PDA

Voir la version complète : Les menaces de frappes nord-coréennes affolent le monde


Page : [1] 2 3 4

nacer-eddine06
29/03/2013, 16h28
Pyongyang se tient prête à lancer ses missiles vers des cibles américaines, provoquant l’inquiétude de son voisin du Sud, de Washington et de Moscou, qui redoutent une « perte de contrôle de la situation »


La péninsule coréenne sous très haute tension
Jusqu’où va aller la Corée du Nord ? Les menaces du jeune leader Kim Jong-un, 30 ans, aux commandes du pays depuis un peu plus d’un an vont-elles se concrétiser ? Sous quelle forme ? Autant de questions qui surgissent après une escalade sans précédent d’une rhétorique belliqueuse nord-coréenne ces dernières semaines, alors que le dirigeant de la Corée du Nord a ordonné vendredi 29 mars des préparatifs en vue de frappes de missiles vers le continent américain et les bases des États-Unis dans le Pacifique. Au lendemain des vols d’entraînement de bombardiers furtifs B-2 américains en Corée du Sud, la réponse nord-coréenne ne s’est pas fait attendre, accroissant encore les craintes d’escalade dans la péninsule.

« FRAPPER SANS PITIÉ LE CONTINENT AMÉRICAIN »
L’ordre de préparation des missiles, diffusé lors d’une réunion d’urgence pendant la nuit du jeudi 28 au vendredi 29 mars avec les hauts commandants de l’armée, est une réponse directe aux vols des B-2, capables de transporter des armes nucléaires, lors des manœuvres conjointes américano-sud-coréennes qui se déroulent actuellement, a déclaré le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un. En cas de provocation « téméraire » des Américains, les forces nord-coréennes « devront frapper sans pitié le continent américain (…), les bases militaires du Pacifique, y compris Hawaï et Guam, et celles qui se trouvent en Corée du Sud », a déclaré Kim, selon des propos rapportés par l’agence officielle KCNA.

LA RUSSIE ET LA CHINE APPELLENT AU CALME
La Russie, par la voix de son ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a peu après mis en garde contre des « actions unilatérales » qui risquent de faire « perdre le contrôle de la situation » en Corée du Nord. La Russie appelle tous les pays « à s’abstenir de montrer leur force militaire et à ne pas utiliser la situation actuelle pour atteindre des objectifs géopolitiques dans la région par des moyens militaires », a-t-il encore dit. Visant directement les Américains et les Sud-Coréens en manœuvre militaire conjointe pendant encore plusieurs semaines. « Nous pouvons perdre le contrôle de la situation, elle s’engage dans la spirale d’un cercle vicieux », a déclaré à la presse le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. La Chine, seul allié de poids de Pyongyang et bouée économique du régime, « a appelé les parties concernées à faire des efforts conjoints pour détendre la situation ».

MANŒUVRE DE POLITIQUE INTÉRIEURE NORD-CORÉENNE
La Corée du Nord affole ses voisins, confirme sa capacité de nuisance, et, sur le plan intérieur, son jeune leader s’affirme aux yeux des militaires et de son peuple. Des dizaines de milliers de militaires et de civils nord-coréens ont défilé vendredi 29 mars dans le centre de Pyongyang pour manifester leur soutien à la décision de leur dirigeant. « Ressortons les armes et les bombes pour notre très respecté leader Kim Jong-Un ! », ont-ils scandé, le poing levé, en réclamant une « frappe sans pitié » contre les États-Unis.

Les experts militaires américains notent que, pour le moment, la montée en puissance de la rhétorique belliqueuse du Nord ne s’est pas accompagnée d’actions militaires. Pyongyang s’est également gardé de fermer le site industriel de Kaesong, situé côté Nord à quelques kilomètres de la frontière intercoréenne et exploité par les deux pays. Ce site lui rapporte des devises étrangères.

Les experts estiment très peu probable une guerre véritable – que le Nord est assuré de perdre – mais s’attendent à un geste de mécontentement du Nord, semblable au bombardement d’une petite île sud-coréenne en novembre 2010, qui avait fait quatre morts.

