PDA

Voir la version complète : La Sardine


Nuit_Bleue
31/03/2014, 16h07
Sardine/ Mot Scientifique : Sardina Pilchardus Sardina

J’en parle pour l’anecdote car il n’y a pas de risques d’en rencontrer la moindre trace à la chasse sous-marine.
En Algérie, les humoristes l’appelaient le rouget du pauvre, et dans un pays où le rouget valait bien peu (quelque trois anciens francs le kilo, il fallait être effectivement bien pauvre pour n’en point manger.
La sardine servait d’abord à nous régaler, parce que nous l’aimions beaucoup et de toutes les manières :
• Frite, après avoir été enfarinée ;
• Grillée, notamment en pleine nature non pas au charbon de bois, mais plus subtilement sous un feu nourri de sarments de vignes, séchés ;
• Ou bien encore, à l’escabèche, vous savez bien cette sauce au vinaigre et à la tomate parsemée de câpres, je m’en lèche encore les babines.
Nous l’utilisions beaucoup comme amorce, pour aller à la pêche à la palangrotte, et nous en avions des pleins paniers, il fallait la découper avec les dents et même crue, il nous arrivait d’en goûter toutes les saveurs et odeurs. Il faut dire qu’elle était fraîche à faire peur contrairement à celles des étals de nos chers supermarchés d’aujourd’hui.
Je dis donc bien que nous les mangions de toutes les manières. La preuve.
La maternelle, qui nous les préparait, affirme avec force et nous avons la faiblesse de partager son avis, que la sardine, la nôtre, celle d’Algérie, était bien plus gouteuse, et d’une taille bien plus réduite que celle de France. C’était assurément une autre espèce moins atteinte de gigantisme que celle d’ici. C’est aussi une grande part de nostalgie qui me fait écrire cela. On enjolive, on enjolive, mais est-ce si sûr ?
Quand nous arrivions à la place du gouvernement pédibus corpus, il nous fallait la traverser en diagonale pour aller prendre le trolleybus de la ligne 4, celui des Deux-Moulins, qui partait au tout début de l’avenue du 8 novembre, de l’autre côté d’ailleurs, du côté quartier de la Marine. Et nous longions des baraques en bois, tenus par nos amis les Arabes qui les vendaient frites ou grillées. Nous passions alors dans un délicieux nuage odorant dont nous gardons un souvenir attendri.
Gérard Stagliano
Le poisson que nous nommons Sardine est de la famille des Harengs, et par conséquent de celle des Aloses : tous ces poissons sont ronds, à écailles et à arêtes ; tous ont un seul aileron mou sur le dos, vers la moitié de leur longueur ; sous le ventre, derrière l’anus, un aileron qui s’étend presque jusqu’à la naissance de celui de la queue ; deux nageoires derrière les ouies, deux sous le ventre …
…/…
Les Sardines sont, ainsi que les harengs, des poissons de passage qui paraissent sur nos côtes par bancs ou bouillons, dans les saisons marquées ; elles n’entrent point comme les Aloses, dans les rivières qui se déchargent à la mer, aux endroits mêmes où l’on prend beaucoup de sardines ; néanmoins il y a une espèce dont je parlerais dans la suite, qui reste dans les lacs d’eau douce sans jamais communiquer avec la mer.
Nous avons dit que le vrai Hareng était un poisson de l’Océan qui ne se trouvait point dans la Méditerranée ; les sardines, au contraire, sont si abondantes dans cette mer, qu’il y en a qui ont cru qu’elles lui étaient propres à l’exclusion de l’Océan : on verra dans la suite qu’elles fréquentent les deux mers, et qu’on en fait dans l’Océan des pêches presque aussi abondantes que dans la Méditerranée.
Quoique les Sardines soient des poissons de saison, qui, généralement parlant, précèdent les Harengs, elles paraissent plutôt à certaines côtes qu’à d’autres ; et elles se plaisent particulièrement sur certains fonds où elles se rassemblent en grand nombre, et y séjournent plus longtemps qu’ailleurs ; tout cela pris généralement : car les bancs de Sardines, comme ceux des Harengs, se portent quelquefois très abondamment d’un côté et ensuite d’un autre, et quelques années plutôt, d’autres plus tard ; nous citerons des endroits où l’on en prend quelques-unes toute l’année.

Henry-louis Duhamel du Monceau

La Sardine.
Ce texte n’a pas été écrit pour le site mais, en le lisant, les larmes se sont mis à couler tellement les souvenirs "I" sont remontés à la surface.
Mais quand on sait que Samir Toumi est né à la Pointe Pescade … Alors …
Vendredi 7 avril 2006 -
Sardine, quand tu nous tiens
Avez-vous déjà été atteints d’une montée de sardine grillée ?

