PDA

Voir la version complète : Biocarburant : Le projet Nakhoil tombe à l’eau en Algérie.


zek
07/07/2009, 09h57
Il ne lui reste plus qu'a créer son projet en Arabie Saoudite. :mrgreen:
------------------------------------------------------------------------

Le projet Nakhoil pour la fabrication de carburant, le bioéthanol, à partir de palmiers dattiers, ne risque pas de voir le jour en Algérie.

Selon le président directeur général de la société Oasis Ltd, qui a mis au point le bioéthanol comme alternative aux carburants fossiles, le projet Nakhoil est irréalisable pour ce qui concerne l’Algérie. Les raisons avancées par le PDG de Oasis Ltd, M. Brahim Zitouni, sur cet arrêt sont liées à une opposition du ministère de l’Energie.

Dans un communiqué rendu public, le premier responsable de Oasis Ltd affirme « qu’après avoir donné son accord de principe, le ministère de l’Energie s’est rétracté sans aucune explication ».

« Je ne saurais vous expliquer les raisons de cette opposition », dira-t-il, « mais ce que je peux vous assurer, c’est que le ministère nous a signifié son refus de coopérer à travers un courrier ».

Selon M. Zitouni, « pour ce qui concerne l’Algérie, la faute est donc ailleurs et ne réside pas à notre niveau car, pour notre part, nous avons tout essayé, y compris adresser notre projet à la Présidence de la République ». Pour notre pays qui produit 300.000 tonnes de dattes par an, la société Oasis Ltd a voulu exploiter la quantité de dattes non commercialisée, à savoir 150.000 tonnes qui servent d’aliment pour le bétail, pour la fabrication du bioéthanol.

Sur l’utilité de ce biocarburant, le PDG a expliqué que « le bioéthanol à usage de carburant à partir des palmiers dattiers, le Nakhoil, est une extraordinaire opportunité pour l’Algérie et le monde arabe pour bâtir une très forte agriculture sur le modèle des espaces oasiens en expansion mais entrepris d’une façon moderne.

Le bioéthanol répondra aux besoins de carburants propres dans un environnement semi-aride et permettra de lutter efficacement, c’est-à-dire à moindres frais, contre la désertification de zones entières, tout en assurant notre sécurité alimentaire ».

Pour la société, ce nouveau carburant représente « un bouclier contre la mondialisation dans un contexte où les souverainetés nationales sont largement menacées par la course vitale à l’accaparement des énergies fossiles au profit des centres de la globalisation ».

Selon la même source, l’ensemble des constructeurs automobiles garantissent une utilisation à hauteur de 10% de bioéthanol dans les carburants, et cela sans aucun dommage pour les moteurs. Mieux, le bioéthanol permet, fait remarquer le PDG, de lubrifier les moteurs et nettoie les réservoirs.

Il estime que « les difficultés liées à la réalisation du projet sont essentiellement relatives à la volonté politique. Le monde arabe doit faire sa révolution copernicienne et considérer que le développement ne se réduit pas à la construction de raffineries et de gazoducs ».

« Une économie basée sur le bioéthanol à usage de carburant à partir des palmeraies », indique M. Zitouni, « comprend le secteur de l’amont agricole et la distribution agroalimentaire créera 20 fois plus d’emplois pour tout dollar investi que le secteur des hydrocarbures ! Aux politiques de cerner les priorités qu’ils souhaitent pour leur peuple ou pour eux-mêmes ».

Enfin, le PDG d’Oasis Ltd conclut que « l’après-pétrole ne se construit pas le jour où il n’y a plus de pétrole. L’après-pétrole, c’est maintenant. L’après-pétrole, c’est d’abord la rupture avec la mentalité rentière et se retrousser les manches ».

Le Quotidien d’Oran

racdavid
07/07/2009, 10h13
bizarrement, j'ai dis dans un poste il y a qqe temps, que ce projet ne pourra voir le jour ou atteindre ces premiers objectifs, vu le pouvoir actuel en particulier l'intervention et la courte vision de Chakib Khalil.

rodmaroc
07/07/2009, 10h55
C'est la chasse aux investisseur dites donc en Algerie...:) c'est incomprehensible.

