PDA

Voir la version complète : Meilleur entrepeneur Algerien pour 2005


Stanislas
15/05/2005, 11h13
Quel est selon vous le meilleur entrepreneur algerien ?

1- Issad Rebrab,



Sans doute le meilleur entrepeneur algerien et le plus riche de tous ..... il paye à l'Etat algerien 8 milliards de Da de taxes diverses et emploi plus de 2300 personnes ... c'est dire ! sa fortune il vient de rachetrer l'ENSUCRE et compte mettre en oeuvre prochainement 23 projet si les obstacles aministratives sont levées. Le montant des futurs investissments est estimée à 18 milliards de dinars.......Il posséde une camapgnie d'automobile en joint-venture avec un constructeur sud corréen et metalSider detruite par l'exlposion de 10 bombes en une nuit à Larbaa sa premiére campagnie dans l'acier.........il fut un certain temps mélé a l'affaire des exportations frauduleuses de ferrailles ....l'affaire est en cours ....


http://www.algerie-dz.com/article1752.html

2-Ali Aoun

Sansdoute notre Carlos Ghosn algerien, arrivé aux commandes de SAIDAL au pire moments ou en paralit de liquider ou de vendre cette sociéte cette honnete chef d'entrprises nationale algerien (OUI ca existe !) a su remonter la pente et dynamiser cette comapgnie pharmaceutique......

Il vient de créer le premier conseil scientifqiue de la campagnie, une premiére en Algerie , il noue des relations pelle-mêle avec les firmes etrangéres ...
Dar el hukma de Jordanie,, Novo Nordisk, GlaxoSimthKLine et j'en passe ....
Bravo Ali Aoun

http://www.algerie-dz.com/article1034.html

3- Hassen Kabbani

le PDG d'Orascom

Natif de Beyrouth, Liban, M. Kabbani est titulaire d'un diplôme d'études supérieures en « Business Marketing » de l'Université Américaine du Liban et a suivi plusieurs programmes post-universitaires dans des universités de grande renommé telles que l'INSEAD et l'ESA.

M. Hassan Kabbani cumule plus de 14 ans d'expérience dans le secteur des Télécommunications et plus particulièrement dans celui de la téléphonie mobile et des activités associées.

Après 4 années passé au sein de France Telecom, en 1998 M. Kabbani, rejoint le groupe Orascom Télécom. Il est nommé en 1999 Directeur Général de SyriaTel, l'ex-filiale d'Orascom Télécom en Syrie. Un an plus tard, il est nommé Directeur Général de Sabafone, Opération d'Orascom Telecom au Yémen qu'il a lui-même lancée. Suite à la réussite de ces opérations, il a été désigné en 2002 comme Directeur Général de Telecel Holding où il a assuré la restructuration financière et opérationnelle de la société qui détenait à l'origine 12 opérations GSM ainsi qu'un certain nombre de petites sociétés de service sous performantes en Afrique Sub-Saharienne, opération que M. Kabbani a menée avec succès.

En octobre 2003, M. Hassan Kabbani est nommé à la tête d' Orascom Télécom Algérie « Djezzy ». Dix huit mois après son arrivée, Djezzy voit le nombre de ses abonnés augmenter de trois millions en un temps record. Cette exploit revient en majeure partie à sa vision sur le long terme, son expérience et sa persévérance ainsi que son sens aigu de la gestion des affaires.

http://www.algerie-dz.com/article1855.html

4- Abdelghani Derrjar

le patron de TONIC

l'un des patrons les plus infleunts d'Algérie est en train de placer son entreprise en leader incontestable de l'emballage en Algérie.

Le buldozzer TONIC est en train de prendre ce marché,et ecrasera tout lles petits producteurs qui ne sont pas rentables par rapport aux produits de TONIC.

TONIC va prendre d'ici septemebre 2005 la quasi monopole de l'emballage papier. Il ne sait pas encore attaquer à l''emballage plastique , mais ce n'est qu'une question de temps avec ses importations d'usines clés-enmains flambant neuves de finlande, ca sera difficile de concurencrer ces produits.

5- Djillali Mehri


Cet homme d'affaires prospère est sorti de l'anonymat en achetant, il y a quelques années, le groupe Chaffoteaux et Maury. Aujourd'hui, il est à la tête de plusieurs petites entreprises prospéres....il detient notament le marché de la biére en Algérie avec sa marque TANGO ....

6- Abdelmoumen Khalifa



Cet homme de 37 ans gère une fortune colossale. Il y a quelques années, il décide, à la surprise générale, de créer une banque. La rumeur parle de capitaux saoudiens. Très peu de temps après, il fonde la compagnie aérienne Khalifa Airways. Puis une compagnie de navigation. Avant de racheter l'Olympique de Marseille, et bien d'autres affaires encore. Tout récemment, il a reçu au Forum de Davos le titre de «meilleur jeune entrepreneur». Les Algériens, eux, s'interrogent: d'où vient l'argent?

7- M'hamed Sahraoui



Les murs de son bureau sont tapissés de portraits d'Elvis Presley - il affirme avoir assisté à l'enterrement de son idole. Cet architecte de 59 ans relève à la fois du professeur Nimbus et du baba cool. Mais c'est avant tout un bâtisseur. Il a réalisé, pour le compte de l'Etat, des centaines de milliers de logements et de bureaux. Depuis qu'il a créé sa propre société, en 1990, qu'il est devenu célèbre. Le style de ses bâtiments, design, est aux antipodes de celui des hideuses cités-dortoirs construites jusqu'ici. Admirateur de Niemeyer, ce passionné rêve de construire des villes nouvelles.

