Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Sahara Occidental, la dernière initiative internationale d'Edward Kennedy

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Sahara Occidental, la dernière initiative internationale d'Edward Kennedy

    Le sénateur démocrate était à la tête d'une lettre demandant à Obama d'appuyer l'indépendance du Sáhara Occidental

    IGNACIO CEMBRERO - Madrid - 30/08/2009

    Les États-Unis doivent "soutenir le peuple du Sáhara Occidental dans son droit à la libre détermination à travers un référendum libre, juste et transparent". Le sénateur démocrate Edward Kennedy, de 77 ans, a formulé cette pétition dans une lettre dirigée en avril au président Barack Obama. C'était sa dernière initiative politique avant de décéder mardi passé.

    Kennedy a été un défenseur ardent de l'indépendance du territoire qui était une colonie espagnole jusqu'à 1975. Il n'a pas lésiné sur ses appuis au Front Polisario, le mouvement qui défend l'indépendance à travers une consultation. En 2005 il a reçu, par exemple, son leader, Mohamed Abdelaziz, à côté d'autres sénateurs à Washington.

    L'année passée c'était lui qui a remis la médaille des droits de l'homme de la fondation qui porte le nom de son frère, Robert F. Kennedy, à l'activiste saharaui Aminatou Haidar emprisonnée pendant de longues années et qui défend maintenant ces valeurs dans le territoire contrôlé par le Maroc. Il y a quatre mois, Kennedy était en tête d'une lettre publique dirigée à Obama, et signée par six autres sénateurs. Il y accuse le Maroc d'avoir "bloqué ce référendum". "(...) à sa place il a proposé un plan d'autonomie pour le Sáhara Occidental qui nie le droit sahraoui à un processus d'autodétermination libre qui inclut l'option de l'indépendance". Il y demande aussi qu'Obama parie pour l'élargissement des compétences de la MINURSO, le contingent de l'ONU déployé dans l'ex-colonie, pour que qu'elle surveille le respect des droits de l'homme.

    Il n'est pas encore clair si Obama l'a écouté ou non, mais en juillet il a envoyé, à son tour, une lettre au roi Mohamed VI du Maroc dans laquelle il qui évoque la nécessité de travailler ensemble pour atteindre une solution au conflit du Sáhara. Au contraire de son prédécesseur, George Bush, il a omis, cependant, de montrer sa sympathie envers l'offre d'autonomie pour le territoire présentée par le Maroc en 2007.

    La lettre de Kennedy a été répliquée à Obama par une autre, de congressistes et sénateurs qui a obtenu beaucoup plus de signatures. Ils y exprimaient leur appui à la proposition d'autonomie de Rabat. Les partisans du Polisario ont expliqué le nombre élevé de signataires par la force du lobby marocain à Washington.

    La web américaine Propublica a révélé ce mois-ci qu'entre la fin de 2007 et le début de 2008, le Maroc avait dépensé 3,33 millions de dollars en lobbying dans le Congrès des EEUU alors que son rival, l'Algérie, le pays qui soutient le plus le Polisario, a déboursé seulement 416.000 dollars. Le Maroc était, selon ces données, le pays arabe qui faisait le plus d'efforts dans le Capitole après les Émirats Arabes Unis et l'Irak.


    EL PAIS
    http://www.elpais.com/articulo/inter...lpepuint_9/Tes
    Dernière modification par icosium, 30 août 2009, 23h26.
    Proverbe Chinois : "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir"

  • #2
    De la "fuite" en avant !

    On se console ...comme on peut !

    Commentaire


    • #3
      La lauréate du prix Robert F. Kennedy 2008 des droits de l'homme est une défenseur Ouest-saharienne de droits de l'homme.

      Aminatou Haidar recevra le prix RFK pour la défense des droits de l'homme pour le soutien qu'elle a apporté au mouvement pour l'autodétermination du Sahara occidental, ainsi que pour sa condamnation des disparitions forcées ou involontaires et des abus des droits de l'homme que subissent les prisonniers de conscience. La cérémonie aura lieu à Washington DC, le 13 Novembre, Salle Caucus du Russell Senate Building.

      Washington DC ---Aminatou Haidar sera la lauréate du prix Robert F. Kennedy 2008 des droits de l'homme. Ce prix lui est accordé en reconnaissance de son courage extrême dans le mouvement pour l'autodétermination du Sahara occidental, actuellement sous occupation marocaine, de sa condamnation d'abus des droits de l'homme et de disparitions forcées de prisonniers de conscience. Souvent surnommée « la Gandhi sahraouie », Aminatou Haidar est l'une des principales activistes de défense des droits de l'homme du Sahara occidental.

