PDA

Voir la version complète : Vers l'interdiction des minarets en Suisse


Page : [1] 2

jazouli
29/11/2009, 15h44
A la surprise générale, des sondages sortie des urnes montrent que l'initiative de la droite populiste contre les minarets serait acceptée par 59% des voix. Les résultats définitifs sont attendus en fin d'après-midi.

Contre toute attente et défiant tous les sondages, les Suisses ont, semble-t-il, approuvé en majorité dimanche l'initiative de la droite populiste d'interdire la construction des minarets. Selon des sondages sortie des urnes cités par la télévision suisse romande (TSR), le oui l'emporterait avec 59% des voix. En outre, la plupart des 26 cantons helvétiques serait également favorable à l'initiative. Seuls Genève, Vaud, Neuchâtel et Bâle-Ville y seraient opposés. Si cette double majorité est confirmée, cela permettra la modification de l'article de la constitution sur la liberté religieuse pour prohiber de nouveaux minarets. Les résultats définitifs du référendum sont attendus en fin d'après-midi.
Ce raz-de-marée contredit les dernières enquêtes d'opinion qui prédisaient un rejet à 53% de la proposition de l'UDC (Union démocratique du centre, une formation populiste de droite) et de l'Union démocratique fédérale (UDF, droite chrétienne). Ce résultat est un désaveu pour le reste de la classe politique suisse, qui s'était unie contre le projet. Le Conseil fédéral [le gouvernement suisse, ndlr] et l'Assemblée fédérale avaient mis en garde contre les conséquences négatives du texte sur la paix religieuse et sur les relations extérieures de la Suisse. Fait inhabituel, le gouvernement avait, pour manifester son opposition, pris position le jour-même du dépôt du texte, qui avait recueilli 113.000 signatures .

Vers une saisie de la Cour européenne des droits de l'Homme ?

La victoire du «oui» constitue une claque pour la communauté musulmanne helvétique. «C'est indigne de la Suisse», a dénoncé le président de la Coordination des organisations islamiques en Suisse (COIS). «Les partis suisses auraient dû davantage s'engager dans la campagne», estime-t-il. La ministre suisse de la Justice Eveline Widmer-Schlumpf a prévenu, avant même le référendum, que l'interdiction des minarets serait contraire à la liberté de religion et discriminatoire. Une acceptation de l'initiative violerait les droits de l'homme et mettrait en péril l'image de la Suisse. Les Verts ont annoncé dimanche étudier la possibilité de saisir la Cour européenne des droits de l'Homme sur la validité du projet anti-minarets.

Pour justifier leur texte, UDF et UDC ont mis en avant la crainte d'une «islamisation rampante» de la Suisse. Les minarets sont le «symbole apparent d'une revendication politico-religieuse du pouvoir, qui remet en cause les droits fondamentaux. Ces édifices incarnent l'Islam politique et la charia (loi islamique)», ont martelé les deux partis. La campagne n'a pas été exempte de dérapages. Les affiches de l'UDC et l'UDF ont représenté une femme complètement voilée devant le drapeau suisse couvert de minarets, dont la silhouette stylisée évoque des missiles.
Quelque 400.000 musulmans vivent dans la Confédération sur une population totale d'environ 7,6 millions d'habitants. 14% des musulmans sont pratiquants. Il existe en Suisse environ 150 lieux de prière à leur intention. Jusqu'ici, quatre mosquées disposent d'un minaret: à Genève, Zurich, Winterthour (canton de Zurich) et Wangen bei Olten (canton de Soleure).

Le Figaro

Cell
29/11/2009, 16h25
UNE CAMPAGNE DE BOYCOTT de tout ce qui est suisse , un retrait des fonds de tous les pays musulmans ( surtout ces tetes à zero du golf) des banques suisses , quelques rappels d'amabassadeurs , et tu peux etre sur que ces bouffeurs de chocolat à l'emmental finiront par ranger leur fausse democratie dans le tiroir et rentrer dans le rang, Kaddafi vient de nous en donner la preuve il y a même pas 4 mois.

absent
29/11/2009, 17h25
Contrairement à ce qu’avaient prédit les sondages, l’initiative contre la construction des minarets est acceptée à une large majorité, avec 57,5% des voix (résultats officiels). La majorité des cantons est acquise. Dix-neuf et demi d’entre eux sont en faveur de l’initiative, la palme revenant à Appenzell Rhodes-Extérieures (71,5%) et Glaris (68,8%). Seules exceptions, à Genève (59,7%), Bâle-Ville (51,6%), Vaud (53%) et Neuchâtel, le Non l’emporte. Le Conseil fédéral prend acte du résultat dans un communiqué qui tend la main aux musulmans.

