Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Mouvement du 20 février divisé sur la rencontre avec la Commission de révision constitutionnelle

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le Mouvement du 20 février divisé sur la rencontre avec la Commission de révision constitutionnelle

    Les jeunes du 20 février n’émettent plus sur la même longueur d’ondes. Du moins en ce qui concerne leur participation aux consultations de la Commission ad hoc sur la révision de la constitution. Une partie des jeunes a décidé de répondre à l’invitation de la CCRC, alors que l’autre dit boycotter cette rencontre, car ne reconnaissant pas la légitimité démocratique de la Commission. Une série de manifestations est prévue jusqu’au 1er mai.

    L’appel de la Commission consultative de révision de la constitution (CCRC) divise les jeunes du Mouvement du 20 février. Le 16 avril, date à laquelle ils sont invités à aller faire parvenir leurs propositions à la Commission, seule une partie d’entre eux devrait s’y rendre. L’autre camp ayant préféré boycotter cette rencontre. Et pour cause : ils ne reconnaissent pas la « légitimité démocratique » de la structure sortie de terre juste après le discours royal du 9 mars. « Une Commission qui n’obéit pas à la volonté populaire », font-ils savoir dans un communiqué publié ce mercredi (6 avril). Ils précisent que ceux parmi les jeunes du 20 qui se rendront devant la commission n'y seront pas au nom du Mouvement.

    Boycotter, manifester
    Le communiqué précise déjà un programme d’action durant le mois en cours, jusqu’au 1er mai. Dés ce vendredi 8 avril, qui coïncide avec l’ouverture de la session printanière du Parlement, un sit-in est prévu devant le siège du pouvoir législatif marocain pour exiger sa « dissolution et la démission du gouvernement ». Les deux autres rendez-vous majeurs, sont programmés les 24 avril et le premier jour du mois prochain. La première manifestation devrait être un remake des grandes marches du 20 février et 20 mars, alors que le 1er sera l’occasion de battre le macadam avec les syndicalistes lors de la fête des travailleurs.

    Débat public
    Pendant ce temps, l’autre partie, composée essentiellement des jeunes des partis de la gauche et de membres d’associations, prépare son face-à-face avec Menouni. Mais, à une seule condition, et pas des moindre : « que la rencontre soit retransmise en direct à la télévision », impose Montassir Sakhi, contacté dès le lundi dernier par les membres de la Commission ad hoc. Cette exigence plus qu’embarrassante est à l’étude du côté des constitutionnalistes, ajoute le jeune usfpéiste qui ne craint aucune incidence des discordances de vues actuelles, sur le Mouvement. Car répète-t-il, « ce n’est pas une association, donc pas structuré ». Normal donc que ces divergences apparaissent, laisse-t-il suggérer.

    Ordre du jour
    Les points qu’ils devront défendre correspondent aux revendications répétées par le Mouvement depuis sa création juste après la chute de Ben Ali chez le voisin tunisien : « Monarchie parlementaire », « un roi qui règne mais ne gouverne pas ». D'autres revendications sont devenues plus nuancées, comme par exemple de « limiter la Commanderie des croyants aux seuls questions religieuses », de même que « la suppression de la deuxième chambre du Parlement » ainsi que « la nomination des Walis par le premier ministre ».

    ya biladi

  • #2
    le non alignement fait parti de l’équation démocratique, la division dans les points de vue n'est pas un défaut en soi, c'est un plus.....
    "None are more hopelessly enslaved than those who falsely believe they are free"

    Johann Wolfgang von Goethe.

    Commentaire


    • #3
      Oui je veux bien qu`ils aillent les rencontrer, mieux que ces vieux partis et syndicats de m....

      C`est une chose positive qui montre que le mouvement du 20 fevrier fait partie du cliché, sinon c`est le seule crédible pour l`instant
      La haine aveugle

      Commentaire


      • #4
        va falloir enlever les dinosaures des partis politique déjà et on verra après.....
        "None are more hopelessly enslaved than those who falsely believe they are free"

        Johann Wolfgang von Goethe.

