PDA

Voir la version complète : Faut-il être progressiste vis-à-vis de l'Euthanasie ?


nassim
23/11/2004, 23h01
On se souvient, le docteur Chaussoy s'était attiré les foudres des fondamentalistes chrétiens pour avoir mis fin à la vie de Vincent Humbert, un paralysé qui réclamait le droit de mourir. Pour s'expliquer, le docteur publie un livre : "Je ne suis pas un assassin."

Vis-à-vis de la justice française, ce médecin a commis un meurtre. Perso, je ne partage pas cet avis. C'est vrai que l'euthanasie surfe sur les limites de nos valeurs morales et spirituelles, mais doit-on ignorer le cri de douleur d'un patient dont la maladie est incurable, la souffrance extrême et qui réclame de mourir ?

Quelques références :
- http://www.liberation.fr/page.php?Article=256053
- http://www.senat.fr/lc/lc49/lc49.html
- http://www.med.univ-rennes1.fr/etud/medecine_legale/euthanasie.htm

adnocturne
24/11/2004, 07h51
Le droit a la vie.... vaste question
Il faut savoir que pour la morale chrétienne que l'euthanasie (ou le suicide) est un peche commis directement contre Dieu. Mais malgres tout la société Francaise est pour un debat me semble t-il.

Il faut definir dans le cas d'une personne en fin de vie qui peut decidé que plus rien n'est possible.

Personnellement je suis contre le fait de faire de l'archarnement therapeutique. Le malade doit pouvoir reclamer l'arret des soins et demander les medicaments necessaires à mourrir sans douleur (quitte à ce que cela accelere le processus).

morjane
24/11/2004, 15h08
Bonjour,

Je trouve qu'on devrais pouvoir de son vivant (et cela se fait mais quand à la validité je ne sais pas) pouvoir exprimer son désir de ne pas avoir à subir d'acharnement thérapeutique en cas de lésions graves et irréversibles.
On devrait surtout accompagner les gens en fin de vie et les aider à mourir dans la dignité. Cela se fait il y a des maisons de soins palliatifs qui existen à cet effet.

L'euthanasie est un mot qui n'est pas esthétique et quand on parle d'euthanasie on imagine presque donner la mort sur ordonnance. Ce n'est pas dans cet esprit c'est parce qu'a notre époque il est possible de maintenir en "vie" de façon artificielles alors que dans le temps les gens seraient morts.

En tous les cas, il ne faut surtout pas laisser les familles seules , il faut les écouter, entendre leurs souffrances, les aider , les soutenir.

Il faut une loi pour éviter la pénalisation des actes comme c'est le cas pour le docteur Chaussoy qui n'agit, de toutes les façons pas seul ,car c'est par une décision collégiale qui se fait au sein de l'équipe. Lui n'etait que l'éxécutant.

Quand la mort est inéluctable, il ne faut pas la prolonger par des techniques de pointe si elle n'est qu'enfer et souffrances pour le patient et pour la famille.

Stanislas
24/11/2004, 15h51
Le jouranl Le monde, s'est penché sur la question de l'euthanasie en Islam lors du coma de Arafat.

voici un extrait :


Cette mort ne peut être accélérée. Son heure n'appartient qu'à Dieu. L'islam n'admet pas d'euthanasie active, ni même les notions d'"aider à mourir" ou de "mourir dans la dignité". Mais l'islam ne tolère pas plus que la mort soit empêchée. Les pratiques d'acharnement thérapeutique ne sont pas non plus conformes à sa tradition

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-386496,0.html

il est vrai que les érudits et theologiens muslmans restent perplexe face à un cas ou il est difficile de se prononcer.

adnocturne
24/11/2004, 15h57
Comme tout le monde quoi !

Stanislas
24/11/2004, 16h01
Comme tout le monde quoi !

exact, je ne sait pas la position de la bible, de la torah, ni même du boudisme sur le sujet ?

adnocturne
24/11/2004, 16h05
Je peux repondre pour la Bible. D'ailleurs le premier post le dit bien les Chretiens sont contre.

bladerunner
24/11/2004, 16h07
Appliquer l'euthanasie est se mettre à la place de Dieu.

