PDA

Voir la version complète : Possession et folie


farha
30/05/2004, 12h58
Salut,

Je suis une algérienne de 37ans et je suis mariée depuis 14 ans j’ai deux enfants.

J’ai découvert ce forum par hasard et j’ai eu envie de partager un peut de ma vie avec vous bien que je ne sois pas sure que ma vie intéresse beaucoup de monde ……

J’ai connu un algérien lors de mes vacances il y a 19 ans et j ‘en était très amoureuse lui aussi, nous nous sommes écris et vu pendant 4 ans, dans le respect de nos traditions, jamais seuls avec l’accord de ma mère etc….. mais sa mère n’était pas d’accord pour que l’on se marie car pour elle les filles de France étaient toutes des P……

Malgré tous mes sentiments et les siens, j’ai mis fin à notre histoire, et je suis retournée à MULHOUSE.

Un an plus tard, j’ai rencontré lors du mariage de ma meilleure amie un jeune homme.
D’abord je ne voulais pas donner suite à cette rencontre car bien qu’il était beau il me paraissait très dur et très ténébreux (trop viril), car je suis timide, simple et trop bien éduquée.

Dès qu’il m’a vu, la 1ère fois il a eu le coup de foudre et il a insisté pour me revoir et mieux me connaître, poussé par mon amie qui était mariée avec le meilleur ami de cet homme j’ai accepté de sortir avec lui.

Il était très attirant et il était connu dans ma ville, car beaucoup de filles le voulaient et elles m’enviaient toutes de l’avoir, plus je sortais avec lui et plus je l’aimais, mais je l’avoue se n’était pas la folie ……………

Mais la folie je l’avais déjà connu ……………………………….

Une semaine après que nous sommes sortis ensemble il m’a demandé la main, j’ai d’abord refusée car s’étais un choc. Je ne vais pas être hypocrite, je pensais au mariage mais pas aussi vite. De plus, lui au moins, sa mère, après avoir fait une enquête sur moi, était d’accord, bien que pas très contente du fait que je ne sois pas KABYL, car il était algérien d’origine kabyle.

Mais il a insisté car il m’a dit avoir peur qu’un autre arrive et me vole à lui.
J’ai trouvé cela très rigolo, il a tellement insisté que j’ai accepté et le 5 janvier 1991 nous nous sommes mariés.

Nous avons eus deux enfants une fille et un garçon et vu de l’extérieur nous sommes un rêve pour beaucoup de monde, nous avons une maison avec jardin nous vivons aisément, car je suis responsable en informatique dans une grosse société lui travail à l’étranger, mais vu de l’intérieur s’est un cauchemar pour moi.

Son amour est dévastateur, sa jalousie frise la maladie et sa possession est insupportable !!!!!

Il dit m’aimer à la folie, mais se n’est pas ce que je veux, je veux la paie et la tranquillité, il me suit partout quand je vais chez mes sœurs ou mes amies, il me fait des crises de jalousie terrible et puis après il pleur et me demande pardon et cela depuis 13 ans !!!!!

Je ne comprends rien, tout le monde me dit qu’avec le temps cela lui passera et s’est vari aujourd’hui cela va mieux mais se n’est pas fini, car je l’ai menacé de le quitter à plusieurs reprises, il essai de se contrôler mais s’est plus fort que lui, chasse le naturel il revient au galop.

Alors je vis au jour le jour, parfois je me dis que la vie est belle et parfois j’ai envie de mourir, mais je m’accroche à mes enfants que j’adore et pour eux je résiste et lui il le sait, mais le pire, s’est qu’il est sincère.

Je sais qu’il m’adore et je suis tout pour lui, mais il n’y peut rien, quand je m’habille pour sortir ou aller au bureau, il reste en admiration devant moi comme au premier jour et je sais que vous allez trouver cela dingue, mais je souhaite qu’il se comporte comme tous les hommes que je connais, après quelques années avec leurs femmes, reste l’amour, l’indifférence mais pas la passion.

