PDA

Voir la version complète : Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo a été arrêté


Page : [1] 2

kaiser
11/04/2011, 15h15
La France s'implique encore un peu plus au cœur du conflit entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo, ce lundi 11 avril, au risque d'alimenter des soupçons d'ingérence

gbagbo arrété par les forces spéciales francaises
nouvelobs

okba30
11/04/2011, 15h52
gbagbo arrêté par les forces spéciales françaises

C'est grotesque, il ne fait plus leur affaire il est vite remplacé.

bel-court
11/04/2011, 16h06
Ouf ! Un sanguinaire de moins, les Ivoiriens tourneront une page de leur histoire et retrouveront la paix aprés des longs mois d'attente. Sarkozy n'est pas le politicien qu'on préfère mais il a fait un geste courageux.

TAGHITI
11/04/2011, 16h14
Ouf ! Un sanguinaire de moins, les Ivoiriens tourneront une page de leur histoire et retrouveront la paix aprés des longs mois d'attente. Sarkozy n'est pas le politicien qu'on préfère mais il a fait un geste courageux.

attention. faut attendre comment les Gbagboistes vont réagir, je crois que c est une mauvaise idée!

RoboCop
11/04/2011, 17h12
Et voila, que le boulanger est sorti par la petite porte, en laissant derrière lui beaucoup de dégâts, que de vies humaines sacrifiées, que de matériels partis en fumée, pour une cause perdue.



PS : Gagbo est surnommé le boulanger, car il arrive à rouler tous ses adversaires dans la farine.

bel-court
11/04/2011, 17h35
Oui la meilleure idée est toujours de laisser un dictateur..

RoboCop
11/04/2011, 17h43
Lamentable, il s'est fait prendre comme un rat, alors qu'il avait la possibilité de sortir par la grande porte, le pouvoir fait perdre la raison aux dictateurs, au point de se voir invincibles.

hben
11/04/2011, 18h21
Lamentable, il s'est fait prendre comme un rat, alors qu'il avait la possibilité de sortir par la grande porte, le pouvoir fait perdre la raison aux dictateurs, au point de se voir invincibles.
C'est, hélas, toujours le cas! Malheureusement, ils font beaucoup de victimes au passage!

bel-court
11/04/2011, 18h24
Un coup dur aux fans des dictateurs, espérant Kadhafi sera le prochain et ça sera encore plus dur pour eux..

tenebre
11/04/2011, 18h29
il mérite la prison à perpétuité cet assassin de gbagbo !!

okba30
11/04/2011, 18h30
Quand je vois courir la France, j’appréhende le pire. Il s'agit du remplacement d'un dictateur rebelle par un autre plus malléable.

TAGHITI
11/04/2011, 18h32
Oui la meilleure idée est toujours de laisser un dictateur..

tu crois que son arrestation signifie la fin du sang? Ou le début d une longue guerre civile avec un autre régime plus féroce!?

on a fait avec saddam pire, et le sang continue á couler entre irakiens, maheuereusement!

RoboCop
11/04/2011, 19h02
C'est, hélas, toujours le cas! Malheureusement, ils font beaucoup de victimes au passage!
Malheureusement c'est l'armada qui entoure le dictateur, qui est impliquée jusqu'au cou dans des malversations et, qui se voile la face en lui faisant croire, que ce sont que quelques émeutiers, qu'ils vont mater et qu'il pourra se maintenir au pouvoir, du coup, il est aveuglé par la poudre de perlimpinpin, en donnant carte blanche à ses sbires, qui tiennent dans une main une arme et dans l'autre main les clés des prisons.

absent
11/04/2011, 19h09
Et comme disent les marsouins: "Et au nom de Dieu, vive la coloniale".
Mais y a un progres quand meme, sous De Gaulle et Focard, la France aurait renverse Gbagbo des le premier coup de feu tire contre les militaires francais, la ils ont attendu 8 ans.

mehdi-amazigh
11/04/2011, 19h33
En direct de Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo a été arrêtéAu prix de très nombreuses victimes civiles et militaires (Affirmation faite par un député PS et Paillé)A coup de chars, d'hélicoptères,d'artillerie,de chasseurs, la France à arrêté GBAGBO...

