PDA

Voir la version complète : La Tunisie fait appel à l'aide étrangère pour contrer la menace d'al-Qaida


nassim
27/06/2012, 01h06
La Tunisie est devenue un point stratégique dans les plans d'al-Qaida pour dominer la région du Maghreb, mettent en garde les experts.

L'armée tunisienne a besoin d'un "soutien logistique" pour "renforcer ses capacités dans la lutte contre la menace que représente al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI)", a expliqué le ministre tunisien de la Défense, Abdelkarim Zbidi, à l'ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie, Gordon Gray, en début de semaine à Tunis.

Mardi 19 juin, Zbidi a demandé une aide pour renforcer "les capacités opérationnelles de l'armée et son aptitude à mener sa mission de maintien de la stabilité dans les régions frontalières du pays", a précisé l'agence TAP.

Le ministre a souligné "la volonté de plus de coordination et de coopération avec les pays voisins pour sécuriser la région et garantir sa stabilité". Il a également rappelé les "efforts mis en oeuvre pour préserver la sécurité dans la région méditerranéenne dans le cadre de relations institutionnelles de coopération fondées sur le partenariat et la réciprocité".

La Tunisie avait auparavant mis en garde contre le fait que des combattants d'AQMI s'étaient infiltrés dans le pays le long de la frontière avec la Libye et l'Algérie, et qu'ils menacent la sécurité de la région.

"La Tunisie est considérée comme un point stratégique dans les projets d'AQMI pour imposer sa domination sur le terrain", a expliqué Bassel Torjman, expert pour les affaires du Maghreb et spécialiste des mouvements islamiques, à Magharebia.

Cette demande d'aide est "parfaitement logique" dans ce contexte, a-t-il ajouté, et "ne signifie pas que l'armée tunisienne connaisse un problème d'armement". "Il s'agit plutôt d'une question liée à la nécessité de surveiller ces groupes qui sont disséminés dans de très vastes régions désertiques, au sein d'un triangle frontalier entre la Libye, la Tunisie et l'Algérie", a-t-il expliqué.

La Tunisie compte en effet mille kilomètres de frontière avec l'Algérie, et cinq cents kilomètres avec la Libye, et le trafic d'armes s'y est répandu depuis la chute de l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, tué en octobre 2011.

"Cette demande de soutien est avant tout destinée à protéger le territoire tunisien et à empêcher que ne se reproduise le modèle malien dans le sud de la Tunisie et dans les régions avoisinantes en Libye et en Algérie", a-t-il précisé.

"La menace à laquelle la Tunisie doit faire face est sérieuse et grave, et nécessite plus qu'un soutien logistique, de renseignement et d'information", a-t-il souligné. "Cela est dû aux capacités dont disposent désormais ces groupes extrémistes en matière d'armes et d'équipements, provenant en particulier de Libye, qui leur confèrent des capacités militaires rendant leurs menaces sur la région extrêmement dangereuses."

Selon cet expert, ces groupe terroristes pourraient désormais disposer d'un "armement lourd', comme "des missiles sol-sol d'une portée supérieure à vingt kilomètres".

L'Etat "peut chercher un soutien" s'il n'est pas en mesure d'assurer la sécurité et la stabilité, a expliqué à Magharebia Lotfi Azzouz, directeur d'Amnesty International Tunisie.

"Nous devrons toutefois nous assurer que tous les types de soutien fourni aux forces de l'armée, de la sécurité et de la police permettront bien de renforcer les fondements de la redevabilité, les principes de la législation internationale en matière de droits de l'Homme et de la législation humanitaire internationale", a-t-il ajouté.

C'est dans ce contexte qu'est intervenue une frappe aérienne tunisienne mercredi dans la soirée, qui a détruit un convoi de trafiquants d'armes à Tataouine, a fait savoir l'agence TAP jeudi 21 juin.

Les occupants de ces trois véhicules auraient, selon des informations, déclenché cette attaque en ouvrant le feu contre un appareil qui patrouillait dans cette région frontalière de l'extrême sud du pays.

Ce convoi transportait, semble-t-il, des armes en provenance de Libye.

Source: Magharebia

xenon
27/06/2012, 01h50
et notre ami carthage qui croyait les bobards que leur donne à bouffer l'armée tunisienne avec ces chargements d'armes interceptés en tunisie mais à destination de l'algérie ..!!!

oudjda
27/06/2012, 14h20
elle peut demander l'aide de l'otan et les pays du golf pour leur envoyer la katiba ou patrouille de misrata.pour aider la tunisie pour leur soutien a detruire la libye
meme que qaida n'existe que dans les media connu avec leur leur porte parole qardaoui qui n'hesitera pas d'interrompre sa lune de miel avec sa nouvelle fatiya pour lancé une nouvelle fatwa

Carthage
27/06/2012, 16h01
L'aide étrangère consiste à nous donner l’accès aux images satellites militaires pour se protéger contre les infiltrations des éléments armées par nos frontières sud.

On parle ici d'une menace externe et non pas interne.

nassim
27/06/2012, 16h10
On parle ici d'une menace externe et non pas interne.
Les salafistes qui se sont violemment attaqués au siège de Nessma TV ou encore ceux qui ont causés les récentes violences en Tunisie, seraient donc des "étrangers" et non des citoyens tunisiens?


http://img15.hostingpics.net/pics/62469524s.jpg
Des salafistes tunisiens rendent hommage au terroriste Oussama Ben Laden.

rodmaroc
27/06/2012, 16h33
On spécule beaucoup sur la situation en Tunisie ces derniers temps...il est légitime d’éprouver des appréhensions mais la réalité est que la situation n'est pas alarmante.