Zakia
07/07/2009, 11h33
Ca c'est une bonne nouvelle :razz:

C'est la plus grosse débilité du 21ème siècle les biocarburants.

Si ça ne tenait qu'à moi, je noierais le concepteur dans une baignoire de son carburant à la noix avant d'y jeter une allumette en feu...:7::18::18:

Geass
07/07/2009, 14h20
C'est la plus grosse débilité du 21ème siècle les biocarburants.

Si ça ne tenait qu'à moi, je noierais le concepteur dans une baignoire de son carburant à la noix avant d'y jeter une allumette en feu...:7::18:

Pourquoi c'est débile? Si c'est économiquement et écologiquement rentable, pourquoi taper sur ce projet?
Tu peux avancer des preuves scientifiques qui prouverait que c'est un projet "débile"?

Zakia
07/07/2009, 14h39
Geass, de manière générale, les biocarburants me révulsent. Outre le fait qu'ils soient loin d'être aussi "bio" qu'ils paraissent, ils sont produits au détriment de l'alimentation. Et on a vu les résultats de cette c***rie ces dernières années. Envolée des prix des céréales, diminution des surfaces agricoles destinées à l'alimentation au profit des biocarburants, aggravation des problèmes d'approvisionnement pour les pays les plus pauvres et j'en passe...tout ça pour que quelques nantis puissent se pavaner en bagnole. A l'heure où la sécurité alimentaire n'est assurée que pour un peu plus de 30 jours alors que le PAM en préconise 60...

Pihman
07/07/2009, 15h12
les produits des oisis sont des produits tellement nobles qu'il serait débile de les gaspiller dans des produits aussi basiques que le carburant

car en fait un produit agricole se résume à la quantité d'eau necessaire pour le produire

donc deja l'eau est une ressource rare dans nos contrées qu'il est inadmissible de s'engager dans cette histoire de biocarburant que cela soit pour le palmier ou le colza ou le blé!!

moi aussi j'était sceptique au début mais je me suis reservé d'annoncer mon point de vue de peur de vexer certains

maintennant que la projet est abandonné, je dis que c'est sage comme decision (reste a savoir si c'est pour des considération écologique ou autre, mais l'important c'est le résultat)

racdavid
07/07/2009, 15h30
Geass,

des preuves scientifiques qui prouverait que c'est un projet "débile"?

tu demandes trop a Zakia .... déjà qu'elle/il (?) arrive a peine a finir ses phrases :47:

Geass
07/07/2009, 16h39
Geass, de manière générale, les biocarburants me révulsent. Outre le fait qu'ils soient loin d'être aussi "bio" qu'ils paraissent, ils sont produits au détriment de l'alimentation. Et on a vu les résultats de cette c***rie ces dernières années. Envolée des prix des céréales, diminution des surfaces agricoles destinées à l'alimentation au profit des biocarburants, aggravation des problèmes d'approvisionnement pour les pays les plus pauvres et j'en passe...tout ça pour que quelques nantis puissent se pavaner en bagnole. A l'heure où la sécurité alimentaire n'est assurée que pour un peu plus de 30 jours alors que le PAM en préconise 60...
__________________

Tu parles des biocarburants de première génération qui utilise les semences pour produire le carburant. Or maintenant on utilise les éléments non comestibles des plantes et des plantes impropres à la consommation humaine pour les carburants de deuxième génération.

Il faut passer par des étapes pour préparer le futur.

DZmes Bond
07/07/2009, 17h16
racdavid:
tu demandes trop a Zakia .... déjà qu'elle/il (?) arrive a peine a finir ses phrases
Tu plaisantes !? J'ai beaucoup de plaisir à lire Zakia qui a souvent des points de vue intéressants et que je partage. Parfois, je ne le suis pas (d'accord) mais elle apporte tout le temps des arguments, contrairement aux nombreux bornés qui pullulent par ici et qui ont un agenda spécifique (je ne te vise pas).

