PDA

Voir la version complète : Pénurie de produits alimentaire ? dont le sucre.


GLP
16/09/2015, 19h01
Bonjour,
le we dernier, j'avais lu quelques articles parlant de pénurie en sucre suite à un problème d'approvisionnement, je n'y ai pas accordé trop d'importance au début, mais quelques jours après, des contacts un peu partout en Algérie m'ont parlé de pénurie d'huile en plus et d'autres de café, en tout une demi douzaine de contact.

avez vous constaté une pénurie d'un produit de large consommation auprès de chez vous cette semaine ? qu'en est il concernant le sucre, en avez vous acheté et trouvé une forme de rationnement. (limitation à un paquet, kg ...ect)

veuillez indiquer votre région svp. (nord, sud, est, ouest, centre...ect)

Merci pour vos témoignages, c'est important (c'est pour un déplacement d'un groupe à l’extrême sud ces jours sur un nouveau chantier sans base de vie, pour au moins un mois dans le meilleur des cas, et je m’inquiète de l'impossibilité de s'approvisionner sur place avant de se rendre sur le chantier).

molker
16/09/2015, 19h22
Non rien pour l'instant ,il y a tout à la supérette à côté de chez moi ....
S'il y a pénuries ,elles sont généralement suivies d'augmentations de prix .

ACAPULCO
16/09/2015, 19h23
Non,non ce n'est que des rumeurs qui essayent de déstabiliser , donc ne pas prendre en considération car les ennemis de l'Algérie sont tout le temps entrain de guetter la moindre occasion pour porter préjudice.

Bien au contraire il y a bien plus que d'habitude (produits locaux et d'importation);) si c'était le cas de cette "pénurie" je serais le premier à la signaler .

Comme dit le dicton: les chiens aboient et la caravane passe :lol:

NB/ je suis du centre si tu veut que je t'envoie du sucre et de l'huile:D

AZULKABYLE
16/09/2015, 19h24
non absolument pas

Capo
16/09/2015, 19h30
Saha GLP :razz:

Je te rassure, le sucre coule à flot de mon coté au centre.
Et je peux même te dire que Cevital ne cesse d'innover en terme d'emballage..
Le dernier produit : un sac de sucre en poudre (1K) qui s'ouvre et se ferme avec bouchon :lol:

Pour l'huile, je ne sais pas oeilfermé

GLP
17/09/2015, 09h21
Merci les amis,

Je n'ai pas les articles de la presse en question sous la main (je me rappel d'un sur le quotidien d'oran et un autre sur El Khabar), mais voilà un tour d'horizon des grossistes qui donne un aperçu (là c'est à Setif, le hub commercial)

cSj-FV0cTgQ

les articles lus parlaient de tlemcen (café et sucre), de batna (sucre) et quelques localités à ouargla (sucre et huile de table).

là, le responsable évite de répondre directement à la question concernant la rumeur de pénurie, en parlant de flambés de prix:
En outre, une rumeur qui circule ses deux derniers jours qui fait état d’une pénurie en matière de sucre, M. Boulenouar dément la rumeur, » le prix du sucre n’ pas augmenter dans les marchés mondiaux, comment se fait-il ça » a-t-il martelé. Ajoutant aussi qu’il n y a aucune justification de cette flambé.
On peut y répondre par la possibilité d'une manipulation des marchés, mais bon, quand il s'agit de langue de bois ça ne sert à rien.

Que ce soit une rumeur ou un fait avéré, c'est dangereux, ça m'attriste qu'on en est encore là, un pays pénalisé par des trucs en rapport au tube digestif. rien que de le dire est révoltant.

Non,non ce n'est que des rumeurs qui essayent de déstabiliser
C'etait ma première réflexion, mais après constatation de mes proches (mon frère m'a envoyé un messages pour me prévenir), je n'avais plus aucune raison de ne pas croire qu'il y ait un problème effectivement. et ce n'est pas comme si on parlait des pénuries récurrentes de carburant, de médicament...ect, ça touche à des produits indispensables au quotidien consommés par tous les membres de la société.

C'est grave et on doit trouver une solution radicale à ces rumeurs/monopoles sur ces sujets sensibles.

DocRemady
17/09/2015, 09h59
Bonjour Glp
les commerces sont pris d assaut, une ruée vers le sucre....
sur le coup les commerçants rationnent a 1 kg/personne
reste a savoir si vraiment il y a pénurie ou fomentée allah w a3lem
les mesures a prendre en matière d austérité annoncées par les autorités semblent avoir être a l origine de cette situation

GLP
17/09/2015, 10h15
sahit doc,
c'est le pire de ce que je craignais, le Sud.

dima tih 3la rasshoum msaken :/ pourtant c'est de là que nous vient de quoi payer ce sucre !

