PDA

Voir la version complète : "Les Marocains ont conscience de vivre un tournant historique"


conan
20/06/2011, 17h32
Jean-Noël Ferrié, directeur de recherche au CNRS à Rabat, revient pour LEXPRESS.fr sur la réforme constitutionnelle annoncée par le roi Mohamed VI et sur l'accueil que la population lui a réservé.

Quel accueil les Marocains ont-ils réservé aux annonces du roi Mohamed VI?

La réaction générale que j'ai pu observer ici est très favorable. La réforme constitutionnelle accroît les libertés et les Marocains ont conscience de vivre un tournant historique. Voir le Maroc avancer sur une voie plus libérale et démocratique, plus vite que les pays de la région, leur procure aussi une certaine satisfaction nationaliste.

Pourtant, de nouvelles manifestations ont eu lieu ce dimanche, à l'appel du Mouvement du 20 février.

Certes, ce mouvement rassemble quelques milliers de manifestants à chaque rendez-vous, mais il ne représente pas toute la société marocaine. Il était opposé à la démarche même des modifications constitutionnelles annoncées le 9 mars dernier. A mon avis, ces manifestations ne peuvent pas bloquer le processus, il y a un consensus trop large dans la population pour cela. Ce qui est à craindre en revanche, c'est une surenchère et des violences. Ce risque existe.

Quelles sont les principales avancées constitutionnelles?

J'en vois trois, qu'il est difficile de ne pas saluer! D'abord, une séparation des pouvoirs originale qui renforce la position de chef du gouvernement. Celui-ci sera issu du parti vainqueur des élections législatives comme dans un système parlementaire. Le roi pourra le nommer mais pas le démettre. Et ce "Premier ministre" dispose d'une vraie arme de contrainte: il pourra dissoudre lui-même le Parlement, une prérogative qui n'appartenait qu'au roi auparavant.

Le roi, lui, conserve des pouvoirs d'arbitrage importants, mais pas scandaleux. Je dirais qu'il ressemble un peu au président de la Ve République française, de 1958 à 1962. Il garde la main sur les nominations de hauts fonctionnaires, il peut demander au Parlement une deuxième lecture d'une loi adoptée, il reste chef des armées et dirige un nouveau "Conseil supérieur de sécurité" nationale auquel sont associés le gouvernement et le parlement. Son rôle de Commandeur des croyants ne s'applique plus qu'au domaine religieux, alors qu'on accusait son père de l'utiliser à des fins politiques également.

Enfin, cette nouvelle Constitution offre de nombreuses garanties sur le plan des droits humains : l'islam reste religion d'Etat mais la liberté de conscience est indirectement reconnue par référence aux conventions internationales, l'égalité des hommes et des femmes est affirmée, etc. En outre, le Conseil constitutionnel composé de membres politiques laisse la place à une Cour constitutionnelle, juridiction de magistrats, que les citoyens pourront saisir s'ils considèrent qu'une loi contredit le texte fondamental. La possibilité d'un référendum d'initiative populaire est aussi offerte.

Sur quels points serait-il envisageable d'aller encore plus loin, comme le demande le Mouvement du 20 février? Quels éléments, au contraire, ne peuvent en aucun cas bouger?

Il n'y a pas de raison ni de nécessité d'aller plus loin au niveau de la Constitution. Le travail d'approfondissement des libertés peut se faire avec les outils que la nouvelle Constitution prévoit. La question du pouvoir d'arbitrage et de la Commanderie des croyants me semble impossible à modifier car l'équilibre institutionnel serait profondément remis en cause.

Un référendum est prévu pour le 1er juillet. N'est-ce pas un peu rapide, alors qu'à l'inverse, dans la région, la Tunisie et l'Egypte reculent leurs échéances électorales?

Il faut avoir un temps de débat dans un climat positif. Au Maroc la réforme a lieu sans crise politique, à l'inverse de ces deux pays. Mais vous savez, personne ne lira le texte en entier de toute façon... Personne ne lit les textes en détail. Et il est important aussi que ce vote se tienne en juillet, avant le ramadan en août, puis les élections législatives prévues à l'automne, et les lois organiques qui permettront d'appliquer les points introduits par la réforme constitutionnelle.