Qui en doutait.....Que pouvait-il faire face à l'armada française.....

Un acte colonial du 21 ème siècle......Dans un seul but, installer un dictateur sanguinaire non élu par les ivoiriens, responsable de la tentative de coup d'état en 2002 contre Gbagbo ( élu par le peuple en 2000) , le HARKI ouatara.....responsable de nombreux massacres en Côte d'Ivoire....

Des charniers de centaines de civils, certains brulés vif, étant été découverts à l'ouest du pays par des ONG lors de l'entrée dans cette province des forces du harki ouatara....

Un harki est donc installé de force à la tête du pays, pour servir docilement les intérêts francais, au détriment des ivoiriens qui viennent de perdre leur indépendance et leur souveraineté....

Mais rien n'est fini, une guerre civile est à prévoir dans ce pays riche, car les pro GBAGBO n'accepteront jamais cet acte ignoble de colonialisme aux antipodes du droit international......

bel-court
11/04/2011, 19h38
Drizz
tu crois que son arrestation signifie la fin du sang? Ou le début d une longue guerre civile avec un autre régime plus féroce!?

Gbagbo partir sang couler
Gbagbo rester sang couler
Je préfère Gbagbo partir et sang couler.
Au moins il y'aura une issue et on cède pas au chantage.

nacer-eddine06
11/04/2011, 21h22
Le lobby du cacao a réussi enfin a place son homme de main Grace a leur agent français place a l Élysée
si kelkun
pouvait reposter le fameux article montrant Sarko comme un vulgaire employé de la CIA
bien des évidences et des calculs seraient limpide a la masse qui applaudit des deux mains a cette nouvelle colonisation de la terre africaine

bel-court
11/04/2011, 21h26
La France soutient les rebelles pour le pétrole, Ouattara pour le cacao, et Boutef pour le gaz?

biskra
11/04/2011, 21h55
La France soutient les rebelles pour le pétrole, Ouattara pour le cacao, et Boutef pour le gaz?bel court

et toi tu soutiens les insurgés terroriste d'al qaida en Libye c'est pas mieux et tu ne t'en cache pas ..triste..

bel-court
11/04/2011, 22h09
Je ne soutiens pas Al Qaida, et je ne crois pas aux paroles de Kadhafi qui avait déclaré en premier que les rebelles sont de l'organisation terroriste. Pour moi la révolution libyenne n'était qu'une continuité des autres révolutions arabes. Si on dit dégage à Ben Ali, à Moubarak on doit le dire aussi à Kadhafi, c'est un dictateur qui a suffisement humilié son peuple et devrait partir par tout les moyens.

mimi
11/04/2011, 23h46
Pour moi ils sont pareil tout les deux des assoiffés de pouvoir. Je plains les gens qui sont morts pour qu'un assoiffé de pouvoir arrive à la présidence à la place d'un autre. Certes ce Ouattara a gagné les élections et c'est son droit mais faire couler tout ce sang pour ça, je pense que ça vaut pas le coup. Et surtout quand il y a la France dans les parages. Maintenant à l'avenir on sait déjà qui dirigera la CI.

TAGHITI
11/04/2011, 23h47
La France soutient les rebelles pour le pétrole, Ouattara pour le cacao, et Boutef pour le gaz?

non, t'as rien compris mon ami: ils soutiennent ceux qui sont capables de contrôler les peuples! Rappélles toi qu'ils ont essayé de venir au secours á ben Ali jusqu'au dernier moment, et Ben Ali n'a ni gaz ni cacao!

Bachi
11/04/2011, 23h51
C'est bien dommage que la France soit toujours le boss de certaines contrées africaines. Il n'y a vraiment pas de quoi etre fier pour nous.

Exit donc Gbagbo, Ouattara n'a qu'à faire gentiment la job sinon...

bel-court
11/04/2011, 23h58
On a trop parlé aujourd'hui mais bon j'ai la conscience tranquille, Gbagbo is out and that's the point.

mehdi-amazigh
12/04/2011, 01h24
En effet tu te gargarise à l'idée que la CI soit recolonisée.....tu espère la même chose pour l'Algérie?

houari16
12/04/2011, 01h31
le jeu de la géopolitique française en Afrique .

