PDA

Voir la version complète : Pour « The Telegraph » Mohamed VI est le principal bénéficiaire de l’accord agricole Maroc-UE


jawzia
02/02/2012, 22h57
Pour « The Telegraph » Mohamed VI est le principal bénéficiaire de l’accord agricole Maroc-UE


Casablanca.- Dans un article intitulé « Le roi du Maroc principal bénéficiaire de l’accord commercial avec l’Union européenne », le quotidien britannique The Telegraph indique que la commission du commerce international du Parlement européen a donné son feu vert, la semaine dernière, à un nouvel accord agricole qui va alléger les restrictions sur l’importation des fruits et légumes du Maroc.


Mais, précise ce quotidien, « il apparaît que l’unique et grand bénéficiaire de cette opération sera le roi du Maroc, propriétaire de plus de 12 000 hectares de terres agricoles, les plus fertiles du pays, et l’un des trois plus grands producteurs agricoles d’Afrique du Nord ».


Selon The Telegraph, le nouvel accord semble avoir été taillé sur mesure pour « booster » la fortune personnelle du roi du Maroc, qui n’est pas très pauvre, le pauvre.


Cet accord a fait l’objet d’une véritable levée de boucliers de la part des groupes de défense des droits de l’homme qui n’ont pas manqué de pointer du doigt les centaines d’hectares de culture sous serres qui appartiennent en grande partie au roi. Etait visée la grande exploitation agricole que possède le souverain dans la région de Dakhla. Ce latifundio oriental emploie 10 000 personnes selon le Western Sahara Resource Watch (WSRW), une ONG qui mène actuellement une étude d’impact de l’industrie agricole sur les Sahraouis.


Les salaires de misère versés par les grands propriétaires terriens aux ouvriers agricoles étaient aussi dénoncés par les anti-accord.
L’eurodéputé français du groupe des Verts, José Bové, qui est le fer de lance de ce groupe de pression s’en est expliqué au quotidien casablancais L’Economiste : « c’est un très mauvais accord pour les petits paysans marocains qui sont spoliés par les grandes entreprises, pour les paysans français, espagnols et italiens qui voient les importations augmenter et détruire leurs capacités à vendre et vivre de leurs produits à l’intérieur de l’Europe. Cet accord est une catastrophe pour l’agriculture, une catastrophe pour l’emploi des deux côtés de la Méditerranée et c’est aussi une catastrophe écologique, car on sait qu’il faut 10 fois plus d’eau pour produire des tomates au Maroc qu’en Europe. Ma position n’est absolument pas dirigée contre le Maroc, ma position est : ‘petits producteurs marocains et agriculteurs européens main dans la main contre la logique de libre-échange des multinationales’ qui va les broyer systématiquement ».


En fait, Bové et ses amis estiment que cet accord qui profite essentiellement au roi équivaut à une violation du droit international.
Mohamed VI qui semble avoir compris, contrairement à son auguste père, les bénéfices à tirer de l’agriculture, a entrepris d’importants investissements, y compris au Sahara, dans la production de la tomate ainsi que dans les fruits et légumes. Dans la foulée, il avait annoncé en 2008, à la surprise générale, la prorogation de l’exonération fiscale pour le monde agricole, et ce jusqu’en 2013.


Fortement décriée par les milieux agricoles marocains, cette mesure ne sert pas les intérêts des petits agriculteurs, qui de toutes façons ne paient pas d’impôts. Elle sert plutôt les gros latifundistes, ces gros exploitants agricoles dont le premier d’entre est, comme par hasard, les « Domaines royaux ». L’entreprise royale d’agriculture.


Quand José Bové répète que cet accord est une « catastrophe », c’est peut-être vrai. Mais pas pour tout le monde.
Salah Elayoubi

soufiane-oujda
02/02/2012, 23h17
« il apparaît que l’unique et grand bénéficiaire de cette opération sera le roi du Maroc, propriétaire de plus de 12 000 hectares de terres agricoles, les plus fertiles du pays, et l’un des trois plus grands producteurs agricoles d’Afrique du Nord ».

