PDA

Voir la version complète : Renault Tanger : 300 personnes en formation déjà dans les sites européens


Page : [1] 2

Raco
14/07/2010, 10h38
1 000 personnes travaillent 7 j/7 à raison de deux équipes par jour.
Les terrassements et les fondations achevées.
Les premiers essais de la chaîne de production prévus fin 2011.

http://www.lavieeco.com/economie/17142-renault-tanger-300-personnes-en-formation-deja-dans-les-sites-europeens.html/affiche_image?article=17142
Le projet de Renault à Tanger semble bien avancer.

Après les retards au début des travaux dûs aux intempéries, le constructeur a mis les bouchées doubles pour accélérer la cadence. Selon un cadre supérieur en charge du projet, les travaux de terrassement ont été achevés et ceux des fondations aussi. Les équipes sur place, 1000 personnes environ, ont entamé les constructions du site qui s’étendra sur 220 000 m2 (22 ha) sur une parcelle d’une superficie globale de 280 ha.

Depuis quelques semaines, ce sont deux équipes qui se relaient à raison de 8 heures chacune 7j/7. A partir de la maison mère, les yeux des responsables sont rivés sur le projet. Tout cela pour que le site soit prêt dans les temps. D’ailleurs, selon la même source, les premiers essais de la ligne de production devront démarrer fin 2011. Dans cette perspective, 300 futurs ingénieurs, cadres et techniciens sont déjà en formation un peu partout dans les autres sites de Renault notamment en France et en Roumanie.

D’un autre côté, le constructeur français continue de préparer le terrain quant aux relations avec ses futurs équipementiers dont une douzaine est déjà installée, soit à proximité immédiate du site, dans la zone d’activité de Tanger Med, soit à Tanger Free Zone (TFZ). Mais il en faudra certainement plus. D’ailleurs, pas plus tard que les 28 et 29 juin, et à l’initiative de Renault, plusieurs équipementiers français ont fait le déplacement à Tanger et à Casablanca aussi pour des réunions de prise de contact.

A cette réunion, ont été conviés des équipementiers de 1er rang mais également de 2e rang. Ces derniers ne fournissent pas directement le constructeur mais fabriquent des parties qui entrent dans la composition de pièces fabriquées par les premiers. Pour les responsables de Renault, le principal argument mis en avant pour convaincre ces industriels de venir s’installer consiste à «leur démontrer qu’en venant s’implanter au Maroc ils peuvent, en plus du futur site de Renault, se positionner sur des marchés de proximité, notamment l’Europe, grâce à la compétitivité des coûts des facteurs mais aussi aux infrastructures et à la chaîne logistique performante qu’offre le port Tanger Med», détaille un responsable chez Renault Maroc.

Rappelons que l’usine de Renault de Melloussa, dont les travaux ont démarré en janvier 2008, devra entrer en service début 2012. Pour le groupe il s’agit là d’une usine pilote, la première qui aura le label «Zéro carbone» en plus de technologies qui seront utilisées pour la première fois. Renault veut en faire un site modèle. Et ce n’est pas pour rien que le patron, Carlos Ghosn, suit lui-même le projet de très près, comme le confie une source chez Renault, à travers un reporting quasi quotidien.

Publié le : 12/07/2010 . la vieeco

ayoub7
14/07/2010, 15h14
Rappelons que l’usine de Renault de Melloussa, dont les travaux ont démarré en janvier 2008, devra entrer en service début 2012. Pour le groupe il s’agit là d’une usine pilote, la première qui aura le label «Zéro carbone» en plus de technologies qui seront utilisées pour la première fois. Renault veut en faire un site modèle. Et ce n’est pas pour rien que le patron, Carlos Ghosn, suit lui-même le projet de très près, comme le confie une source chez Renault, à travers un reporting quasi quotidien.

Excellent tout ca, esperons que ca donne des idees a d'autres constructeurs...

galaxy
14/07/2010, 16h05
citation
D’un autre côté, le constructeur français continue de préparer le terrain quant aux relations avec ses futurs équipementiers dont une douzaine est déjà installée, soit à proximité immédiate du site, dans la zone d’activité de Tanger Med, soit à Tanger Free Zone (TFZ). Mais il en faudra certainement plus. D’ailleurs, pas plus tard que les 28 et 29 juin, et à l’initiative de Renault, plusieurs équipementiers français ont fait le déplacement à Tanger et à Casablanca aussi pour des réunions de prise de contact.



