PDA

Voir la version complète : L'Angoisse


Danny
29/12/2004, 16h05
L'Angoisse

Définition N°1 tirée du Grand Robert de la langue français
Malaise général, physique et psychique, consistant en manifestations
neuro-végétatives pénibles, associées à un sentiment d'anxiété.

Le moi, selon Danny :
Le moi, ou l'ego, est l'image que l'on a de soi. Ou le soi dont on a l'image
est son potentiel propre; son soi en tant qu'étant naturelle et immuable.
De ce point de vue, l'ego est l'image que l'on a de l'en soi. Et l'en soi est
notre essence propre.
En l'autre nous nous voyons, nous perçevons notre potentiel propre ou
une partie de notre essence; l'autre est un miroir de l'en soi et c'est
le spectacle du contour des autres qui fait qu'on se crée le sien. Ou notre
propre spectacle, à nos propre yeux, est l'ego c'est-à-dire le moi.

L'angoisse, selon Danny :
L'angoisse serait la résultante d'un "trou noir" qui affecte directement notre
ego. Le soi qui n'arrive point à symboliser l'autre, c'est-à-dire qui ne sait
point se reconnaître en l'autre (pour lequel l'autre n'est pas un miroir)
formera un ego en partie "vide". Il s'agit d'une impossibilité de symboliser
l'autre, et donc d'une impossibilité à symboliser une partie de l'en soi.
De ce point de vue, l'angoisse résulte d'une forme d'indigestion intellectuelle (...)

Qu'en pensez-vous ?

al khanssaa
29/12/2004, 20h05
Ca me fait penser à deux choses :
1) L'angoisse résulterait de la différence qu'il y a entre ce qu'on est rééllement et ce qu'on croit être. Plus la distance est petite et plus on est heureux vu qu'on est en accord avec soi même. Plus cette distance est grande et plus on angoisse et on est malheureux vu qu'on est en contradiction avec soi même et ses principes et ce qu'on croit être.

2) on est à l'image de notre Seigneur. Plus on s'eloigne de lui (qui est un peu nous ou encore nous sommes UN reflet de lui sans être lui ) et de qu'il nous demande d'être ( cette demande etant en nous avant d'exister), plus on angoisse vu que la distance entre ce que nous sommes et ce qu'on devrait être est grande (les bébés, les enfants sont plus proches de la vérité vus qu'ils ne sont pas encore salis par la vie).

Ton discours m'inspire bien :eek:

clkl-deum
03/02/2005, 22h17
Quelqu'un a ecrit quelque part:

"..Dans la nuit du temps, il y avait un homme qui fut changé en lui meme, et ne se reconnut plus.."

Les problemes psychiques...>Pour les affronter, le premier pas a faire consiste a les reconnaitre..>les voire comme les autres problemes de la vie..>S'habituer a s'exterioriser effecacement et harmonieusement..

Philosophier la terminologie psychologique ne mene a rien..
..
_

1parole
18/04/2005, 21h47
La conscience est décentrée, le Moi est fragmenté, c'est donc "l'homme total" dans son intégralité somato-psychique.
Delay définit la notion d'humeur de la manière suivante: "l'humeur est cette disposition affective fondamentale, riche de toutes les instances émotionnelles et instinctives, qui donne à chacun de nos états d'âme une tonalité agréable ou désagréable, oscillant entre deux pôles extrêmes du plaisir et de la douleur.
dans la mesure où l'on oppose dans la vie mentale une sphère thymique (qui englobe les affections) à une sphère noétique (qui englobe les représentations), l'humeur est le phénomène thymique le plus élémentaire et le plus général.

Aussi, la dépression n'est pas une maladie, elle est le + souvent une réaction à un genre d'évenement précis: des déceptions.

"Elles sont vécues comme une perte de l'éstime de soi." La notion de dépression implique perte, baisse ou chutte. Elle porte sur une cible précise: l'estime de soi.

