum pour séduire l'électorat policier en forte majorité très à droite. Il y a presque tous les partis politiques. Des policiers manifestent se plaignent contre le gouvernement et Darmanin participe.

              La très très grande majorité de la population toute origine n'a pas de problème avec la police. Généralités diversions inutiles sauf si c'est pour la campagne électorale. De la violence en ville ou à la campagne y en aura toujours. Il y a un décalage de 30 ans au moins qui suit avec les Etats-Unis et avec beaucoup moins d'armes à feu. Cela fait partie du risque du métier, comme par exemple, 3 gendarmes exécutés fin décembre dans un village du Puy de Dôme et très vite oubliés.

              Pour le fait divers violent à Viry Chatillon, je savais dès le départ qu'après la rafle, au final la justice ne saura pas qui a fait quoi, qui était innocent qui ne l'était pas, vu la loi du silence la peur, les auteurs cagoulés, très peu de preuves, que "des témoignages" revirement, contre témoignages....

              Demain, en plus des violences faits divers habituels, il y aura également toujours la routine avec des bavures ou mauvaises conduites de la part de policiers.

              Rien de nouveau, c'est surtout la campagne électorale.
              Dernière modification par panshir, 19 mai 2021, 13h06.

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par panshir Voir le message
                Il y a presque tous les partis politiques. .
                Sauf les islamo-gauchistes de La France Insoumise.
                Ils ne viennent pas soutenir la police de la République, mais en 2019 ont défilé avec une marche contre l'islamophobie aux côtés d'islamistes identitaires adeptes de l'islam politique.


                Commentaire


                • #9

                  Commentaire


                  • #10
                    gdesmon je ne suis pas "fâché".. c'est vrai que j'ai pas put rectifier le titre que j'ai taper vite fait .. ce n'est semble il pas possible;
                    Ceci dit l'article est intéressant car il décrit , en quelque sorte un état d'esprit.. ou les policiers estiment pouvoir user "légitiment" de tout
                    les moyens , même les plus ignobles (établissement de faux en violant leur devoir d’officier de PJ) pour rétablir un ordre qu'il estime en faveur des délinquants.
                    Mais ce n'est pas la justice qui est au service de la police ... c'est l'inverse.. eux font des investigations et les juges disent le droit en vertu des résultats de ces
                    investigations.
                    Dans un pays ou le ministre de l’intérieur lui même et témoins assisté pour viol... donc lui a droit a la présomption d'innocence..comment comprendre ce deux poids deux mesure
                    comment comprendre que des policiers qui disent lutter contre le "laisser aller judiciaire" accepte de se faire soutenir par un ministre-délinquant alors qu'eux meme s'estime au dessus des lois .
                    Plus cela va , plus le gouvernement fait des concessions a la police , qui l'a grandement aidée avec les gilets jaunes , plus les syndicats en demande pour obtenir d’être au dessus des lois de la république.. d'avoir un statut d'intouchable.. de shériff .. qui arétte et qui juge et qui fait appliquer la peine .
                    "tout a été dit , tout reste a penser"
                    Alain

                    Commentaire


                    • #11
                      kaghemoussa


                      Tu prends parti contre la police accusée de contrôles au facies et de parti pris à l encontre de certaines communautés, peut être à cause de tes origines.?
                      Soulignons encore une fois que la France est malade de son immigration qui est largement à la source de sa délinquance.
                      Le nier comme on l a fait jusqu'à aujourd'hui nous conduit à deux doigts de l arrivée au pouvoir de l extrême droite. Je n ose pas y penser.
                      Il y a beaucoup de personnes d originaire immigrée qui apprécient notre pays et aspirent à y vivrent en paix. Séparons le bon grain de l ivraie.
                      Et demandons aux juges, de sensibilité socialiste, de cesser de se prendre pour dieu en jugeant la société comme seule responsable de la délinquance dans les banlieues. Ce sont des hommes que nous leur demandons de juger, on ne leur en demande pas plus.
                      En attendant, cette manifestation, après la tribune des militaires, révèle un profond malaise latent depuis des décennies. Et le réduire à une simple tactique de la part de l extrême droite, reviendrai à commettre la même erreur que Lionel Jospin, quii disait en 2002, que l insécurité est un fantasme de bourgeois, le Front National était arrivé aux portes du mouvolr.
                      ​​
                      Dernière modification par gdesmon, 19 mai 2021, 16h19.
                      Ce que vous faites de bien et de mal, vous le faites à vous
                      Mahomet

