Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Maroc: près de 8 mds d'euros de pertes sèches dans le tourisme

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Maroc: près de 8 mds d'euros de pertes sèches dans le tourisme

    Les pertes subies par le secteur du tourisme au Maroc depuis le début de la pandémie ont atteint 82 milliards de dirhams (équivalent de 7,77 milliards d'euros), selon des chiffres officiels publiés jeudi, provoquant l'inquiétude des opérateurs qui craignent "la mort totale de la filière", alors que des médias locaux pointent une "gestion catastrophique" de ce secteur par le gouvernement du Makhzen.

    Cité par la presse locale, l’Office marocain des changes a confirmé par les chiffres la situation lamentable de ce secteur, indiquant que les pertes subies sont évaluées à plus de 82 milliards de dirhams en deux ans (2020 et 2021).

    La descente aux enfers du secteur touristique marocain ne fait que commencer, en raison de la nouvelle vague des contaminations au covid-19, avec son nouveau variant Omicron, a-t-on souligné de mêmes sources. Ce secteur qui emploie plus d’un demi million de Marocains et fait vivre des millions de citoyens, "va tout droit vers la mort", lit-on dans les colonnes de la presse marocaine qui pointe du doigt la gestion "catastrophique" de ce secteur par le gouvernement.
    A ce propos, le président de la Confédération marocaine du tourisme, Hamid Bentahar, a affirmé que "le secteur est aujourd’hui totalement ruiné" avant d'ajouter : "le gouvernement marocain ne fait rien pour le sauver".

    "Il faut savoir que plus de 80% des pays ont maintenu leurs frontières ouvertes malgré la propagation du virus en imposant aux visiteurs la présentation de certificats de double ou triple vaccination. Or, en maintenant fermées ses frontières, le Maroc ne fait que reporter de plusieurs années la reprise de notre activité", a-t-il déploré.

    D'autres opérateurs touristiques ont soutenu que "l’année 2022 sera, sans aucun doute, celle des saisies et des fermetures d’hôtels".
    "Si rien n’est fait, entre 80 et 90% des établissements touristiques (hôtels, restaurants, agences de voyages) devront mettre la clé sous le paillasson", s'alarment-ils.

    Devant cette crise, plus de 200.000 salariés ont été renvoyés, souvent sans indemnités, alors que le régime de Makhzen n'a pas réagi, se limitant à octroyer une "misérable" indemnité de 2.000 dirhams à une "minorité" de salariés déclarés, ont dénoncé des opérateurs de la filière.

    Depuis plusieurs semaines, les acteurs du secteurs se mobilisent sur le terrain par le recours à des actions de contestation contre la fermeture des frontières du pays à chaque fois prolongée par les autorités sous prétexte de la poursuite de lutte contre la pandémie du Covid-19.

    Algérie Presse Service (APS)

  • #2
    ca ne devrait pas regarder l'APS... On ne se défausse pas sur des plus mauvais. Le Maroc n'est pas une référence pour l'Algérie.
    Se consoler des drames des autres, c'est d'une bassesse sans nom.
    Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

    Commentaire


    • #3
      L'APS en force , il parle des problèmes économiques du Maroc
      et si l'APS nous parlait des 10.8 Milliards dollars des transferts des marocains que le Maroc a engrangé un chiffre record , et des 8.5 Millard dollars des exportations des phosphates et dérivés (la aussi chiffre record ) et des 7.5 Milliards dollars des exportations agricoles et agro-alimentaires (aussi chiffre record ) sans parler des exportations des secteurs du textile du secteur minier et de l'automobile.
      Et si l'APS nous parles des bénéfices en devises transférés par les sociétés marocaines qui investissent en Afrique ....

      Devant cette crise, plus de 200.000 salariés ont été renvoyés, souvent sans indemnités, alors que le régime de Makhzen n'a pas réagi, se limitant à octroyer une "misérable" indemnité de 2.000 dirhams à une "minorité" de salariés déclarés, ont dénoncé des opérateurs de la filière.
      quelqu'un peut dire à l'auteur de cet article que 2000 dirhams marocains qu'il a décrit ici de "misérable" indemnité c'est l'équivalent de 30.5000 dinars algériens (marché officiel) et 40.000 dinars dans le marché parallèle c a d une somme plus grande du salaire moyen de plus de la moitié des salariés algériens

      Commentaire


      • #4
        Quand c'est la presse du makhzen qui annonce tous les jours la faillite de la grande Algérie ça dérange personne....bon c'est pas près d'arriver avec un baril à 85 $

        Commentaire


        • #5
          quelqu'un peut dire à l'auteur de cet article que 2000 dirhams marocains qu'il a décrit ici de "misérable" indemnité c'est l'équivalent de 30.5000 dinars algériens (marché officiel) et 40.000 dinars dans le marché parallèle c a d une somme plus grande du salaire moyen de plus de la moitié des salariés algériens
          A chaque fois qu'on s'essaie à ces comparaisons, ce n'est pas seulement boiteux mais plutôt con...
          Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

          Commentaire


          • #6
            N'en déplaise à l'APS, avec le moteur du tourisme à l'arrêt, le Maroc, pays non pétrolier, fait mieux que l'Algérie...

            Voilà ce que la presse algérienne devrait tenter d'expliquer aux algériens...

            Le Maroc lui, et sa presse, vont continuer à avancer tranquillement en ignorant totalement les gamineries d'une presse qui est à l'agonie et qui ne cache plus ses complexes et sa marocophobie.
            Dernière modification par ayoub7, 14 janvier 2022, 20h41.

            Commentaire


            • #7
              Il faut savoir que c'est bien davantage que 8 milliards d'euros qu'à perdu la dictature marocaine, mais 15 milliards d'euros. Et c'est tant mieux pour l'écologie comme du reste, cela est constaté en Thaïlande- le sosie marocain-.

              Commentaire


              • #8


                Au Moyen Atlas au Maroc les vieux singes ne nous dérangent pas agressifs et chiants qu'ils soient , Ils finissent par se faire tuer tous seuls donc je vais pas repondre a un vieux singe mal éduqué qui a un pas dans ce monde et l'"autre pas dans l'autre monde je vais tout simplement l'ignorer

                Commentaire


                • #9
                  edit
                  Dernière modification par sergio, 14 janvier 2022, 20h57.

                  Commentaire


                  • #10
                    Que je sois vieux, malade ou mort, singe de l'Atlas ou humain, ca ne change rien à la conne comparaison que tu as faite.
                    Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                    Commentaire


                    • #11
                      la France c'est 100 millions de touristes par an .. et vous ne dites rien?

                      Commentaire


                      • #12
                        Les derniers de la classe en économie ont compris finalement que l'économie Marocaine n'est pas que le tourisme ?
                        من الحكمة ان لا تجادل الاحمق لكي لا تكون احمق منه

                        Commentaire


                        • #13
                          En tous cas moi, j'en profite pleinement, prochaine destination, apres Tanger il y a deux semaines, je prepare un autre tour à M'diq et Martil si cette météo reste ainsi.




                          Ou Assila:





                          What do you think? Méditerranée ou Atlantique?
                          Dernière modification par ayoub7, 15 janvier 2022, 13h17.

                          Commentaire


                          • #14
                            On s'en bat les steaks de ta life
                            Le diable déteste les algériens.

                            Commentaire


                            • #15
                              ca ne devrait pas regarder l'APS...
                              La MAP fait de même avec l'Algérie

                              Proverbe Chinois : "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir"

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X