Dorian MALOVIC

sud_Men
29/03/2013, 18h03
Voilà ce qu'on appelle avoir l'arme absolue
Quel que soit son poids, un pays qui possède cette arme devient respecté et craint. Ce n'est pas le cas du Pakistan le seul pays musulman qui, au lieu de faire peur aux autres il a peur des autres. Je me demande qu'est ce qu'il fout avec cette bombe atomique qui ne fait que lui attirer des ennuis.

Iberius
29/03/2013, 20h02
Qu'est-ce que le Pakistan vient faire là ? Il n'est pas dans la même situation...

absent
29/03/2013, 20h08
Voilà ce qu'on appelle avoir l'arme absolue
Quel que soit son poids, un pays qui possède cette arme devient respecté et craint. Ce n'est pas le cas du Pakistan le seul pays musulman qui, au lieu de faire peur aux autres il a peur des autres. Je me demande qu'est ce qu'il fout avec cette bombe atomique qui ne fait que lui attirer des ennuis.


Le Pakistan a construit sa bombe comme arme de dissuasion contre l'Inde. Le Pakistan n'est pas un pays communiste le la corée du nord.

Sinon, crois moi, les Universités Pakistanaises n'ont rien a voir des universités Algériennes ou Nord Africaines. L'un des peres des recherches nucléaires au Pakistan était l'un des rares étudiants doctorants d'Einstein.

Mais se taper des Musulmans et la haine du soi sont devenus des modes ajourd'hui.

Iberius
29/03/2013, 21h12
La péninsule coréenne "au bord d'une guerre nucléaire" (Pyongyang) (http://fr.rian.ru/world/20130328/197920897.html)

28/03/2013

NEW YORK (Nations unies), 28 mars




La péninsule coréenne se trouve au bord d'une guerre nucléaire (http://fr.rian.ru/trend/nucleaire_coreen/), prévient le ministère nord-coréen des Affaires étrangères dans une lette envoyée mercredi au Conseil de sécurité de l'Onu.
"Le ministère prévient officiellement le Conseil de sécurité des Nations unies qu'en raison des préparatifs militaires menés par les Etats-Unis et la Corée du Sud une situation explosive s'est créée dans la péninsule coréenne, et une guerre nucléaire risque d'éclater à tout moment", lit-on dans le message dont RIA Novosti a obtenu copie.
La situation dans la péninsule coréenne reste tendue depuis plusieurs semaines. Début mars, Pyongyang, en signe de protestation contre les exercices conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis (http://fr.ria.ru/defense/20130311/197757910.html), a résilié tous les accords de non-agression et de dénucléarisation, conclus avec
Séoul et a annoncé l'annulation de l'armistice conclu à l'issue de la guerre de Corée (1950-1953).
Le 21 mars dernier, Pyongyang a menacé de frapper les bases militaires américaines de Guam et d'Okinawa dans le Pacifique en cas de "provocation".


Source : RIA Novosti

simplenova
29/03/2013, 21h21
Breaking news, la corée du nords est sponsorisée par Apple :mrgreen:

Iberius
29/03/2013, 21h29
les forces nord-coréennes « devront frapper sans pitié le continent américain (…), les bases militaires du Pacifique, y compris Hawaï et Guam, et celles qui se trouvent en Corée du Sud », a déclaré KimCe ne peut être que du bluff car aucun militaire sensé ne donnerait les objectifs-cibles à ses ennemis de cette manière...

Les Etats-Unis et le Japon n'ont plus qu'à déployer leur système d'interception missile aux abords de Guam, Hawaï et la Californie ! Sans oublier les principales villes de Corée du Sud.

Va te rendormir Kim Jong-un, c'est mieux !

