PDA

Voir la version complète : IRG et salaire


Page : [1] 2

taurus
12/11/2010, 11h45
:mrgreen:bonjour
cette question s'adresse surtout aux comptables
voila avec les nouvelles augmentation de salaires certains salaire depasseront les 120 000 da
le bareme de l'irg s'arrete a 120 000 da ma question est comment faire pour calculer l irg d'un salaire qui depasse les 120 000 da ??? merci

absent
12/11/2010, 11h58
Bonjour,

Vous parlez d'un salaire sur une base annuelle ou mensuelle?

Les revenus ne sont pas plafonnés.

Le barème quant à lui à été révisé en 2008 pour tenir compte de la hausse des revenus mais la barre haute n'est jamais fixée....:22: Il faut revoir votre question afin de pouvoir recevoir une réponse juste à celle-ci.

WOMAN
12/11/2010, 12h00
bonjour Taurus ,

A mes connaissances le salaire maximum arrêté à 120 000 dinars mensuels est soumis à un IRG de 29 500 dinars.

absent
12/11/2010, 12h01
120 000 DA annuels est le plafond non imposable dans ce nouveau barème.
Avant le 1 janvier 2008, ce plafond non imposable était de 60 000 DA annuels.

flechette
12/11/2010, 14h15
120 000 DA annuels est le plafond non imposable dans ce nouveau barème.
Avant le 1 janvier 2008, ce plafond non imposable était de 60 000 DA annuels.

Alors lors si je comprends bien, il peut y avoir un salaire supérieur à 120 000 da qui ne sera pas soumis à l'impôt?

Ou bien seuls les salaires supérieurs à 120 000 dinars sont imposables?

WOMAN
12/11/2010, 14h19
lors si je comprends bien, il peut y avoir un salaire supérieur à 120 000 da qui ne sera pas soumis à l'impôt?

Ou bien seuls les salaires supérieurs à 120 000 dinars sont imposables?

slt flichette ,

ca veut dire que les gens qui ont un salaire annuel moins 120 000 DA ( 10 000 mensuel) ne sont pas soumis à l'IRG

flechette
12/11/2010, 14h22
Salut WOMAN.

Oui c'est ce que j'ai cru comprendre...

RoboCop
12/11/2010, 16h31
cette question s'adresse surtout aux comptables

Plutôt aux informaticiens.
Il y a 2 méthodes pour calculer l'IRG en Algérie, qui est ôté à la source (sur fiche de paie) :
- Soit par la table, qui s'arrête malheureusement à 119 850 pour être précis.
- Soit par programme et tout dépend de la déclaration, par exemple 9 999 999.99 (presque 1 milliard, quoi), d'ici là on verra s'il y aura des salaires qui dépasseront ce montant.

taurus
12/11/2010, 16h36
justement et comme exemple je donne les nouveau salaires des universitaires qui depassera les 120 000 imposable pour certains !!! comment le calculs sera fait ? sur quel base ?
parce que le bareme s'arrete bien a 120 000 da
robocop :de quel programme parle tu stp ??

absent
12/11/2010, 16h48
Plutôt aux informaticiens.
Ça me fait marrer doucement.


Le nouveau barème est applicable depuis le 1 janvier 2009 et comporte les tranche suivante
0-120 000 DA (base annuelle) = Taux de l'IRG applicable est 0%
120 001- 360 000 DA = taux est de 5%
360 001 - 1 440 000 DA = taux est de 20%
1 440 001 - 9 999 999 DA = taux est de 30%
10 000 000 DA et plus = taux est de 35%

Exemple:
Un salarié qui touche annuellement 7 500 000 DA, il paiera 1 980 000 DA au titre de l'IRG.

Bachi
12/11/2010, 17h09
El Bahar
L'IRG est prélevé à la source ?

Je ne savais pas que le taux d'imposition était si fort en Algérie...
Je croyais qu'on ne payait persque rien quand on est salarié

absent
12/11/2010, 17h13
El Bahar
L'IRG est prélevé à la source ?