Ils ne lâchent vraiment rien aux marocains même pas les equipements
comme je le dit de l'exploitation d'arabes mais avec l'avantage de ne pas les faire venir en france

ayoub7
14/07/2010, 16h08
Ils ne lâchent vraiment rien aux marocains même pas les equipements
comme je le dit de l'exploitation d'arabes mais avec l'avantage de ne pas les faire venir en france

T'as vu ca Galaxy? Ils nous prennent tout! meme les equipementiers pour fabriquer des Renault. Pas bon pas bon tout ca... Il faut qu'ils nous laissent les equipements quand meme! J'ai besoin d'un cendrier renault pour le living room, d'un airbag comme couette et d'une chaise passager pour ma salle a manger! non mais ils se prennent pour qui ces colons qui viennent nous prendre nos ressources! :)

bledard_for_ever
14/07/2010, 16h17
c pathétique, ça fait 3 ans déjà qu on parle de cette usine :)

Est ce carlos ghosn à pété récemment à tanger?

Encore des années comme ça ? :)

Mashtaq ou oumrou la daq :)

Pihman
14/07/2010, 16h19
même si cette usine ne fera travailler comme marocain que MOUL Kasscrote devant l'usine , c'est toujours bon a prendre

amicalement
14/07/2010, 16h28
mes amis il faut arreter de dire n'importe quoi! dire que c'est de l'exploitation n'est qu'une aberration.

ce projet avec tout ce qu’il ramene en emploie et transfert de technologie est le jackpot pour maroc, il faut reconnaitre que leur dirigeants etaient tres intelligents sur ce coup.

houlakou
14/07/2010, 16h49
c pathétique, ça fait 3 ans déjà qu on parle de cette usine
t'as raison nous sommes des bons à rien, puisque en algérie lorsqu'on décide de faire venir un constructeur automobile en une semaine l'usine est monté, les cadres formés, et les équipementiers installés, et les exemles sont nombreuses...il faut doréanavant qu'on prenne exemple sur vos méthodes

bledard_for_ever
14/07/2010, 17h34
mais les gars personne ne reproche à carlos d avoir choisi tanger pour monter le low cost bucarest pour le concevoir ou encore israel pour sa voiture électrique.

Ce n est pas applicable à l algérie qui à sa culture et son histoire de conception d usinage et de montage mécanique. Alors cessez de vous mesurer c est franchement ridicule et inconcgru.

riati
14/07/2010, 17h41
Ce n est pas applicable à l algérie qui à sa culture et son histoire de conception d usinage et de montage mécanique. Alors cessez de vous mesurer c est franchement ridicule et inconcgru.

C'est vrai qu'il ne faut pas mesurer ceci à cela.

Et vive l'histoire algérienne de la conception d usinage et de montage mécanique.

Paske ... le présent ça me parle pas trop .. et ça parle pas trop à personne sauf quelques beurs et blédards.

bledard_for_ever
14/07/2010, 17h58
Ya riati mabrouk alik :)
Ça fait 3 trois ans qu on te dit mabrouk et encore 3 ans in challah pour la première voiture low cost de tanger. Rana sabrine maaKoum.

nano78
14/07/2010, 18h12
c est vrai trois ans apres on a encore du mal a l avaler

bledard_for_ever
14/07/2010, 18h30
Meskine ... :)

FRIMIJA
14/07/2010, 18h31
Ya riati mabrouk alik :)
Ça fait 3 trois ans qu on te dit mabrouk et encore 3 ans in challah pour la première voiture low cost de tanger. Rana sabrine maaKoum.

Bledard forever

.....................................