      « Pour moi », dit Aminatou Haidar, « en tant qu'individu, le prix Robert F. Kennedy des droits de l'homme est un grand honneur. En tant qu'activiste sahraouie, je considère ce prix comme la reconnaissance de la cause du peuple sahraoui, de sa raison d'être et de la légitimité de sa lutte contre l'injustice. Recevoir ce prix prouve que notre résistance non-violente est noble et se bat pour une juste cause, et ce, malgré les risques encourus et les intimidations du gouvernement marocain ». Le prix Robert F. Kennedy des droits de l'homme va fournir un soutien précieux à la lutte du peuple sahraoui, à leur défense de la liberté et de la dignité humaine.

      Le Sénateur Edward Kennedy s'est exprimé sur le sujet: « Je félicite Aminatou Haidar pour avoir reçu ce prix d'honneur. Pour tous ceux qui veulent l'établissement de la démocratie, la protection des droits de l'homme et l'état de droit dans le Sahara Occidental, son remarquable courage, sa détermination et ses efforts sont une inspiration ».

      Mme. Robert F. Kennedy reconnaîtra officiellement Aminatou Haidar en tant que lauréate du prix Robert F. Kennedy 2008 des droits de l'homme durant la cérémonie organisée par le Sénateur Edward Kennedy le 13 novembre au matin, Salle Caucus du Russell State Building. Pour plus d'informations, visitez le www.rfkmemorial.org.

      John Shattuck, ancien Secrétaire adjoint d'état pour la démocratie, les droits de l'homme et le travail, actuel Pdt. de la John F. Kennedy Library Foundation ainsi que juge ayant participé à la nomination d'Aminatou Haidar, a célébré « son courage extraordinaire et son leadership héroïque en matière de défense des droits de l'homme dans le Sahara occidental », dernière colonie d'Afrique bien trop souvent oubliée d'après lui. « Son combat pacifiste pour la dignité humaine et la liberté représente exactement ce que Robert Kennedy admirait, et ce que son frère, Ted Kennedy, défend depuis bien longtemps».

      Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental est sous occupation militaire marocaine depuis 1975. Le conflit concerne principalement les forces militaires marocaines et le groupe indépendantiste sahraoui le Front Polisario. En 1976, face au refus de la Cour internationale de justice de reconnaître la souveraineté marocaine dans la région, le Front Polisario déclara la création de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), représentante légitime en exil du gouvernement du Sahara occidental.

      En 1988, le Royaume du Maroc et le Front Polisario ont accepté de résoudre le problème à travers un référendum organisé par les Nations Unies, où le peuple sahraoui choisirait entre un Sahara occidental indépendant ou rattaché au Royaume du Maroc. Le vote n'a encore pas eu lieu. Depuis 1991, un cessez-le-feu a été mis en place par les Nations Unies. En 2007, un processus de paix a été entamé par l'ONU, mais les deux parties n'ont toujours pas réussi à trouver de compromis pour certains détails du référendum.

      Aminatou Haidar appartient à une génération de jeunes leaders sahraouis agissant indépendamment du Front Polisario et de manière pacifiste. Elle a organisé des manifestations non-violentes en soutien d'un référendum et dénonçe les violations des droits de l'homme commises par les deux camps. Sa non-violence fait face à une force de police de plus en plus agressive et brutale. En 1987, à l'âge de 21 ans, Aminatou était parmi les 700 manifestants arrêtés pour avoir participé à une marche soutenant le référendum. Peu après, elle « disparût » sans procès, et fût secrètement détenue et torturée avec 17 autres femmes sahraouies. En 2005, elle fût de nouveau détenue et battue par le gouvernement marocain suite à une manifestation pacifique. Elle fût libérée 7 mois après, sous la pression de groupes internationaux tels qu'Amnesty International et le Parlement Européen.

      Depuis, Aminatou Haidar voyage afin de pouvoir révéler les tactiques militaires violentes du gouvernement marocain au reste du monde et de défendre le droit du peuple sahraoui à disposer de lui-même. Ses efforts ont permis de réduire la violence cotée marocain face aux manifestations pro-indépendance. Malheureusement, la torture et le harcèlement des défenseurs des droits du peuple sahraoui continu à huis clos.

      « Le prix Robert F. Kennedy des droits de l'homme est non seulement la reconnaissance d'une activiste, mais est également le début d'une longue collaboration et la preuve de la détermination du Centre RFK des droits d'homme à défendre l'autodétermination du peuple sahraoui. », a dit Monika Kalra Varma, Directrice du Robert F. Kennedy Center for Human Rights.

      Depuis plus de 40 ans, le Robert F. Kennedy Memorial se bat, en l'honneur de RFK, pour un monde plus juste et pacifique. Le prix RFK des droits de l'homme a été créé en 1984 en l'honneur du courage des défenseurs des droits de l'homme à travers le monde. Le prix comprend une somme de $30,000 ainsi qu'une assistance juridique et technique offerte par le RFK Center for Human Rights. Une sélection se fait par un jury indépendant, composé d'experts en matière des droits de l'homme. Cet année, le jury était composé de John Shattuck, Gay McDougall, l'expert indépendant des Nations Unies sur les questions relatives aux minorités, l'Ambassadeur Bill vanden Heuvel, membre du conseil d'administration du RFK Memorial, Makau Mutua, directeur de la faculté de droit de Buffalo à l'université d'état de New York et Sushma Raman, présidente des Southern California Grantmakers.