Je ne savais pas que le taux d'imposition était si fort en Algérie...
Je croyais qu'on ne payait persque rien quand on est salarié Pour les salariés oui. Il est retenu à la source.

En Algérie, on ne paie pas trop d'impôt. Le taux de pression fiscale est parmi les plus faibles sur le bassin méditerranéen...
En considérant le salaire moyen des algériens, oui presque plus de 80% se trouvent les deux tranches inférieures. Les choses ont néanmoins un peu évolué actuellement.

Bachi
12/11/2010, 17h16
30 à 35 % , c'est quand même pas si bas...
Mais je suppose qu'il y a des déductions importantes pour l'épouse au foyer, les enfants, voire les parents pris en charge. Ce qui fait que le revenu net devient peu imposable...

absent
12/11/2010, 17h22
30 à 35 % , c'est quand même pas si bas...

Il faut garder à l'esprit le nombre de salariés qui puissent atteindre ces seuils. Ça reste marginal!!!

Par ailleurs, 35% n'est pas un taux exorbitants. La marge est encore large pour l'Etat algérien.

En France par exemple, en plus de la tranche des 40%, les riches sont sont soumis à l'ISF et d'autres taxes comme la CRDS et la CSG (qui ne peuvent même pas être prise en compte dans le bouclier fiscal).

En France, un cadre moyen atteint facilement un taux moyen de 30% d'impôts sur ses revenus.

Bachi
12/11/2010, 17h26
Oui, je sais..ici, c'est pire...
Je paie 50 % d'impôt aux deux paliers de gvt...
En plus des taxes municipales et des taxes scolaires

absent
12/11/2010, 17h27
Oui, je sais qu'au Canada, c'est encore pire.
Courage notre Bachi.

taurus
12/11/2010, 18h51
merci de vos reponses mais il m'en restent encore
donnons l'exemple d'un cadre moyen qui touche 30420 da imposable donc en matiere d'irg deux solution sont la :

1) le bareme (tableau) ce qui reviendrait a lui prelever 2626 da ce qui fait environ 8.63 % (d'apres le tableau)

2) par tranche de salaire annuel (comme l'a expliqué el bahar) ce qui revient a 20% c'est quand meme 6084 da par mois
n'y aurait il pas un peu de confusion la !!!! et surtout que regle applique et a qui ????

absent
12/11/2010, 19h02
Je vois que vous raisonnez en base mensuelle.

Le barème est donc le suivant

0-10 000 DA (base annuelle) = Taux de l'IRG applicable est 0%
10 001- 20 000 DA = taux est de 10% (une erreur s'est glissée dans mon message antérieur).
20 001 - 120 000 DA = taux est de 20%
etc....

Donc pour un revenu de 30 420 DA.
La première tranche (10 000 DA), l'IRG est de 0 DA
La deuxième tranche (20 000 DA = 30 000 - 10 000), l'IRG est de 2 000 DA
La troisième tranche (420 DA = 30 420 - 30 000), l'IRG est de 84 DA.

L'IRG global mensuel est donc de 2 084 DA.

taurus
12/11/2010, 19h15
eh ben j'en apprend des choses parceque avec un ami on calculait tout ca et sur sa fiche de paie pour l'exemple que je vous ai donné eh ben on lui preleve 2626 da je pense que la ou il travail ils appliquent encore le bareme de 2008 si j'ai bien comprit !!!!
en plus t'est sur de tes calculs bahar ???

absent
12/11/2010, 19h19
J'avoue mon incompétence pour vous expliquer la différence dans les deux calculs à moins que vous ne m'avez communiqué toutes les informations.

J'espère que vous avez au moins compris la méthode de calcul avec un barème (par tranches).

taurus
12/11/2010, 19h27
parceque moi d'apres ce que je comprend c'est pas le salaire mensuel qui est divisé en tranche c'est le salaire annuel donc
30420 *12=365040 et la on est en plein troisieme tranche donc irg de 10% ce qui donnera 3042 da aussi
enfin j'espere m'avoir fait comprendre aussi

absent
12/11/2010, 19h29
Mais non.