Cell
29/11/2009, 17h29
Le Conseil fédéral prend acte du résultat dans un communiqué qui tend la main aux musulmans.

hahahahahahahah , c'est vrai que quand on donne une claque , une gifle ou coup de point dans la gueule, on a tendance à Tendre la main ......

absent
29/11/2009, 17h38
ces imbeciles de la droite populiste ont su utiliser la peur des gens et de l'islam pour faire du populisme de bas étage, mince bientôt la suisse ressemblera à l'arabie, où seul la religion d'état a droit de cité ou d'avoir des lieux de culte... c'est pas beau du tout l'integrisme religieux !

okba30
29/11/2009, 17h55
Contre toute attente et défiant tous les sondages, les Suisses ont, semble-t-il, approuvé en majorité ...

Les suisses ont décidé ensemble de ce qui leur sied bien, et c'est ça l'important.

bangkok1999
29/11/2009, 19h05
la suisse est une terre chretienne avec une forte empreinte protestante donc ils veulent preserver leur société ...je ne trouve rien a redire ...a nous de faire la meme chose chez nous

oudjda
29/11/2009, 19h26
bonsoir, mabrouk el aid
ceux qui appel a boycoter la suiss ou un autre pays je leur demande de donner l'exemple et retourner au pays des minaret aulieu de dire n'importe quoi.
c'est haram que quelqu'un dit ce qu'il ne fait pas.
je ne pense pas que les minarets est une priorité pour les "musulmans" en europe. la priorité c'est de sortir du cercle de la drogue, prostitution,criminalité, faire des effort que la communauté musulmane soit visible par la bonne conduite et bon comportement, le savoir faire ,c'est ca la priorité pour les musulmans vrais

Harrachi78
29/11/2009, 19h41
Tu vis comme les Romains.

Je serait tout aussi contre la permission des cloches des églises devant chez-moi, et ca ne plait pas à un suisse qui habite Barika ceci est son problème.

Et bien ce que je conçois aisément chez-moi la logique voudrais que je l'imagine bien chez le voisin.

Avucic
29/11/2009, 20h20
Tu vis comme les Romains.

Je serait tout aussi contre la permission des cloches des églises devant chez-moi, et ca ne plait pas à un suisse qui habite Barika ceci est son problème.

Et bien ce que je conçois aisément chez-moi la logique voudrais que je l'imagine bien chez le voisin.J'aime bien ta sagesse, Harrachi!
Cependant, dans certains pays, il y a deux sons de cloche: un pour les minarets et l'autre, pour les synagogues.

Moi même je ne trouve pas à mon goût d'être réveiller par le haut parleur des hauteurs d'Alger... tous les matins.
Mais en Suisse, malheureusement, ce n'est pas l'appel du muezin qui dérange... c'est le minaret lui même et sa symbolique.
Et cela est aussi grave (à mon avis) que la position des pays musulmans qui ne tolèrent pas qu'on construise des églises chez eux... car il suffirait de ne pas permettre chez les uns le haut parleur... et chez les autres les cloches!

Cell
29/11/2009, 21h02
Si tu vas à Rome

Tu vis comme les Romains.


à un petit détail prés , on est plus en 71 avant J.C.


Je serait tout aussi contre la permission des cloches des églises devant chez-moi, et ca ne plait pas à un suisse qui habite Barika ceci est son problème.

ton point de vue se respecte, meme si il est à mille lieu de ce que je pense ,ceci etant , la campagne d'interdiction vise les minarets , et pas le fait d'entonner le Adan à quelque haure que ce soit .

Et bien ce que je conçois aisément chez-moi la logique voudrais que je l'imagine bien chez le voisin.

à condition que ce que tu concois CHEZ TOI soit ethiquement et humainement correcte

humanbyrace
29/11/2009, 21h12
on ne peut comprendre pkoi un detail architectural qu'est le minaret sucite cette animositee,alors que les temples budhiques et hindus imposants sont construits.
si l'islam est etranger a la suisse,alors le christianisme l'est aussi puisque c'est une religion semite orientale apparue en palestine mais dont le fondement de facto a vu le jour en anatolie(actuel turquie).
son pere fondateur est aussi un arameen anatolien de tarsus en l'actuel Turquie du nom shaul.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0b/PaulusTarsus_LKANRW.jpg
cad,le christianisme aussi n'a rien de suisse si on suivrait leur logique.