Zakia, continue ! Si quelqu'un t'embête, je le :39:

Geass
07/07/2009, 17h21
Bond sauveur de ses dames :D

DZmes Bond
07/07/2009, 17h23
Bond sauveur de ses dames
Parfois oui, je dois faire hooneur à mon pseudo, non ?

PS: J'avais pas vu le smiley juste avant que je m'adresse à racdavid... :mrgreen:

Zakia
07/07/2009, 17h24
Merci DZames ;) Je te prends au mot et j'appelle au secours :mrgreen:

Geass, au Brésil, les surfaces monopolisées pour les biocarburants restent immenses. On y cultive essentiellement de la canne à sucre et une céréale (je ne sais plus laquelle) qui serait bien mieux employée à garnir quelques estomacs en Afrique que le réservoir d'un c*** en hummer...:rolleyes:

Désolée, rien ne me fera changer d'avis sur les biocarburants. Les scientifiques sont loin mais alors très loin d'être d'accord et la plupart d'entre eux sont contre. Je ne peux pas rendre tous les arguments avancés mais même sans ça, à l'aune de ce que je peux percevoir, ça me hérisse. Rouler au maïs ou au sucre pendant que des milliers crèvent chaque jour, je n'appelle ça ni un progrès ni préparer le futur.

DZmes Bond
07/07/2009, 17h27
Pas de quoi Zakia. ;)
Geass : Elle a raison. De nombreuses initiatives sont détournées. Regarde au Mexique la pénurie de pain (essentielle chez eux) car le mais a été transformé en essence ! C'est honteux !

Geass
07/07/2009, 17h46
Je ne dis pas que les biocarburants de première génération ne sont pas des armes de destruction massives quand elles sont mal utilisées.
Mais il en va de même avec toute technologie. Aujourd'hui on est en train de passer à la deuxième génération qui effacera une grande partie des excès passés.
Dans le cas cités plus haut je parlais spécialement de Nakhoil. Donc s'il faut argumenter ça sera sur ce cas précis et non en allant faire des recoupements avec des mauvaises applications de cette technologie.

Zakia
07/07/2009, 17h52
La réponse je l'ai déjà apportée. Dans le cas de Nakhoil, on va transformer des dattes en carburant. D'accord, ce sont des dattes qui ne sont pas commercialisables en l'état.

Mais on peut parfaitement les transformer et les recycler à des fins de consommation humaine.

Là de suite, je n'ai plus beaucoup le temps, mais je vais aller fouiner un peu pour retrouver tout ce que j'avais lu sur le sujet.

Geass
07/07/2009, 18h10
Ces dates ne seront jamais traitées pour une consommation humaine. Donc bon tant qu'à faire, les utiliser pour du carbu ou pour nourrir des chèvres c'est pareil.
A toute à l'heure :)

El-NiNo
07/07/2009, 18h35
Il ne lui reste plus qu'a créer son projet en Arabie Saoudite.

Je parie qu'il b**de à chaque fois qu'il parle des pays du golf.

zek
07/07/2009, 19h18
Je parie qu'il b**de à chaque fois qu'il parle des pays du golf.

Déjà, le siège social de cette société est installé à Dubai (http://www.leparisien.fr/societe/du-biocarburant-a-base-de-dattes-22-11-2008-318798.phple) alors qu'il aurait été plus logique qu'elle soit en Algérie, chercher l'erreur pour un entrepreneur algérien. :mrgreen:.

En plus c'est un investissement de 20 millions de dollars qui a été rayé d'un trait de plume dans la région de Biskra, pour je ne sais quelles raisons ?

