Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Coran déchiré, voile à la poubelle : une lycéenne de Caen "choquée mais surtout blessée"

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Coran déchiré, voile à la poubelle : une lycéenne de Caen "choquée mais surtout blessée"

    Une élève de confession musulmane, interne au lycée Jean Rostand de Caen, a été attaquée pour sa religion jeudi 13 octobre 2022. La jeune femme est "blessée" par ces actes mais ni elle, ni sa famille ne veulent porter plainte dans une "démarche d'apaisement".

    Lorsque la lycéenne pensionnaire de l'internat du lycée Jean Rostand de Caen retourne dans sa chambre ce jeudi 13 octobre 2022, elle retrouve son coran déchiré et son voile dans la poubelle : "elle a été choquée mais surtout blessée par cette attaque qui vise sa religion" nous explique Sébastien Duval-Rocher, proviseur de l'établissement. "Mais heureusement que son intégrité physique n'a pas été atteinte" ajoute-t-il.

    Les faits se sont déroulés dans les murs du lycée où elle est interne. Des actes "violents" qui suscitent l'incompréhension : "j'ai été sidéré par ce qui s'est passé, mes collègues aussi. Nous sommes un lycée habitué à l'ouverture d'esprit et à la tolérance et nous acceptons toutes les confessions. C'est inadmissible qu'un élève vive ça" lance Sébastien Duval-Rocher. Le chef d'établissement s'est aussi exprimé en interne à travers un e-mail destiné aux élèves et au corps enseignant pour dénoncer "un acte indigne, intolérable, juridiquement condamnable".

    Le Parquet de Caen a été saisi par la directrice de l'Inspection académique, en vertu de l'article 40 du Code de procédure pénale. Armelle Fellahi, l'inspectrice d'académie dans le Calvados condamne : "cet acte intolérable qui prive une élève d'un de ses droits fondamentaux".

    De leur côté, la jeune fille de confession musulmane et sa famille ne souhaitent pas s'exprimer et n'ont pour l'instant pas souhaité porter plainte "dans une démarche d'apaisement, ils ne veulent pas que cette histoire prenne plus d'ampleur" nous confie le chef d'établissement.


    L'auteur des faits n'a pas encore été identifié

    S'agit-il d'un acte commis par un élève ? "Nous n'avons pas encore identifié l'auteur des faits mais c'est forcément quelqu'un au sein du lycée qui a fait ça" selon Sébastien Duval-Rocher. Et le proviseur espère trouver "le coupable" pour avant tout "discuter, comprendre et surtout mener avec l'individu en question tout un travail autour des questions sur la tolérance".

    Aborder cet événement, échanger sur la tolérance avec les élèves et les sensibiliser, c'est en effet l'objectif du lycée Jean Rostand. Toute la semaine prochaine, des enseignants interviendront en cours d’histoire-géographie, de philosophie et d’enseignement moral et civique dans le cadre de « la semaine de la liberté d’expression ». Une semaine d'hommage à Samuel Paty, ce professeur d’histoire-géographie au lycée de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, qui est mort sous les coups d’un fou de dieu il y a deux ans.
    FR3
    Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui.

  • #2
    C'est pas grave à coté de ce qui est arrivé à Samuel Paty!
    Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui.

    Commentaire


    • #3

      C'est pas grave à cot é de ce qui est arrivé à Samuel Paty!

      Ce qui est arrivé a Samuel Paty n'est pas grave comparé a ce qui est arrivé aux 45.000 morts de 45 a Setif.
      ثروة الشعب في سكانه ’المحبين للعمل’المتقنين له و المبدعين فيه. ابن خلدون

      Commentaire


      • #4
        Ce qui est arrivé a Samuel Paty n'est pas grave comparé a ce qui est arrivé aux 45.000 morts de 45 a Setif.
        Comparaison absurde.

        Si on joue à ce petit jeu, je peux dire :
        'les morts de Setif ne sont rien par rapports aux millions d'Africains et d'Européens réduits en esclavage par les Algériens pendant des siècles'.
        au n°16 de la rue Grande-Pohulanka, à Wilno, habitait M. Piekielny

        Commentaire


        • #5
          la semaine de la liberté d’expression ».
          Je voudrais bien savoir pourquoi cette image est censurée par la lois en France..

          Commentaire


          • #6
            Quelque soit les raisons de cet acte il est à dénoncer et à condamné, combien même c'est un différent entre lycéenne et qu'il n'a rien d'idéologie.

            Par contre que dire alors du harcèlement endurée la jeune Chrétienne de Tiaret il y a quelques années de la part des autorités officielles? ...

            Une jeune femme chrétienne a Tiaret qui avait dans son cœur, dans ses mains dans ses poches ou dans sa tête quelques extraits de l’évangile a eue la malchance de croiser sur sa route un gendarme et un procureur musulmans nourris à la même idéologie et son calvaire commence… On ne peut regarder cela qu’avec suspicion et répulsion.

