PDA

Voir la version complète : HUILE, SUCRE, LÉGUMES SECS EN HAUSSE: Ça flambe en silence


Zacmako
24/10/2010, 08h07
HUILE, SUCRE, LÉGUMES SECS EN HAUSSE
Ça flambe en silence


La tendance inflationniste se conjugue à la pénurie de lait et au manque de liquidités dans les bureaux de poste.

La vie est de plus en plus chère en Algérie. De nouvelles augmentations des prix de produits de première nécessité, ont été appliquées, en catimini, au cours de la semaine écoulée. Sans aucun préavis, les augmentations sont presque passées inaperçues. Les hausses ont touché notamment les légumes secs, l’huile de table, le sucre et les pâtes alimentaires.
Avec une hausse de 20 DA le kilo, les lentilles passent désormais à 130 DA. Le même prix est affiché pour les haricots secs contre 110 DA, il y a moins de 10 jours. Le pois chiche se vend actuellement à 180 DA le kilo alors qu’il était entre 130 et 140 DA. L’huile de table, toutes appellations confondues, a connu une hausse de 10 DA le litre. Les légères baisses concédées durant le mois de Ramadhan dernier, tombent ainsi en désuétude.
Cette tendance inflationniste exacerbe immanquablement la mal-vie, selon de nombreux observateurs. Ainsi, l’indice des prix à la consommation a subi une nouvelle hausse. Le simple citoyen fait les frais de ces tendances inflationnistes. Entre-temps, les dépenses de consommation de tous les ménages particulièrement les petites bourses, augmentent inexorablement.
«Tout a augmenté», déplore Aâmi Salem, un sexagénaire retraité de son état. Ecrasé par les années de labeur, chaque nouvelle augmentation pour ce simple citoyen est vécue «comme une nouvelle descente aux enfers».
Comme un malheur ne vient jamais seul, Aâmi Salem ne peut même pas retirer le montant de sa misérable pension, son unique ressource. Et pour cause, la poste du coin ou celles se trouvant dans un rayon de 20 km, manquent de liquidités.
Croulant sous les dettes du mois passé contractées chez l’épicier et le pharmacien, ce sexagénaire dont le ménage est en rupture de provisions, risque de ne pas manger à sa faim. Pis encore, les déboires de ce père de famille dont le conjoint souffre d’une maladie chronique, sont aggravés par la pénurie de lait pasteurisé en sachet. Petit à petit, cette pénurie apparue il y a près de trois mois, s’est désormais installée dans la durée. Il faut rappeler toutefois, que les produits alimentaires ont connu une hausse de plus de 10%, en l’espace de 6 mois. Un fait qui constitue un choc violent pour les petites bourses.
En outre, cette inflation galopante rend caduques toutes les dernières augmentations de salaires annoncées en grande pompe en faveur des travailleurs de la Fonction publique.
Cela sans parler des chômeurs ou des travailleurs employés dans le secteur privé qui n’ont bénéficié d’aucune augmentation. Ces dernières catégories, comme la majorité des citoyens, ont subi par contre, les méfaits de ces augmentations de salaires. Lesquelles, selon les spécialistes, ont été le catalyseur du phénomène de l’inflation qui ne cesse de ronger le pouvoir d’achat, déjà fragile, des Algériens. En fait, selon certains observateurs de la scène économique, les Algériens sont payés en dinars et s’approvisionnent chez eux en euros.
Pour rappel, l’avant-dernière hausse des prix a touché les produits alimentaires frais, tels les fruits et légumes, et les viandes, dont le taux d’augmentation a atteint les 11,35%. Intervenant à l’occasion de la présentation du rapport annuel portant sur l’évolution économique et monétaire du pays pour l’année 2009, Mohamed Laksaci, gouverneur de la Banque d’Algérie, a fait savoir que le phénomène d’inflation a été plus visible au niveau des prix des produits alimentaires qui ont augmenté de 8,08%, en moyenne annuelle. Le taux d’inflation a atteint un niveau de 5,41%, en juin de l’année en cours, a-t-il révélé. Pourtant, le ministre des Finances avait indiqué que l’un des principaux objectifs du gouvernement pour 2010, était de stabiliser le taux d’inflation à moins de 4%, soit entre 3 et 3,5%. Un objectif qui, contre toute attente, n’a pas été atteint.
L'expression