Capo
17/09/2015, 10h39
GLP

dima tih 3la rasshoum msaken :/ pourtant c'est de là que nous vient de quoi payer ce sucre !

N'exagérons pas..
Tu trouveras tout ce qu'il te faut dans l'extrême sud :mrgreen:

Ceci dit, tu as bien raison de te soucier des besoins du personnel.. et de leurs conditions de travail... Les bases de vie - relevant du privé - s'apparentent souvent à une situation catastrophique..

Mes conseils : une bonne bouffe, des horaires acceptables.. et surtout la clim oeilfermé
En cas d'autres nécessités, ne pas sous-estimer le pouvoir des gens du Sud..
Ils te dénicheront tout ce tu veux .. quitte à le ramener du Mali :mrgreen:

GLP
17/09/2015, 10h46
Quand tu fais partie des derniers qu'une pénurie touche, t'as raison de penser que ceux en première ligne exagèrent mon cher Capo.

il faudra tout un livre pour t’expliquer le pourquoi de ma frustration à ce sujet.

Ils te dénicheront tout ce tu veux .. quitte à le ramener du Mali
Si on parlait d'un sujet pavlovien je t'aurais donné raison, mais là je ne m'arrête pas au tube digestif, mais mes inquiétudes vont bien au delà: le moral. et c'est justement ce genre de solutions que tu penses rassurante qui m’inquiète, et pour ne rien arranger, les concernés pour la plus part viennent du nord.

Le sudiste lambda n'est pas dupe comme tu ne peux que difficilement manipuler si jamais tu oses, il a les pieds bien dans ses bottes, et là on y parle de 800 milliards de $ gaspillé "en haut de la map" ou ailleurs, en tous cas pas au sud, pour qu'il se retrouve pire qu'avant: entrain de quémander chez le pauvre voisin à qui on avait effacé les dette y'a quelques années.

Ne le prend pas mal, mais je dois attirer ton attention, tu te rends compte à quel point ton aire réjoui à le dire peut rendre perplexe ? des fois, je comprend tellement les régionalistes !

Capo
17/09/2015, 10h54
GLP

Quand tu fais partie des derniers qu'une pénurie touche, t'as raison de penser que ceux en première ligne exagèrent mon cher Capo.

Qu'en sais-tu ?

Le sudiste lambda n'est pas dupe, on parle de 800 milliards de $ gaspillé "en haut de la map" ou ailleurs, en tous cas pas au sud, pour qu'il se retrouve pire qu'avant: entrain de quémander chez le pauvre voisin à qui on avait effacé les dette y'a quelques années.

Tu ne quémandes pas .. tu fais du commerce :p

Tu te rends compte à quel point ton aire réjoui à le dire rend perplexe ?

Calme toi mon ami ..
J'attirais ton attention sur une logistique existante et tolérée !
Quand ta clim tombe en panne.. le technicien le plus proche se trouvera au Mali.. et non pas Alger oeilfermé

Capo
17/09/2015, 10h57
Droit de réponse :

des fois, je comprend tellement les régionalistes !

hadi machi ghir HS .. hadi hogra :lol::lol:

GLP
17/09/2015, 11h00
Désolé, un peu surmené par ces c*****
Ne prend rien mal ni personnellement.

Quand tu fais partie des derniers qu'une pénurie toucheQu'en sais-tu ?
bah parceque tu en témoignes ici:
Je te rassure, le sucre coule à flot de mon coté au centre.
Et je peux même te dire que Cevital ne cesse d'innover en terme d'emballage..
Le dernier produit : un sac de sucre en poudre (1K) qui s'ouvre et se ferme avec bouchon

Tu ne quémandes pas .. tu fais du commerce
Oh non, le commerce c'est un échange libre. quand tu es "obligé" de payer le prix exagérément fort à un produit (en terme de prix comme de risque), illégalement, là c'est quémander. c'est à peur prés l'histoire qui se répète, hier c'etait avec l'FMI qu'on devait le faire.

y'a quand meme une grande différence entre ça, et se rendre simplement chez l'épicier le plus proche pour faire ses courses, comme ça doit l'être normalement.

Quand ta clim tombe en panne.. le technicien le plus proche se trouvera au Mali.. et non pas Alger
C'est exactement ce qui casse le moral. pourquoi diable c'est ainsi ?! y'aurais moins de QI au sud ? moins de cerveaux, moins de bras travailleurs ? ...

