Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Sonatrach va se doter d'un complexe pétrochimique à Oran

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Sonatrach va se doter d'un complexe pétrochimique à Oran

    Le groupe pétrolier Sonatrach entend rattraper son retard en matière d’investissement dans le secteur de la pétrochimie avec un complexe pétrochimique à Oran.

    « Nous n’avons réalisé aucun projet dans le secteur de la pétrochimie depuis vingt ans à l’exception du projet de transformation du gaz en ammoniac », a déclaré , Toufik Hakkar, PDG de Sonatrach, lors de son passage, lundi 13 septembre, dans le Forum de la Chaîne Une de la radio algérienne.

    Toufik Hakkar a évoqué le projet d’un complexe pétrochimique de production du polypropylène implanté dans la zone industrielle d’Arzew (Oran).
    « Nous avons achevé les études d’engineering et nous préparons un cahier de charges pour sélectionner le partenaire étranger qui réalisera le projet. Le lancement est prévu le premier trimestre 2022 », a précisé Toufik Hakkar .

    Ce complexe, pour rappel, comprend une usine de déshydrogénation du propane (PDH) et une unité de production de polypropylène (PP) d’une capacité de 550.000 tonnes par an. Un investissement de près de 1,4 milliard de dollars, en partie financé par un crédit de la BNA (Banque nationale d’Algérie).

    Toufik Hakkar a indiqué que Sonatrach finance certains projets à travers des crédits de banques algériennes. « Nous recourons aux banques internationales dans le cas où les crédits demandés ne sont pas disponibles. Certaines banques étrangères nous proposent aujourd’hui des taux d’intérêt attractifs de 1 ou 2 % », a-t-il dit.

    « Nous sommes sortis de la zone rouge »

    Selon Toufik Hakkar , les recettes de Sonatrach ont chuté de 40 % en 2020 en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. « Nous avons réduit les coûts d’investissement et de fonctionnement durant la même année. Nous avons pu atteindre un point d’équilibre entre coûts et recettes à la fin 2020. Nous sommes sortis de la zone rouge », a-t-il précisé.


    Et d’ajouter : « Nous sommes aujourd’hui plus à l’aise sur le plan financier après la reprise des prix du pétrole sur le marché mondial (suite aux accords Opep +). Cela va nous permettre de couvrir tous les coûts d’investissement dans l’exploration et la production ».


    17 milliards de dollars investis dans l’exploration en 16 ans
    Il a indiqué que depuis 2005, la Sonatrach a investi 17 milliards de dollars dans les activités d’exploration pour renouveler les réserves nationales d’hydrocarbures.

    « Chaque année de 160 à 170 millions de tonnes d’hydrocarbures sont produites et destinées à la consommation locale et à l’exportation. Ce qui est important pour nous est de compenser ce qui a été extrait et consommé chaque année », a-t-il souligné.
    « En 2020, et malgré la crise de Covid-19, nous avons pu renouveler les quantités d’hydrocarbures à plus de 120 % . Nous travaillons à développer les champs pour maintenir le niveau de production actuel pour répondre à la demande nationale, qui augmente d’année en année, et pour respecter nos engagements contractuels avec nos partenaires étrangers », a-t-il poursuivi.

    « Arrêter l’importation du carburant »
    Le PDG de Sonatrach a également évoqué des projets de raffinage pour augmenter la production du carburant (essence et gasoil). « L’objectif est d’arrêter l’importation du carburant », a-t-il noté. L’importation du carburant est, selon lui, suspendue depuis août 2020. Durant les premiers mois de 2020, la consommation du carburant a baissé en Algérie en raison de l’arrêt de certaines activités économiques en lien avec le confinement sanitaire.

    L’investissement étranger en Algérie a chuté, d’après lui, en raison des contraintes liées à la loi sur les hydrocarbures de 2005. « Cette loi a été révisée depuis pour la rendre plus attractive. Tous les textes d’application seront publiés d’ici le début du mois d’octobre 2021 dans le Journal officiel. Des négociations sont menées actuellement avec des partenaires étrangers. Et, des accords seront signés au plus tard au premier trimestre 2021 dans les domaines de l’exploration et de la production d’hydrocarbures », a-t-il annoncé.

    source: 24hdz

  • #2
    Pas étonné du tout...
    Quand tout le monde cherche à voler, on n'a pas le temps de se soucier d'autre chose.
    Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

    Commentaire


    • #3
      20 ans, c'est à peu près la durée du règne de Bouteflica

      Commentaire


      • #4
        Oui c une charge contre Bouteflika et son monsieur Pétrole.

        Mais qui est Hakkar?

