Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Western Sahara: L’ONEE inaugure le projet d’électrification du Poste frontalier Guerguarate

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Western Sahara: L’ONEE inaugure le projet d’électrification du Poste frontalier Guerguarate

    L’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) a annoncé le lancement des travaux du projet de généralisation de l’électrification dans la Province Oued Eddahab. Le coup d’envoi a été donné par le DG de l’office, Abderrahim El Hafidi qui a également suivi l’état d’avancement du projet d’alimentation en eau potable du Poste Frontalier Guerguarate

    A l’occasion du 47éme anniversaire de la Marche Verte, Abderrahim El Hafidi, accompagné de Lamine Benomar, wali de la Région Dakhla Oued Eddahab, a lancé les travaux d’un projet structurant relatif à la création d’un Poste Source 60/22 kV au PK40 à la Commune Argoub et au raccordement au réseau électrique national des centres émergents de cette Province.

    « Après le raccordement de la Ville de Dakhla au réseau national de l’électricité en février 2021, l'ONEE poursuit sa politique d’accompagnement du développement socio-économique des Communes et Centres émergents de la Région Dakhla Oued Eddahab et ce, à travers la programmation et la réalisation de plusieurs infrastructures notamment de distribution de l’énergie électrique », indique l’office dans un communiqué.

    D’un coût global de 148 Millions de Dirhams, ces infrastructures, financées conjointement par l’ONEE, la Région Dakhla Oued Eddahab, l’Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social des Provinces du Sud du Royaume (APDS) et le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, permettront le raccordement des sites de pêche N’Tireft, Labouirda, Imoutlane, du Centre de la Commune El Argoub, des projets agricoles des Communes El Argoub et Bir Anzarane ainsi que de la zone touristique de la baie de Dakhla.

    Ce projet, dont les travaux devront être achevés en juin 2024, permettra également l’alimentation en énergie électrique du nouveau port Dakhla Atlantique et du nouveau Pôle Urbain PK40.

    Concernant la Province d’Aousserd, l'ONEE y a également programmé plusieurs projets afin d'accompagner le développement socio-économique des Communes et Centres émergents de cette Province.

    Dans la même journée, M. El Hafidi, accompagné de Abderrahmane El Jaouhari, Gouverneur d’Aousserd, a procédé à l’inauguration et mise en service de l’électrification du Poste Frontalier Guerguarate, assurée via son raccordement au réseau électrique du centre de Bir Gandouz. Ce projet a nécessité la construction d’un réseau de distribution Moyenne Tension d’une longueur de 84 km et Basse Tension de 6 km ainsi que le renforcement de la Centrale de Bir Gandouz et la réalisation d’une Centrale solaire avec Système de Stockage.

    Ce projet, dont les travaux ont été lancés en novembre 2021 lors de la commémoration du 46éme anniversaire de la Marche Verte, a nécessité un investissement de 77 Millions de Dirhams cofinancés par l’ONEE, la Région Dakhla Oued Eddahab, la Direction Générale des Collectivités Territoriales et l’APDS.

    Il est à signaler également que les études techniques pour le raccordement des centres de Bir Gandouz et Guerguarate au réseau national THT de l’électricité sont en cours de réalisation par l’ONEE.

    Relativement à l’activité Eau Potable, M. El Hafidi a effectué une visite de terrain pour s’enquérir de l’état d’avancement du projet d’alimentation en eau potable du poste frontalier Guerguarate, dont le lancement a été effectué en novembre 2021 lors de la commémoration du 46éme anniversaire de la Marche Verte. D’un coût global de 30 Millions de dirhams, financé par l’APDS (26 Millions de dirhams) et l’ONEE (4 Millions de dirhams), ce projet consiste en la réalisation et l’équipement d’un nouveau forage, d’une station de dessalement de l’eau de mer pour un débit de 432 m3/jour et la construction d’un réservoir surélevé avec une capacité de 200 m3 ainsi que d’un réseau de distribution d’un linéaire de 5 km.

