Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Comment faire l'histoire ???

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Comment faire l'histoire ???

    je dis et je pense que :

    "Les inquiétudes et les espoirs d'un peuple puis ses réactions, ses volontés, ses actes et ses décisions de changer le cour des choses font l'histoire"

    "si un peuple subit les évènements, à ce moment là ce peuple subit l'histoire; en fait c'est les peuples qui créent ces évènements qui font l'histoire"


    Faire l'histoire c'est marquer les esprits et y rester à jamais.
    "Tu es, donc je suis" Satish Kumar; "Tout est lié, c'est le don qui est le lien naturel entre tout".

  • #2
    bsr gandhi

    c'est l'homme ou les circonstances qui font l'histoire !
    En fin de compte, l'homme n'est qu'une histoire dont il ignore les tenants et les aboutissants. Je ne peux m'empecher de me rappeller cette maxim de Niestch : " Quoi ! celui là un grand homme ? il n'est que le commedien de son propre idéal "

    Commentaire


    • #3
      Bonjour,

      J'ai trouvé ces extraits sur le net sur la philosophie de l'histoire:

      La philosophie de l'histoire (selon Kant)

      Si l'histoire ne progresse pas du point de vue moral, alors elle n'a aucun sens. L'histoire universelle est celle de l'espèce humaine ; chaque nation a sa propre histoire. Point de vue cosmopolitique : l'histoire des hommes pourrait conduire à une unité politique mondiale. Il s'agit d'interpréter l'histoire comme si les événements historiques conduisaient les hommes à la réalisation, dans un futur indéterminé, à la réalisation de son unité politique afin de faire cesser les guerres.

      La philosophie de l'histoire (selon Hegel)

      l'histoire est la réalisation de la raison. La liberté se réalise par le moyen des événements. Chaque moment de l'histoire est une étape supplémentaire vers la liberté (idéalisme). Les conflits entre peuples aboutissent à la réalisation de la liberté sous la forme de droits, d'institutions et d'États —› l'histoire est l'histoire de la liberté.


      La philosophie de l'histoire (selon Marx)

      Cette philosophie est devenue une idéologie : le communisme. Deux thèses principales :
      • L'histoire est le résultat du développement ininterrompu des forces productives. Tout se passe comme si l'histoire humaine était commandée, non pas par les hommes, mais par le progrès inéluctable de la science et de la technique. Les hommes subissent le progrès. Les hommes luttent contre la nature. [Conception matérialiste de l'histoire]
      • « L'histoire de toute société jusqu'à nos jours, c'est l'histoire de la lutte des classes. » —› Lutte des hommes entre eux.
      L'histoire est un processus double : d'abord un processus de réalisation de l'homme (l'homme réalise sa nature (intellectuelle, physique) ; c'est le travail humain (intellectuel et manuel) — la production — qui est à la source du développement historique), puis un processus d'aliénation de l'homme (aliénation économique ; il y a deux classes : les dominants et les dominés). Pour Marx, la fin de l'histoire est la fin de la lutte des classes.

      voici le lien:
      http://www.etudes-litteraires.com/philo/histoire.php
      "Tu es, donc je suis" Satish Kumar; "Tout est lié, c'est le don qui est le lien naturel entre tout".

      Commentaire


      • #4
        Comment faire l'histoire?

        Bonsoir Ghandi.
        Ta question suivie de tes affirmations me laissent dibutative. L'histoire se resumerait-elle en action ou inaction de la part de l'individu? Pourrais-tu m'illuminer la-dessus?

        Commentaire


        • #5
          Avant de répondre, je pense qu'une question préalable mérite d'être posée:
          Qu'est-ce que l'Histoire ?
          Dernière modification par Dandy, 26 août 2009, 21h39.

          Commentaire


          • #6
            pour moi l'Histoire est une mecanique, elle broie ou eleves certains hommes dans des circonstances particulières...

            Commentaire


            • #7
              je me demande si l'auteur de ce topic n'e s'est pas trompé de formulation ( z moins que cela soit moi qui n'est pas bien saisi )
              car cette question a une reponse des plus simpliste : comment faire l'histoire , chacun de nous participe plus ou moins a faire l'histoire ..dans 100 ans quelqun peut etre evoqueras , analysera ou fera des commentaires sur nous ( etant tres modeste je doute que cela arrivera mais bon ; ce livre tant projeté je finirais peut etre par l'ecrire)

              don je disais que peut etre il 'agit plus du comment ecrire l'histoire et la c'est une question tres interessante

              Commentaire


              • #8
                On ne peut négliger le fait que l'histoire dépend de ce qui est écrit sinon avec la science toujours en développement, de ce qui est trouvé comme pièce antique ou autre......
                L'histoire se fait spontanément, une sorte de mémoire, on la marque. Sinon elle se fait dès qu'on écrit, dès qu'on agit et dès que une empreinte vient s'ajouter aux autres.
                Je deviens paranoïaque pour certains mais en réalité j'ai appris des choses dont je ne soupçonnais guère l'existence.

