PDA

Voir la version complète : L’OLAF accuse le Polisario et l’Algérie de détournement


Page : [1] 2

riati
04/05/2010, 13h53
Un récent rapport de l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF) pointe du doigt l’Algérie et le Polisario dans les opérations de détournement d’aide humanitaire.

L’Algérie et sa création le Polisario refusent de procéder au recensement des populations de Tindouf pour continuer de détourner les aides humanitaires. C’est ce qu’affirme un récent rapport confidentiel de l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF), cité par le Centre européen pour le renseignement stratégique et la sécurité (ESISC). L’ESISC précise, dans un document publié sur son site Internet, lundi 26 avril, que «si le refus injustifiable de l’Algérie» de procéder au recensement des populations de Tindouf «peut s’expliquer facilement eu égard à l’état de ses relations avec le Maroc et par son besoin de propagande politique sur la question des réfugiés présents sur son sol, le refus du Polisario est, quant à lui, principalement motivé par les profits illégaux que les dirigeants du front séparatiste opèrent grâce à une surestimation du nombre de réfugiés et, par voie de conséquence, à une aide humanitaire plus importante».

Le document de l’ESISC, élaboré par Claude Moniquet, président du Centre, et Dimitri Dombret, chercheur associé à ce Centre, rappelle que «le recensement des réfugiés est une obligation statutaire du HCR, répétée à plusieurs reprises par des résolutions de l’Assemblée générale des Nations unies qui réaffirment aussi que c’est au pays d’accueil qu’il incombe au premier chef de préserver le caractère civil et humanitaire de l’asile, de veiller à ce que le caractère civil et humanitaire des camps des réfugiés ne soit pas compromis par la présence ou les activités d’éléments armés et de veiller à ce que les camps ne soient pas utilisés à des fins incompatibles avec leur caractère civil et par des recommandations du Comité exécutif du HCR». Selon l’ESISC, le rapport 2009 de l’OLAF met en exergue la persistance, depuis le début du conflit, des mêmes problèmes, à savoir l’ incertitude sur le nombre réel de réfugiés, absence d’enregistrement et de recensement, manque de transparence et de responsabilité du Croissant-Rouge algérien et le déficit du monitoring.

D’après le Centre européen, ce rapport, inaccessible en raison des nombreuses violations du droit international et des règles européennes, est le fruit d’une enquête de six mois menée à Bruxelles, en Algérie, à Tindouf, au Maroc et dans d’autres pays de la région. L’Algérie affiche, selon le Centre européen, depuis de longues années «un mépris total face aux demandes réitérées du HCR» puisqu’elle conditionne le recensement à un règlement global du conflit au Sahara alors qu’en tant qu’«Etat d’accueil» des camps, les autorités d’Alger ont des obligations légales, politiques et morales vis-à-vis des populations sahraouies. «En l’absence d’un recensement fiable, l’aide humanitaire ne se base sur aucune donnée vérifiable», souligne l’ESISC. Le Centre européen affirme que l’Union européenne a constaté un détournement massif de l’aide humanitaire. «Le décalage entre la population réelle et la population estimée pose de nombreux problèmes. Il rend l’ajustement de l’aide impossible.

Or, il est crucial de pouvoir fournir, notamment aux enfants en bas âge, un régime nutritionnel adapté. Il contribue à entretenir les trafics en tous genres et le détournement de l’aide humanitaire puisque le HCR ne dispose pas d’une présence permanente dans les camps de Tindouf et que, de façon générale, les visites «étrangères» dans les camps sont très largement limitées et contrôlées par l’Algérie», note le Centre européen, précisant que «les populations sahraouies sont les premières victimes de ces pratiques de détournement de l’aide internationale». «Le constat du Centre européen pour le renseignement stratégique et la sécurité est réel. En tant que défenseurs sahraouis des droits de l’Homme, nous avons toujours dénoncé le détournement systématique des aides humanitaires par l’Algérie et le Polisario.

