Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Nucléaire: l'Algérie a besoin d'atomistes

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Nucléaire: l'Algérie a besoin d'atomistes

    Nucléaire: l'Algérie a besoin d'atomistes

    15:10 | 21/ 02/ 2008


    LE CAIRE, 21 février - RIA Novosti. L'Algérie a besoin de spécialistes hautement qualifiés pour la construction des centrales nucléaires, a déclaré le ministre algérien de l'Energie et des Mines Chakib Khelil cité par les médias arabes.

    La formation de spécialistes atomistes est la première étape d'un programme destiné à créer l'énergie nucléaire civile en Algérie, a-t-il souligné.

    "Notre pays a besoin d'atomistes pour réaliser des projets dans le domaine du nucléaire civil", a indiqué le ministre.

    Selon lui, la formation des cadres pour la construction des centrales nucléaires "est un objectif prioritaire pour les années qui viennent".

    Cette tâche importante implique une assistance des grandes puissances nucléaires ayant une riche expérience en la matière, a expliqué le ministre.

    Une délégation d'atomistes russes est attendue à cette occasion en mars prochain en Algérie.

    A l'heure actuelle, une loi sur le nucléaire est en préparation et devrait être soumise sous peu à l'examen du gouvernement et du parlement du pays, a fait savoir M.Khelil.

    Il y a deux ans, Alger a entamé sa coopération avec l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA) pour mettre sur pied son programme nucléaire destiné à la construction de plusieurs centrales.

    L'Algérie, qui possède actuellement deux réacteurs expérimentaux de faible puissance, est l'un des pays les plus prometteurs dans le domaine du développement de l'énergie nucléaire en Afrique.

  • #2
    Hbibna jawzia bonjour.


    "Notre pays a besoin d'atomistes pour réaliser des projets dans le domaine du nucléaire civil", a indiqué le ministre.

    Certainement au niveau médicale et agricole.

    L'Algérie, qui possède actuellement deux réacteurs expérimentaux de faible puissance, est l'un des pays les plus prometteurs dans le domaine du développement de l'énergie nucléaire en Afrique.

    Sinon le plus prometteur.
    La pire chose pour l'Homme, serait qu'il meurt idiot.
    De grâce épargnez-moi la prolixe, la syntaxe et la chiffrerie à tout va
    .
    Merci.
    " TOUCHE PAS A MA NAPPE ALBIENNE "

    Commentaire


    • #3
      Bonjour tout le monde,

      Notre pays a besoin d'atomistes pour réaliser des projets dans le domaine du nucléaire civil
      Voici un genre de declarations qui me mets en rogne carrement.

      Chakib Khlil vis ailleurs qu'en Algerie et a beaucoup plus de formules pretes a etre utilisees que des informations sur le fonctionnement reel du bled.

      Apres une fameuse declaration d'un commis de l'etat qui chapeautait le secteur: Nul n'est indispensable, des lumieres en energie nucleaire et atomique ont quitte le pays, forces par autant de mepris.

      Commentaire


      • #4
        Que de betises!!....qu'ils arrivent deja a garder les cadres de Ain Oussera et puis penser a faire appel a des specialistes. D'apres mes informations Six ingenieurs ont quittes pour le Canada pendant l'ete 2006 et d'autres se preparent deja.

        Commentaire


        • #5
          citation:
          Notre pays a besoin d'atomistes pour réaliser des projets dans le domaine du nucléaire civil", a indiqué le ministre.

          Selon lui, la formation des cadres pour la construction des centrales nucléaires "est un objectif prioritaire pour les années qui viennent


          J'espère que ce ministre est vraiment sincère dans ses déclarations. Des milliers d'Algériens ont quitté et quittent à ce jour le pays parcequ'ils ont trouvé un environnement hostile pour la réalisation de leurs projets de recherches. Ou sont les cadres formés il y'a quelques années à l'IAP , l'INH , le HCR ou tout simplement dans des écoles étrangères prestigieuses. Des chercheurs algériens vivent le calvaire à cause de responsables qui n'ont de responsables que le nom, ils s'aggripent au poste que pour se servir tant que les caisses de l'état sont pleines de pétrodollars. L'algérie un grand pays gazier ne maîtrise pas la technologie de transformation du gaz. L'utilisation du gaz est réduite à son élémentaire et viel usage ou tout simplement exporté en l'état pour revenir ensuite comme matière finie excessivement chère. L'énergie solaire aucune trace, les cadres de Ain Ouessara ou sont-ils?

          Bien entendu un pays pour se développer dans n'importe quel domaine a besoin de ces cadres. La réalité algériènne est toute autre. alors, Monsieur le ministre, un peu de bonne volonté.

