Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L’initiative d’Al-Qaradaoui contre le terrorisme en Algérie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L’initiative d’Al-Qaradaoui contre le terrorisme en Algérie

    Bonsor

    LIBERTE

    Il devrait, selon les organisateurs de son déplacement en Algérie, condamner les derniers attentats commis par le GSPC.

    L’imam égyptien Youcef Al-Qaradaoui sera à Alger en mars prochain. C’est ce qu’a indiqué, hier, Adda Fellahi, député de Relizane, dissident du Mouvement de la réforme nationale (MRN), en contact avec lui autour d’une initiative en Irak. Cette visite, qui interviendra en début de mars prochain, sera une occasion pour l’imam égyptien d’aborder en Algérie une multitude de questions intéressant l’Algérie et le monde arabo-musulman. “Je pense qu’il m’omettra pas d’aborder la question de la réconciliation nationale”, relève Fellahi tout en notant que l’imam égyptien “peut donner un coup de pouce en impulsant une nouvelle dynamique dans le processus de réconciliation nationale en prenant attache avec des personnalités nationales d’envergure”. Al-Qaradaoui a eu à affirmer ce propos soutenir la démarche de réconciliation nationale à deux reprises lors de visites qu’il a effectuées en Algérie en 2005 et en 2006. Aussi, selon le député de Relizane, Al-Qaradaoui aura également à condamner les derniers attentats perpétrés par les terroristes : “Il dira dans ses discours aux groupes armés qu’ils n’ont aucune légitimité ni crédibilité”, note-t-il. “Les divergences des pays arabo-musulmans autour de questions d’importance, les désaccords entre les courants doctrinaux en islam, le choc des civilisations, la problématique du grand Moyen-Orient et la question de l’Irak”, seront également abordées par Al-Qaradaoui explique le député de Relizane. Al-Qaradaoui, qui aura à rencontrer à cette occasion un large panel de personnalités nationales, des parlementaires des deux Chambres ainsi que des représentants de formations politiques, aura dans ce cadre à adresser des messages politiques au monde arabo-musulman comme il a eu à le faire, la semaine dernière, dans ses prêches du vendredi, lors d’un périple à Jakarta en Indonésie. L’imam a appelé les musulmans à dépasser leurs divergences et à unir leurs voix. Tout comme il a eu à aborder longuement le problème du choc des civilisations et les relations “tumultueuses” entre les pays arabo-musulmans et l’Occident.
    D’autant que la question du choc des civilisations reste encore d’actualité après l’onde de choc provoquée suite à la publication des caricatures du Prophète Mohammed par le journal danois Jyllands-Posten et les propos du pape Benoît XVI sur la violence en islam. Le périple d’Al-Qaradaoui à Jakarta a également été mis à profit pour demander aux autorités de ce pays d’exercer des pressions sur les autorités iraniennes pour que “les milices d’El-Sadr arrêtent le génocide contre les sunnites en Irak”, dira le député expliquant que “tout le monde sait que les milices d’El-Sadr ont été formées en Iran”. En Algérie et compte tenu “des bonnes relations diplomatiques qu’entretient notre pays avec l’Iran, le cheikh aura également à solliciter nos autorités pour une intervention sur la situation irakienne”, note Fellahi.
    Cette mobilisation autour de la situation sécuritaire en Irak intervient en sus d’une démarche initiée par Al-Qaradaoui, il y a une quinzaine de jours de cela consistant en l’envoi d’une mission dans ce pays en vue d’intervenir auprès de ses autorités. Cette mission, constituée de représentants de pays arabes, a été rejetée par Ali Khamenei l'actuel Guide suprême de la révolution islamique en raison de la présence en son sein d’un opposant au régime tunisien, le président du parti Ennahda Rachid El-Ghanouchi.

  • #2
    Il aurait pu s’exprimer sur le terrorisme ça fait bien longtemps. Beaucoup de Oulamas ont maintenus le doute sur la légitimité de la lutte anti-terroriste menée par l’armée algérienne. Mais comme on dit mieux vaut tard que jamais.
    Le Hirak est une idée et une idée ne meurt pas (الحراك فكرة و الفكرة لن تموت)

    Commentaire


    • #3
      Code:
      Beaucoup de Oulamas...
      Le terme "Oulemas" m'irrite. surtout quand il s'agit d'etrangers.
      Pourtant notre sol a produit de vrais savants en matière de théologie:
      -St Augustin, Ibn Khaldoun, AEK el-jazairi, par le passé
      -Arkoun et le jeune Bencheikh actuellement
      Ils ont tous des siècles d'avance sur El-Qardaoui and Co.
      on devrait méditer les disparus et écouter les vivants.
      Hélas, nul n'est prophéte en son pays.
      Écrire l’Histoire, c’est foutre la pagaille dans la Géographie...

      Commentaire


      • #4
        L’initiative d’Al-Qaradaoui contre le terrorisme en Algérie
        Trop tard Cheikh. C'est presque le générique de fin du film.

        Commentaire


        • #5
          Trop tard Cheikh. C'est presque le générique de fin du film.
          Parfaitement d'accord, il fallait le condamner quand c'était chaud pas quand c'est fini ...
          Tafsut n Tidets
          Le printemps de la vérité

          Commentaire


          • #6
            Qu'il reste chez lui, quand il fallait condamner lui il glorifiait les terroristes, alors qu'est ce qu'il vient foutre maintenant, et ces organisateurs ils ne seraient pas aussi des fideles de l'ex FIS par hasard? Monde de fous....
            Prouver que j'ai raison serait accorder que je puis avoir tort.
            Beaumarchais

            Commentaire


            • #7
              Ok, trop tard, mais si cela peu epargner des vies civiles et inocentes, pkoi pas , mais cela n' empeche en rien de continuer le combat contre ses ajite's jusqu' au bout.