            Commentaire


            • #7
              Je voudrais bien savoir pourquoi cette image est censurée par la lois en France..
              en 1945 lors des accord de Yalta les anglo-saxon on donner la gestion de la France aux juif pour punir le peuple de France de sa collabos avec les nazis
              en 2022 la France a toujours le statut de vaincus comme Allemagne et le japon imposer par les anglo-saxon
              le plus flagrant et le fuseaux horaire des vaincus paris/Berlin ou Londres interdit a paris de modifier horaire
              LES ACCORD DE YALTA GÈRE TOUT EUROPE

              Commentaire


              • #8

                C'est pas grave à coté de ce qui est arrivé à Samuel Paty!
                dixit Chouan

                Comparaison absurde.
                Si on joue à ce petit jeu, je peux dire :
                'les morts de Setif ne sont rien par rapports aux millions d'Africains et d'Européens réduits en esclavage par les Algériens pendant des siècles'.
                Mon post fait suite a celui de Chouan, ton alter ego, qui a osee une comparaison idiote entre ce qu'a subi la lyceenne et Manuel Paty. Mais bizarement tu feins d'ignorer Chouan auquel je ne fais que repondre par une autre comparaison afin de lui montrer l'ineptie de sa comparaison.
                Dernière modification par delci, 16 octobre 2022, 13h18.
                ثروة الشعب في سكانه ’المحبين للعمل’المتقنين له و المبدعين فيه. ابن خلدون

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par Scipio
                  Comparaison absurde.
                  ca vaut aussi pour la comparaison de Chouan.

                  il n y a aucun lien entre les deux affaires, pourquoi en créer un, cette manière de faire suggère que l'étudiante est responsable du meurtre ignoble de Patty.

                  si tu pense qu'elle doit en assumer une certaine responsabilité, alors, la réplique de Delci a tout son sens.
                  La Réalité est la Perception, la Perception est Subjective

                  Commentaire


                  • #10
                    Je m'étais arrêté au 1er poste et je me disais bizarre CHOUAN a bien changé et fait même preuve d'empathie.
                    Arrivé au second message, je me dis qu'une psychiatrie s'impose !
                    Tu ne peux empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de ta tête, mais tu peux les empêcher de faire leurs nids dans tes cheveux.

                    Commentaire


                    • #11
                      ca vaut aussi pour la comparaison de Chouan.
                      il n y a aucun lien entre les deux affaires, pourquoi en créer un, cette manière de faire suggère que l'étudiante est responsable du meurtre ignoble de Patty.
                      Chouan compare 2 affaires qui ont eu lieu en France, dans le milieu scolaire, à moins de 2 ans d'intervalle.
                      La comparaison est infiniment plus valable qu'avec les évènements de Setif.
                      Cette affaire de coran déchiré est condamnable mais il n'y pas de blessé ni de mort.
                      Evidemment, elle va tourner sur les réseaux sociaux pour exciter les jeunes musulmans et leur faire croire qu'ils sont persécutés en France.

                      Une meilleure comparaison serait ceci, qui passe inaperçu :
                      Source : La Croix

                      Enquêtes ouvertes après les actes de vandalisme dans des églises de Seine-Saint-Denis

                      Tristesse », c’est le mot qui revient le plus souvent lorsqu’on évoque les trois actes de vandalisme qui ont eu lieu en Seine-Saint-Denis depuis six jours. Cette série néfaste a débuté par la démolition de trois statues dans la cathédrale Saint-Denis par un « déséquilibré » mercredi 5 janvier.

                      Puis, quatre jours plus tard, lundi 11 janvier, un paroissien de Bondy trouve l’église Saint-Pierre dégradée, le tronc déchiqueté et un vitrail cassé. Le même jour, le père Serge Nzuzi fait la même constatation dans son église de Saint-Germain-l’Auxerrois à Romainville.


                      Dernière modification par scipio, 16 octobre 2022, 12h24.
                      au n°16 de la rue Grande-Pohulanka, à Wilno, habitait M. Piekielny

                      Commentaire


                      • #12
                        Scipio,

                        En conclusion, toute acte islamophobe doit être comparé à l'affaire Patty, et tant qu'il n'a pas de mort c'est rien ?
                        Tu ne peux empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de ta tête, mais tu peux les empêcher de faire leurs nids dans tes cheveux.

                        Commentaire


                        • #13
                          Chouan compare 2 affaires qui ont eu lieu en France, dans le milieu scolaire, à moins de 2 ans d'intervalle.
                          La comparaison est infiniment plus valable qu'avec les évènements de Setif.


                          Oui ! ... effectivement, les deux relèves de frustrations en milieu scolaire, sauf que malheureusement l'une s'est soldée par un drame...

                          Sinon la Chrétienne de Tiaret à fait objet d'un harcellement de la part de ceux qui sont sensés assurer l'harmonie du vivre ensemble (les gendarmes et le procureur).
                          Dernière modification par infinite1, 16 octobre 2022, 12h55.

                          Commentaire


                          • #14
                            Le Parquet de Caen a été saisi par la directrice de l'Inspection académique, en vertu de l'article 40 du Code de procédure pénale. Armelle Fellahi, l'inspectrice d'académie dans le Calvados condamne : "cet acte intolérable qui prive une élève d'un de ses droits fondamentaux".
                            c'est la règle en république , quand quelque choses ne te plait pas, tu dois passer par la justice et attendre
                            pour la comparaison de chouan.... vous vous attendiez a quoi de la part d'une personne qui a le QI d'une huitre ???
                            tu tombe je tombe car mane e mane
                            après avoir rien fait ...on a souvent le sentiment d'avoir faillie faire ....un sentiment consolateur

                            Commentaire


                            • #15
                              Je vois que la France a un sacré problème au niveau de l' inclusion, comprendre l'autre c'est l'accueillir par l'immersion, c'est aussi son droit d'exister et de pratiquer sa religion... Faut que certain comprenne que l'école n'est pas le front de bataille des élèves et des adultes pathologiques mais bien l'environnement sain où commence notre avenir commun.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X