Si le patient a atteint un état aussi grave c'est parce que Dieu l'a voulu pour des raisons que lui seul connaît et on doit accepter sa décision malgré les difficultés que subissent à la fois les malades et les familles.

Ainsi, pour moi, toute personne croyante doit être profondément contre ce genre de pratiques qui sous-entendent un manque de confiance en notre créateur.

morjane
24/11/2004, 16h25
Appliquer l'euthanasie est se mettre à la place de Dieu Brancher quelqu'un sur un respirateur artifiicielle et le perfuser pour maintenir une vie qui sans cela s'appelerait mort c'est faire quoi?

bladerunner
24/11/2004, 16h26
ça s'appelle faire son devoir médical

Rino
24/11/2004, 16h35
Bonjour,
J'ai lu sur un site , que l'ISLAM divise l'euthanasie en deux catégories : active, passive.
l'euthanasie passive est bel et bien tolérée par la religion, c'est celle qui consiste à ne pas perssister à faire l'acharnement thérapeutique (se basant sur la fait que l'islam reconnaît au musulman le droit de ne pas prendre le médicament)
Quant à l'euthanasie qui consiste à provoquer la mort , elle est interdite.

Du point de vue économique, l'acharnement therapeutique est extremment couteux, un argument de plus.

Rino
24/11/2004, 18h33
Après une recherhce, j'ai retrouvé où j'ai lu l'information. Un article très intéréssant à lire.


http://www.oumma.com/article.php3?id_article=503&var_recherche=euthanas ie

nassim
25/11/2004, 15h34
Sincèrement, j'ai un avis positif vis-à-vis de la loi "the right to die" votée dans l'état de l'Oregon (Nord-Ouest des USA) qui autorise l'euthanasie sous certaines conditions définies par les professionnels de la santé.

D'ailleurs, c'est le seul état (à majorité démocrate, a blue state comme ils disent aux USA) et l'opposition est si forte que les conservateurs chrétiens font pression sur John Ashcroft (démissionnaire) pour qu'il exploite la court suprème dans le but d'annuler la loi en vigueur dans l'Oregon.

article à lire : http://news.bbc.co.uk/2/hi/americas/3999015.stm

sentenza
25/11/2004, 23h38
l'euthanasie passive est bel et bien tolérée par la religion, c'est celle qui consiste à ne pas perssister à faire l'acharnement thérapeutique

Je ne sais pas si on peut appeler cela de l'euthanasie, si on prive un malade de médicaments, il souffre.
Et l'euthanasie, c'est permettre à une personne avec une maladie incurable et douloureuse, de mourir sans souffrir.

Thirga.ounevdhou
26/11/2004, 09h17
Merci beaucoup Rino pour ce lien. Je me demandais vraiment comment on pouvait permettre ça par la religion, mais la je peut dire que comprends.
Réellement on ne provoque pas la mort…. mais puisque ça ramène vers la mort progressivement !!!! je ne peux toujours pas admettre.

Pour l’autre cas , c’est claire, c’est mettre fin directement, et l’islam Interdit ttes sorte dl'euthanasie
Il n’ya que lui (le Créateur qui a CE DROIT, toutes les âmes lui appartiennent)

Rino
26/11/2004, 19h20
Oui t'as raison sentenza, c'est pour cela qu'elle a été désignée de "passive".

Mais, pour la douleur ce n'est pas un problème, ils peuvent arrêter le traitement et lui laisser un anti douleur, car la douleur n'est pas une maladie mais le symptome d'une maladie, donc l'anti-douleur ne guerrit pas, ainsi le malade pourrait mourrit sans soufrir.

lullaby
26/11/2004, 19h31
bah je suis pour l'euthanasie tres tres réglementé
en tout cas je sais qe les médécins préviennent ds mon cas on nous a prévenu qon allait donner une surdose de morphine à un membre de ma famille pour quil ne soit pas concient qe sa mort serait due à une hémorragie interne déja qil avait vomi 1 grosse bassine de sang ceut été inhumain de le laisser mourir d'un étouffement prr le sang vomi
désolée d'etre aussi gore mais moi jusqu'à ma mort je serai marquée par ces images
alors quand je vois des personnes dire non on n'a pas le droit de pratiquer leuthanasie je me demande sil leur reste une once dhumanité

Rino
26/11/2004, 19h37
lullaby,
la morphine est un anti douleur rien de plus, ce n'est pas de l'euthanasie
Bonne soirée :wink:

lullaby
26/11/2004, 19h39
humm certes oui c'est un anti douleur mais a forte dose c'est mortel!!
et ds ce cas c'est de l'euthanasie

adnocturne
26/11/2004, 19h42
Et oui c'est la le probleme.
Et sur un malade tres faible cela peut amener la mort plus rapidement...