12 000 hectares de l'état pillé au peuple marocain et quand des masters wlad che3b protestent pour bosser en fonction public, on leur dit da3wa nachfa il n'y a pas de fric alors qu'avec les hectares et agréments qu'a pillé le roi et ses sbires distribués sur ses diplômés chômeurs pourrons les aider largement a se relever ainsi que leur familles ...

Ce qui encore plus scandaleux que ca, c'est que avec cette reforme actuelle le PJD ou l'opposition dans les différentes émissions consacrés a plus de justice sociale dans les émissions marocaines, aucun des deux camps n'a osé parler de la fortune royale qu'il a pillé en grande partie a l'état. Seul le 20 février qui a désigné clairement le grand coupable ...

mkhantre
02/02/2012, 23h23
Le Processus démocratique qu'a connu le Maroc ne laissera aucun sujet sans clarification ....

La question de la fortune du Roi sera sur la table une fois le System judiciaire sera mis à jour .....

Wait and see

jawzia
02/02/2012, 23h37
Peut être que si le Roi avait une flotille de bateau de pêche, l'accord Maroc-UE sur la pêche aurait eu ... ses chances.

portorange
02/02/2012, 23h39
fe saha sidi !
on ne prete qu'aux riches !:)

TAGHITI
02/02/2012, 23h43
La question de la fortune du Roi sera sur la table une fois le System judiciaire sera mis à jour .....

Wait and see t'es sure que tu n'as rien oublié:mrgreen::mrgreen::mrgreen::mrgreen::):):):) :razz::razz::razz::razz::D:D

mkhantre
02/02/2012, 23h45
t'es sure que tu n'as rien oublié:mrgreen::mrgreen::mrgreen::mrgreen::):):):) :razz::razz::razz::razz::D:D


ka Y'herrouk ? ( Ils te chatouillent ? ) :rolleyes:

mkhantre
02/02/2012, 23h52
Peut être que si le Roi avait une flotille de bateau de pêche, l'accord Maroc-UE sur la pêche aurait eu ... ses chances.


Surement ;)

saaid
03/02/2012, 01h55
La question de la fortune du Roi sera sur la table une fois le System judiciaire sera mis à jour .....=====================pour la presse indépendante, cette question n est plus un tabou, je cite á titre d exemple le reportage de TQ qui parle pour la premiere fois de la fortune du roi et ls dépenses diverses pour les palais etc.

houari16
03/02/2012, 02h01
pour la presse indépendante, cette question n est plus un tabou, je cite á titre d exemple le reportage de TQ qui parle pour la premiere fois de la fortune du roi et ls dépenses diverses pour les palais etc.
@saaid
dit alors à la MAP , le Matin , El Masse et d autre journaux marocains , s ils oseront de reprendre les articles de TelQuel , là ça deviendra une autre histoire ..( conspiration contre le Palais ? )

saaid
03/02/2012, 02h06
dit alors à la MAP , le Matin , El Masse et d autre journaux marocains , s ils oseront de reprendre les articles de TelQuel , là ça deviendra une autre histoire ..( conspiration contre le Palais ? ) =============Houari 16, mais qu est ce que tu veux qu on casse tous les tabous partout d un seul coup de pioche? tu sais que la question était jusqu 'á une date trés récente un grand tabou, qui osait parler de la fortune royale il y 10, 20 ans? que maintenant un magazine indépendant casse ce tabou, tu n es jamais satisfait Houari, ghirr bellati, bon je vois que je suis fatiqgue allez bonne nuit

houari16
03/02/2012, 02h11
@saaid
Ne fait pas semblant de rien connaitre .
La main lourde du Makhzen avait agit efficacement contre ce magazine pour le détruire ..