Iberius
29/03/2013, 21h42
L'armée nord-coréenne en état d'alerte



vendredi 29 mars 2013 11h09


par David Chance


SEOUL (Reuters) - Le numéro un nord-coréen Kim Jong-un a ordonné jeudi soir que les unités de fusées de l'armée soient placées en état d'alerte, prêtes à viser les bases américaines en Corée du Sud et dans le Pacifique, selon des informations diffusées par l'agence de presse nord-coréenne KCNA.
Dans la nuit, l'agence sud-coréenne Yonhap a rapporté que l'armée du Sud avait détecté une intensification des mouvements de véhicules et de troupes "sur les sites de missiles de longue et moyenne portée" unités de l'armée populaire de Corée du Nord.
"Il y a un état d'alerte en vigueur sur les unités de missile du Nord depuis le 26 février, donc il est possible qu'ils passent à l'acte", ajoute la source militaire citée par Yonhap.
A Pékin, le ministère chinois des Affaires étrangères a appelé toutes les parties impliquées dans le dossier coréen à relâcher les tensions. La paix et la stabilité sont dans l'intérêt commun de tous, a ajouté le porte-parole du ministère, Hong Lei.
L'état d'alerte a été officiellement proclamé par Pyongyang jeudi soir lors d'une réunion d'urgence convoquée à minuit.
Cette décision fait suite au survol du territoire sud-coréen lors d'un exercice par deux bombardiers furtifs de l'US Air Force, un geste de mise en garde de Washington après les déclarations belliqueuses du régime communiste nord-coréen.
Lors de la réunion avec des chefs militaires, Kim "a jugé que le temps était venu de régler les comptes avec les impérialistes américains, étant donné la situation actuelle", ajoute KCNA.
"Il a finalement signé un ordre sur les préparatifs techniques des fusées stratégiques de l'armée populaire, ordonnant qu'elles soient placées en alerte afin d'être en mesure de frapper à n'importe quel moment le continent américain, les bases militaires américaines sur les théâtres d'opération dans le Pacifique, notamment Hawaï et Guam, et les bases en Corée du Sud", poursuit l'agence.
Des clichés diffusé par KCNA montrent Kim Jong-un entouré d'officiers étudiant des documents. Une carte affichée au mur semble tracer les trajectoires de possibles frappes contre des bases américaines dans le Pacifique et sur le sol même des Etats-Unis.


PROVOCATION
Deux bombardiers B-2 américains venus directement des Etats-Unis ont survolé jeudi le territoire sud-coréen pour un exercice avant de regagner leurs bases du Missouri, soit une mission de près de 10.500 km, dans le cadre des exercices militaires communs avec la Corée du Sud à l'origine du regain de tension dans la péninsule.
"Les Nord-Coréens doivent comprendre que ce qu'ils font est très dangereux", a souligné au Pentagone le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel. "Nous devons dire clairement que nous prenons très au sérieux les provocations de la Corée du Nord et que nous y répondrons."
Séoul a démenti vendredi que les exercices puissent être considérés comme une menace implicite envers Pyongyang. "Aucune entité sur terre ne lancera d'attaque contre la Corée du Nord ou n'a souhaité vouloir le faire", a déclaré une porte-parole du ministère sud-coréen de l'Unification.
En dépit de sa rhétorique belliqueuse, la Corée du Nord n'a pas fermé la zone économique mixte de Kaesong qui génère 2 milliards de dollars (1,5 milliard d'euros) de recettes annuelles.
Deng Yuwen, rédacteur en chef adjoint du Study Times, un quotidien publié par l'Ecole centrale du Parti communiste chinois, estime en outre qu'aucune partie n'a l'intention de déclencher une guerre qui verrait "les Américains piétiner Kim comme une fourmi et l'écraser".
Mais le risque s'est accru, ajoute-t-il. "On ne peut exclure le risque d'une erreur de tir, ce genre d'accident ne peut être écarté", dit-il.
La Corée du Nord possède un arsenal de missiles Scud de courte portée qui datent de l'ère soviétique. Ils sont susceptibles d'atteindre la Corée du Sud - Séoul n'est qu'à quarante kilomètres des premières bases de missile installées par le régime de Pyongyang au nord de la Zone démilitarisée (DMZ) - et ont été testés, contrairement à ses missiles de longue portée Nodong et Musudan qui peuvent en théorie atteindre les bases américaines dans le Pacifique mais n'ont pas été testés.
Le ministère de la Défense sud-coréen a annoncé vendredi qu'il surveillait de très près les unités de missiles Scud de courte portée ainsi que les batteries de missiles Nodong et Musudan.