          Commentaire


          • #6
            Bonjour tout le monde
            Ou sont les cadres formés il y'a quelques années à l'IAP , l'INH , le HCR ou tout simplement dans des écoles étrangères prestigieuses. Nul n'est indispensable, des lumieres en energie nucleaire et atomique ont quitte le pays, forces par autant de mepris. Bledna et Medit.
            C’est triste et révoltant.
            En 1971 un algérois (l’un de ses frères était mon élève en classe de 3°) est sorti major de l’école de Bâton rouge (USA), études payées par la RADP. Il s’est retrouvé dans un bureau au Telemli à s’ennuyer à mourir. Qques mois plus tard les services américains sont venus le voir chez lui avec un passeport à son nom – nous savions que votre savoir ne peut être utile dans votre pays. Le gouvernement des Etats-Unis vous invite à rejoindre vos collègues au Texas avec les avantages cités. Nous repasserons dans huit jours. Des dizaines de cette trempe sont éparpillés un peu partout dans le monde.
            Boumédienne avait des défauts mais aussi des qualités comme nous tous, mais avait une vision des plus prometteuses pour l’Algérie qu’il aimait par dessus tout. Il n’a pas eu le temps de passer à la deuxième phase et les héritiers ont tout déglingué. Il y avait des départs sous Boumédienne, dont moi, mais après lui c’est carrément l’exode. Nous voulions une Algérie laïque pour garder les algériens non musulmans qui aimaient autant ce pays que vous et moi, si ce n’est pas plus, et une vraie démocratie dans une république voulue par une très grande majorité. Si, ceux qui ont le pouvoir, du plus petit au plus grand, veulent que l’Algérie, qui a tous les moyens, devienne un pays prospère et où il fait bon y vivre, je ne cite que trois mots ; liberté, laïcité, démocratie. C’est faisable en quelques années pour ce pays que nous aimons car tous les ingrédients sont disponibles.

            Commentaire


            • #7
              Une excellente idée...
              On commence toujours par le civil, plus simple à maîtriser...
              et vivement le militaire après...
              On a des requins tout autour de nous...
              et il faut toujours ne compter que sur soi.
              Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

              Commentaire


              • #8
                Si, ceux qui ont le pouvoir, du plus petit au plus grand, veulent que l’Algérie, qui a tous les moyens, devienne un pays prospère et où il fait bon y vivre, je ne cite que trois mots ; liberté, laïcité, démocratie. C’est faisable en quelques années pour ce pays que nous aimons car tous les ingrédients sont disponibles.
                Bonjour Tariqlr,

                Joyeux anniversaire, meme si c en retard, je tenais a te le souhaiter.

                Je rajouterai a ta liste, liberté, laïcité, démocratie la Justice

                Commentaire


                • #9
                  Medit, tariq, Bachi

                  Bonsoir , Je pense toujours à mes collègues partis à l'étranger. Beaucoup d'entre eux sont de valeureux scientifiques ou cadres dirigeants qui n'ont pas pu trouver le climat pour appliquer leur compétences au service de la nation. Ils sont partis sous d'autres cieux prouver ce dont ils sont capables. Et les autres qui sont restés et qui sont tout aussi compétents (compétences), subissent chaque jour les pires provocations. Moi, je dirai pour que notre pays trouve la voie du progrès, il faut plus de démocratie, d'égalité des chances selon des critères universellement admis et de transparence dans la gestion des affaires publiques.
                  Quant au topic: L'algérie a besoin de former des milliers de cadres non seulement dans le domaine du nucléaire que des nouvelles énergies, du secteur de l'agroalimentaire, et d'autres domaines...

                  Commentaire


                  • #10
                    L'Algérie a besoin de spécialistes hautement qualifiés pour la construction des centrales nucléaires

                    Ils n'ont pas eu besoin pour la construction d'une autoroute et beaucoup d'autre chose, du moins ils n'ont jamais chercher apres eux. Les centrales nucleaires c'est plus compliquees que les autoroutes, ils vaux mieux continuer sur la meme politiques et les acheter

                    Commentaire


                    • #11
                      L'Algérie est un vaste pays qui manque de tout; infrastructures de bases (chemin de fer, autoroute, hopitaux, écoles et universités), industries chimiques, pétrochimiques, pharmaceutiques, nucléaire pour les besoins civils. L'Algérie manque de cadres puisqu'elle ne fait que les exporter. La solution: une formation de qualité et une bonne gestion des ressources humaines.

                      Commentaire


                      • #12
                        juste une question pratique: il faut de l'eau pour refroidir les réacteurs, et à ce que je sache, nous n'avons pas de grands fleuves chez nous !!

                        Commentaire


                        • #13
                          Avec un barrage comme Beni Haroun entre Jijel et Mila ont peut assurer le refroidissement d'un réacteur. Le problème, n'est pas le refroidissement, mais le sérieux pour faire aboutir les projets en Algérie. La maintenance des équipements, le suivi de la production et la sécurité des installations et des populations.

                          Commentaire


                          • #14
                            juste une question pratique: il faut de l'eau pour refroidir les réacteurs, et à ce que je sache, nous n'avons pas de grands fleuves chez nous !!

                            Il faut surdimenssionner les tours aérorefrégerentes On peut aussi utiliser l'eau de mer comme systeme de refroidissement, avec comme interface des échangeurs ,mais cette option est tres couteuse et nécessite un entretien rigoureux vu que l'eau de mer déteriore prematurement les éqipements, et avec le nucléair nous n'avons pas droit à l'erreur .
                            ... « La douleur m’a brisée, la fraternité m’a relevée, de ma blessure a jailli un fleuve de liberté » Mémorial de Caen .

                            Commentaire


                            • #15
                              Le problème, n'est pas le refroidissement, mais le sérieux pour faire aboutir les projets en Algérie.
                              l'eau de mer déteriore prematurement les éqipements, et avec le nucléair nous n'avons pas droit à l'erreur .
                              hummm en d'une sécurité maxi, nous n'avons pas de l'eau pour refroidir,

                              A vrai dire, moi je suis contre le nucléaire, comme source d'énergie, (car pour la médecine et autre, oui pourquoi pas ) et à la place je développerais d'autres sources d'énergies PROPRES ET DURABLES!

                              en plus du risque sécuritaire, la gestion des déchets nucléaires pose toujours problème!

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X