L’amour, ou après tous ce que j’ai vécu, l’indifférence, me suffisent largement.

Je suis une femme honnête et respectueuse, je suis une femme d’intérieur et j’adore les amies la famille, les fêtes etc……….. mais parfois s’est trop dur………………

Voilà, je vous ai raconté une partie de ma vie, j’en avais besoin, si je vous ai ennuyé veuillez m’en excuser, mais pour moi, cela m'a fait beaucoup de bien d’écrire ces lignes.

Salut à tous.

FARHA.

bladerunner
30/05/2004, 13h26
Bonjour Farha,

j'avoue que ce n'est pas facile mais maintenant que tu es mère - allah ibarek - les priorités sont claires : tes enfants.

Après des années de mariages, ils doivent être ton unique sujet de préoccupation et ton mari, tu as vécu avec lui tout ce temps là, tu dois avoir appris à le gérer et contourner les pbs.

Cdlt

mama
30/05/2004, 18h37
cette forme de jalousie pourrait être dérangeante pour certaines femmes
mais je crois vous avez de la chance avoir un homme qui a un certain sentiment noble a votre a égard après 14 ans de mariage ,généralement
le froid , rien a dire, monotonie, enfants, problème,.......
a mon avis vous étés une femme de grande qualité le faite que votre mari ce comporte de cette manière ,je conseille votre homme de consommer avec modération
faite un effort essaie être discrète de façon ne pas provoquer chez lui le syndrome de la jalousie
penser a votre famille et vos enfants
si vous avez que représente l' indifférence pour une femme ( pour le couple) de la part de son partenaire , vous avez la femme il faut la pouponné , je connais des femmes qui donneraient leur vie pour un regard d 'admiration de la part de son homme et être a votre place
c est dur quant la vie d un couple commence par coup de foudre après ce termine par un coup de signature au tribunal
a mon avis il faut dialoguer et parler ,donner vous une raison de l'accepter tel qui est pour la survis de votre couple et les enfants
bon courage et beaucoup de bonheur et de santé pour le reste de votre vie

ben
30/05/2004, 19h26
:mrgreen: Moi il m'est arrivé presque la même chose.... :razz:


«Ne me quitte pas” était sa chanson préférée et elle fredonnait avec une délectation inquiétante le morceau qui disait : “ Je serais l’ombre de ton ombre, l’ombre de ta main, l’ombre de ton chien ”. Je trouvais cela avilissant pour la femme que j’aimais.

J’ai quitté la seule femme pour laquelle j’ai eu un véritable amour parce que sa passion a étouffé l’amour que je lui portais, parce que son attachement excessif me faisait peur. Elle était “ Vénus tout entière à sa proie attachée ”. J’étais flatté mais je me méfiais de cette violence, de cet appétit, cet enthousiasme et de cette joie quelquefois démesurée. Je n’aime pas les extrêmes.

Elle m’a entraîné dans une spirale infernale. Elle se suffisait de moi. Elle avait rompu avec ses amis, disant qu’elle n’avait plus de temps pour eux et ne comprenait pas que je continue à voir mes copains, à vouloir sortir entre garçons de temps à autre. Nous sommes devenus de plus en plus exclusifs, le besoin des autres s’est évanoui. Elle se consacrait entièrement à moi, c’était obsessionnel, maladif. Quand elle commettait une petite erreur, elle venait se confesser comme un grand criminel. Elle était d’une transparence effrayante. Elle n’a gardé aucun mystère, aucun petit secret. Elle disait souvent que sans moi, la vie ne valait pas la peine d’être vécue. Et cette tendance à tout miser sur la personne aimée, à vivre uniquement pour l’autre, par l’autre, au lieu de me flatter, m’effrayait. Avoir sur quelqu’un une emprise absolue, c’est lourd à porter. Je ne suis pas porté sur le sadisme. Je trouvais cette forme de désir maladif de possession, dangereuse pour notre couple. Elle empêche une certaine liberté qui, même en couple, aurait pour effet de favoriser un épanouissement individuel harmonieux.