La France avait enlevé Moussa Hadj et placé Hadj Moussa

Laurent Gbagbo et 'Alassane Ouattara sont les deux seuls véritables marionnettes et criminels . le perdant .c est le peuple ivoirien qui était massacré et non les français ..

freesoda
12/04/2011, 07h27
Esperons que Ouattarra ne va pas s'acharner sur Gbagbo et que ce dernier sera gracié, histoire de ne pas laisser ses partisans trop amers.

Malheureusement pour la CI, il est déjà acquis que Ouattara sera un pantin de la France.

absent
12/04/2011, 07h41
Gbagbo a ete exilee durant des annees en France, et soutenu par une grande partie de l'establishement politique du pays (le Parti Socialiste entre autre). C'est la France qui a sauve son pouvoir en 2002 lors du coup d'etat en empechant les mutins de descendre a Abidjan. Sauf que les relations se sont degradees et la Gbagbo s'est mis a surfe sur le pretendu anti-colonialisme apres avoir joue le jeu dangereux de l'ivoirite en excluant les ivoiriens d'orgines etrangeres. Donc le gentil martyr du colonialisme d'un cote et le suppot de la France de l'autre, c'est une blague.

northcarolina
12/04/2011, 08h19
Heureusement que les francais sont la pour éviter des bains de sang.
C est un pays ou pour le moment il ne faut pas les laisser seul sinon ils vont s entretuer ,ahurissant !!!!

mehdi-amazigh
12/04/2011, 10h29
Sarkozy et les schèmes coloniaux: le « Dioulagate » ou le deal Sarkozy/Ouattara