Nous estimons que pas plus de 10% des aides humanitaires seulement parviennent aux séquestrés à Tindouf alors que le reste profite aux dirigeants du front séparatiste», précise Mohamed Taleb, secrétaire général de la Ligue des défenseurs sahraouis des droits de l’Homme, dans une déclaration à ALM. «Comment se fait-il que les dirigeants du Polisario puissent acquérir des résidences et des voitures de luxe en Europe alors qu’ils affirment qu’ils militent pour la libération du Sahara. C’est un paradoxe flagrant. Il faut noter qu’outre l’Algérie et le Polisario, certaines associations étrangères sont elles aussi impliquées dans le détournement des aides humanitaires consistantes», ajoute-t-il.

Des moyens sophistiqués pour localiser les caches de stockage de l’aide détournée

L’ESISC affirme que l’Office européen de lutte anti-fraude a utilisé les moyens les plus sophistiqués pour prouver le détournement par l’Algérie et le Polisario des aides humanitaires destinées aux camps de Tindouf. Selon la même source, l’OLAF est allé jusqu’à dissimuler des balises de géo-localisation dans des containers destinés au Polisario. «A l’arrivée, les découvertes qui ont été faites valaient bien cet effort inédit : ainsi, une fois que l’aide humanitaire arrive à Oran, elle met en moyenne 48 jours pour être finalement acheminée aux camps de Tindouf alors qu’une grande partie des chargements ne parvient jamais aux populations sahraouies dans le besoin».

L’ESISC rapporte que «le récent rapport de l’OLAF détaille comment le Croissant-Rouge algérien est le premier bénéficiaire du détournement de l’aide, suivi par les dirigeants du Front Polisario qui profitent de cette manne financière pour acquérir des armes, mais aussi et surtout des biens immobiliers personnels aux Canaries ou en Espagne». «Les enquêteurs de l’OLAF sont allés jusqu’à localiser avec précision les caches utilisées par les chefs du Polisario pour stocker l’aide détournée avant de la redistribuer sur les marchés subsahariens. Ils ont également identifié les responsables du front Polisario coupables de ces détournements et ont retrouvé une partie des villas de luxe achetées dans le sud de l’Europe», note l’ESISC.

Source .. (http://www.continentalnews.fr/actualite/editorial,145/l-olaf-accuse-le-polisario-et-l-algerie-de-detournement,10296.html)

absent
04/05/2010, 14h22
Admirez ce que dit le rapport de l'ESISC parlant d'un pretendu rapport de l'OLAF

Le plus récent rapport de l’OLAF (2009) , dont nous avons pu prendre connaissance, met en exergue la persistance, depuis le début du conflit, des mêmes problèmes : incertitude sur le nombre réel de réfugiés, absence d'enregistrement et de recensement, manque de transparence et de responsabilité du Croissant Rouge algérien et le déficit du monitoring. Mais il y a beaucoup plus grave. Pour cette enquête, l’OLAF a utilisé les moyens les plus sophistiqués, allant jusqu’à dissimuler des balises de géo-localisation dans des containers destinés au Polisario. A l’arrivée, les découvertes qui ont été faites valaient bien cet effort inédit : ainsi, une fois que l’aide humanitaire arrive à Oran, elle met en moyenne 48 jours ( !) pour être finalement acheminée aux Camps de Tindouf alors qu’une grande partie des chargements ne parvient jamais aux populations sahraouies dans le besoin. Le rapport détaille comment le Croissant Rouge algérien est le premier bénéficiaire du détournement de l’aide, suivi par les dirigeants du Front Polisario qui profitent de cette manne financière pour acquérir des armes, mais aussi et surtout des biens immobiliers personnels aux Canaries ou en Espagne. Les enquêteurs de l’OLAF sont allés jusqu’à localiser avec précision les caches utilisées par les chefs du Polisario pour stocker l’aide détournée avant de la redistribuer sur les marchés sub-sahariens.