portorange
03/02/2012, 10h40
shta ou chems
o soltane aela khatro !:)

portorange
03/02/2012, 10h46
certains ici , continuent encore à voir le maroc comme il etait au 19siecle : avec une forte personnalisation de l'activité economique !

reveillez vous les gars : ceux parmi les marocains qui commercent avec le monde sont des managers à la tête d'entreprises qui transcendent les personnes et les interets : le maroc a pris plaisir au buisiness et il le mord à pleines dents !
certes le roi a des terres ....mais il ne le gere pas directement ....la force de l'agriculture marocaine reside dans l'operation de remebrement des terres agricoles , entreprises il y a plus de 50ans qui a ouvert la porte à la modernisation et à la remise à jour de l'agriculture d'exportation du maroc !

votre vision du roi gentleman farmer me fait rire messieurs !
ce n'est pas comme cela que les affaires serieuses sont menées ......
revisez votre copie .....elle est pleine de trous.....comme de la gruyere!

jawzia
03/02/2012, 13h24
votre vision du roi gentleman farmer me fait rire messieurs !
ce n'est pas comme cela que les affaires serieuses sont menées ......
Des affaires à coup d'auto-éxonération fiscale !!!!

Et un Roi qui s'auto-éxonère pendant que l'on vend des parts d'entreprises pour renflouer les caisses, ça te fera toujours rire ?
Septembre 2008, Mohammed VI a pris son monde de court en annonçant une prorogation de l’exonération fiscale pour le monde agricole jusqu’en 2013.

Le premier bénéficiaire de la généreuse opération n’est, évidemment, autre que les Domaines. “C’est un scandale, cette exonération ne profite qu’aux grands exploitants”, tonne Najib Akesbi, économiste et professeur à l’Institut agronomique Hassan II.

De là à déduire que cette prorogation “tombée du ciel” a été taillée sur mesure pour servir avant tout les intérêts des Domaines, il n’y qu’un pas que certains n’hésitent pas à franchir.

“Ces exonérations, répétons-le, ne sont ni démocratiques, ni équitables. Elles ne profitent nullement aux petits agriculteurs, qui sont de toute façon catégorie non-imposable, avec ou sans exonération”, ajoute Akesbi, loin de décolérer.

portorange
03/02/2012, 15h14
Des affaires à coup d'auto-éxonération fiscale !!!!

c'est tout le secteur agricole qui est exempté d'impots .........depuis 40ans !
la modernisation était à ce prix .........le choix a ete payant..........consultez les resultats !
la jalousie est mauvaise conseillere .

Et un Roi qui s'auto-éxonère pendant que l'on vend des parts d'entreprises pour renflouer les caisses, ça te fera toujours rire ?

non, vous faites un mauvais proces au roi du maroc .
la loi marocaine sur les sociétés impose la publication des resultats et des comptes DEUX FOIS par an dans la presse nationale (minimum deux supports)
vous n'avez qu'à lire celles de 2010 et vous saurez s'il est exempté ou pas .

je ne nie pas qu'auparavant .....PEUT ETRE que certains priviligiés echappaient au fisc .....actuellement , je ne le crois pas !

je vous donne un seul indice : les grandes entreprises etrangeres qui s'installent au maroc , pourraient elle admettre ces pratiques qui faussent le jeu de la concurrence?

votre antipathie pour le regime marocain , c'est votre droit, constitue la plupart du temps des oeilleres qui vous empechent de voir la realité telle qu'elle est.

jawzia
03/02/2012, 19h05
c'est tout le secteur agricole qui est exempté d'impots .........depuis 40ans !Encore heureux ! Tu imagines s'il n’exonérait que ses milliers d'hectares (parmi les terres les plus fertiles) ? Ceci pour la forme.