Avec Jack Kim à Séoul et Phil Stewart à Washington; Guy Kerivel, Hélène Duvigneau et Henri-Pierre André pour le service français


Reuters

absent
29/03/2013, 22h55
iberius @
Ce ne peut être que du bluff car aucun militaire sensé ne donnerait les objectifs-cibles à ses ennemis de cette manière...





peut que ils font diversion en annoncant ces objectifs pour que les usa focalisent leur defense sur ces deux cibles,et parla suite ils changeront de cibles,les nord coreens sont trop malins pour dire ou ils vont frapper exactement.

Iberius
29/03/2013, 23h40
Oui c'est exact Verite89.

En même temps les etats-majors des armées concernées (une éventuelle guerre impliquerait d'autres puissances, tel les USA, le Japon... Dans le camp Nord-Coréen la Chine est l'allié grand-1, l'Iran (trop loin), la Russie dans une moindre mesure (allié versatile)) font des tonnes d'analyses et de stratégies. Donc il est vrai que les généraux Nord-Coréens ont tout intérêt à mener en bateau leurs ennemis...

Je pense pour ma part que le seul et vrai objectif des Coréens est la réunification du pays, donc les vrais cibles sont en Corée du Sud, voir faire des frappes sur le Japon (l'ennemi héréditaire)...

General Kim Jong Un will defend to the death

http://www.youtube.com/v/NsqazJKroDY?version=3&hl=fr_FR


Cette vidéo d'un chant à l'honneur de Kim Jong Un laisse entrevoir un sérieux problème : Le dirigeant nord-coréen est trop jeune pour être général ! S'il s'émisse dans l'affaire des militaires, cela devrait donner des tactiques baclées ou irresponsables, impliquant une sévère défaite militaire, d'autant plus que le pays est en retard technologiquement sur ces ennemis...

L'Armée Nord-Coréenne a plus d'un million d'hommes en uniforme, un pays sous-alimentés, une économie entièrement vouée à la défense nationale, un géant aux pieds d'argiles en somme !

Drec
30/03/2013, 08h24
sud_Men justement s'est le contraire , si tu remarque tout le monde s'en fou des enfantillage de la Corée du Nord, la preuve il menace pour faire plier l'ONU et les embargo qui lui on etait fait mais tout le monde s'en fou.

absent
30/03/2013, 08h38
dans les annees 90 personne ne prenait al qaida au serieux tout le monde disait que c etait une bande d illimunes.
un dicton arabe dit :il vaut mieux egorger une personne que de l affamer.
l histoire est un eternel recommencement.
en asie c est la panique general surtout en core du sud ,les gens dorement dans la crainte d etre bombarde,tout le monde craint une guerre ,la russie et la chine sont en contcat permanent avec les usa et coreens.

bel-court
30/03/2013, 08h48
Kim Young Un n'a qu'à faire le premier pas pour justifier une attaque, il verra que c'est son peuple qui le finira..

MAN
30/03/2013, 09h43
Le Nord vient de déclarer la guerre au Sud mais sans lancer d'attaque pour le moment.
C'est sur les Echos depuis quelques minutes.

bel-court
30/03/2013, 10h10
Ça finira par la réunification des deux Corées si le nord fait un faux geste..

MAN
30/03/2013, 10h38
Ça finira par la réunification des deux Corées si le nord fait un faux geste..