Ce qu’elle avait pour moi n’était pas de l’amour, c’était de la passion. Cette passion faisait d’elle une créature entre la bête et le sacré, or moi je préfère les êtres humains avec leurs erreurs, leurs tentations, leurs faiblesses et leurs mensonges. C’est plus réel. Avec elle, je nageais en plein surnaturel, son amour me fatiguait, m’épuisait, j’étouffais !

“ Il n’y a pas d’amour heureux ”. Cette phrase prend tout son sens quand on subit une passion. La passion, c’est ravageur, je ne la souhaite à personne. L’amour, oui, mais la passion non. La passion ne tient pas compte de l’autre. Elle aimait l’amour, pas moi. Quand j’ai compris cela, je suis parti sans culpabiliser ! Je l’ai fait pour son bien à elle parce que moi je l’aimais vraiment.

farha
31/05/2004, 13h25
Je vous remercie tous, pour vos réponses qui m’on fait très plaisir, car je me suis aperçus que d’autre avait vécu ou comprenne absolument mon histoire.

BEN, est la photocopie conforme de ma vie mais en masculin, toi, Ben, tu l’as quitté, mais mois je vis avec, tous ce que tu dis est vrai de la première lettre à la dernière.

Parfois j’ai envie de lui dire, aime-moi moins et je t’aimerais plus, mais je ne suis pas sure qu’il comprenne,

Comme pour toi Ben, il a quitté ces amis et s’est même éloigné de sa famille, ce que je ne lui ai jamais demandé, comme toi, j’adore les amies les sorties entre filles (toi, entre garçons bien sûr) et les soirées, mais lui ne fait rien que m’attendre………….

J’ai déjà essayé de dialoguer avec lui, dans les moments ou je le sentais réceptif et j’avais toujours l’impression que quelque chose avait changé, mais s’est plus fort que lui, un détail et tous bascule.

Je voudrais répondre aussi à Mama, elle me conseille d’être discrète et bien s’est justement ce que je fais.

J’essaye de sortir le moins possible avec mes amies.

J’évite d’avoir plusieurs déplacements professionnels dans le même mois etc…… et cela est très fatigant, car parfois je me dis pourquoi je fais tous cela, je ne fais rien de mal je travail, je vais voir des amies.

Mama, tu me dis que si je savais ce qu’était l’indifférence d’un homme envers sa femme, ma situation serait supportable.

Je ne souhaite pas réellement l’indifférence, j’ai dis cela car après ce que je vis actuellement l’indifférence serait un havre de paix.

Je n’aime pas le dire mais il est vrai que j’ai beaucoup de succès avec les hommes et sans fosse modestie, je laisse rarement indifférent, mais tous cela ne m’intéresse pas, parfois je me mets à rêver et je me vois, mes enfants grandis et mois quittant mon mari pour vivre seule, mais vraiment seule sans plus jamais d’homme dans ma vie.

D’ailleurs s’est une promesse que j’ai faite à mon mari et à moi-même, quoi qu’il arrive je ne partagerais plus jamais ma vie avec un homme.
Sest trop dur.............

Je sais bien que nul ne sait ce qu’il l’attend mais, je suis dans cet état d’esprit aujourd’hui.


Encor merci à tous, pour vos réponses et au plaisir de vous lire un autre jour…………

Farha.

kro-magnon
31/05/2004, 14h40
Ma femme est psy dans le Bas-Rhin, je vais lui demander si elle connait un bon psychologue sur Mulhouse ou Colmar. Ton mari doit être aidé.

farha
31/05/2004, 20h50
Cher Kro-magnon


Bien sur que j'ai déjà pensé au psy. mais tu pense bien, que mon mari n'est pas malade, du moins pour lui.

Il me dit même, que j'ai de la chance d'avoir un mari comme lui, qui aime sa femme et que tous les hommes en feraient autant à sa place.

Merci quand même pour le tuyau.