Wa allah ma3 assabirine !!!!:)

2012 ; C'est demain et tu peux déjà passer commande .

bledard_for_ever
14/07/2010, 18h38
in challah frimja

D ici la peut être que t achèteras du pétrole un peu plus d électricité des bus des moissoneuses batteuses des tracteurs des tramways des panneaux solaires et de l électroménager. :)

Raco
14/07/2010, 22h49
Le français Fives Group s'installe à Tanger

Publié le : 12/07/2010

Le groupe est spécialisé dans la conception et la réalisation d'usines clés en main.
La filiale locale est dénommée Cinetic Maroc.
Elle sera un des principaux prestataires de Renault pour son site de Melloussa.

Le cluster marocain des équipementiers et autres sous-traitants automobiles continue de s’étoffer et d’attirer de grosses pointures, notamment européennes. En effet, après Inergy Automotive Systems, le leader mondial des systèmes à carburant en plastique ou l’espagnol Cie Automotive, spécialisé dans l’injection plastique, un autre opérateur de taille vient de déballer à son tour son baluchon à Tanger. Il s’agit du français Fives Group, un des plus importants ingénieristes industriels en Europe spécialisé dans la conception et la réalisation de lignes de production et d’usines clés en main pour plusieurs secteurs, notamment l’automobile, la sidérurgique, l’énergie, la cimenterie, le raffinage de sucre.
Ce groupe dont la création remonte à 1812 à Lille (nord de la France) vient de créer Cinetic Maroc par l’entremise de Cinetic Assembly, sa filiale spécialisée dans l’intégration de solutions de manutention industrielle de charges lourdes.

Le Maroc est la deuxième implantation sur le continent après l'Afrique du sud

Installée dans la zone franche de Tanger, Cinetic Maroc prévoit de recruter plus d’une vingtaine d’ingénieurs. Sur le dispositif international de Fives Group qui compte une trentaine de filiales à travers les cinq continents avec une forte présence en Asie (Chine, Inde, Japon...), en Amérique du nord et du sud (Etats-Unis, Canada, Brésil) et en Europe (occidentale principalement), l’entité marocaine est la deuxième implantation africaine après l’Afrique du Sud.

Cinetic Assembly, qui accompagne déjà l’alliance Renault-Nissan dans des projets en Espagne, sera également, via sa nouvelle structure marocaine, un des fournisseurs de l’usine tangéroise de Renault qui livrera ses premiers modèles Sandero et Logan début 2011, d’après le calendrier arrêté.
Rappelons que Fives Group revendique un chiffre d’affaires consolidé de 1,35 milliard d’euros (près de 15 milliards de DH) auquel le secteur automobile contribue à hauteur de 27% et ce, avec une marge opérationnelle de 75 millions d’euros (850 MDH). L’effectif consolidé avoisine, lui, les 6 000 employés.

houlakou
14/07/2010, 23h22
Ce n est pas applicable à l algérie qui à sa culture et son histoire de conception d usinage et de montage mécanique. Alors cessez de vous mesurer c est franchement ridicule et inconcgru
c'est vrai et vu la réussite de l'industrialisation de l'algérie révolutinnaire et pronnée par Boumedienne ...il n' y a aucune comparaison à faire

TAGHITI
14/07/2010, 23h29
ce projet avec tout ce qu’il ramene en emploie et transfert de technologie est le jackpot pour maroc, il faut reconnaitre que leur dirigeants etaient tres intelligents sur ce coup.

je suis d'accord pour la création des emplois, mais je ne vois pas ce qu'une usine de production de voiture francaise ourrait rapporter comme technologie dans nos pays, le transfert de technologie ne se fait pas avec ce genre de projets, les délocalisations pour des raisons de couts de production, créent des emplois, mais pas de transfert de technologie!

MOUMS
15/07/2010, 00h42
TAGHITI

je suis d'accord pour la création des emplois, mais je ne vois pas ce qu'une usine de production de voiture francaise ourrait rapporter comme technologie dans nos pays, le transfert de technologie ne se fait pas avec ce genre de projets, les délocalisations pour des raisons de couts de production, créent des emplois, mais pas de transfert de technologie!
ok monsieur l'expert, que ce qui rapporte le technologie? c'est quoi ta methode?

ayoub7
15/07/2010, 01h40
je suis d'accord pour la création des emplois, mais je ne vois pas ce qu'une usine de production de voiture francaise ourrait rapporter comme technologie dans nos pays,

mmm attend je reflechis, la meme technologie qui nous empeche nous de onstruire des Fatia?

le transfert de technologie ne se fait pas avec ce genre de projets, les délocalisations pour des raisons de couts de production, créent des emplois, mais pas de transfert de technologie!