Pourquoi le sucre n'y arrive pas quand il y a un début de pénurie ? parce qu'il n y a pas de port ? ...

Capo
17/09/2015, 11h12
GLP

Je ne prends pas mal ..
Je t'apprécie au plus haut point :p

Oh non, le commerce c'est un échange de produits libre. quand tu es "obligé" de payer le prix exagérément fort à un produit (en terme de prix comme de risque), là c'est quémander.

Parce que ta facture ne sera pas fortement exagérée :lol:

C'est exactement ce qui casse le moral. pourquoi diable c'est ainsi ?! y'aurais moins de QI au sud ? moins de cerveaux, moins de bras travailleurs ? ...

As-tu recruté des gens du sud ? oeilfermé

Pour répondre à ta question.. le malien est ponctuel dans l’extrême sud, et ses tarifs sont raisonnables.


ps: si tu me recrutes, je prépare mon cabas tout de suite :mrgreen:

GLP
17/09/2015, 11h30
Capo:
Je t'apprécie au plus haut point
quand je te parles, je suis à l'aise parce-que je compte bien sur la réciprocité de ce sentiment crois moi ça l'est.

Parce que ta facture ne sera pas fortement exagérée
là n'est pas la question, le probleme, c'est que si ça touche au plus élémentaire qu'est les produits de première nécessité (sucre ou autre), c'est que c'est déjà passé par tant d'autres choses. c'est comme pour la dernière crise des ordures au liban, même si on se permet de penser que c'est une manipulation car le lien est un peu forcé entre les ordure et les politiques, le fait est que ça doit être un problème d'envergure pour que ça touche AUSSI au sujet de la gestion des ordures.

tu te rappel des événements dites du "l'huile et le sucre", les gens sortent dehors non pas parcequ'il manquent de sucre, mais parcequ'il se disent qu'ils manquent de trop de choses qu'ils estiment mériter, de paiement électronique, de livraison à domicile, de soins de qualité, d'assurance sociale efficace, de logements facile à atteindre, tangible, et non du ressort du fantasme populaire, d'études dignes....de pays développé où ils peuvent bosser et gagner leur vie à la hauteur de ce qu'ils méritent.

C'est grave qu'on manque de sucre chez l'épicier le plus proche tu comprends ? les gens ne sont pas dupe.

Pour répondre à ta question.. le malien est ponctuel dans l’extrême sud, et ses tarifs sont raisonnables.
On s'en tape, tu déplace le probleme pour solutionner un faux problème, pourquoi il n y a pas diable de sucre chez l'épicier ? que je puisse m'en procurer autrement n'a rien à faire dans un pays qui se respecte tel le notre. ce n'est pas normal qu'on raisonne ainsi, et cette capacité de "débrouillards" qu'on a acquis par la force des choses n'a rien de flatteur ni de rassurant, c'est un signe que ça ne tourne pas rond chez nous. on doit se débrouiller pour mieux bosser, pour mieux optimiser se qu'on produit, et non pour mieux vivre/consommer.

Quand je t'engage pour me réparer ma clim, je ne suis pas sensé me débrouiller pour réparer quelque chose que tu auras par négligence cassé. si je le fais, je t’encourage dans ta négligence, et je devrai donc vivre avec. c'est exactement ce qui nous arrive: on encourage ce b**** en se procurant ce sucre par plans B, le plus naturellement du monde !

As-tu recruté des gens du sud ?
Le soucis c'est que la plus part des membres mobilisés viennent de la dernière ligne même s'il y en a des sudiste de naissance. voilà entre autres pourquoi y'a obligatoirement surfacturation..
comme tu es obligé de faire réparer ta clim chez le malien et que tu n'en trouves pas sur place à prix raisonnable..
comme on ne recrute pas sur place car on ne peut pas -question de rentabilité- s'y installer longuement (pas de sucre donc pas de main d'oeuvre qualifiée sédentaire!)...
c'est un chaînon du cercle vicieux, où les gens bloquent les routes pour exiger -paradoxe qu'apparent- du travail, travail qui ne va pas là-bas vu l’expression plus prononcée des difficultés que vit tout le pays en fait.

Je n’exagère rien mon cher Capo, si tu veux estimer la portée de la gravité, je t’encourage à méditer sur la pénurie du carburant, on est dans une situation ou on ne dispose que de 15 jours à un mois de réserve. ça veut dire que si par malheurs on entre en guerre, on ne tiendra qu'un mois au plus, et ceci si le peuple ne se retourne pas contre toi à cause du manque des produits de première nécessité avant, ça touche à notre existence la plus vitale tu comprend ? tout ça à cause d’irresponsabilité et de laisser aller inqualifiables.