Salut.

remoi
01/06/2004, 00h28
bonjour farha,
j'ai été très touchée par ton histoire, par mon manque d'expérience je n'ai pas de solution à te suggérer mais ici tu peux parler de tous tes problèmes, de tout ce que tu ressens tu trouveras toujours des personnes pour t'écouter te conseiller et te soutenir,
tu vas peut être trouver ça stupide mais quand tu te sens étouffé, au bord de la crise tu peux toujours venir ici et cracher tout ce que tu ressens, tu va comme maintenant te sentir mieux et puis je t'assure que tu n'as rien à perdre au contraire, il y a beaucoup de personnes qui t'écouteront et t'aideront, tu peux être que sur que tu ne nous a pas dérangé au contraire c'est également fait pour ça et ne t'excuse surtout pas.
bien que ce message ne m'était pas personnellement déstiné je suis très honnorée d'avoir pu partagé un moment de ta vie et tu es une femme qui m'a l'air bien courageuse.
a bientot

Azduz
02/06/2004, 14h38
Bonjour Farha.

j’adore les amies les sorties entre filles (toi, entre garçons bien sûr) et les soirées
Et pendant que tu te défoules dans tes soirées, je devine que tes enfants sont bien sur avec toi! :rolleyes:
j’ai beaucoup de succès avec les hommes et sans fosse modestie, je laisse rarement indifférent
Comment le sait-tu?

farha
02/06/2004, 20h02
pour Azduz,

Tous d'abord, dire que j'adore les soirées et les sorties entre amies ne veut absolument pas dire que j'y suis sans arrêt.

Parfois même je les rêves..........

De plus, je soupçonne, dans le ton de ta question, que tu fais partis de ces hommes, comme mon mari, qui ne peuvent concevoir qu'une femme puisse se '' défouler '' comme tu dis, sans emmener ces enfants avec elle.

De plus, puisque tu me le demande ""sans arrières pensées'', s'il m'arrive de sortir, ma fille, qui à 13 ans m'accompagne toujours, car elle adore danser et s'amuser, mon fils qui lui a 9 ans déteste (comme son père) les fêtes etc... alors il reste à la maison avec son père.

Voilà, est-tu satisfais ??

Suis-je une femme digne et respectable, comme le veut la tradition ????

farha
02/06/2004, 20h18
pour Azduz,

Pardon, mais je n'avais pas lu toutes tes questions.

Reste celle du succès avec les hommes.

Je le sais, non pas, que je sois médium, mais tous simplement parce que les hommes ne se gêne pas pour exprimer leurs sentiments et parce qu'on me le dit très souvent et que, de plus comme tout être humain normal, je sais lire dans le regard des autres, voilà.

Si j'étais laide, je te dirais sans aucune hésitation et sans risque de me tromper, que je ne plait à personne et personne ne s'intéresse à moi, car je le resentirais aussi.

Car dans le cas de la laideur, les hommes ne ce gène pas non plus pour vous faire sentir que vous êtes moches...

Salut.

Azduz
03/06/2004, 15h07
De plus, je soupçonne, dans le ton de ta question, que tu fais partis de ces hommes, comme mon mari, qui ne peuvent concevoir qu'une femme puisse se '' défouler '' comme tu dis, sans emmener ces enfants avec elle.
Avant je croyais que tu soupçonnais ton mari seulement, et voila que tu me soupçonnes moi aussi maintenant. :razz:
Je le sais, non pas, que je sois médium, mais tous simplement parce que.....................et que, de plus comme tout être humain normal, je sais lire dans le regard des autres, voilà.
Bateau Marseille- Skikda , samedi le 11, nos regards se sont croises plusieurs fois.. Souhaite te revoir. :razz:
Soyez honnête avec vous-mêmes et fouillez au fond bien au fond de vous et vous verrez que personne( même ton mari) ne vous déteste, que personne ne vous torture (même ton mari), mais que c'est votre désir aveugle de jouer a l’allumeuse .....qui fait que vous............
Essayes d'appliquer ton propre conseil et de te remettre un peu en question tu verras peut être que le problème est en toi et non pas ton mari.
Suis-je une femme digne et respectable, comme le veut la tradition ????
Tout a fait. :wink:

Sabiha
03/06/2004, 15h24
quand l'un des deux partenaires aime trop au point d'étouffer l'autre, il a un problème de dépendance affective. C'est malsain et c'est symptomatique d'un très grand manque de confiance en soi.