Or l'estime de soi est, pour les psychanalystes, liées à une "particulière dolorosité", comme l'écrivait Freud, qui n'est PAS l'angoisse, car elle NE signale AUCUN danger, mais une" REACTION à la perte d'objet elle-même".
Cette douleur qu'il appelle "narcissique","agit pour ainsi dire sur le Moi en le vidant".

"L'angoisse est ce qui ne trompe pas" écrivait Jacques Lacan.

Le cap est à passer puis à affronter pour dépasser "l'eppreuve". :mur: :zen:

Plus précisément, il s'agit d'une exploration des liens entre les conflits psychiques conscients et/ou inconscients, de l'histoire passée de la personne (celle qui était à l'origine d'acquisitions des croyances conflictuelles et/ou limitantes) et de l'histoire future, celle que la personne souhaite créer et vivre.
Considéreé de cette manière, ce travail personnel est un apprentissage. ;)

sentenza
20/04/2005, 12h34
Bonjour et bravo pour ce sujet qui mérite d'être traité.
Vos définitions sont tout à fait justes d'après ce que j'ai pu lire dans la littérature.
L'angoisse peut toucher n'importe qui n'importe quand.
Les raisons de son déclenchement sont difficiles à déterminer, reste néanmoins que l'angoisse est une peur irraisonnée par rapport à ce qui déclenche cette peur. C'est une peur qui déclenche des réactions du corps difficiles à maîtriser.
Au delà des "pansements" qui permettent d'améliorer la qualité de vie lorsqu'on est angoissé, la meilleur remède reste de trouver la cause de cette angoisse.
Et ceci est un long travail qui doit être fait avec la personne la plus adéquate.

angelof975
21/04/2005, 14h28
pour ma part c'est un décalage entre le MOI et le SOI, dans lequel:

MOI: image que l'on a de soi-même

SOI: projection du divin sur soi (pour les non-croyants, image de nos élans vitaux comblés)

Ce que tu dis me parle bien al khanssaa,
L'angoisse résulterait de la différence qu'il y a entre ce qu'on est rééllement et ce qu'on croit être.
avec la nuance que pour moi ce serait la différence entre ce qu'on crois être et ce qu'on est déstiné à être.

Thirga.ounevdhou
21/04/2005, 15h53
Bonjour,

Tres bon sujet, l'angoisse est le debut, la cause de beaucoup de problemes.

On dit que L’inconnu est porteur d’angoisse, oui on a souvent (tout le temps) peur de l’inconnu, de ce qui va se passer, de l’avenir, de la solitude, de la mort… et bonjour l’angoisse sans savoir même pas pourquoi. L’angoisse crée un vide qui ne pourra être remplit que par la peur, la criante et le désespoir…qui rend la vie un cauchemar couverte de noir….

Marilu Mallet a definit l’angoisse comme suit : « L'angoisse (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=angoisse) n'est rien (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=rien) d'autre que cette sensation (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=sensation)étouffante (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=etouffante) d'impuissance (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=impuissance)? Cette absence (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=absence) d'espoir (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=espoir), cette absence (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=absence) de futur (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=futur). Rien (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=rien). Rien (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=rien) à faire (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=faire), rien (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=rien)devant (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=devant), rien (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=rien)derrière (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=derriere).. »

Le plus important et la première chose a faire pour y remédier est de trouver la cause..ce qui cause cette angoisse, car il y a tjrs une raison, une raison qui peut parraitre pour les autres banale mais qui torture la personne en question sans qu’il se rend compte.

« Si je savais (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=savais)pourquoi (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=pourquoi) je suis si angoissé (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=angoisse), je ne serais (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=serais) pas si angoissé (http://www.evene.fr/citations/mot.php?mot=angoisse) par » Mignon MacLaughlin

angelof975
27/04/2005, 17h21
L'angoisse est aussi une peur existencielle et une perte du sens de la Vie. L'individu se retrouve échoué sur une île deserte.