Une chose est sûre : les Hommes ont de tout temps était très mauvais dans la prédiction des guerres et encore plus quand il s'agit de connaitre leurs conséquences. Donc, you'll never know.

tenebre
30/03/2013, 10h57
quand on met un gamin de 21 ans tout juste sortie de sa crise d’adolescence avec 0% connaissances dans le domaine politique et tout !

il fallait bien s'attendre à une crise hormonale de sa part ! sauf que cette crise s'accompagne avec un déploient militaire.

bel-court
30/03/2013, 11h04
Man,
Tout dépend des guerres et des objectifs. Les Russes et les Américains n'ont pas fait de guerre et ne la feront jamais à mon avis. C'est là qu'il sera difficile de prédire. Dans le cas d'une destruction d'une armée comme celle de Saddam, Kadhafi, Milosevic..etc je pense que les jeux sont vite faits. Dans le cas de la Corée du nord, les Russes n'accépteront pas peut être une attaque sans motif, mais si les Coréens ouvrent le feu, ils seront détruits par les USA, Japon et Corée du sud.

MAN
30/03/2013, 11h13
@Bel-court

Perso, je ne pense pas que les Japonais et les Sud-Coréens soient de taille face à la Corée du Nord (même si ces derniers auraient probablement du mal à financer une guerre de longue haleine). Même avec l'aide du grand frère Américain, les 3 pays asiatiques risquent tous de ne pas s'en sortir très en forme.

Iberius
30/03/2013, 11h28
Les Russes et les Américains n'ont pas fait de guerre

Tu parles trop vite comme à ton habitude...
Justement les deux grands s'étaient affrontés en Corée !
Les Etats-Unis étaient avec le Sud, l'on soutenu, équipé, ont débarqués dans la péninsule et ont, au côté des nations-unis, participés à des affrontements très durs...
Les Russes et les Chinois de l'autre côté soutenaient Kim Il Sung, équipaient la Corée du Nord, Mao avait même sacrifié ses troupes pour soutenir le régime frère, les usines d'armement russes fonctionnaient à plein régime pour équiper les Nord-Coréens et les chinois, certains disent que des troupes spéciales soviétiques avaient participes mais sans confirmation, il semble que l'Allemagne de l'Est également a joué un certain rôle, essentiellement d'encadrement...
Le conflit des deux Corée a mené le monde au bord de la Troisième guerre mondiale, depuis ce temps, les deux pays sont séparés par une DMZ...

==============

C'est sur tous les médias, la Corée du Nord est en état de guerre !
ça commence à déraper sérieusement ! On est au bord d'une guerre nucléaire dans la péninsule ! La Russie appelle tous les pays à se ressaisir et à rester le plus calme possible, j'espère que le Cow-Boy américain ne va pas mettre ses troupes en ordre de combat, que le dragon Japonais ne commence pas à se réveiller (Le nouveau 1er Ministre n'attend que ça pour redonner sa place à son pays dans le concert des nations)

bel-court
30/03/2013, 11h28
MAN,
S'ils attaquent la Corée du nord (ou répondent à une attaque), ils ne s'arrêteront pas là. Le but est clair, réunir le nord avec le sud, et je pense que ça finira comme pour les deux Allemagnes. À mon avis le gamin Kim hissera le drapeau blanc dés la première attaque, la suite sera dure à prédire.

Iberius
30/03/2013, 11h36
À mon avis le gamin Kim hissera le drapeau blanc dés la première attaqueEst-ce que tu saisi le sens des mots quand on te dit que la Corée du Nord est une puissance nucléaire ? Elle peut raser une partie de Séoul en une fraction de seconde... Ce qu'il faut c'est comme dit la Russie, que chacun calme ses ardeurs !

absent
30/03/2013, 11h52
les coreens sont asiatiques et ne reagissent pas comme les arabes ou americains ou africains,la coree du sud donne au moins 1 milliard de dollards ( des sous table) chaque annee pour que les nords coreens se tiennent tranquille.

bel-court
30/03/2013, 12h04
Iberius
puissance nucléaireEt tu crois ils ont affaire à l'armée éthiopienne? Le Kim avalera son nucléaire avant même de dire feu .. mais bon, ça restera un coup de bluff toute cette histoire.