Ben, j'ai bien aimé ton récit, c'est si bien écrit qu'il dégage toute la problématique de la passion dévorante. Tu as agis au mieux en te débarassant de cette relation, elle n'était pas saine du tout.


Farha, quant à ton mari, évidemment, c'est une situation plus délicate et j'avoue n'avoir rien de mieux à dire qu'il y a en effet quelque chose qui coince dans l'obsession de ton époux.

mama
03/06/2004, 17h30
madame
tout simplement votre mari est tombe sur son propre piège ,il est victime de son amour et ca sincérité et ca faiblesse.
dommage pour lui car j ai des doutes si peux se remettre ,
bref il aurait jamais montrer ses sentiment a votre égard en plus vous étés la maman de ces enfants on principe ça devrait être plus facile de la jouer a l'indifférence ,
a mon avis les femmes ont beaucoup d'expérience concernant cette tactique c est dire elle lache pas facilement.
il devrait gérer le quotidien envers sa femme avec lucidité s il faut être hypocrite pourquoi pas pour sauver le couple et ne pas donner a sa femme l'impression c est un acquis d 'avance
avec tout le respect madame d' après que j ai lu de tout sorte de réponse.
j ai impression vous étés un peux prétentieuse ( oui les hommes me drague , il m étouffe .....)mais pas modeste du tout envers le père de vos enfants.
si la situation se représente autrement vous allez dire que les hommes ce sont des menteurs ,pas de parole après temps de mariage vous allez voir le lobby de la cause féminin qui vont pleurer avec vous
je crois une femme ou un homme après 14 ans de vit commune avec sois disant ça bien aimee, il ou elle n a pas besoin du regard des autres pour mesure sa cote ou pour voir surtout si on est encor désirable ou non ( surtout pou les femmes de un certain âge)
on conclusion madame vous étés sortie gagnante parce que il lui va souffrir durant tout sa vie et vous aller mener votre vie tranquillement
les enfant entre les deux
cette situation que les hommes la redoute plus parce que un amour dans un seul sens ça fait très mal



OH que c 'est beau l' AMOUR

Néris
03/06/2004, 17h42
Voila quand on a gros sur le coeur,ou se confier...on ne vous rate pas .

farha
03/06/2004, 19h50
A tous,


Je vous remercie pour tous.

Je souhaite juste dire à tous ceux qui souhaitent une réponse ou une explication que je ne viendrais plus sur ce forum et que donc cela ne sert à rien de s'adresser à moi.

Mais avant de partir, je souhaite quand même vous dire que ce que je redoutais est arrivé, je suis partie d'une histoire simple de souffrance, pour arriver à des remarques déplacées et en définitive la pauvre victime s'est lui.

Mais ce n'est pas grave car s'est typiquement arabe....................

J'avoue que malgré le fait que se soit par Internet, j'ai un peut honte d'avoir livré ma vie à la vindicte.

Car tous ce qui à été retenu s'est que j'ai dis que j'avais du succès avec les hommes, et cela chez les arabes s'est hram,

Mais si je l'ai dis s'était juste pour situer mon problème, car bien sur que s'est à cause de cela que mon mari est si jaloux, mais je vais m'arrêter de parler de moi et je vais continuer ma vie comme je l'ai toujours fait.

Merci encore pour ceux qui m'on aidés et pour ceux qui m'on épargnés.

Que Dieu garde les Hommes de bonne volonté et ouvre le cœur de ceux qui l'on fermé..........................


SALUTATIONS.