Aussi,les eglises et mosques et meme synagogues cohabitent en harmonie dans plusieurs pays.
chaque dimanche matin,(et aussi en d'autres jours et heures)j'entends les sons de cloche de l'eglise armenienne tout comme l'appel de priere de matin(si tu es deja reveille car il se fait a un certain decibel qui ne peut provoquer le reveil des personnes qui dorment).

nico
29/11/2009, 21h18
Les minarets ne sont que prétexte, l'affiche de campagne est éloquente

http://blog.travailler-en-suisse.ch/wp-content/uploads/2009/10/stop-minarets-suisse-udc.jpg

http://www.france-info.com/IMG/jpg/IDEweb500.jpg

ould omar
29/11/2009, 21h40
On se rappelle tout le tollé soulevé au sein de la Communauté Internationale suite à la destruction en 2001 des statuts de Boudha de Bamiyan en Afghanistan par les Talibans .
Là, les Suisses ne détruisent quand même pas les minarets existants et n’interdiront pas l’implantation de nouvelles mosquées…sans minarets !
Tout cela après une consultation populaire !
Rien à y redire : ils sont chrétiens, ils sont chez eux, et ce qui est essentiel, ils n’entravent pas l’exercice du culte musulman !
Car, après tout, un musulman a-t-il vraiment besoin d’une mosquée avec un minaret pour accomplir son devoir religieux en Suisse ou ailleurs ?

nico
29/11/2009, 21h46
un musulman a-t-il vraiment besoin d’une mosquée avec un minaret pour accomplir son devoir religieux en Suisse ou ailleursCertes, mais un minaret à lui seul peut-il vraiment être un problème ? Ce n'est qu'une pièce d'architecture pour le non musulman selon moi, à moins que... ça ne représente plus....

Accpluscan
29/11/2009, 21h57
Ou est le probleme ? Le suisse ne veut pas de mes minarets j'irais la ou les gents les verraient comme une belle oeuvre architecturalem, c'est tout ! Je ne comprend pas encore comment pourrais-je vivre parmis des gens qui n'accepteraient pas ma facon de m'habiller, de manger ou je ne sais quoi d'autre.
Certes, mais un minaret à lui seul peut-il vraiment être un problème ?
Nico, ce n'est pas a toi ni a moi de decider qu'est ce qui peut poser un probleme a etranger dans son pays que des generations et des generations de ses ancetres ont mis tant pour qu'il soit ce qu'il est maintenant. Voyons donc.

nico
29/11/2009, 22h21
ce n'est pas a toi ni a moi de decider qu'est ce qui peut poser un probleme a etranger
Je suis bien d'accord pour ce qui est de décider, et je te rejoins sur ta vision des choses, mais j'habite un pays juste à côté de la Suisse, qui théoriquement a plus ou moins le même background sociologique/historique, alors je m'inquiète pour chez moi...

Zeste
29/11/2009, 22h42
Bien que cela n'empêche pas de pratiquer sa religion, il doit être difficile de ne pas se sentir agresser pour un musulman suisse :rolleyes:

Il me semble qu'en France le minaret a une taille maximale à ne pas dépasser :rolleyes:

absente
29/11/2009, 23h00
c vraie que c'est assez ségrégationniste comme décision ou on empêche à tous, chrétien, juif et musulman, etc tous ces symboles architecturaux orgueilleux religieux pour pas dire autre chose, ou on les autorise à tous
mais les assoc musulmanes peuvent saisir la cour européenne pour discrimination

nassim
29/11/2009, 23h08
Ce vote sur l'interdiction des minarets est trompeur dans la mesure où le référendum est en réalité un vote anti-immigrés musulmans. Les Suisses étaient ainsi invités à laisser s'exprimer officiellement et sans complexes leur xénophobie et leur islamophobie.

Concrètement, les Suisses qui ont voté pour cette interdiction, à savoir 57,5% des électeurs suisses, sont des énergumènes xénophobes et islamophobes.

nico
29/11/2009, 23h16
à savoir 57,5% des électeurs suisses, sont des énergumènes xénophobes et islamophobesC'est bien ce que je pense, ce qui après tout n'est pas si étonnant que ça, étant donné que l'union européenne, déjà, ça les intéresse pas ! Pas très ouverts les Suisses...

absent
30/11/2009, 11h31
Car, après tout, un musulman a-t-il vraiment besoin d’une mosquée avec un minaret pour accomplir son devoir religieux en Suisse ou ailleurs ?

La question qu'il faut plutot se poser est: que fait un musulman en suisse? Un pays en l'occurence non-musulman...

Harrachi78
30/11/2009, 11h44
Tout a fait juste, car beaucoup ici semblent aborder la question sous un angle ou sous un autre, mais jamais les deux à la fois, alors que la question est bien plus simple :

- Concretement, un minaret n'a aucune fonction rituelle ou liturgique et il n'est en rien indispensable pour accomplir les rites du musulmans. Ils peuvent donc s'en passer sans problème.

