Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le préfet de la sarthe annonce la fermeture de la mosquée d'allonnes

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le préfet de la sarthe annonce la fermeture de la mosquée d'allonnes

    Islam radical: le préfet de la Sarthe décide de fermer la mosquée d'Allonnes
    L'activité de ce lieu de culte serait proche de la mouvance islamiste radicale.


    La préfecture de la Sarthe a annoncé ce mercredi avoir engagé une procédure de fermeture de la mosquée d'Allonnes, ville populaire de 11.000 habitants près du Mans, où des prêches légitiment un islam radical.

    La mosquée d’Allonnes est notamment gérée par deux associations installées dans la ville, le Juste Milieu (AAJM) et l'association Al Qalam. Environ 300 fidèles fréquentent ce lieu de culte.
    "Un lieu d'endoctrinement"


    Dans un communiqué, la préfecture de la Sarthe justifie sa décision, citant en avant des prêches incitant à "la commission d'actes de terrorisme et le recours à la violence".
    "D'après des éléments recueillis, des prêches et l'activité de ce lieu de culte, fréquenté par des individus appartenant ou proches de la mouvance islamiste radicale, légitiment le recours au jihad armé, la mort en martyr, la commission d'actes de terrorisme et le recours à la violence, la haine et la discrimination ainsi que l'instauration de la charia", explique-t-elle.


    La mosquée d’Allonnes abrite aussi une école coranique "accueillant environ 110 enfants devant lesquels a été valorisé le jihad armé et qui constitue donc un lieu d'endoctrinement", d'après la même source.

    Plusieurs procédures de fermetures enclenchées

    Au regard de ces éléments, et à la demande du ministère de l’Intérieur, le préfet de la Sarthe a donc engagé une procédure de fermeture du lieu de culte. Selon une source proche du dossier, cela faisait plusieurs semaines que cette mosquée était dans le viseur des services de renseignements.

    Cette procédure intervient également après une interview de Gérald Darmanin dans Le Figaro où il annonçait que "des procédures [étaient] enclenchées pour six [mosquées] dans la Sarthe, en Meurthe-et-Moselle, en Côte-d’Or, dans le Rhône ou encore dans le Gard". De nouvelles fermetures pourraient donc être annoncées prochainement.

    Il y a un an, le 2 octobre 2020, Emmanuel Macron lançait son plan contre "le séparatisme islamiste" lors d’un discours aux Mureaux, dans les Yvelines. Depuis, le ministère de l’Intérieur se félicite que "les 89 lieux de cultes soupçonnés d’être radicaux et répertoriés par les services de renseignement [aient] tous été contrôlés depuis novembre et un tiers sont désormais fermés ou hors d’état de nuire".
    BFMTV
    Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui.

  • #2
    Ce qui me fait réagir n'est pas la fermeture d'une mosquée dans laquelle il y a des prêches haineux, ce qui est devenu banal dans notre pays, mais l'aveuglement de certains élus qui sont devenus des islamo-collabos, comme le maire communiste de cette commune.
    Les membres de ce parti n'étant plus à une trahison près. Après avoir oeuvré pendant des décennies pour l'URSS, ils ont des indulgences coupables pour l'islamisme.
    Ce phénomène s'étend à d'autres partis politiques, y compris de droite, qui pour des raisons électoralistes et pour acheter la paix sociale n'hésitent plus à pactiser avec des islamistes.

    Cette mosquée est gérée par L'association Allonaise pour le Juste Milieu et l'association Al Qalam.
    La première s'est vue remettre un prix pour la paix par la municipalité, il y a juste un mois et ces associations islamistes bénéficient bien entendu de subventions municipales.

    La municipalité d’Allonnes, en Sarthe, a remis, samedi 4 septembre 2021 en soirée, le cinquième prix Yvon Luby pour la paix à deux associations : SOS Femmes accueil 72 et L’Association allonnaise pour le juste milieu.
    Les élus le répètent : « Allonnes est très attachée à la paix et à son accomplissement dans toutes ses formes. » De fait, les habitants étaient conviés, samedi 4 septembre 2021, à la cinquième soirée Yvon Luby pour la paix.


    Source : Ouest France - 08/09/2021

    Commentaire


    • #3
      La mosquée d’Allonnes abrite aussi une école coranique "accueillant environ 110 enfants devant lesquels a été valorisé le jihad armé et qui constitue donc un lieu d'endoctrinement"
      Les écoles coraniques des Mosquées de France devraient être interdites!
      Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui.

      Commentaire


      • #4
        Des enfants endoctrinés dès leur plus jeune âge à pratiquer le djihad armé et baignés dans la haine des mécréants.
        Et après, on va nous bassiner sur le fait que la France porte atteinte à la liberté religieuse de telles gens.

        Commentaire


        • #5
          Il est temps d'appliquer la réciprocité, dans les pays musulmans il devient pratiquement impossible de vivre sa foi outre celle islamique, la fermeture de lieux de cultes est devenue une règle drastique immuable. Sous prétexte de conformités le peu d’Églises existantes ont vues leurs portes cadenassées ...

          Commentaire


          • #6
            Darmanin pouvait la fermer il y a longtemps. C'est bien la campagne électorale, Macron a attendu la dernière année de son mandat pour son plan anti islamisme et le début de la campagne électorale pour le feuilleton qui n'est pas l'exclusivité des autres partis. Il peut annoncer chaque jour une fermeture ou une dissolution jusqu'à avril 2022.

            Commentaire

            Chargement...
            X