Il se fait comment donc stp? :)

FRIMIJA
15/07/2010, 09h05
in challah frimja

D ici la peut être que t achèteras du pétrole un peu plus d électricité des bus des moissoneuses batteuses des tracteurs des tramways des panneaux solaires et de l électroménager. :)

Bledard forever

.........................................

Tu veux dire de l'Algerie ? Pourquoi pas ?

S'il vous en reste ( petrole) et si c'est de la bonne qualité(pour le reste).

Quant aux tramways , j'espere que tu rigoles ?

TAGHITI
15/07/2010, 11h08
ok monsieur l'expert, que ce qui rapporte le technologie? c'est quoi ta methode? bjr MOUMS,
où est-ce que tu as lu que j'ai prétendu en être un expert? Je n'ai fait que dire ce que je pense, et je le rèpète, la délocalisation d'une usine de production de voiture n'est pas le transfert de technologie!
selon vs, tous les immigrants qui travaillaient et travaillent auprés de renault/Peugeot en France sont devenus des techniciens qualifiés?!

Non mon ami, ici, la délocalisation se fait suite à une logique de calcul des couts de la production: avant en employait les immigrés en France, maintenant, on viendrait chez eux pour les exploiter encore plus efficacement et á des prix trés bas!

Le transfert technologique est le processus désignant le transfert formel à l’industrie de découvertes résultant de la recherche universitaire ou privée dans le but de les commercialiser sous la forme de nouveaux produits et/ou services. » Association of University Technology Managers, QuébecMais libre á toi de considérer celá comme un transfert de technologie, ca fait mignon dans la MAP!

MOUMS
15/07/2010, 16h05
Le transfert technologique est le processus désignant le transfert formel à l’industrie de découvertes résultant de la recherche universitaire ou privée dans le but de les commercialiser sous la forme de nouveaux produits et/ou services. » Association of University Technology Managers, Québec

Lol la blague!!!! mais loool! tu sais qu'on ne parle meme pas de ca! ca c'est le transfert de technologie de la recherche(de l'experimental), vers l'industrie(la vie courente)! alors que la on parle de transfert de technologie des pays maitrisant une technologie donnée, vers ceux qui ne la possedent pas et cela sans passer par la phase recherche!

en gros moi je sais faire le feu, eh bin si tu me donne un peu de ta viande crue(tu me paie), je te montre comment faire le feu sans que tu ai besoin de passer une eternité a chercher par toi meme... t'a jamais joué a "civilisation"?

un autre exemple: la chine, au debut ils voulaient faire le tgv tout seuls... ils ont fait des test mais ils ont pas reussit! donc ils sont allés chez les francais les japs les allemends et il leurs ont demandé de faire des usines de construction de trains chez eux! ces usines ont formé des gens a comment construire un train et bim moins de 10 ans apres, ils viennent de lancer leur propre TGV! maintenant il font pareil avec les A320 d'airbus!

sinon d'apres toi comment on fait pour faire un transfert de technologie?... je te jure tu m'a fait marré avec ta definition! c'est comme si je t'explique ce qu'est le "pain" le "khoubz" et toi tu me dit non et tu me sort la definition du "pain" celui qui pousse dans les arbres...

TAGHITI
15/07/2010, 17h31
sinon d'apres toi comment on fait pour faire un transfert de technologie?

certainement pas en important des machines á laver ni en mettant sur pieds une usine pour leur production sur place dans le cadre de la délocalisation á cause des couts de la production, où les employers autochtones font le même travail bêtement pendant des années, et le know how reste entre les mains des investisseurs étrangers!

MOUMS
15/07/2010, 17h38
certainement pas en important des machines á laver ni en mettant sur pieds une usine pour leur production sur place dans le cadre de la délocalisation á cause des couts de la production, où les employers autochtones font le même travail bêtement pendant des années, et le know how reste entre les mains des investisseurs étrangers!

