PDA

Voir la version complète : Deux étudiantes conçoivent un petit avion dans les locaux d’ALGAL


Page : [1] 2

DZone
24/10/2008, 22h11
L’aéronef est offert au président Bouteflika

Proposer la construction d’un avion léger pour les besoins d’un projet de fin de stage est l’idée de deux étudiantes de l’institut d’aéronautique de l’université de Blida. En effet, Imène Kouider et Asma Mayouf, deux jeunes filles en fin de cursus de BTS d’aéronautique, devront «livrer» demain leur aéronef au jury de l’institut.

Capable de voler à 1 500 mètres d’altitude, cet ULM monoplace de 8 mètres d’envergure sera apte à prendre les airs dès son homologation par les services de l’aviation civile.
«Les filles ont préféré opter pour la difficulté, autrement dit la conception et la réalisation d’un aéronef qui n’a rien à envier à ceux qu’on conçoit dans des pays développés. Elles auraient pu choisir un thème beaucoup plus facile, mais elles ne l’ont pas fait. Elles méritent notre gratitude et nos encouragements», nous ont déclaré leurs promoteurs Hocine Bentrade et Saïd Bergheul, lors de notre déplacement sur les lieux où s’est construit ce petit bijou des airs. Il a été réalisé aux normes universelles les plus pointues, nécessitant des matériaux légers tels que l’aluminium pour l’ossature et une espèce de tissu spécial pour habiller les ailes et le gouvernail. L’hélice, fruit aussi d’un projet de fin de stage de deux autres étudiants, a été réalisée avec des matériaux locaux. «C’est un ultra léger motorisé à 100 % algérien», ajoutent avec fierté les deux étudiantes, tandis que leur co-promoteur, Saïd Bergheul, tient à souligner que ce sont les filles qui ont financé le projet depuis le début, en mai dernier. «Nous enregistrons une dépense de près de 30 millions de centimes. Pour aider nos filles à concrétiser ce rêve, les parents ont été contraints de puiser dans le budget familial, de recourir à des dettes, de vendre leurs bijoux personnels etc.», a rappelé M. Mayouf, père d’Asma. L’ULM réalisé dans les locaux de l’entreprise publique ALGAL, sise à Oued Smar, est doté d’un petit moteur de 40 CV. Il pourrait être utilisé pour divers usages comme l’agriculture, les forêts, la sécurité territoriale, la Protection civile… Ces deux jeunes conceptrices d’avion disent offrir cet ULM au président de la République, comme «cadeau du 1er Novembre».

Le Jeune Indépendant

Alryib3
24/10/2008, 22h16
Bravo aux jeunes filles. Si j'avais de l'argent je leur proposerais tout de suite de faire une entreprise ensemble pour les développer encore mieux, fabriquer en série et exporter.

Si il y a un investisseur qui nous lit: svp prenez votre courage à 2 mains et investissez dans leur projet!!

ballZ
24/10/2008, 22h18
Chapeau bas mesdemoiselles !:25:

algerino54
24/10/2008, 22h40
bravo pour ces jeunes filles ca fait plaisir;)

mouwatan
24/10/2008, 22h55
félicitations et surtout merci à ce duo qui démontre l'audace d'une jeunesse pas désorientée du tout
un exemple à suivre
et surtout que ces messieurs d'en haut les encouragent

Bilal_guelmi
24/10/2008, 23h29
construire un avion c comme construire un tracteur

je vois pas la difficulté

absent
24/10/2008, 23h32
bravo les filles
merci mille fois

Bennis
24/10/2008, 23h37
Il pourrait être utilisé pour divers usages comme l’agricultureça me rappelle le firnas
en tout cas des étudiants ont besoin d'encouragements

mouwatan
24/10/2008, 23h49
@ bilal guelmi

essaie de voler à 1500m d'altitude avec un tracteur

c'est pas bien de dénigrer les autres

même les titulaires du prix nobel savent rester modestes

houari16
25/10/2008, 09h28
Bravo les filles !
C est très bien continuez ,….
Courage ! c est presque fini , Dieu vous aide .

