PDA

Voir la version complète : Ouverture et transparence de l'économie algérienne


Stanislas
10/01/2005, 13h47
la foundation américaine "Heritage Fundation " publie chaque année un classement en matière d'ouverture et de libéralisation économique. L'algérie est classé à 114 éme sur 161 pays. Le classemnet est basé sur une notation de 1 (best) à 5 (worst) sur 10 critéres :


Trade Policy
Score:5.0

Fiscal Burden
Score:3.9

Government Intervention
Score:4.0

Monetary Policy
Score:1.0

Foreign Investment
Score:3.0

Banking and Finance
Score:4.0

Wages and Prices
Score:3.0

Property Rights
Score:4.0

Regulation
Score:3.0

Informal Market
Score:4.0

Transparency International’s 2003 score for Algeria is 2.6. Therefore, Algeria’s informal market score is 4 this year—1 point worse than last year

http://img157.exs.cx/img157/6900/a3ex.gif

La seule meilleur notation 1 est du à la baisse drastique de l'inflation. Les points faibles sont ;

le marché paralléle
La propriéte intellectuelle
La banques et les finances
L'intervention étatitique

la politique du commerce est noté 5 soit le plus mauvais score. :22:

http://www.heritage.org/research/features/index/country.cfm?id=Algeria

Gharib38
10/01/2005, 14h03
On a été indulgents avec le marché parallel et les banques et finances. Nous aurions merité un 5.
Ces deux coeffiicients vont faire souffrir l`Algerie. On voit bien pourquoi ca traine avec l`OMC.

On aura aucune chance, si on ne commence pas avec une reforme radicale des lois pour les banques et les finances.
Vous vous rendez compte, des députés qui se disputent pour une loi aussi banale que l´importation des boissons alcoolisées, ne sauront JAMAIS debattre sur des lois qui assureront la reforme economique.

Stanislas
10/01/2005, 14h21
Bonjour Gharib,

Effectivement, la banque est une véritable plaie en Algérie, récemment, La CNEP vient d'annuler la formule prêt auto, car le recouvrement des créances est catastrophique, elle vient de signifier à tous les concessionnaires de sa décision. Par ailleurs, 20.000 dossiers de contentieux sont à traiter d'urgence au niveau de cette "banque" car les crédits consentis pour le logement ou pour les jeunes entreprises par la CNEP ne sont pas honorés par les créanciers. La CNEP à menacée de recourir aux huissiers de justice !

Au cours du mois dernier, la banque d'Algérie à estée en justice une banque privée algérienne suite à des plaintes de créanciers et d'entreprise chinoises qui n'ont pas été payées. Cette banque à due téléphoné à chaque client personnellement pour qu'ils puissent honorer leurs créances pour avoir un peu liquidité. Les clients de cette banque se sont ruées vers les guichets pour retirer leur dépots !

Tant qu'il y'aura pas de justice rapide et efficace. Jamais un système bancaire viable ne peut exister en Algérie.

Les banques algériennes sont une grande " Chiha" (*)


(*) : terme algérois désignant une tirelire

Gharib38
11/01/2005, 13h56
Les banques algériennes sont une grande " Chiha"

C´est malheuresement vrai. Je vis ca tous les jours. On acceptent plus le payement accreditif venant du pays.
Nos banques ont une image désolante ici en Europe. On peut dire de ce coté, que notre voisin de l´ouest a bien su reformer les instances financieres.

Chez nous, on nous a promis que 2003 sera l´année de le reforme financiere, mais c´était au fond un gag de Benflis.

Nous perdons du temps......
http://www.algerie-dz.com/article1054.html

Cookies