Laarem
24/10/2010, 11h34
Je ne connais pas bien la presse algérienne et j'aurais aimé savoir si ce journal est sérieux .
Si c'est vrai alors je me demande comment font les ménages pour s'en sortir, c'est trés inquiétant; d'autant plus que notre pays est riche alors que penser?
Un gouvernement est-il élu pour améliorer la vie des citoyens ou juste pour accumuler des richesses à partager entre quelques privilégiés?

auscasa
24/10/2010, 13h51
les prix ont augmente a l'international, le gouverenement algerien ne peut rien faire.
a chaque fois que le prix du petrole monte tous les autres produit suivent.

mais pour ce qui est de la penurie du lait, la il y a pas d'excuse.

BMW
24/10/2010, 14h05
Meme au maroc tout a augmenté tout

othmane26
24/10/2010, 15h08
les prix montent et descendent partt c est normal .
en general l algerie metrise son taux d inflation

Pihman
24/10/2010, 17h42
:twisted:pkoi les journaux ecrivent toujours des articles quand les prix montent et jamais quand les prix diminuent

Ambrine
24/10/2010, 17h48
Puis-je me permettre une question ? Quel est le salaire moyen ?

Quelqu'un peut-il me dire combien on gagne dans certains secteurs (par ex, un enseignant, un employé de la poste, un infirmier, etc) ?

Pecos
24/10/2010, 17h50
:twisted:pkoi les journaux ecrivent toujours des articles quand les prix montent et jamais quand les prix diminuent

Tu a deja vu des medias annoncer les prix qui diminuent :D

Pangeen
24/10/2010, 18h24
Puis-je me permettre une question ? Quel est le salaire moyen ?

Quelqu'un peut-il me dire combien on gagne dans certains secteurs (par ex, un enseignant, un employé de la poste, un infirmier, etc) ?

Le SMIC doit être à 15000 DA brut soit environ 150 €

p.

mohand-ameziane
24/10/2010, 19h12
Le SMIC doit être à 15000 DA brut soit environ 150

le smic est à plus de 20000 dinars ,15000 dinars il y a 3 ans de sa

Ambrine
25/10/2010, 01h55
Merci, messieurs !

Je m'attendais à bien moins, et il est vrai que personne n'ose dire son salaire.
Je ne sais pas s'il est pertinent de donner son équivalent en euros ... ça me donne l'impression de regarder l'autre de haut.

Quel pourcentage du salaire est-ce qu'une famille moyenne consacre-t-elle de son budget en nourriture et produits courants ? Il est vrai que chacun y va de sa petite complainte quant à l'augmentation de la cherté de la vie ...

J'espère que je ne suis pas trop curieuse :) en contrepartie, je suis prête à répondre à toute autre question similaire concernant le niveau de vie en France.

Sioux foughali
25/10/2010, 02h19
Le pouvoir d'achat est un meilleur indicateur que la parité des monnaies.

Si on s'en tient au seul salaire minimum..l'Algerie est dans une fourchette proche de la Bielorussie , Ukraine , Lettonie , et quelques pays d'amerique du sud par exemple

Faudrait que les immigrés algeriens recents en France arrêtent de comparer ..salaire minimum en Euros et salaire minimum en Algerie.....c'est pas credible, pas tres representatif


Le salaire minimum algerien c'est 350 € de moins que celui de la Slovenie ( pays membre de l'UE , plus petit pays de l'ex yougoslavie, peu peuplé , en moyenne ont toujours mieux mangé et vecu que les autres pays de l'ESt et peut être mieux que certains pays de l'ouest dans les années 70 par exemple )

quelques exemples en 2007
Slovenie 500€
Portugal 470 €
République tchèque 288 €

Ambrine
25/10/2010, 02h27
Je suis bien d'accord avec toi, Sioux ... alors est-ce que le ton alarmiste de cet article est justifié ?
Quelqu'un a des exemples plus concrets ?