A Alger, c’est une addiction bien connue, vous vous baladez, il est l’heure de déjeuner, et là, l’un de vos amis n’a qu’une seule obsession : manger de la sardine grillée, ou à la limite une petite friture de sardine….Il y pense généralement le matin, dès le réveil, et cette addiction est souvent en phase avec le temps printanier et le soleil éclatant de blancheur qui inonde Alger….. Vous aussi, vous vous mettez à saliver et là, la grande quête commence…. Alger centre, quartier du Sacré Cœur, en haut de la rue Didouche Mourad, à quelques mètres du Parc de Galland, Mustapha et sa petite gargotte, toujours bondée. Des cadres du Ministère, des peintres et des maçons, une vieille dame élégante, on se case comme on peut, chez Mustapha, alignés sur les tables et avant même de passer le pas de la porte, on demande, un peu inquiet : " Mustapha, keyenne esserdine lyoum ? ", Mustapha débite sa sentence, il nous invite à nous asseoir et désigne deux places…. Immédiatement la bouteille de Sélecto ou de Hamoud étiquette blanche atterrit sur la table, et quelques minutes plus tard, la petite assiette, avec les sardines tant convoitées, accompagnées de deux quartiers de citron, mmmmmmm…. Plonger les doigts dans la sardine bien chaude, frite comme il se doit, la casser en deux, quelques gouttes de citron, la mordiller, doucement lentement, puis se jeter sur la deuxième, un peu enragé, puis la troisième, puis la quatrième, plus rien n’existe autour de vous, juste les sardines qui, lascives, sur la petite assiette fleuries, attendent que vous les portiez à votre bouche, destination ultime, afin qu’elle se noient une dernière fois dans un océan de Hamoud…Soulagement, les yeux brillent de contentement, l’addiction disparaît, un bon café noir, et comme dit la chanson " Et c’est parti pour le show…. ", non sans avoir lancé un regard éperdu de reconnaissance à Mustapha que vous bénissez d’exister……
Parfois, Mustapha vous regarde de son air désolé, en secouant la tête, toutes les sardines ont été avalées, il n’y en a plus une seule, mais vous, le dos légèrement voûté par la mauvaise nouvelle, vous ne vous laissez pas abattre, car l’espoir est là, quelques mètres plus bas, sur l’autre trottoir, en face de la pompe à essence du Sacré cœur, à la taverne….. Facile à retrouver la taverne, car le nom est gravé en mosaïque, sur le trottoir en face de la porte d’entrée…. Ah la taverne, sa lumière particulière générée par les lourds rideaux qui filtrent la lumière, son bar, au fond, ses affiches d’Alger au lendemain des années 60, ses petites chaises bistrot en bois, oui, il y a des sardines, grillées cette fois –ci, accompagnée d’un verre de vin et d’une salade de tomates…. Elles arrivent, elles sont là, plus épaisses, moins fines, moins tortueuses, elles sont là, dodues, grillées, étalées sur la petite assiette blanche, elles se défont entre vos doigts et en attaquant de concert la chair de ces belles dodues, on se regarde, le verdict tombe " mmmmmm, elles sont bonnes…. ", soulagés, les doigts farfouillent dans la chair duveteuse, la chair fond dans la bouche avant même de commencer à mâcher, l’odeur des ports et de la mer envahit vos sens, je suis sur le sardiner, il est 5 heures du matin, on approche de la côte, la vente à la criée va débuter, les sardines sont là luisantes, certaines sont encore frétillantes, inquiète de leur nouvelle vie dans les petites assiettes des bars et des gargotes algériennes, certaines finiront en beignets dans la poêle exigeante d’une mamma, d’autres vivront leur dernier ballet aquatique dans la sauce rouge piquante d’une chtitha, aquarium en fer blanc d’une grosse marmite dont le contenu sera dévoré par la masse laborieuse des ouvriers et des maçons…..
Sardines, je vous aime……

Samir TOUMI





Voici comment moi je viens de la manger..:)
Vous achetez des bonnes sardines bien fraiches, que l’œil soit vif et brillant ..
Vous les videz ( certains ne le font pas , chacun ses gouts, moi je vide :mrgreen:), mettez du gros sel dessus
Préparer soit votre barbecue soit une poêle pour griller
Mettez dessus vos sardines, en prenant soin de pas les casser en les retournant !
Mettez les sur un plat !

