Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Moscou s’engage à la livraison totale de l’équipement militaire en 2010

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Moscou s’engage à la livraison totale de l’équipement militaire en 2010

    L’Algérie a surpris la Russie en refusant les avions

    La délégation algérienne, qui s’est déplacée avec le président Abdelaziz Bouteflika à Moscou, et les responsables de l’industrie militaire russe, sont parvenus à un accord de principe, pour le respect des délais de livraison de la commande d’armes.

    Ces délais sont fixés à quatre mois, à partir de la fin 2006, date de l’arrivée de la première livrée, selon les conditions stipulées dans la transaction de 7,5 milliards de dollars, conclue en 2006.

    Une source militaire algérienne a révélé à El Khabar que les Russes se sont engagés à respecter les délais de livraison de la commande inclus dans la transaction, et notamment le respect des critères techniques et technologiques requis par l’Algérie, dans les avions, les chars et les missiles, ainsi que l’équipement militaire destiné à la lutte contre le terrorisme.

    L’agence russe Novosti a indiqué hier que les responsables militaires russes sont sur le point d’étudier la livraison de chasseurs développés de type Mig 29M2 ou Mig 35 à l’Algérie, à la place des avions restitués à la Russie et qui devraient entrer en usine à nouveau le mois prochain.

    L’agence a également révélé que le prix des avions oscille entre 5 et 10 millions de dollars la pièce et elle a rapporté, citant un expert en affaires militaires russes, que la partie algérienne n’a émis aucune remarque, lors de la réception de la première livrée d’avions. Selon l’agence Novosti la partie russe « a été surprise lorsque la partie algérienne a exprimé son mécontentement sur l’équipement de ces avions ».

    Le même expert a considéré cette situation comme « normale » et il l’a expliqué par « le croisement de plusieurs intérêts politiques et économiques », en plus du fait que le commerce d’armes se nourrit de l’esprit de compétition.

    El Khabar

  • #2
    il est important de retablir la confiance avec les russes, ils sont incontournables dans notre strategie, si l'anp veut de rafales (ou des typhoon ou des f16, ou des f17 chinois), rien nous interdit de les acheter à part, avec un nouveau contrat !

    mais surtout il ne faut pas se couper de moscou. ils sont bien les mig35, on les prends...

    Commentaire


    • #3
      Envoyé par Tolkien
      il est important de retablir la confiance avec les russes, ils sont incontournables dans notre strategie, si l'anp veut de rafales (ou des typhoon ou des f16, ou des f17 chinois), rien nous interdit de les acheter à part, avec un nouveau contrat !

      mais surtout il ne faut pas se couper de moscou. ils sont bien les mig35, on les prends...
      L'Algérie continuera à acheter du Russe, et reçevera le meilleur des Russes, parce que les Russes doivent maintenant éffacer cet affront et prouver qu'ils peuvent satisfaire un client aussi exigent que l'Algérie.

      Ce coup, a été un véritable coup de maitre de la part de l'équipe de Bouteflika, et c'est une totale réussite.

      Commentaire


      • #4
        Ce coup, a été un véritable coup de maitre de la part de l'équipe de Bouteflika, et c'est une totale réussite.
        -----------------------------------------


        Les maitres ne se font pas fourguer de la camelote...
        C'est gênant cette histoire.
        Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

        Commentaire


        • #5
          de l'anp en premier lieu, souviens toi qu'elle reagit en termes militaires, avec strategie et tactique, c'est le fait que les anciens mig29 (et compagnie) de la syrie on laissés l'aviation israelienne detruire des installations techniques sans broncher ! ça ça une repercution gigantesque dans les esprits militaires

          tout le reste c'est que de la politique et des gesticulations mediatiques, merci à boutef pour son courage, poutine c'est un lion !