Des 30 420, il faut déduire les tranches les plus basses. 10 000 DA (exonérée), 20 000 DA (soumise au taux de 10%) et 420 DA (soumise au taux de 20%).

taurus
12/11/2010, 21h37
ahh ok donc meme pour les fonctionnaire cela ce passe ainsi ???
y'aurait il un lien qui detail ce calcul dans le site de la dgi el bahar ??? parceque ca m'interesse enormement car je croit qu'on nous enleve trop d'irg et je n'aimerai pas payer plus que ce qu'il en faut

absent
12/11/2010, 21h42
Je ne suis pas sûr. Cela fait un bail que je ne suis plus la fiscalité en Algérie.

Mais tu peux te rapprocher du comptable de ta boite pour te donner des explications sur le taux de l'IRG prélevé.

taurus
12/11/2010, 21h48
ben lui il preleve d'apres le bareme du tableau de 2008

absent
12/11/2010, 21h56
Et il est comment ce tableau?
Quels sont les taux appliqués?

RoboCop
13/11/2010, 11h11
Ça me fait marrer doucement.
Tu as fini de te marrer, à mon tour d'allonger ma jambe. :mrgreen:
Je t'ai donné un indice, mais tu n'as pas saisi l'occas, l'IRG est déduit en Algérie à la source, sur la fiche de paie du salarié, soit mensuellement et non annuellement, ce sont les entreprises qui le paye annuellement je pense, contrairement aux cotisations sociales qui sont payées trimestriellement par les entreprises.
Le tableau (barème) c'est un recueil où on l'on trouve les différentes bases imposables et la retenue IRG y afférente si on fait le travail manuellement, maintenant si on veut automatiser, on doit saisir tout ce barème dans une table (fichier).
On calcule la base IRG comme suit :
Base imposable (IRG) = Le salaire de poste (Base sécurité sociale) + les indemnités imposables et non cotisables - la retenue SS (sécurité sociale).

absent
13/11/2010, 11h31
Je pense que ce qu'il cherche sont les taux applicables à chaque tranche pour vérifier le montant de l'IRG qu'on lui a prélevé.

Concernant le raisonnement en base annuelle ou en base mensuelle, cela ne change rien. La DGI le communique en base annuelle et les entreprises comme elles paient un salaire mensuel, elles doivent adapter les tranches au mois.

Je ne vois toujours pas l'apport de l'informaticien.:mrgreen:

veniziano
13/11/2010, 14h27
salut, en gros on a :

Base imposable = Le salaire de poste (brute)- retenue de la sécurité sociale (9% du salaire de poste) + les indemnités imposables et non cotisables (allocations familiales / prime du panier / prime du transport / prime du déplacement......etc)

puis l'impôt sur le revenue global (I.R.G) = X% (salaire imposable)

X%: taux qui varie selon le salaire brute annuel du fonctionnaire ( en tout cas pour les salariés qui touchent un salaire moins ou équivalent à 10.000 da ne sont pas concernés par l'IRG) sinon pour les catégories supérieurs, tout dépendra de le salaires annuels donc le taux varie entre 10 et 35%

cordialement

RoboCop
13/11/2010, 14h43
Je ne vois toujours pas l'apport de l'informaticien.:mrgreen:
Sapristi c'est l'informaticien qui automatise les procédures manuelles !
Donc malgré lui, il va apprendre la gestion comptable, commerciale, paie, immobilisations, des stocks... Je me limite à cela car la liste est encore longue, il peut même devenir "avocat" hé oui, il n'y a qu'à lui donner l'étude d'une gestion automatisée d'un cabinet d'avocat et le tour et joué pour apprendre les lois de la république, c'est un peu clair, ou tu veux que j'en rajoute.
Entre-autres, puisque tu connais le site de la DGI, clique sur "Barème IRG" dans le Divers et télécharge la table IRG, tiens il y a même un programme informatique.

@veneziano,
Les allocs familiales ne sont ni imposables, ni cotisables.

Cookies