Pensez-vous que les autres pays touchés par le "printemps arabe" pourraient s'inspirer du nouveau texte marocain?

Très certainement. Il aura une influence sur les constituants tunisiens, qui ne peuvent ignorer les avancées réalisées ici. Dans le cas égyptien, c'est plus difficile : il faudra compter avec les Frères musulmans qui n'auront pas la même position sur certains droits. Quant à l'Algérie, la presse minimise ce qui se passe au Maroc, El Watan dit que la révision est minime, mais c'est une réaction défensive dans un pays peu démocratique: la Constitution marocaine y exercera une influence, quoi qu'en disent les partis.

L'Express

rodmaroc
20/06/2011, 17h39
c'est une bonne analyse d'un chercheur spécialiste en la matière....mais bon, il parait selon certains négationnistes qu'il n'y a pas vraiment eu de changement par rapport à l'ancienne constitution!!!!!!

megamax
20/06/2011, 17h48
mais non rodmaroc

il est payé par le makhzen, il a reçu 5 euros comme tout le monde

Taguasouth
20/06/2011, 17h48
Quant à l'Algérie, la presse minimise ce qui se passe au Maroc, El Watan dit que la révision est minime, mais c'est une réaction défensive dans un pays peu démocratique: la Constitution marocaine y exercera une influence, quoi qu'en disent les partis.

J'ai eu la même impression en lisant certains de nos amis Forumistes, et les joureneaux algeriens, à l'exeption du matindz.

mediteraneo
20/06/2011, 18h47
certaines parties en Algerie aimerait que ca se passe mal partout pour justifier l'immobilisme et l'incompétence de leurs responsables.. et que le peuple algerien connait.. Quand une bonne nouvelle vient du Maroc, elle leur fait mal, la seule façon d'en parler pour eux et de la minimiser..

maB2rOc
20/06/2011, 19h10
tournant historique , ces un peut abuser quand même , mes sa reste une avancé vers un état de droit inchallah , Bravo a Mohamed 6 il a su reagir au bon moment et il a compris que le peuple a le droit de contrôler sont pays , j'aurait aimer qu'il enlève de la constitution "sujet" et le remplacer part citoyen et qu'il supprime se protocole pourrit , sa viendra inchallah laissons le temps au temps , de meme que algérie !

numidia-4-ever
20/06/2011, 21h58
Jean-Noël Ferrié, directeur de recherche au CNRS à Rabat

Sa s'annonce Mal ! Vu qu'il vit au frais de sa ma-jet-ski faut pas s'attendre a ce qu'il crache dans la Soupe !

les Marocains ont conscience de vivre un tournant historique. Voir le Maroc avancer sur une voie plus libérale et démocratique, plus vite que les pays de la région, leur procure aussi une certaine satisfaction nationaliste.

Selon cette expert "les Marocains ne sont pas heureux d'avancer vers la démocratie mais d'avancer avant les autres" Il a une Grande Estime des Marocains ...

Sur quels points serait-il envisageable d'aller encore plus loin, comme le demande le Mouvement du 20 février? Quels éléments, au contraire, ne peuvent en aucun cas bouger?
Il n'y a pas de raison ni de nécessité d'aller plus loin au niveau de la Constitution

Je lance un appel au Âmes génereuse des FAistes ! S'il vous plait offrait a cette Homme ... une Dignité !

Très certainement. Il aura une influence sur les constituants tunisiens

En Quoi une république qui se veut démocratique pourrait s'inspiré d'une Monarchie qui n'est pas complètement Constitutionnel ?!

Quant à l'Algérie, la presse minimise ce qui se passe au Maroc, El Watan dit que la révision est minime

Chaque Journal a le droit d'avoir un avis personnel que Nos Amis Marocains le veuillent ou Non !

mais c'est une réaction défensive dans un pays peu démocratique

Selon cette "expert" la presse Algérienne qui critique le régime autoritaire d'Alger Minimise "l'avancé démocratique" du Maroc par peur que l'Algérie devienne Démocratique ! ... No Comment !

bruxelles
20/06/2011, 22h03
Selon cette "expert" la presse Algérienne qui critique le régime autoritaire d'Alger Minimise "l'avancé démocratique" du Maroc par peur que l'Algérie devienne Démocratique ! ... No Comment !