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par Bachi
            Les maitres ne se font pas fourguer de la camelote...
            C'est gênant cette histoire.
            En tant que client, tu ne peux prévoir ce qu'on peut te livrer mais ton devoir c'est de ne pas accepter une marchandise au dessous des normes en la restituant, c'est ce que l'Algérie a fait et avec succés d'ailleurs.

            C'est pas si facile de jouer avec les Russes quand meme et encore moins les surprendre !

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par Tolkien
              de l'anp en premier lieu, souviens toi qu'elle reagit en termes militaires, avec strategie et tactique, c'est le fait que les anciens mig29 (et compagnie) de la syrie on laissés l'aviation israelienne detruire des installations techniques sans broncher ! ça ça une repercution gigantesque dans les esprits militaires
              Il ne faut pas confondre qualité du matériel et qualité des pilots quand meme !

              C'est pas de la faute du Mig 29 s'il a été majoritairement vendu à des pays tiers-mondistes ou la qualité de l'instruction est médiocre.

              Nous, on suit l'éxemple indien.

              Commentaire


              • #8
                mendez toujours à trouver des echappatoires pour la betise des autres ! en quoi les pilotes ou les mig29 syriens sont 'tiers-mondistes" ???

                c'est pas serieux voyons, voyons les choses comme elles sont, les mig29 syriens n'ont pas décollés car sinon ça aurait été la catastrophe pour eux, la syrien aurait été embarquée dans un conflit trés dangereux contre les israeliens t le regime aurait basculé car damas n'est qu'à 50 km d'israel et de ses tanks !

                crois tu reellement qu'un mig syrien aurait osé approcher d'un f16 israelien ?

                hummmm !!!

                Commentaire


                • #9
                  le probleme est comment cette affaire s'est retrouver a la une des gazettes alors qu'on a affaire a deux armée tres discretes !?
                  ?

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par tolkien
                    crois tu reellement qu'un mig syrien aurait osé approcher d'un f16 israelien ?
                    je ne te comprends plus. Tu passes pour un expert en avions sur F.A et la tu montres du mépris pour nos frères syriens. Tu oublies quand un avion civil ou militaire viole ton espace aerien ton devoir et de l'intercepter et le détruire s'il s'agit d'un avion militaire égaré ou pas qui n'a pas rétabli son érreur, quitte à déclencher une guerre, sinon à quoi ça sert d'avoir une aviation qui regarde passer les F16 sur sa tête. Le dernier pays au monde déclenche la dca.

                    Commentaire


                    • #11
                      le probleme est comment cette affaire s'est retrouver a la une des gazettes alors qu'on a affaire a deux armée tres discretes !?

                      Sans doute Moscou a-t-il voulut faire pression sur l'Algérie en publiant à travers ses médias une explication mettant hors de cause ses Mig, mais remettant en cause le sérieux d'Alger, et faire croire que c'est suite à des pressions françaises que l'Algérie restituait les avions.Mais l'Algérie ne s'est pas laissé faire.
                      On peut nouer un fil rompu, mais il y aura toujours le noeud.

                      Commentaire


                      • #12
                        algerie

                        slt NOUVELLES RÉVÉLATIONS SUR LES MIG 29 DÉFECTUEUX ACHETÉS PAR L’ALGÉRIE
                        L’aveu tardif des Russes
                        21 Février 2008 - Page : 3
                        Lu 1752 fois