Stanislas
26/11/2004, 19h44
adnocturne

Dimnue stp la taille de ton avatar

cdt

Rino
26/11/2004, 19h47
Oui, vous avez raison, ça peut devenir de l'euthanasie

adnocturne
26/11/2004, 19h55
Stanislas,

J'y travaille..

Desole :22:

bladerunner
27/11/2004, 10h16
Exprimons les choses autrement, l'euthanasie est un concept intimement lié à la foi dans la mesure où un croyant sait que seul le créateur sait ce qui va se passer demain.

Je m'explique :

Personne ne sait jusqu'à quand une maladie est incurable parce que justement, une maladie que les médecins croient incurables jusqu'aujourd'hui peut se faire découvrir le remède demain.

Comment se sentira le médecin qui euthanasie un patient aujourd'hui et qui lit dans son magazine préféré qu'on a découvert le remède le lendemain ?

Hélas, certains médecins pris par l'instinct d'arrogance croient qu'à cause d'une dizaine d'années d'études et leur aptitudeà distinguer un rein d'un poumon que tout leur est permis ! Ils oublient souvent que leur savoir individuel est LIMITE est que le savoir collectif est en constante évolution.
La preuve, ils tatonnent toujours contre le cancer ou le sida !

La décision d'euthanasie est complètement contraire aux lois morales, sans parler des lois religieuses.

Je rappelle les dégats causés par la peste au moyen age qui a tout simplement décimé des dizaines de millions de personne. On pratiquait une "euthanasie forcée" à toutes les personnes suspectes sous prétexte de la santé publique. Qu'en est-il de la peste aujourd'hui ? Un apprenti pharmacien peut trouver le remède les yeux fermés !

Concernant l'euthanasie passive, c'est vrai que le patient a le droit de refuser les soins. Mais cette décision doit revenir au patient UNIQUEMENT. Hors, souvent dans les cas d'euthanasie, le patient est en coma ou en mort clinique donc incapable de communiquer une telle décision.

Cordialement

brume
27/11/2004, 13h38
Le malade peut également refuser de se soigner. Le prophète (la formule qui suit ...je la murmure en mon for intérieur) dit qu'on est libre d'accepter ou de refuser la médication. Est-ce un suicide ou une euthanasie? Mystère.....

Thirga.ounevdhou
27/11/2004, 14h09
Je pense que même en ce qui concerne le malade, car refuser les soins est aussi un cas de suicide, c’est le désespoir qui pousse le malade a refuser le traitement et donc a céder a la mort, et Le suicide est interdit.
le désespoir est autre synonyme de la MORT,

MGuerri
27/11/2004, 17h34
salut


je sais que vous allez pas m aimer la .....

je suis pour l eutanasie dans certain cas voila ....... jai travaillee dans une maison de retraite il y avait une femme que l on soignai til fallait laisser la fenetre ouverte car l odeur qui s en degager meme ouverte .......la pauvre femme pourrissait vivante du dedans il y avait rien a faire que de regarder le supplice de cette femme qui demander qu on l aide a mourrir si elle buvait 3 .....gouttes elles ressortaient par le nez on lui changer tout 2 fois a 3 fois par jour quand elle est morte pour nous infirmiere et soigneuse .......ca a ete une delivrance et pour elle aussi cette histoire est vraie lorsque la mort vous ronge l interieur sans que l on puisse faire quoi que se soit il vaut mieux mourrir que de vivre ca
la mort est un cadeau a la vie quand ni la medecine ni les docteurs ni les soins peuvent rien MAIS AVEC CERTAINES CONDITIONS pas a tout venant la se serait du massacre ouy l assasinat

paix a cette femme qui a donner dans la vie et jusqu a son lit de mort DIEU LA PROTEGEET LA RECONFORTE dans les cieux de l aude la

marie

Cookies