A part moi je fais une sauce made in chez ma maman :mrgreen:
Huile d'olive, ail coupés très fins, petites échalotes coupées tres fin, vinaigre balsamique,feuilles de menthe ( vous pouvez les manger nature, chacun ses gouts :lol:)

Mélanger tout et mettez sur vos sardines, accompagnées de pommes de terres vapeur, un délice...:vampsmil:
Après..
Mangez une bonne glace citron fraise et le repas est parfait , merci mon Dieu pour ses petits bonheur !

Bsahtkom :zen:

Chouan
31/03/2014, 18h23
Tu es une gourmande!
Je les fais sur la plancha, mais je protège avec un papier de cuisson. (pour l'odeur)

Nuit_Bleue
31/03/2014, 18h31
Ca fait longtemps ! j’espère tu va bien !

oui gourmande des bonnes choses oeilfermé
oui des fois je fais comme toi !
C'est vrai les sardines c'est un régal, sauf elles ont un défaut, l’odeur... ça imprègne partout :confused:

Mais elles sont tellement bonnes à manger...:lol:

DocRemady
31/03/2014, 20h49
vous deux parler pour vous mêmes et cessez de nous donner l eau a la bouche
ici la sardine est inaccessible depuis belle lurettes , j en garde un lointain souvenirs tout au plus
peut être pendant la 4ème 3ouhda ça va changer, en tout cas c est ce que promet Sellal "sardines pour tous":mrgreen:

absente
31/03/2014, 21h02
bonjour Nuit bleue, Dr, chouan, chez nous les sardine c est avec el derssa,
donc Ail, carvi, paprika, huile d olive, sel et poivre, si vous voulez épicé, poivron fort ou lahrissa, directement sur un mahrez ou un petit robot pour mixer , on farce avec ça les sardines nettoyées , quelques heures de repos au frig. puis on les enrobe dans de la farine et hop dans l'huile , miamm, meme chose pour BBQ :)

DocRemady
31/03/2014, 21h22
Bonsoir tata:D

absente
31/03/2014, 21h24
tatak trouh djib ben't'ha de la maternelle we dji b septa twerilek oeilfermé

yallah bye lol

DocRemady
31/03/2014, 22h56
je m adressais a tata Nboeilfermé
mais puisque tu te reconnais.....:mrgreen:

absent
31/03/2014, 22h59
Les bonnes sardines toutes fraîches cuite à la braise, et au bord de mer !

Et sans aucun autre ingrédient, que du gros sel !

Hummmmmmmmm !

Quel délice !

Nuit_Bleue
31/03/2014, 23h04
Tu es toujours là où ca parle de miam miam toi :rolleyes::mrgreen::D

en tout cas c est ce que promet Sellal "sardines pour tous":mrgreen:

lui les " sardines"
l'autre le café, :rolleyes:

A quand le couscous gratuit pour tous...?oeilfermé

je m adressais a tata Nboeilfermé

OUI.. et fière d’être tata... je m'exerce en attendant de.. :lol:

Nuit_Bleue
31/03/2014, 23h05
Les bonnes sardines toutes fraîches cuite à la braise, et au bord de mer !sans aucun autre ingrédient, que du gros sel !

Hummmmmmmmm !

Quel délice !


Tu va tuer notre Doc oeilfermé





























respires Doc !!:mrgreen:

absent
31/03/2014, 23h11
Qui est qui ne veut plus entendre parler la sardine ?!

La belle sardine fine, cuite au four à la sauce tomate

ou la belle sardine frite avec de la farine, l'ail et le persil

ou la belle sardine grillée avec du sel et de l'huile d'olive

ou la grosse sardine grillé avec du gros sel tout court !

Tu m'as dit quoi au fait NB ??

Y a quelqu'un ici qui ne supporte pas les BELLES SARDINE TOUTES FRAICHES ??? :lol: :lol: :lol:


Il n'est pas normal lui ! :mrgreen:

Nuit_Bleue
31/03/2014, 23h18
Y a quelqu'un ici qui ne supporte pas les BELLES SARDINE TOUTES FRAICHES ??? :lol: :lol: :lol:

moi j'ai dis ca moi :rolleyes:
j'aurai jamais osée parler de quelqu’un :lol:


la belle sardine frite avec de la farine, l'ail et le persil

comme ca je connais, trop bon !!!:D

DocRemady
31/03/2014, 23h45
Les bonnes sardines toutes fraîches cuite à la braise, et au bord de mer !sans aucun autre ingrédient, que du gros sel !

Hummmmmmmmm !