                        Cette affaire a fait voler en éclats le mythe des Mig et les responsables russes comptent revoir de fond en comble leur complexe militaro-industriel.
                        Rebondissement inattendu dans le dossier des Mig 29. De hauts responsables dans le gouvernement et la hiérarchie militaire russe, ont ouvertement reconnu la mauvaise qualité des15 chasseurs Mig 29 livrés à l’Algérie entre 2006 et 2007. Ainsi, le vice-Premier ministre également chef de la Commission militaire et industrielle, Sergueï Ivanov, et son premier adjoint, Vladislav Putilin, viennent de faire leur mea-culpa dans ce qu’il convient d’appeler désormais «l’affaire des Mig 29».
                        Une affaire qui lève le voile sur le complexe militaro-industriel qui a pris un coup de vieillesse pour ne pas dire obsolète. Dans leur aveu, les responsables russes ne manquent pas d’arguments pour expliquer une telle «débâcle». Aussi, s’agit-il de revoir de fond en comble la structure de cette industrie qui passe actuellement par une période critique. Dans leurs confidences, les Russes avouent que la crise a été induite par deux principales causes: la première est due au manque de personnel qualifié. Actuellement, la majorité du personnel qualifié est arrivé à l’âge de la retraite et il n’y a pas de relève. Cela d’une part, de l’autre, l’industrie militaire n’est plus attractive pour les jeunes générations. Les diplômés des collèges techniques sont réticents à travailler dans l’industrie de la défense. Les salaires sont assez faibles et les possibilités de carrière sont loin de rivaliser avec celles qu’offrent les grandes firmes pétrolières et gazières. Pour devenir un spécialiste de premier plan, un jeune diplômé doit travailler au moins une dizaine d’années dans le secteur de la défense. Après avoir obtenu son diplôme d’une école professionnelle technique ou dans un collège, le jeune Russe fait n’importe quel emploi avant d’amasser de l’argent et partir à l’étranger. La seconde raison de la décadence de l’industrie militaire russe est liée à la vétusté de son matériel de fabrication. Les machines et les technologies utilisées dans les usines russes sont obsolètes, la plupart d’entre elles, datent de l’époque de l’Union soviétique. Ainsi, les technologies ont vieilli et les équipements font défaut. Les Russes font face à un autre problème: les écoles professionnelles techniques n’existent plus. De ce fait, les meilleurs tourneurs, les bon soudeurs et les monteurs en assemblage valent leur pesant d’or. Surtout que sans cette main-d’oeuvre qualifiée, il est impossible de construire des aéronefs, des navires ou des missiles de haute qualité. Le mal est donc profond. Les chasseurs Mig 29 qui seront prochainement rendus par l’Algérie à la Russie sont le parfait exemple de l’illustration des problèmes que viennent d’étaler les responsables. C’est un véritable scandale dont les incidences seront graves. Elles ne toucheront pas seulement les relations entre la Russie et l’Algérie. D’abord, c’est un contrat de 7 milliards de dollars qui est remis en cause, ensuite c’est la crédibilité qui en prend un sérieux coup. Et le coup sera particulièrement dur pour la crédibilité et l’image de la Russie en tant qu’exportateur potentiel d’armements. Les concurrents américains, français et chinois vont jubiler face aux bonnes perspectives du marché de l’armement dans le monde. Au sujet de la concurrence, justement, il faut relever la concurrence féroce entre Paris et Moscou. Paris allait vendre ses Rafale à l’Algérie, mais les responsables algériens ont opté pour le Mig 29 en raison des termes du contrat qui semblaient très avantageux: le prix des avions russes étaient plus compétitifs et les caractéristiques sont pratiquement les mêmes avec celles des Rafale français. Et puis, en achetant les Mig 29, l’Algérie a fait d’une pierre deux coups: elle s’arme et rembourse sa dette envers la Russie, estimée à 4 milliards de dollars.
                        Enfin, dans le cadre du paiement, la Russie a offert de reprendre 36 anciens Mig, qui avaient été achetés par l’Algérie en provenance d’Ukraine et de Biélorussie, et pilotés par l’armée de l’air algérienne. L’affaire était donc largement concluante, n’étaient les graves imperfections constatées dans la marchandise livrée

                        Commentaire


                        • #13
                          Pas mal cet article, il ne reste plus qu'une solution pour les russes, délocaliser en Algérie, on a de bon tourneurs, de bon techniciens, de bonnes écoles et ils sont prêt à nous fabriquer de bon avions, autrement il n'y a qu'a changer de fournisseurs.
                          L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X