Publié le avril 12, 2011 (http://akandijack.**************/2011/04/12/pour-sarkozy-un-dioula-est-un-bon-traitant/) par Akan cHb (http://akandijack.**************/author/akandijack/)
(suite et fin) Nous tenons à préciser que la notion de Dioula en aucun cas n’identifiait une ethnie en Afrique . Dans la majorité des pays de l’Afrique de l’Ouest, l’expression était utilisée pour désigner les colporteurs.
Ainsi, dans notre texte, Dioula recouvre sa signification ancienne, c’est-à-dire, une classe de commerçants itinérants. Leur activité économique ressemble bien à celui des Présidents des républiques africaines que Sarkozy cherche à imposer.
Or, en le faisant, Sarkozy parce qu’il est à la tête d’un Etat plus fort, impose la loi du plus fort. Nous accusons Sarkozy de commettre en Côte d’Ivoire un Crime Contre la Souveraineté de ce pays. C’est un président qui n’a rien à envier aux négriers de jadis.
Et c’est bien une insulte que ce soit lui qui accompagne Aimé Césaire au Panthéon par simple stratégie alors que de l’autre côté il vient de donner aux Africains un exemple de racisme le plus abject. Personne n’est dupe, sauf les mercenaires à sa solde. Ce qui l’intéresse, c’est encore une fois l’exploitation de l’Afrique, les intérêts purement mercantilistes.
Nous reprenons pour vous, un texte du Canard Enchaîné qui nous élucide finalement quel est le sens de l’intérêt de Sarkozy pour l’Afrique. Quant on se rappelle que le même monsieur trouvait en 2007 lors d’un voyage à Dakar que les Africains ne sont pas rentrés dans l’histoire…
L’entrée en guerre de la France contre les forces de Gbagbo, le 04 avril, a sonné comme une revanche personnelle de Sarkozy. Avec la bénédiction de l’Onu, Paris n’a laissé à personne d’autre le soin de bombarder la présidence ivoirienne ainsi qu’un camp militaire qui abritait aussi des familles.
Depuis plusieurs semaines, en Conseil des ministres comme en privé, le chef de l’Etat ne décolérait pas contre Gbagbo, « le dictateur sanglant de Côte d’Ivoire ». Au point de s’avouer, le 5 avril, « à bout de patience ».
Outre les nombreuses et violentes exactions de ses partisans, Gbagbo avait aussi ridiculisé Sarko. En décembre 2010, après la victoire, proclamée par l’ONU, de son ami Ouattara, le président français, impérial, avait donné quarante huit heures » au vaincu pour quitter le pouvoir. Un oukase superbement ignoré pendant plus de trois mois…
Or Sarko avait beaucoup misé sur ce scrutin pour rehausser une cote fort dévaluée sur le continent.
N’était-il pas accusé de perpétuer la « Francafrique », ce système affairiste favorisant des groupes amis tels que Bouygues, Boloré, Veolia ?
Mais, après l’échec de son ultimatum ivoirien, le Président révise subitement ses positions et adopte un profil bas. Affirmant à la presse que « l’ancienne puissance coloniale n’était pas la mieux placée » pour intervenir.
En janvier, devant l’Union africaine, il ose même affirmer : « La France ne veut donner de leçons à personne ».
Il faut dire que les événements de Tunisie, d’Egypte ou de Syrie n’ont guère fait briller la diplomatie tricolore.
La campagne (aérienne) de Libye, pour laquelle Sarko a obtenu le droit d’ouvrir le feu le premier, a réveillé ses ardeurs belliqueuses. Selon plusieurs témoignages d’officiers supérieurs au « Canard », la France a appuyé la conquête du sud du pays par les forces de Ouattara. L’un d’eux, proche de l’Elysée, se félicite de « notre efficacité dans l’organisation de la descente sur Abidjan ».
Il est vrai qu’en moins de quatre jours, les forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont parcouru, sans grande résistance, la moitié du pays. Un autre galonné, membre des services de renseignement, confie : « On a fourni des conseils tactiques au Frci », mais aussi « des munitions et des Famas (fusils d’assaut). »
BARBOUZES AUX PREMIERES LOGES
De son côté, le contingent militaire français est porté , le 04 avril à 1700 hommes. Les 900 hommes du dispositif permanent Licorne ont été notamment renforcés par des Rambo de la Direction des opérations (ex-Service action) de la DGSE et des Forces spéciales.
Quelques-uns, parmi ces derniers, se sont retrouvés en contact direct avec l’entourage de Ouattara. A 19H30, quatre hélicos Puma, soutenus par des MI24 de l’Onuci, commencent leur pilonnage, frappant au passage des objectifs aussi stratégiques que le CHU et un supermarché du quartier de Cocody.
Pour la seconde fois en sept ans, « l’ancienne puissance coloniale » bombardait des soldats et des populations ivoiriennes.
ARMEMENT A PRIX D’OR
Cet héroïque canardage, qui selon l’Elysée, laissait entrevoir une reddition rapide de Gbagbo, risque pourtant de laisser des traces profondes. Et une situation difficilement gérable à Abidjan.
D’abord parce que Ouattara pourrait pâtir, dans cette ville majoritairement acquise à Gbagbo, de son image de protégé de la France et des pays riches.
L’armement de ses troupes, son équipement tout neuf ont suscité l’étonnement des ivoiriens.
Si l’aide du Burkina et du Nigeria est reconnue, d’autres pistes de financement apparaissent. Selon des témoignages et des documents obtenus par le « Canard », des proches de Ouattara ont monnayé, en 2009 et en 2010, d’importantes quantités d’or extraites des mines du Nord.
Plusieurs tonnes ont été acheminées au Ghana voisin sous couvert de véhicules de l’Onu. Puis envoyées, par petites quantités, à Anvers (Belgique) pour y être transformées.
A l’état de poudre, cet or a été négocié à plus de 15000€ le kilo.
L’image du camp Ouattara – présenté par certains comme l’axe du bien – restera également entachée par les massacres commis ces derniers jours. A Duekoué, par exemple, plusieurs centaines de morts seraient, selon l’ONU et diverses organisations, surtout imputables aux FRCI, les forces de Gbagbo se voyant aussi accusées d’atrocités.
En contact téléphonique permanent avec Ouattara, Sarkozy, qui prétendait le soutenir au nom de la protection des civils, devra ramer dur pour faire oublier les exploits de certains chefs de guerre. Et pour transformer cette intrusion meurtrière en victoire démocratique.
Jean-François Julliard
Le Canard Enchaîné

Cookies