Zacmako
25/10/2010, 09h09
Quelqu'un a des exemples plus concrets ?Avec le smic, tu peux acheter ces produits de bases et consommés généralement au bout d'un mois :
Un quintal de semoule (les gens de l’intérieur fond généralement le pain chez eux) pour 4.000, 00 da.
Un bidon d'huile de 5l (600,00 da)
Une plaque de 30 oeufs (230,00 da)
4 Kg de sucre (320.00 da)
kg de café (600.00 da)
30 l de lait (1.200,00 da) le lait de vache fait de 40 à 50da/l.
4.000,00 da environ de légumes.
3.000,00 da environ de fruits

Là, c'est le minimum vital, pour ne pas crever la dalle et c'est presque tout le SMIG qui s'envole en fumée.
Alors si tu ajoutes:
L'electricité, le gaz, et l'eau (payable tous les 2 mois)
Les médicaments
Le bus
Les produits détergents
Les imprévus
Les habits...

Alors si tu reçois des invités, c'est la moitié du smig pour un repas avec viande et fruits.
Enfin, Pour le Ramadhan, les 2 Aïd et la rentrée scolaire, tu es endetté pour toute l'année et tes dettes ne seront pas payées avant le prochain ramadhan, aids et rentrée scolaire et... le cercle infernal continue.

Gandhi
25/10/2010, 09h33
Avec le smic, tu peux acheter ces produits de bases et consommés généralement au bout d'un mois :
Un quintal de semoule (les gens de l’intérieur fond généralement le pain chez eux) pour 4.000, 00 da.
Un bidon d'huile de 5l (600,00 da)
Une plaque de 30 oeufs (230,00 da)
4 Kg de sucre (320.00 da)
kg de café (600.00 da)
30 l de lait (1.200,00 da) le lait de vache fait de 40 à 50da/l.
4.000,00 da environ de légumes.
3.000,00 da environ de fruits

Là, c'est le minimum vital, pour ne pas crever la dalle et c'est presque tout le SMIG qui s'envole en fumée.
Alors si tu ajoutes:
L'electricité, le gaz, et l'eau (payable tous les 2 mois)
Les médicaments
Le bus
Les produits détergents
Les imprévus
Les habits...

Alors si tu reçois des invités, c'est la moitié du smig pour un repas avec viande et fruits.
Enfin, Pour le Ramadhan, les 2 Aïd et la rentrée scolaire, tu es endetté pour toute l'année et tes dettes ne seront pas payées avant le prochain ramadhan, aids et rentrée scolaire et... le cercle infernal continue.

C'est l'exacte réalité.
Il manque au moins deux autres salaires pour une famille de 4 personnes.

Ambrine
25/10/2010, 11h44
Avec le smic, tu peux acheter ces produits de bases et consommés généralement au bout d'un mois :
Un quintal de semoule (les gens de l’intérieur fond généralement le pain chez eux) pour 4.000, 00 da.
Un bidon d'huile de 5l (600,00 da)
Une plaque de 30 oeufs (230,00 da)
4 Kg de sucre (320.00 da)
kg de café (600.00 da)
30 l de lait (1.200,00 da) le lait de vache fait de 40 à 50da/l.
4.000,00 da environ de légumes.
3.000,00 da environ de fruits

Là, c'est le minimum vital, pour ne pas crever la dalle et c'est presque tout le SMIG qui s'envole en fumée.
Alors si tu ajoutes:
L'electricité, le gaz, et l'eau (payable tous les 2 mois)
Les médicaments
Le bus
Les produits détergents
Les imprévus
Les habits...