Pour le fond, les millions d'agriculteurs ont de telles petites parcelles que c'est une agriculture vivrière et sont de facto exonérés d'impôts vu les faibles revenus.

je vous donne un seul indice : les grandes entreprises etrangeres qui s'installent au maroc , pourraient elle admettre ces pratiques qui faussent le jeu de la concurrence?Je vais te donner quelques repères et une lecture :
- La persistance de quelques monopoles (dans un pays qu'on nous présente libéral) est (de prime abord) incompréhensible. Quand on gratte, le vernis, on se rend compte que c'est des sociétés "royales" qui en profitent. Exemple : Le Sucre dont le monopole d'importation est dévolu à la Cosumar (qui au passage a racheté - à l'état - toutes les raffineries de sucre du Maroc) !

Quant à la lecture, c'est ICI : Le monde des affaires au Maroc n’est rien d’autre qu’un « piège » (http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=224627)

portorange
03/02/2012, 21h12
Encore heureux ! Tu imagines s'il n’exonérait que ses milliers d'hectares (parmi les terres les plus fertiles) ? Ceci pour la forme.

Pour le fond, les millions d'agriculteurs ont de telles petites parcelles que c'est une agriculture vivrière et sont de facto exonérés d'impôts vu les faibles revenus.

moi j'ai repondu à ton accusation : le roi s'est auto exoneré.....

cela ne correspond pas à la realité !
simple clair et net

j'ai expliqué la raison de cette exoneration , vous l'acceptez ou pas ...that s wont be my problem !

pour avoir plus de renseignements lisez le programme vert qui trace la politique agricole du maroc , vous comprendrez ce qui s'est passé et ce qui va se passer.

vous connaissant pragmatique , je croyais que vous alliez transcender ces faits divers et vous consacrer à l'experience marocaine qui semble drolement interesser vos gouvernants.

auscasa
03/02/2012, 21h14
j'aimerais bien comprendre.

12 000 hectar et il est le seul beneficiere de l'accord :mrgreen: ou sont passser les 5 millions hectar qui restent . ces gens ont une lois special avec l'EU ??? .

une autre chose 12 000 hectar ne fait pas du Roi le plus grand proprietere, il y a des societes qui ont 40 000 voire 60 000 et qui exporte tous genrs de produit agricole partous dans le monde. :mrgreen: .

vraiment ces journalistes "communistes" me font rire.

portorange
03/02/2012, 21h19
- La persistance de quelques monopoles (dans un pays qu'on nous présente libéral) est (de prime abord) incompréhensible. Quand on gratte, le vernis, on se rend compte que c'est des sociétés "royales" qui en profitent. Exemple : Le Sucre dont le monopole d'importation est dévolu à la Cosumar (qui au passage a racheté - à l'état - toutes les raffineries de sucre du Maroc) !

je crois que vous enregistrez un leger retard sur ce qui se passe au maroc:
ce que vous dites a cessé d'exister depuis trois ou quatre ans : la holding royale a cedé toute sa filiere agro alimentaire ; ne reste que la centrale laitiere qui va etre surement vendue prochainement.

le roi est ceux qui le conseillent ne sont pas stupides : la possession de ces monopoles exposaient fortement l'institution royale : le roi producteur de denrees alimentaires savait qu'avec la verité des prix et la disparition de la caisse de compensation , des tensions allaient avoir lieux ; lesquels tensions pouvaient le mettre face à face avec le peuple.....malin , l a tout cedé et ne s'interesse qu'au secteur bancaire et aux assurances et accessoirement au foncier .... secteurs plus remunerants et moins casses tetes.

portorange
03/02/2012, 21h25
jawzia
concernant l'article
je ne lui accorde aucune importance , certains investisseurs viennent au maroc , et peut etre en algerie, avec une idee de conquerants....quand ils se trouvent coincés , ils hurlent à l'arnaque !

vous avez eu , aussi, vos Sawiri (djezzy), vos autraliens, et j'attend avec curiosité ce que les patrons de Quick , qui ont disparu d'algerie, vont dire à propos de leur aventure .

Cookies