Carthage
27/06/2012, 16h34
Les salafistes qui se sont violemment attaqués au siège de Nessma TV ou encore ceux qui ont causés les récentes violences en Tunisie, seraient donc des "étrangers" et non des citoyens tunisiens?


Il parait selon les premières investigations que c’était des anciens éléments du RCD convertis en Salafistes ...

Depuis, 300 d'entre eux ont trouvé refuge dans les prisons, et ils se sont calmés depuis ...

La on parle de conflits politiques, il n'y a pas eu d'utilisation d'armes (Rabbi Yahfadhna elkol). (sauf dans 2 cas d'infiltrations depuis les frontières sud)

La révolution Tunisienne est loin d’être parfaite, mais je pense qu'elle peut aller vers une vraie démocratie à moyen terme.

On est un peuple de bons vivants, de pacifiques et on veut offrir à nos enfants un avenir meilleur, loin de la dictature sanguinaire qu'on a connu.

Je comprend les angoisses des Algériens, le chanteur Algérien Baâzi a bien expliqué l’état d'esprit des citoyens ordinaires qui ont peur pour leurs enfants et familles, et ne veulent plus tenter le diable .... (lors d'un spectacle au théâtre de Tunis)

Mais, je pense que le cas Tunisien est très loin du drame Algérien de 1992 ... Malgré cela plusieurs membres sont entrain de confondre les deux expériences à tord.

J'espère que demain sera meilleur , et Rabbi yehdina Koulouna.

nassim
27/06/2012, 16h57
Je comprend les angoisses des Algériens
Où vois-tu des angoisses? On parle ici de cas conrets relevant de la menace islamiste et non de psychologie. Personne n'a dit que c'est l'apocalypse en Tunisie.

La photo que j'ai posté plus haut est assez parlante à ce sujet. Ce sont bien des salafistes tunisiens qui honorent Oussama Ben Laden, et ce sont les même salafistes qui exigent l'instauration de la charia en Tunisie.

Quant à la théorie selon laquelle ces salafistes seraient des agents du RCD, elle me semble fausse. Ces salafistes existaient en Tunisie bien avant la chute du dictateur Ben Ali. Ils se font entendre maintenant car ils sont désormais libres de s'afficher et de s'exprimer publiquement.

mister-T
27/06/2012, 18h00
l'ALGERIE à le devoir de porter assistance à nos freres TUNISIENS !! on en à largement les moyens
le seul problème est que toute intervention sera assimilé à une ingérence (sachant que l'islamisme chez eux reste à un stade purement politique !!)

que dieux protège nos freres TUNISIENS , un peuple de pacifiste qui n'a pas besoins de sa , c'etait les seuls à ne pas nous avoir tourner le do pendant notre décennie noir

okba30
27/06/2012, 18h21
Les ''salafistes'' cette grande énigme, ça sort de nul part et ça disparait d'un coup ... comme par magie.

Ça sert surtout à perturber les changements vers le meilleur.

rasibus
29/06/2012, 04h00
l'ALGERIE à le devoir de porter assistance à nos freres TUNISIENS !! on en à largement les moyens


deja 100 000 000 $ de dons, un gazoduc qui rapporte des milliards $ en droits de passage chaque année, un corail rouge pillé a grande echelle, de la contrebande aux proportions desormais industrielles, des centaines de milliers de touristes qui viennent y depenser des devises ...

je crois qu'on a deja largement porté assistance aux tunisiens, il est temsp a present de porter assistance aux jeunes algériens en algérie, charité bien ordonnée commence par soi-meme

russkov
29/06/2012, 22h45
L'aide étrangère consiste à nous donner l’accès aux images satellites militaires pour se protéger contre les infiltrations des éléments armées par nos frontières sud.

On parle ici d'une menace externe et non pas interne.
________________________________________

Si tu pense que l’occident vas donné des information a la Tunisie tu rêve ,se sont eux les pourvoyeurs du terrorisme ,s'est leurs façon de déstabilisé et de détruire le monde musulman tour reprendre les rênes de leurs ancienne colonie .
S'est un programme bien huilé qui a terme est fait pour mettre a genoux les pays arabes avec a leurs tête des barbus qui de l'islam ont que le nom .
Tu remarquera que le seule pays qui na pas basculé dans un régime islamiste est l’Algérie ,au grand dame de l’occident .
Se qui a fait que l’Algérie na pas basculé s'est que son peuple a vite compris qu'il y a anguille sous roche ,et comme par hasard l’Algérie est entouré de nation qui on basculés dans l’obscurantisme et la pratique d'un islam rétrograde .
Les années a venir vont êtres dure pour l’Algérie ,car ils vont tous faire pour nous faire tombé d'une manière ou d'une autre vus que toute nos frontière son entouré de pays qui son tenu par des barbus piloté par l'occident et un régime royaliste a la solde de qui on sais ,et que les armes la drogue et le terorime vont être les nerfs de la guerre pour nous déstabilisé .
S'est pour cela que tous les algériens patriote et fière de leurs nation quel que soi nos désaccords ou divergence nous devont resté vigilent et ne pas se trompé de combat .

Cookies