Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Depuis plus de 70 ans : silence on tue en Palestine

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Depuis plus de 70 ans : silence on tue en Palestine

    vendredi 14 mai 2021
    par Alger republicain

    Encore et encore, toujours et toujours, des événements d’une exceptionnelle gravité se passent en Palestine occupée. L’armée sioniste d’occupation se livre de nouveau à un massacre à grande échelle des Palestiniens coupables de refuser l’ordre des occupants. Toute honte bue, les puissances impérialistes, à leur tête les USA, la France, la Grande-Bretagne, rejoints par l’Allemagne, protègent systématiquement l’État sioniste.

    Les chefs de ces Etats entonnent le refrain de la « légitime défense de l’Etat d’Israël », qui n’agirait qu’en « représailles à ses agresseurs » et qui, animé par les plus purs sentiments humanistes, ne cible de façon micro-chirurgicale que les affreux chefs terroristes réfugiés dans des tunnels et prenant en otage la population civile. Voilà les « éléments du langage » brevetés dans les laboratoires d’une propagande qui ferait enrager de jalousie Goebbels. Assénés par les milliers de chaines de TV et de radio émettant en continu sur toute la surface du globe sous la baguette du grand capital financier international, ils formatent les esprits et donnent le quitus aux exactions les plus abjectes que commet un Etat présenté depuis des mois sous un flot de compliments pour sa gestion « exemplaire » de la pandémie. Une gestion menée en effet avec tant de compétence que les populations arabes des territoires occupés en ont été méthodiquement, scientifiquement, exclues sans que ceux qui mènent cet ignoble bal médiatique n’aient trouvé à redire au plan du respect des « droits de l’Homme ». Des droits, comme arme de propagande massive, qu’ils brandissent à tout bout de champ pour envahir un pays ou l’affamer sous un flot de sanctions économiques s’il contrevient à leurs tendances dominatrices.

    Enhardi comme jamais par le silence complice des monarchies arabes dont le soutien des puissances impérialistes est désormais une question de survie face à la montée des revendications démocratiques de leurs populations, l’Etat sioniste répond aux roquettes des résistants palestiniens, qui font plus de bruit que de mal, par un déluge de bombes depuis le ciel, la mer et la terre. En quelques jours, plus de 130 Palestiniens ont été tués, pour la plupart des femmes et des enfants écrasés sous les dalles de leurs maisons ou déchiquetés. Des centaines d’autres sont blessés ou mutilés à vie. Protégés par le parapluie politique des USA et de la France en particulier, les dirigeants nazo-sionistes persisteront dans leur sinistre besogne. Ils pensent qu’ils n’auront jamais à répondre de leurs actes criminels abominables, pour perpétuer l’occupation de la Palestine condamnée par maintes résolutions de l’ONU, devant la justice internationale.

    Depuis plus de 70 ans le peuple palestinien est martyrisé par un État fasciste. Le qualificatif n’est pas exagéré quoi qu’en disent ses avocats politiques pour qui Israël est un « Etat démocratique », le seul dans la région, tiennent-ils à préciser pour justifier le fait de lui délivrer un permis de tuer un peuple chassé de ses terres, chaque jour refoulé de ce qu’il lui reste comme portion de territoire et extirpé de ses maisonnettes détruites au bulldozer ou à la dynamite afin de laisser place à des colons, de plus en plus nombreux à bénéficier de l’autorisation de spolier les Palestiniens de Jérusalem-Est. Opérations ignobles accélérées depuis son annexion pure et simple, en application de décisions « démocratiquement » votées par un parlement d’hystériques, de racistes et de fanatiques expansionnistes, auxquels Biden et Macron trouvent toutes les excuses.

    Tout cela, répétons-le, avec la complicité des États impérialistes et des bourgeoisies arabes vendues. Ainsi, depuis des semaines, l’État sioniste peut continuer le nettoyage ethnique des familles palestiniennes. Tous les crimes contre l’Humanité commis par cet Etat raciste - colonisation, transfert forcé et déportation de populations, arrestations arbitraires de masse, apartheid - sont des faits établis et avérés.

    En Palestine il y a un peuple opprimé, le peuple palestinien et un Etat oppresseur, l’Etat sioniste israélien

    Pour ne pas oublier les faits réels, un petit retour en arrière s’impose. Il faut rappeler à tous les aboyeurs de la ploutocratie occidentale que les manigances diaboliques de la France et de l’Angleterre, deux super-puissances coloniales de l’époque, ont commencé en 1924. Deux pays vont être découpés au ciseau. La Syrie d’abord. Elle perdra une partie de son territoire avec la création arbitraire du Liban et l’autre la Palestine en plus grave, puisqu’elle sera livrée entièrement aux groupes sionistes qui terrorisaient déjà à l’époque les Palestiniens. Et la suite on la connaît, elle débouche sur la création de l’État d’Israël, nouvelle étape pour une expansion sans limites.