8- Djamel Bendimerad


Cet homme de 66 ans ne se contente pas de suivre les traces de son père, briquetier depuis 1945. Après avoir été directeur général dans une entreprise publique, il prend en 1989 la succession de l'affaire familiale. Mais il investit dans la technologie. Aujourd'hui, son usine ultramoderne peut produire jusqu'à 300 000 tonnes de briques par an, ce qui fait de lui le leader de tout l'Ouest algérien. En outre, il fabrique maintenant - pour lui et pour les autres - des machines- outils. Il songe à des partenariats en Europe afin d'étendre ses activités.

9- Salah Othmani


Son plaisir, c'est créer, affirme-t-il. Des entreprises, bien sûr. Aujourd'hui représentant exclusif de Coca-Cola en Algérie, il voudrait que sa propre marque, Rouiba, devienne également un label international. A 73 ans (il en paraît dix de moins), il se dit prêt à poursuivre le travail commencé, en 1953, avec son père, exportateur d'œufs en Tunisie, tandis que lui commercialisait du matériel médical, de photographie et d'imprimerie. Une époque lointaine. Depuis, avec ses quatre frères, il a créé le groupe Othmani, spécialisé dans l'agroalimentaire et qui emploie 5 000 personnes. Il exporte toujours, en Tunisie et en Libye, ses jus de fruits et ses concentrés de tomate. En attendant de se lancer dans les eaux minérales et de créer sa chaîne de distribution.

10- Boussad Batouche


Il a vraiment la tête de l'emploi: une bonne bouille d'enfant joufflu et repu de lait. Avec, en plus, beaucoup de douceur dans le sourire. Cet ancien transporteur routier, qui s'est lancé dans les produits laitiers en 1983, s'est fait connaître par ses yaourts, très prisés. Sa société, Djurdjura, installée à Béjaïa (200 kilomètres à l'est d'Alger), possède aujourd'hui plus de 50% de part de marché et emploie 600 personnes. Sa plus grande fierté: avoir signé un accord de partenariat avec Danone, auquel il a vendu 51% de son entreprise. Les les produits labélisés Djurdjura-Danone devraient bientôt envahir le marché algérien.


Ps :sources diverses, merci à Baya Gacemi pour son rapport paru dans l'expression sur les 100 qui ont fait bougé l'algerie

Stanislas

sapien
15/05/2005, 11h42
Je ne connais aucune des personnes qui sont proposées , je ne peut donc pas les départager, sauf UN : l'escroc Abdelmoumen Khalifa.
J'étais en Algérie le jour ou son empire a commencé à s'effondrer, en entrainant dans sa chute des dizaines de milliers de petits épargnants de part et d'autre de la Méditerranée. :sad:

Cette crapule est ruinée, et vit actuellement reclus à Londres, en ne daigne meme pas se présenter aux convocations judiciaires.


http://www.lexpress.fr/info/monde/dossier/khalifa/dossier.asp?ida=398815

tizi oualou
15/05/2005, 12h09
@sapien
pourquoi crapule ? il a profité des largesses et la gabegie des autorités mafieuses de l'etat, pire encore ce sont les complicités flagrantes des autorités de l'etat qui etaient à l'origine de ses profits démésurés !
parceque rien qu'a voir le marché des transports des lignes aeriennes, on aura compis qui est reellement responsable !
evidement qu'on doit pas encourager les escrocs, mais en Algerie, si tu n'es pas escroc, tu ne peux pas avancer !
la liste proposée pas stanislas est machallah genereuse, mais l'economie algerienne n'est pas encore reellement ouverte aux entrepreneurs dans une complete transparence et equité, donc, tout ce qui reussi en ce moment n'est qu'un bien 'mal aquis" par rapport aux reellees potentialités de notre pays !
en attendant, les empires se montent, et demain, quand les choses seraient déja bien avancées dans l'opacité, on s'etonnera des derives de toutes sortes !

caribou
15/05/2005, 12h32
Moi je gagne pas bcp de tune :sad:
juste de koi manger payer le loyer, boire des coups et aller au ciné des fois ... pour moi tout ça c'est trop loin :mrgreen:

:21:

Thirga.ounevdhou
15/05/2005, 12h40
Bonjour Stanislas,

merci beaucoup pour cette liste,
Je connais quelques uns d’entre eux, Comme Mehri et celui de TONIC , Ali Aoun et d’autres….la plus part d’entre eux sont sorti de l’anonymat comme ça été dit.
je ne pouvais pas imaginer qu’on avait d’aussi riches Algériens qui investissent a l’intérieur du pays !

Je ne sais pas si c’est encourageant ou alarmant, tout ces riches qui poussent partout, du neant, j'avoue que ca fait peur...je ne sais non plus si c’est dans l’intérêt du pays..je doute fort.

le probleme est que les vraies potentialites ne sont pas reellement ceux activent sur terrain.

Stanislas
15/05/2005, 12h51
Bonjour thirga.

Comme le disait adam smith " laisse faire, laisse passer " .... il faut laisser le temps pour que les entrepeneurs algeriens puissent prendre confiance et faire des emules ....je crois qu'une nouvelle generation viendra remplacer celle ci . celle que Tizi oulou qualifie à juste titre de bien mal acquis................

Amine14
20/05/2005, 23h01
Une société jeune est dynamique dans l'agriculture ACI mérite aussi d'être connue:
http://www.aci-************/

nif oul khsara
21/05/2005, 16h39
Il est amusant de constater les réactions différentes après le même type de délinquance : trafic de monnaies.On a reproché à Benchicou et Khalifa le transfert illicite de fonds.Dans 1 cas cela a cassé l'espoir de milliers de jeunes et on a fait de la place à une certaine compagnie sans que cela gêne beaucoup les journaux.Dans l'autre on a crié à la mise au pas de la presse et au retour de la dictature FlN.Décidément le 2 poids ,2 mesures devient 1 leimotiv tenace.

Cookies