                      Commentaire


                      • #12
                        me renvoyer a mes origines.. supposé ou réel..pour éviter de s'interroger .... sur le fait que nos institutions sont mise a mal par des corporation qui veulent obtenir pour elle mêmes des droits superieur a ceux des autres citoyens, devenir intouchable.
                        J'adore parce que les gens d’extrême droite parle toujours de victimisation .. mais là qu'est ce que les syndicats policiers font pour arriver a leurs fin ..si ce n'est l'ignoble exploitation de quelque faits divers.
                        Enfin il serait bon de rappeler que le syndicat alliance était tout puissant sous sarkosy... il a négocier avec lui la réduction des effectifs de police en échange de revalorisation de salaire ..donc 12 500 postes de policiers ont été supprimer par le"premier flic de France" dont se réclame darmanin... les députés lr qui soutienne soit disant la police ont la mémoire courte.
                        un tiers des poste de commissaire ont ete supprimer par sarkozy toujours avec la bienveillante complicité 'un syndicat de commissaire .. qui a obtenu des revalorisation salariale.
                        Et a l’époque le cheval de bataille était .. la lutte contre la "justice laxiste"... donc rien de nouveau ... juste le moment de nouveau opportun car l’état est faible et que des élections approche.
                        "tout a été dit , tout reste a penser"
                        Alain

                        Commentaire


                        • #13
                          Soulignons encore une fois qu'une partie des français est à son plus haut niveau de victimisation, en montrant sans arrêt du doigt l'immigration via le tri des faits divers, la chasse aux noms ou et nationalités comme durant l'entre 2 guerres,....., et que la France est malade d'une partie de ses boomers.
                          Depuis le début de la crise économique en 1973, c'était reparti de plus belle, avec le parti Lepen (en concurrence avec les droitistes) qui arrive bientôt au pic, 50 ans le 05 octobre 2022, début du déconfinement. La crise économique n'a pas cessé depuis tout comme la victimisation des droitistes et ultra droitistes ceux surnommés les Boomers qui avec l'âge ont des hallucinations naturelles. Qui va payer leur retraite?
                          La délinquance a toujours existé (voir histoire "maisons de correction" début 19ème siècle) proportionnelle à la crise économique sociale comme dans tout pays, voir aux Etats-Unis, bien bien pire, pays qui démontre les véritables causes sans rapport avec immigration. Sur ce sujet, seuls les chercheurs en sociologie, professionnels faits de société sont compétents pour un avis neutre et non politisé.

                          Pour revenir au sujet, dans le contexte de la campagne électorale, des policiers précisent qu'ils manifestent pour une justice plus dure à l'encontre de ceux et celles qui les agressent, et non, comme certains font diversion, contre l'immigration ou une communauté religieuse.....(h-s: l'islamisme radical à ne pas confondre avec français musulmans soutient surtout extrême droite et fait tout pour l'avoir au pouvoir).
                          Dernière modification par panshir, 19 mai 2021, 20h32.

                          Commentaire


                          • #14
                            Panshir bonsoir
                            là ou je rejoint gdesmon c'est dans le fait que tout ceci entretient un climat anxiogène.. on a l'impression d’être aux prémisse d'une catastrophe sociétale ...et justement bien souvent la peur
                            engendre la violence.. cet violence a été préparé quand ont voit des generaux dire que bientôt leur camarade d'actives vont venir pour me tuer ainsi que ma femme et mes enfants ...parce que ils menace bien de morts des milliers d'habitant musulmans de banlieues.. et que cela n’émeut personne et que a la télé les journalistes .. les commentateurs disent "comprendre"...c'est effrayant ont a été exclut de la protection légale et du champ républicain.
                            ont peut en toute "légitimité "parler de la façons dont il faut nous mettre a mort.
                            "tout a été dit , tout reste a penser"
                            Alain

                            Commentaire


                            • #15
                              Vous pouvez répéter en boucle :
                              'il n'y a aucun problème avec l'immigration maghrébine et africaine en France'.

                              L' immense majorité des Français sait que c'est faux.
                              Nos dirigeants le savent aussi mais, par lacheté, ne le reconnaissent que quand ils quittent le pouvoir, comme Gérard Collomb en quittant son poste de ministre de l'intérieur.
                              Il a dit ceci :
                              Aujourd'hui, on vit côte à côte, je crains que demain on puisse vivre face-à-face»
                              Personellement, je participe de moins en moins à ce forum, cela ne m'intéresse plus de dialoguer avec des gens qui sont dans le déni permanent de la réalité, de lire des inepties telles que :
                              - il n'y a pas eu de traite arabo-musulmane
                              - que les sbires du FLN n'ont jamais massacré de pieds-noirs
                              - que les chrétiens sont très bien traités dans les pays musulmans
                              - qu'il n'y a pas plus de délinquants chez les immigrés que chez les Français de souche
                              - etc

                              Regardez-vous le nombril, faites de l'auto-satisfaction, tournez en rond autour de votre pierre noire, insultez les Français,
                              ça ne m'intéresse plus.
                              au n°16 de la rue Grande-Pohulanka, à Wilno, habitait M. Piekielny

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X