Alors si tu reçois des invités, c'est la moitié du smig pour un repas avec viande et fruits.
Enfin, Pour le Ramadhan, les 2 Aïd et la rentrée scolaire, tu es endetté pour toute l'année et tes dettes ne seront pas payées avant le prochain ramadhan, aids et rentrée scolaire et... le cercle infernal continue.

Waow Zacmako ! Autant dire que la préoccupation majeure doit être la subsistance quotidienne, ici, on se plaint également, depuis que l'on est passé à l'euro, les prix se sont envolés ... et petit à petit on trouve normal de dépenser autant pour des produits courants.
Le lait me paraît extrêmement cher ... j'ai fait un petit calcul pour comparer avec ici. Sachant que le SMIG (brut) est à environ 1300 euros et que la bouteille de lait coût environ 60 centimes d'euros.

Donc il vaut mieux avoir 2 salaires ... un fonctionnaire (ou autre) gagne combien au-dessus du SMIG ? (Pour comparaison, ici, on serait effaré de voir le nombre de petits salaires, i.e. tournant autour du SMIG)

J'ai lu sur un autre topic que l'Algérie avait été classée 4ème pays exportateur de pétrole ... mais visiblement cela ne se répercute pas du tout sur le niveau de vie de ses habitants.

Fay-control
25/10/2010, 22h36
moi je suis étudiant et je travaille en même temps chez djezzy (ils emploient des étudiants) c'est pas pour la vie ou pas la stabilité
je suis payé 25.000 DA + primes soit environs 250 euros

aujourd'hui c'est rare de trouver quelqu'un qui soit payé en dessous de ça en Algérie
l'électricité et l'eau c'est chaque 3 mois et c'est pas chère du tout ..

et en Algérie on peut vivre avec ça normale

quand a la france, j'ai des oncles et des cousins qui y vivent, la vie labas n'est pas si facile même avec 2000 euros par mois
le loyer c'est genre 500 euros par mois
l'électricité, le gaz, l'eau ....
les besoins quotidiens et les diners déjeuné .. 1000euros

m'enfin bref c'est pas le paradis quand même comme certains veulent nous faire croire
et puis en Algérie la majorité des produits sont subventionné comme le lait, l'huile, le pain ....etc

enfin bref pour résumer et par expérience personnelle, etre payé 60.000 da en Algérie c'est comme être payé 2.000 euros en france, on vit exactement de la même façon, sauf qu'en Algérie on posséde des maisons alors qu'en france on paye un loyer :mrgreen:

Ambrine
26/10/2010, 13h26
moi je suis étudiant et je travaille en même temps chez djezzy (ils emploient des étudiants) c'est pas pour la vie ou pas la stabilité
je suis payé 25.000 DA + primes soit environs 250 euros

aujourd'hui c'est rare de trouver quelqu'un qui soit payé en dessous de ça en Algérie
l'électricité et l'eau c'est chaque 3 mois et c'est pas chère du tout ..

et en Algérie on peut vivre avec ça normaleJe trouve que c'est pas mal effectivement, je ne suis pas sûre qu'un étudiant français s'en sorte si bien.

quand a la france, j'ai des oncles et des cousins qui y vivent, la vie labas n'est pas si facile même avec 2000 euros par mois
le loyer c'est genre 500 euros par mois
l'électricité, le gaz, l'eau ....
les besoins quotidiens et les diners déjeuné .. 1000euros

m'enfin bref c'est pas le paradis quand même comme certains veulent nous faire croire
et puis en Algérie la majorité des produits sont subventionné comme le lait, l'huile, le pain ....etcJe ne sais pas qui essaie de "vous" mentir sur la situation en France à l'heure d'internet ... crois-moi la majorité des salaires dépassent à peine le SMIG. Il y a un journal qui a fait un sondage très parlant à ce sujet il y a 2 ou 3 ans. Moi-même, j'ai été extrêmement surprise devant certains salaires.