Quel délice !

je rajoutes une autre astuce " faut pas les vider non plus" :vampsmil:



Tu va tuer notre Doc

heureusement que les sauterelles et les petits criquets sont abondantes du côté de chez nous miam miam

sammy
01/04/2014, 00h12
heureusement que les sauterelles et les petits criquets sont abondantes du côté de chez nous miam miam


:72::72: mmmm...c'est ça les plats exotiques dont tu parlais ?





ps/ doc :1:wellah ma tesra je ne laisserai pas khouya yakol ledjrad ...je t'envoie tout de suite kilo batata oeilfermé

absente
01/04/2014, 03h28
Drje m adressais a tata Nboeilfermé
mais puisque tu te reconnais.....:mrgreen:ça marche meme po, juste avant tu lui avait parlé en l'appelant nb :mrgreen:

sinon pour la sardine, je l'adore aussi en chtit'ha :razz:

DocRemady
01/04/2014, 06h46
mmmm...c'est ça les plats exotiques dont tu parlais ?
mince alors!!!!!:evil:
je croyais pas que tu visiterais la rubrique "cuisine fine":72:

DocRemady
01/04/2014, 07h33
@Sammy a lire oeilfermé

récent article du Professeur Hadi Houta, éminent nutritionniste et chef de département auprès du FAO " Fond des Nations Unies pour l alimentation" chargé du programme de lutte contre la malnutrition en Afrique

Comme tous les insectes volants, la sauterelle présente une teneur élevée en acides gras insaturés oméga 3 qui lui confèrent des effets protecteurs sur la santé. Source de protéines de qualité, elle apporte d’importantes quantités de vitamine B12, vitamine D, mais aussi du calcium, du sélénium et du phosphore.

La sauterelle fournit des protéines et des lipides.
Ses lipides comptent une majorité d’acides gras polyinsaturés et notamment d’oméga 3, dotés d’effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire.
Elle contient aussi une part importante d’acides gras mono insaturés, également favorables au bon fonctionnement cardiovasculaire.

Elle constitue une excellente source de vitamines du groupe B, notamment vitamines B12, B5 et B3 (ou PP) ; ainsi que de vitamine D et vitamine E.
Cents grammes de sauterelles ou a défaut, de criquets couvrent :
- plus de 300 % de l’apport nutritionnel conseillé par jour pour en vitamine B12 pour un adulte ;
- Plus de la moitié de l’apport conseillé en vitamine B3 ;
- près de 10 % de l’apport recommandé en vitamine D.

Cette bestiole est particulièrement riche en sélénium, calcium et phosphore : 100 g assurent plus de la moitié de l’apport quotidien recommandé pour un adulte en ces trois minéraux.

source: Pr Hadi Houta revue "la fin de la faim"
FAO 1er avril 2014

Chouan
01/04/2014, 07h46
Bonjour
Il y avais un restaurant à Charleville Mézières dans les Ardennes "EL COUSIN", un vieil Algérien qui nous faisait des sardines farcies, elles étaient tellement bonnes qu'il fallait réserver.
Je n'ai jamais réussi à faire cette recette.

sammy
01/04/2014, 14h07
Doc tu es sur que c'est le professeur hadi houta qui a écrit l'article ,je dirais que c'est de Hadi Baleine :mrgreen:


chargé du programme de lutte contre la malnutrition en Afrique

si j'ai bien compris ,tu as donc bénéficié de ce programme ?...je ne savais que c'était si grave ,je rajoute tout de suite un autre kilo de batata :confused:

DocRemady
01/04/2014, 14h44
je dirais que c'est de Hadi Baleine

tu confonds Sammy tu confonds....
Mr Hadi Baleine est un célèbre océanographe décédé à la fin des années 70, c est vrai que la ressemblance des noms prêtait a confusion :rolleyes::hollerin:
voilà je pense que c clair a présent:mrgreen:

absent
01/04/2014, 14h53
Un professeur "Hadi Houta" ( TRADUCTION "Ceci est un poisson"),

qui promeut la qualité nutritive des "Sauterelles", un 1er avril.

C'est osé ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

DocRemady
01/04/2014, 14h58
mais non Sid toi aussi tu traduis mal, je te croyais plus lucide, tiens un autre Hadi Houta mais n a aucun lien de parenté avec notre Professeur
http://nsa33.casimages.com/img/2014/04/01/mini_140401030200425423.jpg (http://www.casimages.com/img.php?i=140401030200425423.jpg):D

katiaret
10/04/2014, 00h26
soupe sardine ou Grillade de Sardines des fois je les préfère trop fraiche je déteste la congélation des sardines

Cookies