Super ta reponse! loool!
change rien t'es magnifique!:lol:

ayoub7
15/07/2010, 18h18
bjr MOUMS,
où est-ce que tu as lu que j'ai prétendu en être un expert? Je n'ai fait que dire ce que je pense, et je le rèpète, la délocalisation d'une usine de production de voiture n'est pas le transfert de technologie!
selon vs, tous les immigrants qui travaillaient et travaillent auprés de renault/Peugeot en France sont devenus des techniciens qualifiés?!

Et pourtant je pensais que la technologie servait pour la.. production!! Les 300 ingenieurs marocains en formation enFrance apprennent donc la composition du boursin au lieu de technologies propres a Renault. Pardi, ils nous ont bluffés ces francais! :)

Un peu de serieux mon ami... Les techniciens marocains ou algeriens qui travaillaient il y a 40 ans a Billancourt etaient pris de la campagne pour aller travailler en France... la on parle d'usine qui s'installe au Maroc, qui ramene sa technologie, qui forme des ingenieurs marocains.


Non mon ami, ici, la délocalisation se fait suite à une logique de calcul des couts de la production:

Bien entendu il y a une logique de calcul des couts! pourquoi tu veux que n'importe quelle entreprise vienne s'installer dans nos pays? Parce qu'il y a du soleil?

avant en employait les immigrés en France, maintenant, on viendrait chez eux pour les exploiter encore plus efficacement et á des prix trés bas!

Esperons que cette mentalite soit maintenu en Algerie, c'est tout benef pour les voisins :) Comme dit moums, surtout ne changez rien!!

TAGHITI
15/07/2010, 18h39
Esperons que cette mentalite soit maintenu en Algerie, c'est tout benef pour les voisins

depuis 50 ans que cette mentalité regne chez ns, et pourtant, qu'avez vs fait á nos jours?

Non mon ami, je parlais du faux transfert de la technologie et non de la délocalisation, qui, comme je l'ai souligné plus haut, crée des emplois à bas prix, sinon rien!

je ne serais pas contre qu'une usine vienne chez ns pour faire travailler les jeunes, mais il ne faut se leurrer qu'ainsi ns aurions fait transféré la technologie!
à titre d'exemples , faire éplucher les crevettes belges par les marocaines au Maroc n'a rien de transfert, ni de technologie ni de savoir faire, c'est juste pour le bon prix du travail!

ayoub7
15/07/2010, 18h52
à titre d'exemples , faire éplucher les crevettes belges par les marocaines au Maroc n'a rien de transfert, ni de technologie ni de savoir faire, c'est juste pour le bon prix du travail!

voila t'as tout compris, les 300 marocains en formation en France apprennent a eplucher les crevettes.. c'est mdr ta reaction :mrgreen:

TAGHITI
15/07/2010, 19h03
voila t'as tout compris, les 300 marocains en formation en France apprennent a eplucher les crevettes.. c'est mdr ta reaction :mrgreen:

tous les matériaux importés, même un simple scanner dernière génération, ne sont utilisables qu'aprés un petit stage et une formation appropriés dans les pays qui l'ont produits!
Quand tu comprendras ca, tu cesseras de raconter des bêtises Ayoub, enfin je l'espère! !:)

ould omar
15/07/2010, 19h08
......à titre d'exemples , faire éplucher les crevettes belges par les marocaines au Maroc n'a rien de transfert, ni de technologie ni de savoir faire, c'est juste pour le bon prix du travail!

Salam Taghiti,
Il faut de tout pour faire un monde et il n’y a pas de sot métier pourvu qu’il soit honnête !
Quand on a un taux de chômage qui est ce qu’il est , des jeunes diplômés qui font "sit in" sur "sit in" devant le Parlement, d’autres qui prennent des risques pour le "hrig"….a-t-on le droit de faire la fine bouche parce que des belges sous traite dans ce pays le « décorticage » de leurs crevettes !

Et merci pour ta mansuétude pour le petit peuple qui fait ce boulot !

Cookies