enfin bref pour résumer et par expérience personnelle, etre payé 60.000 da en Algérie c'est comme être payé 2.000 euros en france, on vit exactement de la même façon, sauf qu'en Algérie on posséde des maisons alors qu'en france on paye un loyer :mrgreen:En France aussi, on peut posséder son propre logement .... bizarre, je pensais, par contre, que la majorité des Algériens n'avaient pas les moyens de s'acheter leur propre appartement. (Sois sérieux et essaie de communiquer vraiment, merci en tout cas pour cette réponse élaborée).

Fouad
26/10/2010, 13h52
Malgres les salaires plus bas et la Valeur du Dinars aussi, nous payons ces mêmes produits aussi chers qu'en Europe!!!!!
Alors les couts d'exploitation sont Algériens mais les prix de vente sont Européens; que se passe t il dans cette économie anarchique ??????

C'est tout simplement de la spéculation!!!!
Ou sont alors les leviers économiques qui insitent a l'équilibre entre l'offre et la demande; C'est certainement pas le credit documentaire qui peut corriger ces écarts dangereux !!!!!!

Pecos
26/10/2010, 14h29
L'electricité, le gaz, et l'eau (payable tous les 2 mois)


C'est tous les 03 Mois ( trimestriel). Juste une mise au point

Bonne journée;)

bledard_for_ever
26/10/2010, 14h40
il ne faut pas prendre le smic et en faire une généralité.

ce qu'il faut voir c'est le salaire moyen.... et dans le cas d l'algérie le salaire moyen par foyer....

Black
26/10/2010, 14h59
il ne faut pas prendre le smic et en faire une généralité.

ce qu'il faut voir c'est le salaire moyen.... et dans le cas d l'algérie le salaire moyen par foyer....


Il ne faut pas se leurrer la majorité des gens travaillent avec le smic et même des fois encore moins que le smic.

L'optimiste
27/10/2010, 00h01
@BLACK

Qu'est ce que tu connais toi de l'Algérie pour dire que la majorité des algériens touche le SMIG si non moins ? Allah yahdike

absente
27/10/2010, 03h21
SMIC doit être à 15000 DA brut soit environ 150

le smic est à plus de 20000 dinars ,15000 dinars il y a 3 ans de

SMIC OU SMIG?:rolleyes:

SMIG=Salaire Minimum General

Fouad
27/10/2010, 08h47
CHER lYNA.S

C'est le SMIG (Salaire minimum garanti) ou le SNMG selon la nouvelle appelation (Salaire National Minimum Garanti) et il est passé à la fin de 2009 pour l'année 2010 de 12.000 DA à 15.000 DA brut .

Zacmako
27/10/2010, 09h00
C'est tous les 03 Mois ( trimestriel). Juste une mise au pointOui, c'est vrai. Juste une erreur de frappe. Néanmoins, ça ne change rien au montant à débourser.
Se faire saigner tous les mois ou tous les trimestres...

zaki123
27/10/2010, 13h59
c'est ce que chrehce depuis des milliers d'année le diable....pousser l'etre humain dan,s les villes mettre la main sur le sol et ensuite affamé les peuples pour les pousser les uns contre les autres...
ces plans sont connu par tout le monde..
donc il faut rester vigilent ici en algerie.....
le fln est fortement penetrer par le diable...vous avez vu comment il az paralysé le ministère de l'education national?? j'ai aidé un petit ecolier a soulever son cartable c'est terible il pese pas moins de 8 kg...
mais personne ne réagit on pietine les enfants sans que le ministère fasse quelques chose......et pourtant les solutions existes....
donc preparez vous en face du diable:mrgreen::evil:

Cookies