Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Des opposants à la guerre lancent des chaussures sur la photo de Bush

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Des opposants à la guerre lancent des chaussures sur la photo de Bush

    Des manifestants antiguerre ont bravé le froid hier pour lancer des souliers sur une photo de George W. Bush devant le consulat américain de Montréal en guise d'appui au journaliste irakien emprisonné pour avoir récemment attaqué ainsi le président américain.

    Une quarantaine de manifestants ont lancé des dizaines de chaussures, bottes et pantoufles, dénonçant du même coup la guerre en Irak et la présence militaire du Canada en Afghanistan.

    Parmi ceux qui ont répondu à l'appel de l'organisation pacifiste Bloquez l'empire se trouvait le seul député élu de Québec solidaire, Amir Khadir.

    Celui-ci voit dans le geste du journaliste Muntadhar al-Zeidi l'expression d'une rage commune de millions de personnes de par-tout dans le monde.

    «Ils ont fait une guerre injuste basée sur des mensonges. Bush ne mérite aucun respect car il a renié la démocratie», a dit le député de Mercier.

    M. Khadir considère son geste comme «digne», même s'il est depuis peu membre de l'Assemblée nationale. «Je ne suis pas violent. Ce geste est un symbole fort pour les milliers de morts et la destruction d'un pays», a-t-il affirmé.

    Irakien de Bagdad

    Aux premières loges du lancer du soulier se trouvait Amar Sabih, un Irakien originaire de Bagdad arrivé au pays il y a huit ans. «J'attends ce moment depuis long-temps. Bush est un criminel de guerre et il doit être traité de cette façon», dit ce professeur de l'Université McGill.

    La manifestation s'est ensuite transportée devant un centre de recrutement de l'armée canadienne, rue Sainte-Catherine, où les manifestants ont procédé de nouveau à des lancers de souliers.

    Rappelons que M. al-Zeidi a été ar rêté dimanche der nier pour avoir lancé ses chaussures au président Bush, lors d'une conférence de presse à Bagdad, en criant : «Ceci est un baiser de Dieu, chien.» Il risque un minimum de deux ans de prison.
    عيناك نهر من جنون... عيناك أرض لا تخون

  • #2
    cet homme est devenu un symbole

    Commentaire


    • #3
      c le che arabe.
      عيناك نهر من جنون... عيناك أرض لا تخون

      Commentaire


      • #4
        Le lancer de chaussure est devenue une arme de destruction massive qui peut renverser les gouvernements, bien plus efficace que n'importe quel revendication ou manifestation, c'est l'arme ultime par exellence, inventée par un Irakien, Israêl et les occidentaux n'ont plus qu'à trembler
        L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

        Commentaire

        Chargement...
        X