Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Hervé Morin exclu l’indemnisation des civils Algériens

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • rouge et or
    a répondu
    la position francaise est réconfortante. la france est toujours egale à elle même. quelle est la pension d'un ancien combatant francais francais et celle d'un ancien combatant dOrigine algérienne ou marocaine ou sénégalaise, alors c'est la même chose pour les irradiés francais ou algériens y en qui sont des etres humains y en qui sont juste quelque chose. c'est juste encore une fois, une une vision coloniale de la notion de ''liberté égalité fraternité''.

    Laisser un commentaire:


  • zwina
    a répondu
    C'st plutôt une bonne nouvelle car cette argent ira directement dans les poches des victimes. Mais gare aux faux irradiés car l'administration française a pris l'habitude des fausses attestations. Ils ont connus les faux harkis déjà
    Dernière modification par zwina, 28 novembre 2008, 23h48.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Un invité a crée une discussion dans Hervé Morin exclu l’indemnisation des civils Algériens

    Hervé Morin exclu l’indemnisation des civils Algériens

    Le Parlement rejette le projet de Taubira
    Hervé Morin exclu l’indemnisation des civils Algériens

    Le ministre Français de la défense, Hervé Morin, a exclu, avant-hier, l’indemnisation des civils Algériens, touchés par les essais nucléaires Français au Sahara. Des mesures de compensation stipulées dans le projet de loi que le gouvernement Français présentera au parlement au début de l’année prochaine.
    Morin a déclaré, lors de l’examen du projet présenté par la députée Française de gauche, Christiane Taubira, que le texte du gouvernement qui sera soumis au parlement « sera appliqué pour les militaires ainsi que tous les employés qui ont pris part aux essais (nucléaires) et les habitants de l’archipel de la Polynésie, où la France avait effectuée ces essais entre 1966 et 1996 ».
    Il rappelle que la proposition de Taubira, députée de la Guyane Française, n’a pas mentionnée explicitement les Algériens victimes d’essais nucléaires français dans le Sahara Algérien.
    Il est à rappeler que le débat, qui a eu lieu à l’assemblée Nationale Française, s’est clôturé avec le rejet de la proposition de Taubira.
    D’autre part, l’idée d’indemnisation a commencé à tracer son chemin vers la sphère politique Française, c’est ce qui a été exprimé par 400 sur les 577 députés de la première chambre du parlement qui soutient l’association des victimes des essais nucléaires Français.
    Ainsi, on a le droit de dire que l’indemnisation des victimes des essais nucléaires, qu’ils soient des militaires Français ou bien des civils, ouvrira le champ pour indemniser les Algériens
Chargement...
X