ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La guerre des boissons gazeuses en Algérie

 
En Algérie, l’industrie des boissons gazeuses est un secteur en constante expansion qui se caractérise par une concurrence très vive.
samedi 16 avril 2005.

En volume, les ventes évoluent régulièrement à la hausse, mais elles restent faibles en valeur à cause de la concurrence des prix. Les boissons gazeuses en Algérie
Tous les moyens sont bons pour faire passer sa pub et optimiser sa force de vente. Coca-Cola ne détient plus que 23% du marché, suivie de Hamoud Boualem avec 20% et Pepsi avec 18%. Ces chiffres ont été divulgués hier par The Coca-Cola Export Corporation et ses partenaires embouteilleurs à l’occasion du lancement officiel de son opération spéciale printemps.

Face au succès rencontré en 2004 du concours qui a permis à 10 heureux gagnants de remporter 10 voitures BMW Série 3, la compagnie remet ça et met en jeu 10 BMW série 1, 116 i cet été. Pour décrocher le sésame, il faut ramasser des bouchons, recomposer le mot « vibrez » et d’y rajouter ensuite le dessin de la clé. Coca-Cola a tourné un spot en Grèce qui sera diffusé à l’ENTV. Rien d’étonnant quand on sait que la majorité des opérateurs économiques mise sur la télévision pour promouvoir leur produit.

La publicité joue surtout avec l’affectif de plusieurs manières. La publicité télévisée peut créer ou renforcer une attitude favorable à des produits alimentaires et générer un acte de consommation chez les téléspectateurs qui ne se servent pas trop de leur esprit critique en ne cherchant pas à contrôler les informations. Les médias à audience captive ont l’avantage de pouvoir facilement transmettre un message sans leur demander un effort spécial d’attention. La publicité de Coca-Cola utilise surtout des scènes de groupe avec une recherche d’expression de joie. Les gagnants de la Série 3 ont été filmés et la remise des clefs a été diffusée à la télévision. Parmi les autres supports, le panneau d’affichage urbain est très apprécié. Dans toutes les villes du pays, au bord des autoroutes ou sur les grands immeubles, différents formats d’affiches touchent un large public. Les promotions visent à maintenir la marque sur le marché, être à l’écoute des consommateurs et répondre à leurs aspirations.

Hamoud Boualem a mis, par contre, du temps pour se secouer un peu. La société est l’une des plus anciennes entreprises algériennes en activité. Sa création remonte à la moitié du XIXe siècle. Il semble se défendre contre les deux poids lourds dans un marché estimé, selon lui, à « 600 millions de litres ». Dans le centre du pays, il est au premier rang. La marque est peu présente ailleurs à cause des difficultés et du coût à faire voyager les produits. Hamoud Boualem peut se rassurer grâce à la cote de popularité dont il bénéficie auprès des Algériens qui plébiscitent en masse ses boissons. Mecca-Cola avec un slogan « Ne buvez pas idiot, buvez engagé » a été lancée sur le marché algérien sans trop de bruit. Proche en goût de Coca-Cola, elle n’a eu qu’un succès mitigé.

Par Kamel Benelkadi, elwatan.com