        Commentaire


        • #5
          over

          présente toi

          on sait jamais
          La vitesse de la lumière dépassant celle du son, certaines personnes paraissent brillantes avant de l'ouvrir

          Commentaire


          • #6
            va falloir enlever les dinosaures des partis politique déjà et on verra après.....
            hanta 3i bchwiya bditi tatrja3 l hdarti.

            c'est ce que je disais depuis le debut, il faut une revolution dans les partis politique, c'est le suicide si on donne tous les pouvoires a abass ou radi yazghi and co....... sa sera la catastrophe, et le Roi n'aura plus les pouvoires pour suivre les projets.

            rah hadchi 3lach kena tanhdro men le debut a si overlocker.

            s'il y avait des ghalabs et chami..... a la tete de leur partis et une vrais democratie comme celle du pjd, je serais le premier pour les donner tous les pouvoires qui existe, mais la j'ai le droit de douter et tu le dis toi meme, meme sans avoire tous les pouvoires tu vois comment si abass a mit sa famille partous alors imagine s'il avait tous les pouvoires.

            Commentaire


            • #7
              va falloir enlever les dinosaures des partis politique déjà et on verra après.....
              autant creer de nouveau partie et que le meilleur gagne

              Commentaire


              • #8
                Auscasa

                c'est ce que je disais depuis le debut, il faut une revolution dans les partis politique, c'est le suicide si on donne tous les pouvoires a abass ou radi yazghi and co....... sa sera la catastrophe, et le Roi n'aura plus les pouvoires pour suivre les projets.

                rah hadchi 3lach kena tanhdro men le debut a si overlocker.

                s'il y avait des ghalabs et chami..... a la tete de leur partis et une vrais democratie comme celle du pjd, je serais le premier pour les donner tous les pouvoires qui existe, mais la j'ai le droit de douter et tu le dis toi meme, meme sans avoire tous les pouvoires tu vois comment si abass a mit sa famille partous alors imagine s'il avait tous les pouvoires
                ------------------

                Je pense que c`est la nouvelle constitution qui va pousser les partis à suivre ou à disparaitre.
                Ces dinausaures normalement vivent qu`avec l`appui du makhzen. Dans le passé ils manipulaient pour avoir leur part du gâteau, regarde Oualaalou, il criait, criait dans le parlement jusqu`à ce qu`il a eu ce qu`il voulait et recemment hadak lkhancha du USPFiste qui a eu un emploie au sein du gouvernement comme je ne sais pas ministre de liaison entre le gouvernement et le parlement, lui aussi avant il criait tout le temps.

                Daba quand on change la donnée et couper le lait de la vache pour leur dire et bien vous avez plus de la résponsabilité aller ouste au travail, ce n`est pas Elyazghi ou 3abbas qui seraient capable de le faire.
                La haine aveugle

                Commentaire


                • #9
                  on verra si les partis seront réformé aussi.....en tout cas c'est ce que j’espère...
                  "None are more hopelessly enslaved than those who falsely believe they are free"

                  Johann Wolfgang von Goethe.

                  Commentaire


                  • #10
                    Wa la, hadouk haja ou hadou haja
                    ça depend ce qu`ils veulent, d`ailleurs ce sont un groupe de jeunes qui veulent arriver à quelque chose d`une manière pacifiste dans le respect des institutions. Au moins ils ont quand même déclenché un processus et c`est tant mieux qu`il y a mouvement au Maroc, ce qui est, dans le sens contraire, anormal et dangereux.

                    Ce que sincerment je n`aime pas de mon point de vue personnelle, c`est l`existence de gaie, wakaline ramdane, barbus, mais le reste ce sont de simple jeunes apolitisés
                    La haine aveugle

                    Commentaire


                    • #11
                      mahjoub on a pas de probleme avec le 20 fev, notre probleme c'est ceux qui parle en leur nom.

                      sur les chaines arabes c'est les barbus d'aladle, et sur les chaines et media european c'est l'extreme gauche qui ne veut pas d'islam dans notre constitution.

                      Commentaire


                      • #12
                        auscasa,

                        je suis d`accord avec toi
                        La haine aveugle

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par auscasa
                          La plupart ne savent pas...
                          Envoyé par Tems
                          sur les chaines arabes c'est les barbus d'aladle, et sur les chaines et media european  ...
                          Ouvrez les yeux et les oreilles : En Tunisie et en Egypte les islamo-fascistes se sont trouvés dépassés par les événements dans un premier temps.
                          Ils essaient de se rattrapper maintenant. S'infiltrer. Au Maroc c'est flagrant : quelques dixaines aujourd'hui, mais combien demain, se libèrent pour propager et ANTICIPER un référendum sur la prochaine révision de la constitution.
                          A votre gouverne, Al Adl Wel I7san a un leitMotiv : casser le tourisme au Maroc que ce mouvement obscurantiste considère comme perver.
                          A bon entendeur salut !

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X