- Objectivement donc, il n'y aucune raison pour que la construction d'un minaret soit intérdite, justement à cause du point qui vient d'être évoqué.

Conclusion : l'enjeux est plus profond que la constrcution du minaret, et touche carrément à l'envie ou non des Suisses de "voir" des musulmans dans leurs champs de vision et la réponse est manifestement non. Les Musulmans de Suisse doivent donc tirer les conclusions qui s'imposent et faire le nécéssaire pour que ce sgens changent d'avis ou, à défaut, prendre leurs clicques et leurs claques et aller s'installer ailleurs.

La terre de Dieu est vaste aprés tout.

Nomad7
30/11/2009, 11h49
La question qu'il faut plutot se poser est: que fait un musulman en suisse? Un pays en l'occurence non-musulman...

Qu'est ce qu'un pays musulman?

Est-ce qu'il existe un pays musulman?

jamoman
30/11/2009, 11h51
C'est une décision démocratique, le peuple a parlé, mais de lire certaines réactions du monde musulman spécialement l’Egypte qui se permet de déplorer cette décision démocratique, alors que dans leur propre législation à l'égard des non musulmans est bien plus compliquée que l'initiative suisse !

La décision des Suisses a beau être tranchante mais certes logique, vous êtes intolérants dans vos pays, alors nous aussi ! Les suisses se sont posés la question par exemple dans des débats télévisés ou tout simplement dans mon lieu de travail, ils ne comprennent pas pourquoi dans les pays musulmans qui détruisent les églises et enlèvent les cloches sans un vote ou décision démocratique mais d’une simple décision venant d’un haut dignitaire religieux ou politique! Donc ça n’a rien de déplorable ce vote, c'est une réalité et un droit démocratique du peuple suisse !

S’il y avait eu une initiative pour une construction des églises dans des pays musulmans, elle ne serait jamais passée ni d’ailleurs proposée loin de là dans nos pays dictatoriaux! Certes les Arabes fuiront Genève et videront peut-être leurs comptes bancaires, mais le peuple suisse assumera les conséquences de sa démocratie…

Harrachi78
30/11/2009, 11h59
Qu'est ce qu'un pays musulman ? Est-ce qu'il existe un pays musulman ?

Tu trouve que la Suisse ressemble plus au Vénézuala ou à l'Algérie ? Et penses-tu que la Birmanie ressemble aux trois ?

Nomad7
30/11/2009, 12h02
Tu trouve que la Suisse ressemble plus au Vénézuala ou à l'Algérie ? Et penses-tu que la Birmanie ressemble aux trois ?

Je ne vois pas le rapport!

Parce que, pour toi, l'Algérie est un pays musulman?

absente
30/11/2009, 12h10
Et alors ?

Ils sont chez eux, je rejoins Harrachi....ils font ce qu ils veulent.

Ils n interdisent pas la construction des mosquées ni la pratique d une religion.

Concrètement, les Suisses qui ont voté pour cette interdiction, à savoir 57,5% des électeurs suisses, sont des énergumènes xénophobes et islamophobes.

Nassim, pas forcement c est aussi une reponse á des problemes plus graves je pense, un peu comme la reaction des francais en votant Lepen.
Le climat social se prete parfaitement aux extremes ...d un coté comme de l autre. De la á dire qu ils sont xenophobes et islamophabes, non .
Ils ont toujours été tres protectionnistes .

D ailleurs meme les ministres suisses ont été surpris par les resultats de participation et de vote.
Mme Eveline Widmer-Schlumpf, ministre de la justice a d ailleurs dit "ce vote ne concerne que les minarets et non la population musulmanne. la Suisse veut garder sa paix interreligieuse. Ce n est pas un vote contre l islam mais un vote contre les exteriorisations fondamentalistes" (Dpa)

Harrachi78
30/11/2009, 12h14
... Je ne vois pas le rapport ! ...

Justement, ceci devrai répondre à ta question

... Parce que, pour toi, l'Algérie est un pays musulman ? ...

Bien sur que non, l'Algérie est un pays shintoïste.

ould omar
30/11/2009, 12h18
@Annabi24

Citation :

<< La question qu'il faut plutot se poser est: que fait un musulman en suisse? Un pays en l'occurence non-musulman...<<
-----------------------
Doit on comprendre que lorsqu’on est musulman ..on n’a pas à résider en Suisse ?

Et si on est citoyen suisse de confession musulmane que fait on ? Et les diplomates des pays musulmans que font ils en Suisse, pays non musulman ? etc..

Cookies