PDA

Voir la version complète : Les femmes boycottent les magasins de lingerie en Arabie Saoudite


nassim
26/03/2009, 13h57
Les femmes saoudiennes viennent de lancer une campagne de boycott des magasins de lingerie en Arabie Saoudite. La raison? Ces magasins emploient généralement des hommes et cela décourage les femmes d'aller acheter de la lingerie. Et pour cause, les femmes saoudiennes estiment que discuter de lingerie avec un vendeur, a l'effet d'un abus sexuel!

Du coup, les femmes saoudiennes ont décidé de boycotter les magasins de lingerie jusqu'à ce qu'ils emploient des femmes. En attendant, certaines femmes saoudiennes vont acheter leur lingerie à Dubai où les magasins de lingerie emploient plutôt des femmes.

Saudi Women Launch Lingerie Shop Boycott
Before her wedding last year, Huda Batterjee went abroad to buy her bridal lingerie — she just couldn't bear the humiliation of discussing her most intimate apparel with a man.

She had little choice: there are almost no saleswomen in Saudi Arabia.

Now a group of Saudi women — sick of having to deal with male sales staff when buying bras or panties, not to mention frilly negligees or thongs — have launched a campaign this week to boycott lingerie stores until they employ women.

It's an irony of the kingdom's strict segregation of the sexes. Only men are employed as sales staff to keep women from having to deal with male customers or work around men.

But in lingerie stores, that means men are talking to women about bras or thongs, looking them up and down to determine their cup sizes, even rubbing the underwear to show how stains can be washed out.

The result is mortifying for everyone involved — shoppers, salesmen, even the male relatives who accompany the women.

"When I buy underwear in Saudi, some salesmen say, 'This is not the right size for you,"' said Batterjee. "You feel almost taken advantage of. Why is he looking at me in this way?"

So for her wedding trousseau, the 26-year-old went to neighboring Dubai to shop. She now lives in Virginia with her husband.

Heba al-Akki, a businesswoman who supports the boycott, said when she shops for underwear, "I go to a store, pick this, this and that and leave quickly. It's as if I'm buying illegal stuff."

It's not easy on the salesmen either.

At one lingerie boutique in a Riyadh mall Wednesday, salesmen blushed when asked about their jobs. All said they back the campaign to hire female sales staff.

"Even in such open regions as the U.S. and Europe, men do not sell underwear to women," said store manager Husam al-Mutayim, a 27-year-old Egyptian. "I don't let any of my female relatives buy underwear from men. It's just too embarrassing."

Mannequins — headless in keeping with a ban on realistic depictions of women — were displayed in the shop window dressed in modest pajamas. Inside, racks held an array of colorful bras, lacy panties and sexy nighties — along with more day-to-day undergarments.

Under Saudi Arabia's strict interpretation of Islamic law, women are required to cover themselves head-to-toe in black robes in public. But in the privacy of their own homes — and bedrooms — they can wear whatever they want, and sexy undergarments are popular.

But buying them is another story. Fitting rooms are banned in the kingdom — the idea of a woman undressing in a public place with men just outside is unthinkable. So a woman is never sure she has chosen the right size until she gets it home.

"I have bras with sizes ranging from 32 to 38 because I can't get to try them on," said Modie Batterjee, Huda's sister and one of the boycott organizers.

Even male relatives get dragged into the embarrassment. Women are allowed to shop without a male relative, but husbands or brothers sometimes insist on coming along — or the women want them there — to ensure salesmen stay respectful.

Modie Batterjee recalls how her husband fled a lingerie store because he could not bear to hear her explain to a salesman that she wanted high-waisted underwear to hold in her tummy after their daughter's birth.

The boycott was launched on Tuesday by about 50 women who gathered in the Red Sea port of Jiddah at the Al-Bidaya Breast-feeding Resource and Women's Awareness Center, which is run by Modie Batterjee.

The aim is to push for implementation of a law that has been on the books since 2006 which says only female staff can be employed in women's apparel stores.

The law has never been put into effect, partly due to hard-liners in the religious establishment who oppose employing women in mixed environments like malls, where religious police are always on the lookout to keep men and women from interacting.

Hiring women would also deprive men of jobs in a country where more than 10 percent of men are unemployed.

"We are raising awareness and calling for the implementation of the law," said Reem Asaad, a finance lecturer at Dar al-Hikma Women's College in Jiddah, who supports the boycott.

The campaign calls on women to shop at the country's few women-only lingerie stores. Usually stand-alone boutiques or located in malls that have women-only sections, these shops have no windows to ensure passing men cannot look in — and giving women the freedom to actually try things on.

How much impact the boycott call will have is unclear. Almost 1,700 people signed an online petition posted by Asaad on the social networking Web site Facebook. A few Saudi papers have written about it, but the campaign depends mostly on word of mouth.