Ils ont également identifié les responsables du Front Polisario coupables de ces détournements et ont retrouvé une partie des villas de luxe achetées dans le sud de l’Europe.

Ce rapport est le fruit d’une enquête longue de 6 mois menée à Bruxelles (auprès de l’ECHO, l’Office d’aide humanitaire de la Commission européenne), en Algérie, au Sahara occidental au Maroc et dans d’autres pays de la région. Eu égard aux nombreuses violations du droit international et des règles européennes qu’il dénonce, le rapport, d’une vingtaine de pages, n’est accessible qu’à une poignée de hauts fonctionnaires européens sur le site Internet sécurisé de l’OLAF. Plusieurs députés européens ont tenté en vain de réclamer tantôt qu’il soit rendu public, tantôt un accès pour les membres des Commissions et Délégations concernées au Parlement européen. Ce refus peut malheureusement s’expliquer facilement.

En effet, les plus hautes autorités européennes ont conscience des conséquences désastreuses qu’engendrait la publication du rapport sur les relations entre l’ Europe et l’Algérie, cette dernière étant l’un des principaux fournisseurs de gaz et de pétrole de l’Union européenne.

http://www.esisc.org/documents/pdf/fr/les-camps-de-tindouf-lalgerie-et-le-front-polisario-face-a-leurs-responsabilites-466.pdf


Allah Akbar !!!

Le cachet de l'ISISC doit etre miserable pour debiter d'aussi grossieres informations.

AZPARIS95
04/05/2010, 14h43
Voilà un document qui prouve que l'Algérie est derrière tout ça! Que l'Europe et l'ONU peuvent arrêter le confit mais ne le feront pas car ils sont en contrat avec l'Algérie pour son gaz. Après on va dire que l'Europe soutient le Maroc. Donc c'est juste une question de ressources naturelle ce conflit, ils s'en foutent du peuple saharaoui et du polizario. Le Maroc est dans son droit, il aura gain de cause.

maroc2010
04/05/2010, 14h57
azparis

le maroc a déjà eu gain de cause

dernière séance du CS

maroc félicité

polizgérie doit faire preuve de réalisme

elmouradia acculée

nom de dieu voila que parle comme houari

vite faut faire qq chose

payons lui un billet pour venir voir et "rincer ses yeux"

qui est pour une cotisation ?

omar
04/05/2010, 15h05
maroc2010,

Il faut pas beaucoup afin de te réjouir. Bien sûr qu'il faille féliciter le Maroc d'être revenu à la raison puisque jusqu'en 2006, il ne voulait pas entendre parler d'autonie sahraouie (3eme voie).

Reste à savoir maintenant si son fallacieux plan "autonomie" passera la rampe? Mais soyons pragmatiques, il est peu vraisemblable que le royaume parvienne à tromper tout le monde et donc, le conflit sahraoui n'est pas prêt d'être résolu.

Cell
04/05/2010, 15h08
nom de dieu voila que parle comme houari

Nenni , Toz , BezBez,

le sujet : l'OLAF Accuse l'algérie ..... LA fixation sur le voisin continue .

L'epine dans le pieds fait mal..... l'étranglement de l'économie marocaine.

est ce que le maroc negocie avec le polisario, reponds oui ou non ??

pour ta gouverne , l'algérie avance ....

Badis
04/05/2010, 15h12
omar, quelque soit l'aversion que tu puisses avoir pour le régime marocain et que je partage, si le Maroc lassé de ce conflit ou pressé par ses "amis" ou l'intransigeance du Polisario, propose -pour une fois- quelque chose de constructif et avantageux au peuple sahraoui, bref une réelle autonomie qui mettra fin aux souffrances des réfugiés et éloignera le spectre de la guerre au Maghreb, pourquoi ne pas soutenir ce plan ?

maroc2010
04/05/2010, 15h12
cell arrete de me faire peur

au fait il y a une cagnotte au profit de houari pour visiter le paradis

c a d le maroc

es tu pour ?

omar
04/05/2010, 15h22
Si l'on est de bonne foi, on reconnaîtra d'entrée le caractère menteur de l'article que l'on retrouve par ailleurs sur le journal marocain L'Opinion.

