Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ouverures des frontières et Conditions de retour des Algériens

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ouverures des frontières et Conditions de retour des Algériens

    Je vous soumet la lecture de ce "Billet" de Hakim Laâlam du Soir d'Algérie
    https://www.lesoird***********/pouss...x-cousin-61917

    Voici la réaction que je lui ai adressé mais je doute qu'il y réagisse ou qu'il la fasse publier par son journal?

    Bonjour Monsieur Hakim Laalam,
    J'aime beaucoup vos rubriques "Pousse avec eux" mais cette fois-ci vous y allez très fort malgré vos craintes "de vous mettre à dos une partie des compatriotes résidents à l'étranger". Le sujet porte sur les mesures anti-covid gouvernementales pour l'ouverture des frontières et conditions de retour des Algériens résidants à l'étranger. D'après votre vision des choses, l'amour du bled mérite bien quelques sacrifices et vous citez "l'avantage du change des devises en Dinars "lorsqu'on vient profiter de vacances au soleil; les dépenses qu'on fait ailleurs "sans broncher ni rechigner, trépigner etc...lorsqu'il s'agit de s'acquitter de prestations facturées par la Dézédie". Je vous dit en passant et franchement que j'exècre ce terme infamant de "Dézédie" car pour moi c'est l'Algérie ou Dzaïr et point barre! Vous ajoutez encore "les faibles transferts de devises en comparaison des pays voisins", sans citer de chiffres (La banque mondiale classe l'Algérie au 8ème rang avec un transfert de 1,8 milliards en 2020) mais en omettant de dire que le système bancaire algérien n'est en rien comparable aux voisins qui ont mis à disposition de leurs ressortissants des plans d'épargnes, d'investissement, de prêts immobiliers etc..., ce que l'Algérie annonce depuis des lustres et encore récemment sans que rien de concret ne pointe à l'horizon! Donc selon vous "nous ne contribuons pas à l'économie de l'Algérie tout en profitant de ses largesses, de sa douceur de vie et de son soleil"? de ce qui précède, nous sommes selon vos critères des patriotes douteux et nous devrions avoir honte de discuter "les conditions de retour" parce qu'on ne se montre pas assez généreux?

    Ca fait très mesquin tout ça et vous ne l'auriez pas écrit si vous aviez seulement pensé un instant que beaucoup d'Algériens expatriés, surtout anciens et même d'autres ne font que vivoter avec leurs maigres salaires ou retraites, sans oublier les chibanis dans des foyers, oubliés; très peux se paient comme vous le dites "des week-end dans des stations thermales à 1000€ en all inclusive" Je n'en connais personne, moi même je ne me suis jamais octroyé ce caprice, mais ça doit exister pour certains, c'est leur droit et tant mieux pour eux! Vous devriez vous mettre à la place d'un "immigré" (désignation ancienne péjorative remplacée par résidents étrangers de tel pays). Vous devrez pour vous seul: 1-Payer un billet à prix surfait;

    2-Avoir un test PCR négatif de moins de 36 heurs en débarquant en Algérie alors que les pays européens et autres, même plus impactés par le virus du Covid 19 permettent jusqu'à 72 heures; ce qui est raisonnable et plus logique pour les voyageurs qui font plusieurs escales!

    3- Faire un nouveau test PCR payant à l'arrivée en Algérie!

    4- Enfin la cerise sur le gâteau de " Marhaba bikoum ou Bienvenue au bled" une quarantaine forcée de 5 jours en hôtel choisi par le gouvernementalgérien et à vos frais "l'immigré" même si le test est négatif!

    5-Le cauchemar qui a hanté vos 5 jours de confinement, celui d'une nouvelle quarantaine de 5 jours si vous avez la mauvaise idée de rester positif ou peut-être qu'on vous contamine? allez savoir sur quoi vous tomberez pendant votre villégiature!

    Je pense que vous rirez jaune si vous étiez dans cette situation et encore je n'ai fait qu'esquisser le tableau des difficultés à rencontrer; car imaginez que vous êtes accompagné d'une famille nombreuse, même de 3 personne vous crierez au scandale; au racket et au diable le patriotisme; au diable "la Dézédie" comme vous aimez à le dire.