En tout cas ,

il vaut bien celui de el watan

kaiser
20/06/2011, 22h05
numidia

tes interventions expriment de l aigreur , aucune intervention constructive que de la critique sterile!

avec ton pseudo tu devrais dire merci a m6 il quand meme officialiser tamazight à moins que ton pseudo c'est juste pour le fun

rodmaroc
20/06/2011, 22h11
Sa s'annonce Mal ! Vu qu'il vit au frais de sa ma-jet-ski faut pas s'attendre a ce qu'il crache dans la Soupe !
Excellent!!! voilà un bon critère pour classifier les gens: s'ils disent du bien de la constitution marocaine ce sont des khobzistes malhonnêtes...s'ils en disent du mal c'est des gens objectifs et honnête.....pfff difficile de faire plus stupide dans le genre!!!!!

numidia-4-ever
20/06/2011, 22h29
En tout cas ,

il vaut bien celui de el watan

Les Gout et les couleurs sa ce discute pas ... Je te laisse avec l'analyse de ton directeur "applaventriste" du CNRS de Rabat moi je préfère l'Analyse d'un professeur à California University, maître de conférences à Sciences Po, Paris, et chercheur à l’IRIS que je trouve Objective ! ;)

tes interventions expriment de l aigreur

je n'ai aucune antipathie envers le Maroc ;)

aucune intervention constructive que de la critique sterile !

kaiser Quand en Face l'unique Argumentation se résume a : "Holala La réforme de la constitution elle est Magnifique ... le Roi il est tout simplement super Intelligent Mais Oui ! ... On est un exemple pour tout les autres !" C'est Difficile de faire autres que de la Critique Stérile ! ;)

avec ton pseudo tu devrais dire merci a m6 il quand meme officialiser tamazight à moins que ton pseudo c'est juste pour le fun

j'ai déjà Souligner que c'était l'un des rare Points positif de la Réforme !

Excellent!!! voilà un bon critère pour classifier les gens: s'ils disent du bien de la constitution marocaine ce sont des khobzistes malhonnêtes...s'ils en disent du mal c'est des gens objectifs et honnête.....pfff difficile de faire plus stupide dans le genre!!!!!


Dire du Bien de la constitution est une chose, Dire qu'elle est parfaite et qu'il n'y a rien a ajouter en est une autre ! ;)

rodmaroc
20/06/2011, 22h31
Dire du Bien de la constitution est une chose, Dire qu'elle est parfaite et qu'il n'y a rien a ajouter en est une autre !
et qui a dit qu'elle était parfaite stp?

bruxelles
20/06/2011, 22h40
Les Gout et les couleurs sa ce discute pas ... Je te laisse avec l'analyse de ton directeur "applaventriste" du CNRS de Rabat moi je préfère l'Analyse d'un professeur à California University, maître de conférences à Sciences Po, Paris, et chercheur à l’IRIS que je trouve Objective

Mais en attendant,

Son analyse est un tantinet plus en phase avec l'esprit et la lettre de la nouvelle mouture de la constitution,
tandis que celui de" d'un professeur à California University, maître de conférences à Sciences Po, Paris, et chercheur à l’IRIS"

Il passe sous silence et la va vite le fait que l'exécutif sera le seul à pouvoir gérer la politique économique et sociale du pays sous le contrôle du seul pouvoir législatif et non devant le roi.
Cet acquis est un grand pas dans la bonne direction.

Et cet expert en question essaye de le noyer dans les autres pouvoir régaliens du roi comme la défense,la religion,.....pour ne point mettre en évidence cet état de fait qui normalement aura des conséquences bénéfiques pour le pays.

numidia-4-ever
20/06/2011, 22h41
et qui a dit qu'elle était parfaite stp?

sur quels points serait-il envisageable d'aller encore plus loin, comme le demande le mouvement du 20 février? Quels éléments, au contraire, ne peuvent en aucun cas bouger?
il n'y a pas de raison ni de nécessité d'aller plus loin au niveau de la constitution

............ ;)

Cookies