Or, la preuve est donnée que l'article de L'Opinon est propagandiste ne serait-ce que par cette phrase: "«Depuis le milieu des années 90, tant le Polisario que les autorités d’Alger estiment la population sahraouie des camps à 165.000 personnes. Un chiffre qui n’a pas été accrédité par le PAM (Programme alimentaire mondial) et le HCR, lesquels ont décidé d’accorder leur assistance humanitaire à une population évaluée à 90.000 personnes»: On remarquera ici que le passage est caviardé car à la vérité, il est question "des 90 000 personnes les plus vulnérables".

kaiser
04/05/2010, 15h28
cell dans le mile ( tez nez nenni bezzi fezzi ...:)

trop fort :)

AZPARIS95
04/05/2010, 15h29
Oui maroc2010, il faudrait un séjour au Maroc à Dakhla ou layoune pour Houari, dans un bel hotel avec piscine et jacuzzi. Le maitre d'hotel sera Abdelaziz el marrakchi et sa clique. Il y auras partout des portraits du roi M6 et des drapeaux rouge et vert marocain. Il verra en visitant les sahraouis dans leur pays le Maroc. c'est beau...

maroc2010
04/05/2010, 15h30
kenzy c pas pour toi, c pour houari

mais si tu veux je t'invites

maroc2010
04/05/2010, 15h48
non ce n'est pas généreux, c'est intéressé

Badis
04/05/2010, 15h49
Je propose un voyage entre FAistes en car dans toute la région du Sahara (Occidental et Central hein les amis) , ayoub7 et houari tous les 2 au fond du car on vous laissera faire connaissance vous allez bien vous entendre:mrgreen:

maroc2010
04/05/2010, 15h52
je te jure de ma maire que je participe

CaboMoro
04/05/2010, 16h07
sahara occidental je sais pas mais personnellement je peut vous organiser un treack dans le sahara algerien dans le massif du hoggar que vous ne risquez pas d'oublier et sans taxer comme les européens
____________________________

Je suis partant

CaboMoro
04/05/2010, 16h17
nouvel an 2010 sera beau en HOGAR.

TAGHITI
04/05/2010, 16h24
C’est en 1976, peu après le retrait de l'Espagne du Sahara occidental et le déclenchement des affrontements liés à son contrôle, que les réfugiés sahraouis ont commencé à arriver en Algérie. La plupart d’entre eux vivent dans les camps de Tindouf depuis plus de 30 ans.louche comme source, aucune crédibilité et parti pri dés le départ puisque l'article ne parle pas de l'agressivité qu'ont subit les sahraouis suite á l'invasion du maroc sur lettritoire du SO! Il fait du racourcis, on dirait la MAP

D'autre part, je croyais que les ONG internationales étaient interdites sur le sol algérien et dans les camps des réfugiés, sinon, je ne vois pas comment la OLAF aurait pu faire ses investigations et estimations sur le terrain! peut-être á partir d'un bureau á Brixelles:D

Il ya a un manque flagrant de crédibilité dans toute cette histoire de OLAF, et puis pourquoi le garder secret ce rapport?? à cause du gaz algérien? C'est sérieux cette histoire de gaz?!

Moi je crois qu'ils ne veulent pas se ridiculiser avec des histoire á dormir debout et du mensonge en flagrant délit!

CaboMoro
04/05/2010, 16h33
taghiti

D'autre part, je croyais que les ONG internationales étaient interdites sur le sol algérien et dans les camps des réfugiés,
______________-

:rolleyes:

ayoub7
04/05/2010, 16h47
ayoub7 et houari tous les 2 au fond du car on vous laissera faire connaissance vous allez bien vous entendre

Malek a khouya ach dert lik? :)

Houari meme si tu ressucites cheikh maa al 3aynayne et qu'il lui conte l'histoire telle qu'elle fut, il va lui repondre: bezbez que nenni, tu ne comprends rien toi!