    Moi je trouve cela irréfléchi, irrationnel, irrespectueux et un gâchis par le fait de trouillards l'Algérie et Air

    algérie seront pénalisés par non seulement la rareté des vols, donc des voyageurs, mais aussi par le risque de boycottes de tout séjour et ce aussi au détriment des complexes touristiques, des commerces et de la TVA!

    Si l'Algérie a besoin de solidarité, elle devrait instaurer une taxe de séjour comme ça se fait en France et ailleurs lors de séjours en hôtel ou résidences en locations; lancer une souscription pour tous les Algériens où qu'ils soient à l'étranger ou en Algérie; taxer les fortunes entassées dans les coffres des multimilliardaires qui se planquent et qui sont justement les plus grands profiteurs des devises transférées ou échangées dans les banques ou "au marché noir par les "immigrés" Pourquoi l'état n'interdit pas totalement ces marchés noirs? Pourquoi l'état ne décide pas de changer la monnaie pour un nouveau Dinar et par la même occasion démasquer et imposer les fortunes de l'informel et trafics en tous genres?

    Moi je trouve que votre billet est une insulte faite aux Algériens expatriés, très souvent exilés forcés et je ne reviendrai pas sur toutes les raisons (très nombreuses) dues à une faillite de la gestion économique et sociale: après l'indépendance, immigration vers la France qui a laissé le pays est exsangue; le comble pour nos parents qui après avoir guerroyé et résisté contre le colonialisme français qui a fini par reconnaître l'indépendance de l'Algérie, se retrouvent contraints par milliers d'aller travailler chez l'ancien colonisateur pour contribuer au développement de l'industrie et du bâtiment..., de guerre lasse, laissant la construction de leur propre pays chèrement décolonisé en rade! ; quelle humiliation! mais à qui la faute? Déjà des centaines de milliers d'Algériens étaient installés en France (qui ont fait partie de la Fédération FLN et beaucoup contribué au financement de la guerre et aussi en actions politiques, manifestations, attentats, et beaucoup de martyres).

    Voyez-vous, quitter le pays, s'exiler n'est pas toujours un libre choix et peut apporter la réussite et le bonheur comme l'échec et le malheur. Cela implique des sacrifices familiaux, le déracinement avec pertes de parents; des obligations pour énormément de gens qui subviennent à leurs familles en Algérie en se privant et j'en ai connu des exemples de ces "immigrés" qui se privent et dorment dans des colocations et à tour de rôles selons leurs pauses de travail. Beaucoup sont aujourd'hui malades et tributaires des soins et ne retournent plus "au bled" ou rarement!

    Vous devriez rectifier vos préjugés sur "l'immigré profiteur avec son change de devises" qui je le sais sont largement répandue dans le pays, alors que les nababs sont parmi vous ou planqués à l'étranger avec les sommes colossales détournées au détriment du pays! Laissez de côté cette manie de quête du bouc émissaire et œuvrez à rendre le pays plus accueillant et plus attractif et l'argent viendra à vous et non l'inverse, par exemple en construisant des complexes touristiques accueillants et confortables selon toutes les bourses et en les promotionnant avec vols Air Algérie en "ALL INCLUSIVE"

    En conclusion soyez plus courageux et inventifs pour attirer non seulement les A.R.E (Algériens Résidents à l'Etranger) mais aussi les touristes en général. Vous avez l'exemple de la Tunisie, un petit pays qui a peu de moyens et dont le PIB dépend pour une bonne part du tourisme; elle souffre beaucoup plus que l'Algérie de la pandémie mais fait preuve de courage et d'ingéniosité pour préserver et dynamiser son industrie touristique en étant très pragmatique et moderniste sur le plan de la gestion de la pandémie.

    Vous savez très bien que les touristes algériens sont très nombreux en Tunisie et ailleurs; posez vous la question sur l'origine des devises et les quantités exportées? Cela est valable pour le Hajj ou la Omra!

    Je m'arrête là sinon ça va se transformer en manifeste.

    Je vous adresse mes meilleures salutations patriotiques et sans rancunes.

    A. Ben Sayeh
    Belgique
Chargement...
X