Iberius
30/03/2013, 12h11
les coreens sont asiatiques

Ce sont des peuples très fiers, au patriotisme exacerbée, qui n'ont peur de rien et surtout quand ils veulent quelque chose ils mettent tout une science pour y parvenir, ce sont des gens habitués à penser avec plusieurs équations... Des peuples très intelligents (ça se voit dans le domaine économique !).

Les pilotes Nord-Coréens et les Pakistanais, des soviétiques également, ont été les seuls vrais aces qui ont abattus en série les pilotes de l'aviation israélienne dans les guerres arabes passés...

absent
30/03/2013, 12h15
les asiatiques sont en general tres disciplines et ont des sentiments tres nationalistes et le sens du sacrifice pour la patrie.

MAN
30/03/2013, 12h38
les asiatiques sont en general tres disciplines et ont des sentiments tres nationalistes et le sens du sacrifice pour la patrie.

Tu sais, le racisme c'est dans les deux sens (stéréotypes positif set négatifs).
J'avais un ami Viet qui s'étonnait autant que moi de la "discipline" des Japonais, chose qu'il jugeait inexistante dans son pays. Idem pour les Chinois qui sont aussi différents les uns des autres que n'importe quel peuple du monde.

* Je ne commente même pas la naïveté d'Iberius : il est toujours comme ça, très crédule. :mrgreen:

Iberius
30/03/2013, 12h42
ça restera un coup de bluff toute cette histoire.

Le pays est sujet à des famines terribles, qui mettent en péril la vie des centaines de milliers de gens, le régime n'a que l'exportation de matériel militaire (sous embargo) et le bluff militaire pour nourrir la population. Maintenant ceci étant dit, le régime est fondé sur la doctrine de réunification de la péninsule coréenne, tout son effort national va à l'armée (c'est un régime stalinien), pour accomplir la pensée stratégique du régime, donc la réunification je le répète.

La grande inconnue c'est la Chine. Le pays normalement devrait tempérer le comportement martial du régime, mais si la guerre éclate pour de vraie, il est évident que le grand frère communiste aidera l'armée nord-coréenne, industriellement parlant. Je ne pense pas que la Chine de Xi veuille sacrifier comme Mao des centaines de milliers de ses soldats, surtout qu'en face il y a les Etats-unis, le Japon...

Le problème c'est qu'avec un régime paranoiaque, tout est possible, ce peut être un coup de bluff qui restera dans les anales historiques du monde, il se peut que le régime soit à bout de force et jette ses dernières forces dans un élan patriotique désespéré, en sachant qu'il ne survivra pas à la crise et qu'il ne connaîtra nul lendemain !



http://www.youtube.com/v/WJLu1YPdhsk?version=3&hl=fr_FR

Sur cette vidéo on voit que l'armée nord-coréenne est complètement dépassée techniquement, elle use que de vieux équipements, le pays s'appuie seulement sur la masse (humaine et matérielle), ce qui est un peu suicidaire, pour pas dire beaucoup !

La Corée du Sud, qui a une économie florissante, a sue édifier une armée à jour technologiquement, des entrainements très poussés (alors que l'armée Nord-Coréenne est sous entrainée, le nombre d'heures d'entrainement dans son aviation est ridiculement bas, les pilotes nord-coréens seront incapables d'affronter sérieusement leurs frères du sud), soutient de l'armée américaine en sus...

Que fera la Chine (et par conséquence que fera le Japon), c'est ça l'une des questions essentielle...

absent
30/03/2013, 12h44
je ne fais pas de proces d intention a personne ,regarde la chine un milliard d habitants et la paix regne et la discipline ,dans les pays arabes les gens ne sont pas disciplines ,ils ont incapble de faire la file comme tout le monde dans un super marche ou une administration,plusieurs pays asiatique sont des puissances economiques ou nucleaire et ils n ont ni gaz ni petrole mais de la discipline et le sens du devoir citoyen,chez nous un arabe ne pense que a sauter la premiere femme que il voit.

abdelmokhtar
30/03/2013, 12h47
il son loin de nous. hamdoulah

Cookies