        Commentaire


        • #5
          je sais pas un gars qui a un master en je ne sais quoi un sorti de je ne sais où si je lui demande la définition de l'énergie je ne sais pas s'il sera capable de me la donner

          Commentaire


          • #6
            en fait c'est celui le plus docile pour leur donner l'argent

            je ne sais vraiment pas et même les autres responsables je ne sais pas comment ils font pour les choisir et je ne sais même pas qui choisi

            Commentaire


            • #7
              Il a dit ça après s'être enfui à l'étranger ou il l'a dit devant les caméras les yeux dans les yeux du peuple algérien sans aucune répercussion? C'est un incroyable aveu d'échec, il devrait démissioner illico presto, non?

              Commentaire


              • #8
                Aloha

                Formation
                Toufik Hakkar est titulaire d’un doctorat en management et d’un diplôme d’ingénieur en économie pétrolière. Il a étudié à l'université Eni Corporate.

                Carrière
                Il a été le vice-président business development et marketing de Sonatrach. Durant cette période il a notamment été le chef du groupe de travail chargé de l’élaboration de la nouvelle loi sur les hydrocarbures. Le 5 février 2020, il est nommé PDG du groupe Sonatrach par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Il remplace Kamel Eddine Chikhi

                Commentaire


                • #9
                  c'est quoi eni corporate ?
                  si c'est un truc italien c'est bof pendant la décennie noire le marché noir et les enrichissement personnels c'était l’eldorado

                  c'est quoi eni corporate ?

                  je m(en tape qu'est ce qu'il propose c'est ça l'important le passé je m'en tape
                  Dernière modification par Aloha, 16 septembre 2021, 21h39.

                  Commentaire


                  • #10
                    Aloha,

                    Fallait faire commerce, mangement, marketing ou une hbouba du genre...

                    Commentaire


                    • #11
                      tu sais ils sous traitent tout aux étrangers même la modélisation de réservoir

                      Commentaire


                      • #12
                        Espérons qu'ils feront ce qu'ils disent. Le polypropylène n'est pas une priorité pour un groupe comme la Sonatrach car normalement ce devrait être le raffinage. D'ailleurs le propane est un produit du raffinage comme beaucoup des matières premières de la pétrochimie. Cela dit, on ne va pas se plaindre.

                        Commentaire


                        • #13
                          La route ORAN - ARZEW/BETIOUA est saturée EST UN DANGER PERMANENT POUR LA CIRCULATION , avec la densité et les SURCHARGES !

                          Il est LUS QUE TEMPS de faire en sorte QUE LA ROUTE ACTUELLE soit UN SIMPLE ALLER et TRAVAILLER UNE NOUVELLE ROUTE RETOUR avec 3 voies aumoins sur un neau tracé !

                          Ce nest DES MOTS EN L AIR C EST DEVENU SERIEUX ET TRES URGENT D ASSURER AINSI LA FLUIDITE DE LA CIRCULATION ET << LA SECURITé < DES AUTOMOBILISTES ET TRAVAILLEURS VERS CETTE ZONE INDUSTRIELLE OARN ARZEW
                          les Arabes ont vaincus les forces hautement civilisées et millénaires,ont libérés des esclaves, qui ,maintenant revendiquent une histoire et victoires sur leur dos .Mais que sera leur futur?

                          Commentaire


                          • #14
                            Pas du tout İl ya bien un complexe de production du pvc (polychlorure de vinyl)
                            a Skikda
                            ​​​​​​​ projet des années 70
                            Gone with the Wind.........

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par UnAlgerien
                              20 ans, c'est à peu près la durée du règne de Bouteflica
                              Envoyé par Tiregwa
                              Oui c une charge contre Bouteflika et son monsieur Pétrole.
                              C'est le président Bouteflika en 2016 qui a décidé de construire le complexe pétrochimique a Arzew (Oran) le projet s'est arrêté faute d'avoir trouvé un accord sur le prix du gaz pour le complexe avec le partenaire le groupe français Total l'entreprise française voulait payer moins cher le gaz le prix de la source d'extraction

                              - Joint-venture: Sonatrach Total Entreprise Polymère (STEP)
                              - Sonatrach: 51 % - Total 49 %
                              - Investissement: 1,5 milliard de dollars

                              le complexe pétrochimique comprend
                              - Une usine de déshydrogénation de propane (PDH)
                              - Une unité de production de polypropylène (PP) d’une capacité de 550.000 tonnes par an
                              - Technologie Spheripol choisi pour l'unité de production de polypropylène (PP)

                              Convention signée par
                              - Toufik Hakkar vice-président BDM de Sonatrach
                              - Vincent Goud, directeur financier du groupe Total
                              - Jean Pascal Clémençon directeur général de Total Algérie

                              Dernière modification par MEC213, 19 septembre 2021, 05h57.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X