Sigma
25/10/2008, 09h30
chapeau bas les filles :zen:

zemfir
25/10/2008, 11h06
feliçitations les etudiantes de soumaa http://img10.xooimage.com/files/a/1/7/gs_e0c697f6a6-1468b1.png
en esperant que les responsables de l'institut feront le necessaire pour les aider a developper leurs recherches par des bourses.

noubat
25/10/2008, 11h10
Deux étudiantes conçoivent un petit avion dans les locaux d’ALGAL

félicitation aux étudiantes;
l'Algérie à besoin des cerveaux féminins pour avancer .

absent
25/10/2008, 11h19
seulement vous voyez ces deux etudiantes, brillantes même s'il sagit d'un ULM, si l'armée ne les emploi pas, elles trouveront pas de travail en algerie, si les canadiens les voient, ils vont les recruter et les envoyer à montreal ou dans une usine bombardier, l'algerie aura alors perdu deux cerveaux !

il faut que le gouvernement prenne conscience des ressources humaines du pays, au lieu de faire des mega projets qui font que travailler l'economie chinoise, ils devraient liberer les energies pour que ces deux etudiantes creent leur societe et fabriquent des ULM ! c'est comme ça que naitra une petite industrie aeronautique privée. elles commenceront avec des ULM et un jour elles arviendront à fabriquer de petits avions comme les Robin...

mouwatan
25/10/2008, 12h02
@ noubat & tolkien

c'est bien dit car au-delà de la réussite dans leur projet, ces 2 personnes ont fait preuve de patriotisme en "réalisant" algérien au moment où nos sieurs importent de la pomme de terre

en offrant leur ulm au président, elles ont également court-cicuité tous ces conseillers et pseudo-spécialistes qui ont réduit l'Algérie en un immense tube digestif.

espérons que le message est passé et que des facilités leur seront octroyées pour avancer dans leur carrière

la défense, les garde-cotes et garde-frontières, la prospection et le tourisme sont tous des secteurs potentiellement demandeurs

houari16
25/10/2008, 12h05
-Là ou l homme fait échec , la femme réapparait ..

bonifacio
25/10/2008, 14h21
ca fait plaisir ,et vivement qu'ils reste en algerie ..........car faut pas se leurer ils seront tres courtisé par les université etrangére...faut les aider a rester en algerie.

absente
25/10/2008, 16h53
je vois pas la difficulté

La difficulté, c d'être en Algérie pour le faire!!


tu piges ?! ;)


Bravoooo les misses! :)

zaki17
25/10/2008, 23h45
Bravo aux 2 étudiantes !

FAFARDELLO
26/10/2008, 00h24
salut houari!! esseyer de nous ratraper quelques fotos de cette navicelle. merci! et en tous les cas bravooooo a la FEMME ALGERIENNE :lol: :D :) :razz:

Ubuntu
26/10/2008, 02h21
il marche au moins ce bidule ??? :lol:

bravo les deux nanas algériennes,
pfff ou va l'algérie ... win rahom erjal :lol:

chelifien75
26/10/2008, 05h38
Bravo à ces "mokhates". :D

Malheureusement ce gouvernement de pourris fera tout pour faire capoter cet ambitieux projet.
Evidement au début ils font semblant d'être content et fier (les "décideurs") et puis feront oublier ce rêve et finiront par l'anéantir.C'est la tactique suivie depuis 1978 (mort de Boumediène).Comme ça ils importeront et bonjour les commissions à ces criminels.
Tant que le pouvoir décisionnaire n'est pas nettoyé de la vermine, aucun projet sérieux n'aboutira.
De vrais harkis sont encore aux responsabilités.Les autres harkis virés sont libres alors qu'ils auraient dû être neutralisés et leur "fortune" saisie et rendue au peuple.

absent
26/10/2008, 09h41
L’aéronef est offert au président Bouteflika


Oui, en forme de reconaissance à tout ce qu'il a investit dans la recherche, et à tout ce que découvrent les algériens aujourd'hui:confused: .........très émouvant n'est ce pas!!!!:cry:

Au passage, vous pensez qu'il va le vendre combien??????:lol: mdr!!!!!! lui qui a 15240 avions de tous les genres, se voit offrir un aéronef par deux étudiantes. Ben, j'espère que ce n'est pas le seul moyen qu'elles ont trouvés pour être reconnus. En tout bravo comme même pour leur travail.

Laari1
26/10/2008, 10h11
La construction d’un petit avion est encore beaucoup plus facile que celle d’un tracteur. Personne ne peut construire seul un tracteur, alors qu’il y a des milliers d’ingénieurs capables de construire un petit avion. Cela arrive souvent dans les pays développés.

Nos étudiantes ont certainement beaucoup de mérite, surtout par le fait que cela se passe en Algérie. Concevoir et réaliser une mécanique de précision nécessite un haut niveau scientifique, du savoir-faire, des outils et de la matière première. Difficile de réunir le tout à la fois.