Capo
17/09/2015, 11h50
GLP

Reste assuré.. la ferveur que je te dévoue est non mesurable :razz:

tu te rappel des événements dites du "l'huile et le sucre", les gens sortent dehors non pas parcequ'il manquent de sucre, mais parcequ'il se disent qu'ils manquent de trop de choses qu'ils estiment mériter, de paiement électronique, de livraison à domicile, de soins de qualité, d'assurance sociale efficace, de logements facile à atteindre, tangible, et non du ressort du fantasme populaire, d'études dignes....de pays développé où ils peuvent bosser et gagner leur vie à la hauteur de ce qu'ils méritent.

C'est grave qu'on manque de sucre chez l'épicier le plus proche tu comprends ? les gens ne sont pas dupe

A qui tu le dis..
Je m'apprête rejoindre mon douar dans quelques heures..
Je ne te raconte pas le désarroi des gens !!
Et pourtant c'est au nord..

On s'en tape, tu déplace le probleme pour solutionner un faux problème, pourquoi il n y a pas diable de sucre chez l'épicier ? que je puisse m'en procurer autrement n'a rien à faire dans un pays qui se respecte tel le notre. ce n'est pas normal qu'on raisonne ainsi, et cette capacité de "débrouillards" qu'on a acquis par la force des choses n'a rien de flatteur ni de rassurant, c'est un signe que ça ne tourne pas rond chez nous.


C'est clair !.. ai-je besoin de dire que tu as raison ? :)

GLP
17/09/2015, 11h54
Capo:
Je ne te raconte pas le désarroi des gens !!
Et pourtant c'est au nord..
Quand je parlais de dernière ligne, ça n'avait rien à voir avec la géographie ou le statut sociale.

les choses sont ainsi fait chez nous, y'a des irrégularités flagrantes mais non homogènes.

C'est clair !.. ai-je besoin de dire que tu as raison ?
pas du tout, t'es juste tenu d’apprécier la réelle gravité de la chose à sa juste valeur, j'ai ajouté un dernier paragraphe dans mon dernier poste en parlant.

Je m'apprête rejoindre mon douar dans quelques heures..
Profites en bien l'ami.

En méditant, je me suis rappelé un certain topic où tu parlais de mettre sur pied une affaire, un business.. tu te rappel ? je ne t'avais pas donné suite, à regret, et c'est justement en rapport avec ce sujet.

Je n'oublie rien, mais des fois il faut un certain degré d'entente avant toute entreprise, c'est le premier des "rass el mal" et ça ne vient qu'avec le temps ^^

tawenza
17/09/2015, 11h55
c juste une réaction à ça




Le gouvernement donne son feu vert à un mégaprojet dans le sucre pour concurrencer Cevital

22:41 dimanche 5 juillet 2015


ADVERTISEMENT
Le groupe Mazouz continue de développer ses investissements dans l’agroalimentaire. Après le rachat de N’gaous (jus de fruits), il va construire une unité de production de sucre à Larbatache dans la wilaya de Boumerdès durant cette année. « Le Conseil national des investissements (CNI) a validé l’accord d’avantages fiscaux pour une période de cinq ans pour son projet d’une unité de raffinage de sucre », indique à TSA une source proche du dossier. « Il s’agit d’un investissement de 13,9 milliards de dinars », précise-t-elle.


L’unité de raffinage est le premier volet du projet de ce groupe privé. Le deuxième projet sera lancé en 2016 à Sétif et concerne la trituration de betterave destinée à produire du sucre. Montant de cet investissement : 27,9 milliards de dinars, affirme notre source. « La trituration est une industrie naissante et à ce titre le projet bénéficiera d’une exemption fiscale pour une période de dix ans », souligne notre source.

Un secteur stratégique

Au total, le groupe Mazouz va investir 41,8 milliards de dinars pour ses projets dans le sucre pour devenir l’un des principaux concurrents de Cevital, qui détient actuellement un quasi-monopole dans ce secteur, considéré comme « stratégique ». En 2011, après les émeutes, le gouvernement a décidé de subventionner les prix du sucre et de l’huile, en plus des prix de d’autres produits de première nécessité : le pain, la semoule, etc.


Dans le sucre, un autre projet devrait voir le jour dans les prochains mois. Il a été lancé par le groupe algérien La Belle, en partenariat avec le français Cristal Union. Le projet connaît quelques retards, mais il devrait « être lancé très prochainement », selon une source au ministère de l’Industrie.