    L’avancement des travaux de la tranche comprenant la station de dessalement et le réservoir a atteint un taux d’avancement de 70% et son achèvement est prévu en mars 2023 pour une desserte en eau potable via une borne fontaine et camions citernes, en attente de la réalisation du réseau de distribution du Centre dont les travaux sont prévus d’être achevés en septembre 2023.

    Relativement à l’activité assainissement liquide et au niveau de la province d’Aousserd, l’Office réalise un projet d’assainissement liquide du Centre Bir Guandouz pour un coût de 57 MDH financé par la Région de Dakhla-Oued Eddahab. Ce projet, dont les travaux sont en phase d’achèvement, concerne la réalisation d’un réseau de collecte des eaux usées sur 15,5 Km, deux stations de pompage et une station d’épuration de capacité 500 m3/j. Il permettra en plus de l’amélioration des conditions sanitaires de la population et du respect de l’environnement, la valorisation des eaux épurées via leur réutilisation dans l’arrosage des espaces verts.

    Depuis leur retour à la mère patrie, nos Provinces du Sud ont bénéficié d’un modèle de développement inclusif dans plusieurs secteurs. Pour accompagner ce plan de développement, l'ONEE a réalisé plusieurs projets structurants dans les domaines de la production, du transport et de la distribution de l’énergie électrique, de l’eau potable et de l’assainissement liquide afin de répondre à la demande croissante en ces services de base. L’investissement global de ce plan de développement a nécessité une enveloppe budgétaire de 29.1 milliards de dirhams dont 21.4 milliards pour les projets d’énergie électrique et 7,7 milliards de dirhams dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement liquide durant la période de 1975 à 2022.

    Quant aux perspectives de l’ONEE à l’horizon 2030, il est prévu un investissement global dans les Provinces du Sud d’un montant de 64 Milliards de DH dont 58.3 milliards pour le secteur de l'Electricité et 5,7 milliards de dirhams dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement liquide.

    Ces projets structurants de l’ONEE viennent en réponse aux besoins croissants en énergie électrique, en eau potable et en assainissement liquide au regard du dynamisme économique et social que connaissent nos Provinces du Sud et son rayonnement aux niveaux national et continental.

    lematin
    Dernière modification par Venom2022, 08 novembre 2022, 17h21.

  • #2
    Merci la junte...

    Commentaire


    • #3
      L'électrification du poste frontière El Guergarat ainsi que de plusieurs nouveaux sites n'est pas fortuit et ce n'est pas seulement pour son importance dans les échanges commerciales du Maroc avec l'Afrique de l'ouest mais aussi pour d'autres raisons économiques très importantes : d'abords la création de nouveaux sites de pèches entre El Argoub et Guergarat : il s'agit des villages de pêche N’Tireft, Labouirda et Imoutlane mais l'électrification de la région de Gandouz est en lien étroit avec la découverte d’un grand gisement de lithium :

      Le Maroc a découvert d’ « importantes quantités » de lithium, situées dans la zone frontalière avec la Mauritanie. Un gisement qui laisse présager une indépendance du royaume par rapport à cette matière première et un renforcement du secteur des énergies renouvelables.
      D’après le physico-chimiste, inventeur des batteries lithium-ion, Rachid Yazami, l’exploitation de ce trésor pourrait propulser la dynamique de la transition énergétique amorcée par le royaume à l’heure où l’essor de l’industrie des véhicules électriques alimente une hausse importante de la demande mondiale sur le lithium et le cobalt.
      S’exprimant lors de l’Assemblée générale de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, tenue le 11 et le 12 mai 2022 à Marrakech, le scientifique a affirmé qu’il s’agit d’une bonne nouvelle, qui pourrait renforcer la position du Maroc en tant que producteur mondial des énergies renouvelables.
      Plusieurs pays ont commencé des opérations de forage pour extraire ce métal, a-t-il souligné, précisant qu’il a reçu lui-même une invitation de la part de l’Arabie Saoudite en vue d’explorer la possibilité d’extraire le lithium.

      Commentaire


      • #4

        Commentaire

        Chargement...
        X