Oasis Ltd investit 20 millions d'euros en Algérie (http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=14425)

jamaloup
07/07/2009, 19h57
le biocarburant dans un pauys qui ne produit pas tt son blé et son sucre ,sa viande c pas que du debile c un crime .. une plante destiné a l'alimùentation ou a un process industriel c pas seulement du travail qu'elle renferme , mais aussi et surtt (et c'est tres important dans un pays comme le notre ) de l'eau .. il faut produire du blé , de la viande , du lait en algerie avec l'"eau qu'on a pas de l'alcool .
les dattes non commestibles ça fait longtemps si nopus vions une politique agricole digne de ce nom qu'elles ont disparue de nos oasis , les dattes non commestibles sont un gaspillage economique pour la simple raison que les palmeraies sont traditionelles , les palmeraies modernes ne renferment que des varieté a fort potentiel comme la deglett nour et dont les plants sont produit exclusivement in vitro pour eviter la propagation des virus ..
produire de l'ethanol dans le desert ou chaque goutte d'eau compte , amors qu'au bresil et au canada il ne fait pas l'unanimité !

Zakia
07/07/2009, 20h25
Ces dates ne seront jamais traitées pour une consommation humaine. Donc bon tant qu'à faire, les utiliser pour du carbu ou pour nourrir des chèvres c'est pareil.@ Geass

Eh bien je crois que je ne pourrai pas mieux répondre que Jamaloup :)

Ceci déjà pour l'aspect moral de la chose. Mais sur le plan écologique, j'ai cru comprendre que c'était loin d'être aussi écologique qu'on le prétend justement.

@ Jamaloup,

Excuse mon ignorance, mais je ne sais pas ce que sont les dates non comestibles. Cela veut dire non comestibles pour les humains ou pour le bétail également? Apparement, si je comprends bien ton propos, elles ne le sont pas pour les animaux non plus?

Cela représente environ quelle quantité? Et surtout pourquoi garder ce type de datier? Une question d'écosystème?

Désolée pour le HS :redface:

jamaloup
07/07/2009, 21h08
zakia je ne suis pas pas specialiste de la phoeneculture mais je sais que les varieté de dattes sont pas dizaines dans nos oasis dont seulement deux ou trois sont interessantes dont l'excellente deglett nour .. les varietés qu'on donne au betail comme el gourbaa3 , ou d'autres avec lequelles on fait el gherss sont produites par des palmierspropagés naturellement ou pas elles ne sont pas non utilisables donc , mais elles ont une valeur economique tres tres moindre par rapporet a une varieté comme nour ,tres demandée sur le marché national et international .
les palmeraies ne sont pas des vergers mais des forets dans leur majorité , plantés traditionellement .. les agriculteurs multipliaient et multiplient encore malheureusement le palmier qui les interesse par drageons , a la base de chaque palmier vieux nait deux ou troix petits plants qui sont transplantés au bout de trois ans ,l'existance de ces varietés non interessantes est du au hasard de l'interpolinisation sur des milliers d'année ,ce qui pose probleme est que les habitants des oais plantent un palmier nait au tronc d'une deglett nour ou une autre sans distinction pour les besoisn de la polinisation surement ,mais aussi et surtt parcequ'ils ne touchent qu'un faible pourcentage du veritable prix des varieté de dattes comme nour , du coup des varietés non commestibles a tres faible valeur non exportables son multipliées encore comme la nour parceque generalement sont des varietés tres productives et n'exigent pas bcp de soins comme la nour qui demande a etre polinisée manuellement, produit peu , et est sujette a bcp de maladies graves ..
pour shematiser un peu je donne l'exemple des oranges , g planté mon verger il ya 7 ans g bcp hesité entre les navels de table et la valencia destinée generalement au jus , les navels coutent en moyenne 100 da le kilo en algerie , mais delicates ,donc bcp de frais , produisent peu certaines années , et meme tres peu parfois certaines années difficiles, la valencia au contraire ça ne depasse pas 20 da generalement le kg , mais elle produit enormement , production stable et abondante ,et tres resistante ..
resultat je regrette d'avoir choisi les navels au depend de la valencia,

d'où le role de l'etat qui doit inciter a la plantatin de la nour , en faisant la promotion de nouvelles methodes ,et surtt de bannir la multiplication par drageons et lancer l'in vitro qui peut produire un million de plants a partir d'un arbre en une seule année alors qu'on ne produit que deux tt les trois ans traditionellement .
voilà c un peut cafouilleux espere que tu comprendras qque chose .

Cookies