      Pour plus d'information, cliquez ici : http://www.rfkmemorial.org/legacyina...2008_factsheet

      Source: Robert F. Kennedy Memorial (http://www.rfkmemorial.org)

      http://www.rfkcenter.org/node/56#1
      Proverbe Chinois : "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir"

      Commentaire


      • #4
        Le sénateur démocrate Edward Kennedy, de 77 ans,
        il a bien vecu sa vie il est mort
        Il soutenait le POLZ il faut chercher si le Makhzen n'est pas derrière sa mort

        Commentaire


        • #5
          La lauréate du prix Robert F. Kennedy 2008 des droits de l'homme est une défenseur Ouest-saharienne de droits de l'homme.
          il est mort ,icosium il est mort ton kennedy courage icosium
          mes condoléances à tout les polizariens

          Commentaire


          • #6
            Les grands hommes ne meurt jamais !

            marroquifier,

            Ted Kennedy est une personnalité très importante aux Etats-Unis et notamment pour Obama. Sa lettre de soutient à la cause sahraoui adressée à Obama ne sera pas lettre morte. Obama a toujours suivi les conseils de son mentor.

            Si la cause sahraouie n’était pas juste, elle ne serait pas soutenue par une imminente personnalité comme Kennedy (à méditer !).
            Dernière modification par icosium, 30 août 2009, 23h48.
            Proverbe Chinois : "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir"

            Commentaire


            • #7
              Je souhaite toutes mes condoléances aux polisalgériens du monde entier qui pleure actuellement ce petit homme :22:

              Commentaire


              • #8
                Ted Kennedy est une personnalité très importante aux Etats-Unis
                Réveillé toi courage
                il est mort Kennedy et enterré hier

                Commentaire


                • #9
                  marroquifier,

                  Il est mort mes ses idées continueront à vivre. Obama et toute l'amérique, qui le pleure, sera tenir compte de son héritage politique. Dieu a voulu que sa dernière initiative internationale soit sur le Sahara Occidental.
                  Dernière modification par icosium, 30 août 2009, 23h56.
                  Proverbe Chinois : "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir"

                  Commentaire


                  • #10
                    La dernière initiative
                    Qui a totalement échoué .
                    Puisque la haine ne cessera jamais avec la haine, la haine cessera avec l'amour.

                    Commentaire


                    • #11
                      Il est mort mes ses idées continueront à vivre
                      Exacte icosium

                      Christopher Ross veillera sur ses idées pour la paix pour la juste cause du Polisario et pour la paix au Maghreb

                      Le lobby pro-marocain est mort avec la nouvelle donne de l administration d Obama !
                      A qui sait comprendre , peu de mots suffisent

                      Commentaire


                      • #12
                        Le lobby pro-marocain est mort avec la nouvelle donne de l administration d Obama
                        qui vivra verra qui est mort??
                        Dernière modification par marroquifier, 31 août 2009, 00h26.

                        Commentaire


                        • #13
                          IGNACIO CEMBRERO -

                          Toujours au rendez vous l'ami et dire qu'il s'est dernièrement plaint que les accusations dont on l'affuble au Maroc comme étant un pion des services secrets espagnols et algeriens sont fausses.
                          Il aurait pu pour équilibrer parler de l'immense majorité des sénateurs américains qui soutiennent le Maroc mais c'est trop lui demander.

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par chicha51
                            IGNACIO CEMBRERO -

                            Toujours au rendez vous l'ami et dire qu'il s'est dernièrement plaint que les accusations dont on l'affuble au Maroc comme étant un pion des services secrets espagnols et algeriens sont fausses.
                            Il aurait pu pour équilibrer parler de l'immense majorité des sénateurs américains qui soutiennent le Maroc mais c'est trop lui demander.
                            Il faut lire l'article jusqu'à la fin :

                            La lettre de Kennedy a été répliquée à Obama par une autre, de congressistes et sénateurs qui a obtenu beaucoup plus de signatures. Ils y exprimaient leur appui à la proposition d'autonomie de Rabat. Les partisans du Polisario ont expliqué le nombre élevé de signataires par la force du lobby marocain à Washington.

                            La web américaine Propublica a révélé ce mois-ci qu'entre la fin de 2007 et le début de 2008, le Maroc avait dépensé 3,33 millions de dollars en lobbying dans le Congrès des EEUU
                            Voilà tout est dit.
                            Proverbe Chinois : "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir"

                            Commentaire


                            • #15
                              Ça ne change rien car il y a qu'à lire sa chute qui suppose que le Maroc a soudoyé ces congressiste et sénateurs avec les 3,33 millions de dollars omettant de parler des pétrodollars que l'Algérie déversent partout dans le monde pour faire reconnaitre sa progéniture.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X