Not all women support the idea. At the Riyadh lingerie shop on Wednesday, one woman — only her eyes visible through the black veil covering her face — said she is suspicious of women-only lingerie shops.

"Bad things happen there," she said.

What might that be?

Women can sneak a picture of you changing with their mobile phones, she replied and refused to give her name.

source : AP

http://i239.photobucket.com/albums/ff251/alg3rie/algeria2009/ddddfd1.jpg

http://i239.photobucket.com/albums/ff251/alg3rie/algeria2009/ddddfd2.jpg

http://i239.photobucket.com/albums/ff251/alg3rie/algeria2009/ddddfd3.jpg
Des femmes saoudiennes font du shopping à Riyadh.

absente
26/03/2009, 14h13
Sachant qu elles sont trees friandes de dessous, elles font parties des plus grosses consommatrices.....je mettrais vite des femmes á la place des hommes !!!

En tant que Femme je ne me vois pas discuter de la forme d un soutien-gorge ou de la tenue d une culotte avec un mec!! `moins qu il ne soit homo...

Tite-fée
26/03/2009, 14h13
J'adore la lingerie :9:

Et pour cause, les femmes saoudiennes estiment que discuter de lingerie avec un vendeur, a l'effet d'un abus sexuel!

Exagéré ...comme d'hab ...

On se sens mal à l'aise c'est tout !

naw08
26/03/2009, 14h30
En tant que Femme je ne me vois pas discuter de la forme d un soutien-gorge ou de la tenue d une culotte avec un mec!! `moins qu il ne soit homo...

même chose :redface:

j'ai toujour trouvé que la société saoudienne est bizarre!!a la base pourquoi mettre des mecs comme vendeurs de lingerie:rolleyes: !!!!!

momo.05
26/03/2009, 14h59
pourquoi mettre des mecs comme vendeurs de lingerie !!!!!


c'est souvent des mecs aussi en algerie........chaque fois que je suis rentrée dans un magasin ou il y avait des dessous ,ma fois c'etait un mec qui vendait!:rolleyes:


etrange........

verider
26/03/2009, 15h06
bien sur que quand on cherche des mecs vendant des sous vetements on finit souvent par en trouver :mrgreen:

damLaguL
26/03/2009, 15h09
je les comprend surtout dans un pays comme l arabie saoudite je ne savais pas que les homems avait le droit de vendre des sous vetement pour femmes bizarre pour un pays aussi conservateur dans ses lois
meme en france c est rare de trouver ca dans les magasins de lingerie

mimi
26/03/2009, 15h13
Ces mecs encore, olala elles ont raison ^^, ils n'ont pas trouvé des vendeuses?? perso, je n'achètes pas dans un magasin de lingerie ou il 'y a que des hommes, et d'ailleurs je deteste les hommes qui travaillent dans ces magasins :evil: :lol:

nassmlah
26/03/2009, 15h22
moi je prefere acheter de chez une femme on est plus a l'aise

ca me rappelle un vendeur en algerie ou une femme tres grosse a demande' au vendeur si c'est la bonne taille du soutif pour elle sans qu'elle l'essaye il lui a dit je ne pense pas :mrgreen:

katlo zaama hada ydji kedi
kalelha madanitech :mrgreen:

L'OISEAU BLEU
26/03/2009, 15h30
C'est clair qu'acheter de la lingerie devant un homme est gênant, qd on passe à la caisse il voit le modèle, la taille, le bonnet etc, je préfère également les vendeuses pour ce genre d'achat!

mimi
26/03/2009, 15h31
qd on passe à la caisse il voit le modèle, la taille, le bonnet etc, je préfère également les vendeuses our ce genre d'achat!

.. et s'il est un salaud, il te regarde avec un ti sourire sur le coté :lol: :evil:

nassmlah
26/03/2009, 15h37
et s'il est un salaud, il te regarde avec un ti sourire sur le coté


il peut meme t'imaginer avec cette lingerie

FrozenRose
26/03/2009, 15h38
Je n'achète jamais chez un homme de la lingerie! dans le pire des cas où je flash sur un modèle qu'il est le seul à le vendre et donc pas le choix: j'envoie mon mari:lol:!!

mimi
26/03/2009, 15h43
Je n'achète jamais chez un homme de la lingerie! dans le pire des cas où je flash sur un modèle qu'il est le seul à le vendre et donc pas le choix: j'envoie mon mari:lol:!!
Et tu fais comment la prochaine fois ou tu rentres dans le magasin avec ton mari? il te posera la question alors madame il vous va le soutif de l'autre fois?? :lol: mdrr rien qu'à imaginer ..

FrozenRose
26/03/2009, 15h49
Et tu fais comment la prochaine fois ou tu rentres dans le magasin avec ton mari? il te posera la question alors madame il vous va le soutif de l'autre fois?? :lol: mdrr rien qu'à imaginer ..