GLP
17/09/2015, 12h05
Un secteur stratégique
C'est le moins qu'on puisse dire.

j'ai lu aussi que les Saoudiens s'y intéressent après les produits laitiers et l'huile.

Vivement que ce mouvement se maintienne en bonne santé.

Capo
17/09/2015, 12h11
GLP

J'ai lu le passage..
En cas de guerre, je n'ose pas penser aux conséquences..

En méditant, je me suis rappelé un certain topic où tu parlais de mettre sur pied une affaire, un business.. tu te rappel ? je ne t'avais pas donné suite, à regret, et c'est justement en rapport avec ce sujet.
Comment oublier.. j'ai perdu le peu que j'avais dans cette petite affaire..
C'est la rançon qu'on paie hélas.. quand on rêve les yeux ouverts !

Profites en bien l'ami.

Merci khoya ..
Garde le moral toi aussi .. ;)

habiban
17/09/2015, 12h14
....et c'est juste au moment ou le marché du "sucre" s'ouvre à la concurence qu'une penurie de sucre s'annonce ? Depuis le temps que des experts denonceent la main mise sur ce produit par Rabrab ?

Pomaria
17/09/2015, 13h30
GLP
Pénurie de produits alimentaire ? dont le sucre.Que des rumeurs pour l'instant. Disponible partout dans mon voisinage.

mais à force de lancer ce genre de rumeurs comme çà, l'affollement de la population va faire le reste....

Depuis le temps que des experts denonceent la main mise sur ce produit par Rabrab ? c'est pour cela que ce monopole de REBRAB doit cesser et que la loi de la concurrence fasse son oeuvre ! Et je parle ici de concurrence dans la production du sucre, et pas dans son importation finie. Qu'on s'entende bien !!!

DocRemady
17/09/2015, 15h24
c'est le pire de ce que je craignais, le Sud.
Glp rassures toi , rien que ce matin un camion est venu livrer du sucre en quantité appréciable aux commerçants, et comble de l ironie le même épicier qui rationnait hier le sucre a 1kg/personne proposait ce matin a qui veut un quintal/personne:)

mohoo
17/09/2015, 19h15
Le ministère du Commerce a rassuré jeudi les consommateurs quant à la disponibilité du sucre blanc sur le marché national et expliqué le déficit enregistré la semaine dernière dans la wilaya de Biskra par une légère perturbation d'approvisionnement.


"Le sucre est disponible sur tout le territoire national en quantités suffisantes et aux prix habituels", a indiqué à l'APS le directeur général de la Régulation et de l'organisation des activités au ministère, Abdelaziz Ait Abderrahmane.

Le responsable a expliqué, à cet effet, que le manque de ce produit dans la wilaya de Biskra était dû au fait que l'opérateur qui approvisionnait cette wilaya n'avait pas eu les quantités suffisantes en sucre, ce qui a affecté aussi l'approvisionnement dans les wilayas de Ouargla et d'Illizi.

M. Ait Aberrahmane affirme que la situation a été rétablie pour la wilaya de Biskra et Ouargla alors qu'à la wilaya Illizi elle est en voie de l'être.

Actuellement, "l'approvisionnement des marchés en sucre s'effectue régulièrement par les opérateurs économiques", a-t-il encore rassuré faisant savoir que les quantités de matières premières disponibles couvraient la production pour 871 jours.

"Les quantités (de sucre roux) disponibles sont estimées à 1,07 million de tonnes. Ces quantités assurent la production pour 29 mois", selon M. Ait Abderrahmane.

Il a, donc, recommandé aux consommateurs d'éviter de faire des stocks en ce produit de base. La consommation nationale en sucre est estimée à 1,2 million de tonnes par an, selon les données du ministère.

APS

Pecos
17/09/2015, 19h18
Je vois aucune pénurie !

GLP
18/09/2015, 12h44
Les quantités (de sucre roux) disponibles sont estimées à 1,07 million de tonnes. Ces quantités assurent la production pour 29 mois"
La consommation nationale en sucre est estimée à 1,2 million de tonnes par an, selon les données du ministère.

sans parler du fait qu'il parle de production, c'est ce genre de n’importe-quoi qui fait que le citoyens ne donne aucun crédit aux déclarations des officiels.

il ne savent même pas ce qui sort deux bureaux plus bas.

et encore, :
les quantités de matières premières disponibles couvraient la production pour 871 jours.

Cookies