"Ange ou bête, l'homme ne pourrait éprouver l'angoisse. Mais étant une synthèse, il le peut."
Heidegger

zeus
27/04/2005, 18h15
salut
donc l'angoisse est une obssesion ...
qui est la consequance de la peur de l'avenir
de la peur de soit ...
donc une maladie d'identité ...ou de personnalité ?

vertiuelle
26/05/2005, 19h26
est ce q'on peut etre angoissé par ce qu'on a peur?

sentenza
04/09/2005, 08h28
L'angoisse est une peur irraisonnée, disons disproportionnée par rapport à l'objet de cette peur.
Quand on est atteint d'angoisses, il est très difficile de la maîtriser, l'angoisse prend le dessus.
Plusieurs types de peur ou de phobies peuvent déclencher l'angoisse, cela dépend de l'histoire de chacun.
L'angoisse entraîne une sensation de menace : la peur de mourir.
Les symptômes physiques sont diverses : tremblements, sensation d'étouffement, sueurs, frissons, nausées ...
Quels sont à votre avis les meilleurs moyens de l'évacuer ?
Moyens médicaux, naturels.

Que dit le Coran sur les angoisses ?
Croyez vous aux cheikh qui lisent des sourates sur des bouteilles d'eau

Thirga.ounevdhou
04/09/2005, 09h05
Bonjour Salim,

Oui ça existe « Arroukya ‘Char3iya», le problème est que c’est devenu comme tout d’ailleurs du commerce (l’intention et la bonne volonté n’y sont plus).

Allâh (تعالى) dit: {Ô gens ! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants} (Sourat 10/ verset 57)

Et Il (تعالى) dit: {Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants} (Sourat17/ verset82)

Et Il (تعالى) dit: {pour ceux qui croient, il est une guidée et une guérison} (Sourat 41/Verset44)

'Ali (رضي الله عنه) a dit: "Le meilleur des médicaments, c'est le Coran". (As-Suyuti)

Il y des versets a lire : "Des versets à lire pour le traitement général" (http://www.risala.net/ouloum/rouqya/versets.htm).

Il faut faire la différence et discerner la différence entre la médication autorisée par Allâh et Son Prophète et celle des sorciers. La lecture du Coran (parole de dieu ) devant le malade est ne peut lui faire que du bien. Comme on peut Boire ou se laver de l'eau sur laquelle a été récité le Coran.
Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) le faisait.

sentenza
04/09/2005, 09h24
Bonjour Thirga,

Je te remercie pour ta réponse, cela m'éclaircie sur certains points.

Porte toi bien

Thirga.ounevdhou
04/09/2005, 09h31
Re-Bonjour,

De rien Salim, ca me fait plaisir. Bonne journee.

Thamila
04/09/2005, 10h19
Je pense que vous pouvez trouver certaines réponses à vos questions sur ce site net : doctissimo.com

nazeha
04/09/2005, 14h57
"Si je savais pourquoi je suis si angoissé, je ne serais pas si angoissé par " Mignon MacLaughlin
Si notre inconscient pouvait nous parler............. :rolleyes:

Hello Kitty
05/09/2005, 10h14
Bonjour Salim et les autres,
Que dit le Coran sur les angoisses ?
Croyez vous aux cheikh qui lisent des sourates sur des bouteilles d'eau
J'ai entendu parler de cette pratique mais il y'a malheureusement beaucoup de charlatans dans ce milieu. On m'a dit que seuls ceux qui font ça gratuitement sont sérieux et que ça peut être positif.

Personnellement, Je n'ai jamais eu à faire de telles pratiques mais quand je sens que ça ne va pas, que je m'angoisse, je me réfugie dans la prière. Je fais quelques rekaats et prie Dieu de m'aider à dépasser ces angoisses et me sentir mieux et Elhamdoullah ça a toujours fonctionné. Le fait de prier et demander l'aide de Dieu m'aide énormément et je n'ai besoin ni de médicaments ni de psychanalise pour ça.

Cookies