Je suis un peu étonné du montant de 300 000 DA mentionné dans l’article. D’abord je pense que c’est un chiffre insignifiant pour un tel projet, ensuite avec la dépréciation du dinar, il n’y a vraiment pas de quoi ruiner deux familles.

Enfin, je me demande bien ce que le président pourrait faire d’un tel avion. D’abord il ne l’a en rien mérité, car il n’aide pas les étudiants et encore moins les femmes, et ensuite il en a déjà un plus grand.:lol: :lol:

bledard_for_ever
26/10/2008, 10h25
L’aéronef est offert au président Bouteflika

C'est tout ce que tu as retenu.C'est bcp moins intelligent que ces deux étudiantes en BTS ;)

Elles ne pensent pas. Elles conçoivent des ULM.

myanis
26/10/2008, 10h40
bravo mesdemoiselles :lol:

bledard_for_ever
26/10/2008, 10h44
a construction d’un petit avion est encore beaucoup plus facile que celle d’un tracteur. Personne ne peut construire seul un tracteur, alors qu’il y a des milliers d’ingénieurs capables de construire un petit avion. Cela arrive souvent dans les pays développés.

Salut laari

bien sur, mais avant tout il s'agit de deux étudiantes en BTS qui ont bien assimilé les cours de structure, propulsion et avionique, dispensés à l'école.

Il serait interessant aussi de voir les projets de fin d'études des ingénieurs d'état de cette école.

ballZ
26/10/2008, 11h00
Je suis un peu étonné du montant de 300 000 DA mentionné dans l’article. D’abord je pense que c’est un chiffre insignifiant pour un tel projet, ensuite avec la dépréciation du dinar, il n’y a vraiment pas de quoi ruiner deux familles.

Je ne sais pas si t'es en contacte de la réalité mais 300 000 DA c'est presque deux ans de salaire et je ne sais combien d'années d'épargne si épargne il y en a pour un père de famille !

jamaloup
26/10/2008, 11h12
le probleme n'est pas ds la capacité des etudiants algeriens , ils sont capables comme tt les autres etudiants de la planete , le probleme est de savoir que forme et pour qui forme cet institut, il n'ya que air algerie , et l'armée qui sont preneurs de ses competences, seulement force est de constater que ni air algerie ni l"armée n'ont pris l'initiative de tisser des liens avec lui .. ça sent l'amateurisme , pousser deux jeunes filles a depenser de la'rgent , s'endettre pour realiser un ptit joujou qui n'aura aucune chance de se materialiser en projet economique , et qu'i n'aura pas de suite technologique n'est pas serieux ?? pkoi ne pas parexemple prendre en charge de vraois essais techniques sur certaines parties d'un projets plus grand realisé par l'armée , ou integrer l'institut ds l'effort de trouver des solutions technologiques que rencontre air algerie .. mais là se pose tte la problematique de la rtecherche en algerie ..
la recherche experimentale ne s'est pas mise en place a cause de l'incompetence des dirigeants ,des managers des l'economie et de l'université .. l'exemple de l'aeronautique on le trouve partt aielur , ds l'agriculture par exemple ,.. des ingenieurs en agronomie travaillent des mois , sinon des années sur des projets qui n'ont aucune utilité pour l'agriculture algerienne , type l'effet du gene N° XXX transfere de la'grobacterium tumefasciens sur la bacterie XXX et transmis à l'eucalyptus australien .. le but de tt cet effort , publier le travail ds une revue scientifique internationale, d'autres chercheurs internationaux biensur exploiteront ce travail , alors qu'un champs de blé où on essaie des variété locales ,et où on produit de nouvelles varieté plus adaptés a notre climat , et dont le CCLS doit etre partie prenante pour vulgariser cette nouvelle varieté des son apparition est plus benefique pour l'algerie .

Pangeen
26/10/2008, 12h08
En 1979, c'était mon rêve de survoler les montagnes de ma kabylie natale à l'aide d'ULM que je venais de découvrir dans un aéro-club suisse à la frontière autrichienne. Un rêve que je ne pouvais pas réaliser à cause de notre dictature qui a tout vérrouillé.

2008, des étudiantes réalisent ce prototype d'ULM made at home mais auront-elles le droit de voler avec leur bijou ?

Il est temps que notre pays s'ouvre et ouvre grandes les possibilités d'épanouissement pour notre jeunesse.

Ouvrir la navigation aériennes aux sports de loisir, aménager des aéro-clubs dans chaque wilaya et promouvoir l'industrie de l'ULM doit faire partie des actions que notre pouvoir doit engager dans le cadre de la démocratisation de la société et du développement durable.

.

Cookies