Bouuuuuuh! je ne fais jamais les magasins de lingerie avec mon mari! le vendeur ne risque pas de nous voir ensemble! je me contente juste de lui filer l'adresse et up!!:mrgreen:
Là ce sont vraiment des cas rares! je me débrouille tjrs pour trouver le bon magasin avec la bonne vendeuse:lol:!

nassim
26/03/2009, 15h49
je ne savais pas que les homems avait le droit de vendre des sous vetement pour femmes
Comme le précise le journaliste d'AP, il n'y a pratiquement pas de vendeuses en Arabie Saoudite, que ce soit pour la lingerie ou d'autres produits. Il n'y a que des vendeurs.

Une femme vendeuse, c'est très rare et c'est très mal vu dans le royaume. Pourquoi? Pour éviter que la vendeuse ne se retrouve seule avec des clients masculins!

mimi
26/03/2009, 15h54
Une femme vendeuse, c'est très rare et c'est très mal vu dans le royaume. Pourquoi? Pour éviter que la vendeuse ne se retrouve seule avec des clients masculins!


Ils en font trop avec leur superstition, ils peuvent trés bien mettre un homme pour la comptabilité la gestion, et des filles dans les rayons et à la caisse. Mais si c'est mal vue au niveau de la societé, ben la pas de solution en vue, si personne n'accepete que sa fille y travaille.

Apophys
26/03/2009, 16h09
Je vais bosser chez Aubade en Arabie Saoudite.

L'OISEAU BLEU
26/03/2009, 16h37
Pour éviter ce type de désagrément, il suffit de commander sur le net. C'est plus rapide et moins prise de tête! Le souci est qu'on voit pas trop si ça taille bien. Une fois, j'ai commandé sur un site de vente privée en ligne avec des copines du boulot, et afin d'éviter les mauvaises surprises à la réception, j'ai commandé une taille et un bonnet au dessus, résultat des courses les soutifs étaient trop grands, donc maintenaient mal!:22:

Zakia
26/03/2009, 18h01
Je n'achète jamais chez un homme de la lingerie! dans le pire des cas où je flash sur un modèle qu'il est le seul à le vendre et donc pas le choix: j'envoie mon mari:lol:!!Et il y va? :lol: Tu en as de la chance...pour ma part, je peux toujours courir :mrgreen:

Sinon, ça fait vraiment bizarre un mec qui vend de la lingerie. Et franchement, je me vois discuter soutifs avec un vendeur :rolleyes:

Une femme vendeuse, c'est très rare et c'est très mal vu dans le royaume. Pourquoi? Pour éviter que la vendeuse ne se retrouve seule avec des clients masculins!

Ils ont une logique spéciale...à moins que le gars ne soit sérieusement perturbé ou déviant, en principe, il n'a pas de raisons de traîner dans un magasin de lingerie.

Et la cliente qui se retrouve seule avec le vendeur, c'est mieux? Ca vaut d'ailleurs pour les fringues de manière générale.

naw08
26/03/2009, 18h23
c'est souvent des mecs aussi en algerie........chaque fois que je suis rentrée dans un magasin ou il y avait des dessous ,ma fois c'etait un mec qui vendait!:rolleyes:



Heureusement cela a changé !!!de nos jours beaucoup de ces magasins sont tenu par des femmes !!

absente
26/03/2009, 18h55
Bonjour tout le monde

Même ici, on emploie des femmes pour ce genre de boulot ...

Oui je me vois très très mal acheter ça chez un gars ! :mrgreen:

Tant mieux si elles les boycottent, ça fera peut être changer les choses !

absent
26/03/2009, 19h12
Il me semble qu'en France c'est plutôt des Femmes qui sont les vendeuses non ? :rolleyes:

damLaguL
26/03/2009, 19h29
Une femme vendeuse, c'est très rare et c'est très mal vu dans le royaume. Pourquoi? Pour éviter que la vendeuse ne se retrouve seule avec des clients masculins!
c est etonant parce que dans un pays diriger avec les lois de la charia on aurais pu imaginer que les femmes sont trop pudique pour acheter des sous vetement devant les hommes donc ca m a etonner surtout que meme en france les vendeuse de ce genre de boutique sont des femmes presque jamais des hommes

sinon moi contrairement a vous tous ca ne me derange pas d acheter ce genre de truc avec un vendeur mec mais que vas t il me faire mon pere etait couturier il a deja fait des sous vetement feminin

moi j achete souvent au marché ou chez babou et je tombe sur des hommes

rico
26/03/2009, 20h33
Et pour cause, les femmes saoudiennes estiment que discuter de lingerie avec un vendeur, a l'effet d'un abus sexuel! Réponse du bédouin à la bédouine...
Pour mes caleçons...
J'exige d'être servi par un homme, dorénavant. :mrgreen:

Cookies