              Commentaire


              • #8
                Le terme "Oulemas" m'irrite. surtout quand il s'agit d'etrangers.
                En islam il n'y a pas de difference entre algerien et egyptien.
                à racdavid
                Ok, trop tard, mais si cela peu epargner des vies civiles et inocentes, pkoi pas , mais cela n' empeche en rien de continuer le combat contre ses ajite's jusqu' au bout.
                Oui trop tard,il fallait parler avant,mais bon je sais pas si c'est le rôle d'un savant,mais bon il aurait pue au moin réagir un peu.

                Commentaire


                • #9
                  l’imam égyptien “peut donner un coup de pouce en impulsant une nouvelle dynamique dans le processus de réconciliation nationale en prenant attache avec des personnalités nationales d’envergure”.
                  Si comme si l'Algérie ne verrait son salut qu'à travers l'intervention de ce prédicateur egyptien. L'ANP a deja fait son salutaire travail, l'arbitre a sifflé la fin du match et la rencontre est bel et bien finie.

                  Commentaire


                  • #10
                    il me semble que pratqiuement tous ceux qui ont intervenu dans ce topic ...imaginent des faits ou ont pnt ingurgité des informations sans les verifier



                    cela fait longtemps qu'il avait condamné le terrorisme algerien..d'ailleurs ils n'ont pas eu l'accord d'aucun des grands oulemas pour leur "oeuvres" algerienne..

                    el quaradawi?? mais cela fait longtemps qu'il a condamné le recours a la violence en algerie..le but de sa venue est comme il le dit lancer un nouvel appel aceux qui pensent vraiment qu'ils combattent pour l'islam( et non ceux du grand banditisme et les trafics de tout genre) un appel pour les emmener a la redition..
                    comme il l'a dit si ce deplacement, fait descendre un seul terroriste..c'est deja benefique...
                    « Puis-je rendre ma vie
                    Semblable à une flûte de roseau
                    Simple et droite
                    Et toute remplie de musique »

                    Commentaire


                    • #11
                      cela fait longtemps qu'il avait condamné le terrorisme algerien..d'ailleurs
                      Tamerlan
                      Aucun des grands oulemas ne l'a fait avant 97. Ils n'ont commencé à le faire qu'en préssentant le début de la fin. C'était presque trop tard.

                      Commentaire


                      • #12
                        Jawzia

                        Tu te trompes : ils sont intervenus mais pour demander la libération de Belhadj et Madani.......

                        Ce n'est pas Qardawi qui arrivera à faire descendre qui que ce soit du GSPC puisqu'ils sont contre les représentants et les alliés du gouvernement. Qardawi etant un grand ami de Bouteflika, aucune chance qu'il ne soit entendu ou alors ce serait une mascarade. Qardawi fait simplement sa petite visite annuelle en Algérie sous couvert d'une mission officielle ce qui lui permettra d'être l'invité de l'état.
                        Les libertés ne se donnent pas, elles se prennent

                        Commentaire


                        • #13
                          Tu te trompes : ils sont intervenus mais pour demander la libération de Belhadj et Madani.......
                          Y a pas que lui. Bien de tes compatriotes l'ont fait et parmi les hommes politiques pensant surfer sur la bonne vague (Louza Hanoune l'a fait, Ait Ahmed l'a fait, Mehri l'a fait......). Ils doivent le regretter aujourd'hui.

                          Mais comme on dit : "On ne peut arreter le Tic-tac silencieux de l'horloge de l'histoire et encore moins utiliser le remontoir pour remonter le temps et effacer ses choix".
                          Dernière modification par jawzia, 22 janvier 2007, 15h47.

                          Commentaire


                          • #14
                            97 le debut de la fin du terrorisme???
                            cela se voit que vous ne vivez pas en algerie....

                            et il faut etre clair :les oulemas ont ete contre le renversement opperé par les militaires contre le fis...parce que c'etait un renversement contre la volonté du peuple...

                            et ils ont unanimement (les grands noms renommés : ghazali quaradawi etc) condamné le recours a la force...
                            @jawzia
                            encorte des fantasmes
                            les ecrits de ces hommes sont clairs et dont les dates sont claires.....vous les faites faire et dire ce qu'ils n'ont pas fait et dit...

                            qaradawi ami de bouteflika??? c'est aussi mon ami...et l'ami de plus de 90 % des algeriens....
                            il n'est pas l'ami des menteurs, des hypocrites, des terroristes, de hizb frança et de ceux qui ne connaissent de l'algerie que des ouie dire ou quelques kiolemetre carrés de son territoire
                            « Puis-je rendre ma vie
                            Semblable à une flûte de roseau
                            Simple et droite
                            Et toute remplie de musique »

                            Commentaire


                            • #15
                              97 le debut de la fin du terrorisme???
                              Oui Monsieur. Le début de la fin (cela correspond à l'après election de Zeroual). Non pas que Zeroual detenait la solution mais le vote dans sa symbolique d'alors démontrait le rejet des algériens de la bête immonde. Ce fut le point de départ. Parole de quelqu'un qui n'a pas quitté le bateau et pas pret à le faire.
                              les oulemas ont ete contre le renversement opperé par les militaires contre le fis...parce que c'etait un renversement contre la volonté du peuple...
                              C'est un autre sujet qui mérite débat à lui tout seul.
                              qaradawi ami de bouteflika??? c'est aussi mon ami...et l'ami de plus de 90 % des algeriens
                              Ce serait plutot à Zwina de te répondre.
                              Dernière modification par jawzia, 22 janvier 2007, 16h10.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X