PS: cell, saliti m3aya :)

omar
04/05/2010, 16h56
Le plus hilarant dans cet article mensonger est aussi ce passage: Ils ont également identifié les responsables du front Polisario coupables de ces détournements et ont retrouvé une partie des villas de luxe achetées dans le sud de l’Europe», note l’ESISC.

Donc pourquoi ne pas mentionner le ou les pays où ont été localisées ces villas de luxe acquises par des détourenements? De crainte d'un démenti du ou des pays nommé(s)?

TAGHITI
04/05/2010, 17h08
oui Cobomoro, c'est vs qui parliez de séquestrés coupé du monde et où les ONG n'ont le droit d'aller visiter et enquêter sur place !

C'était donc ironique de ma part!

Donc vs devriez choisir; sont-ils des séquetrés ces réfugiés ou non? Ou bien ce rapport a été rédigé sur la base des témoignages des fameux sahraouis ayant rallié la mére patrie dans le moussalssal "to be continued"! Ou bien ces rapports c'est du khorti sur commande et sur mesure du makhzene, ou bien c'est vrai mais qu'ils le publent pour que les journalistes et les autres ONG aient la possibilié d'aller vérifier sur les lieux, notament les noms et les Villas :)

Bachi
04/05/2010, 17h24
Ou bien ce rapport a été rédigé sur la base des témoignages des fameux sahraouis ayant rallié la mére patrie dans le moussalssal "to be continued"! Ou bien ces rapports c'est du khorti sur commande et sur mesure du makhzene,

C'est du khorti ...
Opération khorti pour contrer les accusations fondées sur le non respect des D H par le Maroc...

Faut jamais croire un seul mot du makhzene, état voyou, menteur et tricheur...

kaiser
04/05/2010, 17h31
"Faut jamais croire un seul mot du makhzene, état voyou, menteur et tricheur..."


t 'as raison il faut se fier au regime d'un pays gouverné par alternance , la journée c'est bouteflika and co , et le soir c'est le general taoufik and co

houari16
04/05/2010, 18h11
posté par Cell nom de dieu voila que parle comme houari le sujet : l'OLAF Accuse l'algérie ..... LA fixation sur le voisin continue .

L'epine dans le pieds fait mal..... l'étranglement de l'économie marocaine.

est ce que le maroc negocie avec le polisario, reponds oui ou non ?? Merci ! mon ami Cell , tu dis vrai , ce que notre ami ayoub 7 pense bas .

Bravo ! tu célèbres la journée mondiale d opinion et d expression : le Maroc avance pour te faire plaisir !!

CaboMoro
04/05/2010, 20h08
oui Cobomoro, c'est vs qui parliez de séquestrés coupé du monde et où les ONG n'ont le droit d'aller visiter et enquêter sur place !

C'était donc ironique de ma part!
______________________

pourquoi, ce n'est pas vrai...!!!

CaboMoro
04/05/2010, 20h11
Faut jamais croire un seul mot du makhzene, état voyou, menteur et tricheur...
_________________

maoi je te crois toi. bachi. tu raisone vraiment comme un tier-mondiste

riati
04/05/2010, 20h21
C'est du khorti ...
Opération khorti pour contrer les accusations fondées sur le non respect des D H par le Maroc...

Faut jamais croire un seul mot du makhzene, état voyou, menteur et tricheur...

Oui mais là ce n'est pas le makhzen qui cause, c'est l'europe.

Faut-il croire à une makhzeniZation de l'Europe?

TAGHITI
04/05/2010, 21h05
pourquoi, ce n'est pas vrai...!!!

parceque non crédible!

TAGHITI
04/05/2010, 21h06
Oui mais là ce n'est pas le makhzen qui cause, c'est l'europe.

et ce n'est pas un pays européen qui a sauvé le Royaume in extremis ces derniers jours d'un tirage d'oreilles certain?

Cookies