FARHA

remoi
03/06/2004, 22h42
je trouve que c'est vraiment dommage tout ça, cette femme était venue pour se libérer trouver un échapatoir à cette souffrancequ'elle ressent , trouver des personnes qui pourraient la comprendre, l'aider ça n'est vraiment pas correct de l'avoir jugé comme ça je ne pense pas qu'elle était venue pour ça, on a donné une bien belle image de nous.
:cry:

ernestito
03/06/2004, 23h09
D'accord avec toi remoi ,surtout ce que je n'ai pas aimé c'est l'humour a deux balle sur l'autre post!
FARha ne prends pas en compte les idioties de certaines personne y en aura tjrs , et c'est ça qui fait le monde .

Néris
03/06/2004, 23h22
Voila ce qui arrive lorsqu'on vient se confier, on ne vous rate pas..

D'aprés les messages de Farha.

Elle était venue avec gros sur le coeur,se confier,dévoilé ses peines,gros problémes personnels dans sa vie...elle est venue chercher réconfort et surtout je crois une ecoute;une épaule...

Elle n'aurait pas dûe... je crois qu'elle est reparti encore plus cassée,déprimée qu'au début ...

Merci Forum Algérie.

remoi
03/06/2004, 23h25
c'est vraiment dommage.

Azduz
04/06/2004, 08h58
Bonjour Farha!

Tu nous a racontée TA version des faits, mais nous on ne connaît pas ce que ton mari pense de ce que tu as écrit. Donc porter un jugement sur ton mari sans connaître sa version des faits est a mon avis injuste, par contre d’après ce que tu as écrit, ma conclusion est la suivante :
tu te prends pour miss univers , et tu éprouves un énorme plaisir je dirais même que tu planes quelque part dans les airs quand un homme te fait un compliment et tu veux que ton mari se la ferme en voyant tous ça. A mon avis le fait d’éprouver ce genre de sentiment envers d’autres hommes est déjà une trahison envers ton mari ( le père de tes enfants, et l’homme avec lequel tu as partagées 14 ans de haut et de bas).
Tu veux continuer a jouer a la miss univers , mais ton mari doit vivre avec. Ce scénario n’existe pas dans la vie.

Essayes de te mettre a sa place, accepterais-tu le sucée de ton mari envers les femmes ?

Voila ma chère Farha ce que je pense de ton histoire. . Maintenant si tu t’attendais a des réponses du genre, ton mari est un connard, c’est un borné enfermé dans ces traditions et sa jalousie, et qu’il a tord de te faire souffrir ainsi toi l’innocente.......... :1:

Un dernier conseil Farha, penses avant tout a tes deux enfants. Deux adultes peuvent toujours se séparer et refaire leurs vies. Mais c’est leurs enfants qui souffriront plutard quand ils se retrouveront malgré eux obligés a vivre sans l’un de leurs parents. Je crois qu’il n’ya pas de crime égale a celui de voir un enfant grandir sans son père ou sans sa mère pour cause de divorce. C’est a ça qu’il faut penser avant tout. Tu as sûrement dans ton entourage des gens qui ont grandis sans leur père ou sans leur mère pour cause de divorce, vas leurs demander leurs avis sur cette question.

Pour quoi ne pas essayer de t’expliquer avec ton mari, vous trouverez sûrement un terrain d’entente. 14 ans de vie commune est une période suffisante pour bien se connaître.

Un dernier mot : il faudra choisir entre ta petite famille, et ta carrière de miss univers.

n.imazighen
04/06/2004, 09h06
Bonjour,
C’est bien dommage !!! , Mais il faut savoir accepter les Critiques comme on aime entendre les compliments. La vérité et parfois blessante…Mais Tout le monde ne pense pas comme on l’aurait souhaite, chacun est le fruit de son éducation, son entourage et ses principes. Moi en ce qui me concerne, je ne voulais pas intervenir au début , car en qqs sorte, je suis un peu de leur avis … mais je pense qu’il ya tout de même une façon Sympas, Amical de critique de dire a qq que vous avez tors en le conseillant sans tte fois le blesser) Tout simplement essayer de le gagner et non pas de le perdre et le faire fuir ( la on empire les choses au lieu de les corriger).
Amicalement n.imazighen,

Cookies