                Commentaire


                • #9
                  Bonjour !

                  C'est la mémoire de l'Homme qui est sélective et non l'Histoire. Histoire se "Fait" chaque jour, dans les gestes les plus insignifiant !


                  L'Histoire dans ce sens "le creuset de l'humanité" est tout simplement la Vie sur terre depuis la nuit des temps, ni plus ni moins.










                  ../..
                  Dernière modification par l'imprevisible, 27 août 2009, 05h52.
                  “La vérité est rarement enterrée, elle est juste embusquée derrière des voiles de pudeur, de douleur, ou d’indifférence; encore faut-il que l’on désire passionnément écarter ces voiles” Amin Maalouf

                  Commentaire


                  • #10
                    Qu'est-ce que l'Histoire ?
                    C'est ce qui rattache un peuple à son passé culturel, dans ses usages et coutumes.
                    Un peuple ne peut se revendiquer d'une histoire à laquelle il ne souscrit pas.
                    Par exemple en Afrique ou en Amazonie il y'avait des tributs canibales, si les descendants de ces tributs ne mangent plus leurs semblables, ils ne peuvent revendiquer cette histoire de canibalisme comme leur, meme s'ils s'expriment dans le meme langage que les canibales.
                    .

                    Commentaire


                    • #11
                      Qu'est-ce que l'Histoire ?
                      pour moi c'est une succession d'evenements, qui par ricochet a une signification generale, determine les phases successives d'une personne, d'un peuple, d'un pays, d'une chose. L'Histoire etant une grande mecanique, qui met en prise divers acteurs, par leurs actes peuvent s'elever ou s'éteindre dans le conscient collectif...
                      Dernière modification par absent, 03 septembre 2009, 02h05.

                      Commentaire


                      • #12
                        L'histoire ne peut etre que l'histoire d'un ensemble d'individus, par definition celle d'un peuple. L'histoire d'un peuple n'est pas forcement l'histoire du peuple qui lui succede. Il convient donc de parler des histoires des peuples, et non de l'histoire d'un peuple de son origine à son extinction. Est ce que ce sont les usages et coutumes qui font l'histoire ou est ce que ce sont les individus qui font l'histoire. L'histoire d'un peuple prends fin dès l'extinction culturelle de celui ci et non de l'extinction des individus eux memes.
                        .

                        Commentaire


                        • #13
                          un bout d'Histoire... "spécial topic"

                          ... pour répondre à mister Ghandi, le plus simple de dire l'Histoire, comme elle se fait toujours, ressemblerait à réaliser puis assembler un puzzle où chaque morceau constituerait une période, un passage,... de ces jours avancés, le paysage ou l'image de ce puzzle serait, il est vrai, assez particulier, voire contradictoire par endroit, les formes d'imaginations (illusions) et le trait des réalités n'étant pas "forcément" adaptés ni entièrement superposables, certaines pièces peuvent même paraître appartenir à une toute autre construction ou réalisation, le nombre des problèmes faisant le poids des petites histoires difficiles qui ne "s'attachent" pas avec l'ensemble, faute d'idées, d'estimes ou d'Humanité, la règle de ce "jeu", si l'on peut dire, parait pourtant conviviale, tolérante, temporelle...
                          ...voilà pour ce bout ajouté, individuel, populaire et humain, si l'on veut croire de tout un chacun ayant à choisir d'y voir ses sens et sa route au beau mileu de chaque "dessin" pour qu'il se fasse à tous et par évidence le meilleur de chacun
                          vers l'autre, " il n'est pas sens à l'Homme de poursuivre le sens de ses terres mais juste d'y réfléchir à l'usage fraternel et parcouru d'un voyage sur Terre"... hassan...
                          ... au plus court, l'Histoire est une rencontre variable et courageuse au fil d'une certaine infinitude d'éléments vivants,... sourire, ...salam, merci...
                          Dernière modification par nedjmala, 30 août 2009, 02h41.
                          ...Rester Humain pour le devenir de l'Homme... K.H.R.

                          Commentaire


                          • #14
                            Je sortirai d'une definition academique....et vous donne une citation de Michael Jackson (qui possedait un PHD, a ecrit des essais, des discours a Oxford University, etc...)

                            Every day create your history
                            Every path you take you're leaving your legacy


                            chaque individu peut faire l'histoire a sa propre echelle car comme dit le Coran "En dehors de l'Absolu rien est absolu" et comme elle n'est pas exempt de l'effet papillon elle peut avoir une influence.

                            Commentaire


                            • #15
                              issue de secours...

                              ...l'individu, l'être humain, l'Homme, choissisez votre absolue définition et regardez bien devant vous, cela vous suffit-il pour ne pas répondre à la question du topic, en ajoutant, par exemple, où faire l'Histoire comme construire une maison impose un lieu de construction dans l'Absolu...hassan... ensuite, pour qui et vers quoi, disons de respecter l'ordre du "pré-absolu"... bienvenu, salam, merci...
                              ...Rester Humain pour le devenir de l'Homme... K.H.R.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X