    Non seulement personne n’ignore ces faits, mais on participe encore aujourd’hui au développement de l’annexion coloniale, de la Méditerranée au Jourdain, sans oublier le Golan syrien, occupé aussi dans les mêmes conditions par les colons et la soldatesque de l’Etat sioniste. Venant encore jeter de l’huile sur le feu, la reconnaissance par l’administration américaine de Jérusalem comme capitale de l’État Juif, jetant par-dessus bord les accords reconnus internationalement sur la création de deux États.

    Il n’est pas surprenant que la crise éclate cette fois-ci en plein ramadhan dans une zone sensible au plus haut point de Jérusalem- Est dans le quartier de Cheikh Jarrah. Mais surtout ce n’est pas un hasard, Jérusalem-Est était censée devenir la capitale de la Palestine reconnue par l’ONU. Évidement la réaction des Palestiniens ne s’est pas fait attendre. Une puissante manifestation est organisée pour dénoncer cette occupation. En réaction, le régime sioniste envoie toute son armada pour réprimer férocement les Palestiniens et même proclamer l’interdiction d’accès à la vieille ville de Jérusalem et aux Lieux saints. Des milliers de Palestiniens vont se rendre vers l’Esplanade des Mosquées, se heurtant violemment au barrage des policiers israéliens qui réagissent férocement en tirant des balles en caoutchouc, des bombes lacrymogènes, et des balles réelles qui font 4 morts le premier jour de la fête de l’Aïd. Ils poursuivent les Palestiniens à l’intérieur des Lieux saints. Arrestations en masse et d’autres gestes abominables. Récit d’un fidèle : « Les soldats israéliens ont pénétré sur l’Esplanade des mosquées, alors que 70 000 fidèles étaient rassemblés, les ont tabassés et tiré. L’armée coloniale israélienne, une armée de mercenaires venus d’ailleurs sous couvert de leur judaïté, a envahi une clinique du Croissant rouge et tiré des gaz lacrymogènes dans les salles de soins. » Le bilan provisoire est terrible : entre 400 et 500 blessés dont une centaine gravement. Ce n’est pas tout, le sinistre Netanyahou a envoyé son aviation bombarder Ghaza. Plus de trente morts dont une dizaine d’enfants et le carnage continue.

    C’est une véritable provocation qui ne pouvait que dégénérer dans une violence inouïe. Toute la faune putride israélienne s’y met, les colons, les bandes fascistes et racistes israéliens vont multiplier les agressions contre les Palestiniens. Des dizaines d’habitants palestiniens du quartier de Cheikh Jarrah sont expulsés sans ménagement et leur maison détruite. A terme, les habitants de Jérusalem-Est sont tous menacés de subir le même sort.

    C’est une deuxième Nakba pour les Palestiniens

    C’est une agression délibérée qui continue contre un peuple sans défense qui se fait devant tout ce que l’on appelle pompeusement la « communauté internationale » Que dire de cette Europe impérialiste qui se contente d’appeler à la cessation de la violence comme si le tort était du côté du peuple palestinien colonisé ? Les USA, leur mentor font de même. Mais le plus lamentable, c’est la position de cette ONU qui ne sert plus à rien de bon pour les peuples et qui est dans les mains des puissances impérialistes. Elle renvoie dos à dos les deux belligérants, mettant sur le même plan oppresseur et opprimé avec dans les faits un soutien sans faille pour le premier. De qui se moque-t-on, ce n’est pas l’opprimé ou le colonisé qui choisit les armes de la lutte, mais l’oppresseur, le colon, qui lui imposent ce choix s’il veut se libérer, en l’occurrence l’État fasciste d’Israël.

    Le peuple Palestinien est en état de légitime défense et la violence lui est imposée par l’occupant. « C’est toujours l’oppresseur, non l’opprimé qui détermine la forme de lutte. Si l’oppresseur utilise la violence, l’opprimé n’aura pas d’autre choix que de répondre par la violence. Dans notre cas, ce n’était qu’une forme de légitime défense. » (Nelson Mandela - Un long chemin vers la liberté)

    La Palestine est occupée illégalement par Israël. Il faut appeler un chat un chat, Israël est bien un État colonisateur qui doit être chassé des territoires de la Palestine.

    La gravité et l’urgence de la situation appellent une réaction immédiate et sans ambiguïté de la vraie communauté internationale pour protéger de toute urgence les Palestiniens, lesquels peuvent compter sur le soutien sans condition des partis communistes et des progressistes du monde entier.

    Les masses populaires des pays arabes doivent apporter un soutien sans faille à la résistance palestinienne et dénoncer les bourgeoisies et les régimes arabes qui pactisent avec l’État Sioniste.

    VIVE LA PALESTINE LIBRE

    A. K.
    Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel des choses.(K.Marx)

  • #2
    On peut constater que la plupart des régimes arabes ont trahi leurs peuples et leur religion et seuls les communistes et progressistes arabes sont restés fidèles à la patrie arabe et musulmane et aux idéaux de l'indépendance véritable de la nation arabe et musulmane.
    Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel des choses.(K.Marx)

    Commentaire

    Chargement...
    X