Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Maroc, l'un des foyers possibles d'agitation sociale en 2014

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le Maroc, l'un des foyers possibles d'agitation sociale en 2014

    Le Maroc n'est pas à l'abri de troubles sociaux en 2014. L'hypothèse, un rien brutale, est publiée par allAfrica, qui reprend une étude du très sérieux Economist Intelligence Unit (EIU). Le groupe britannique s'est penché sur les risques de troubles sociaux dans 150 pays en 2014. Et curieusement, le Royaume chérifien, qui a été épargné par le printemps arabe, apparaît à présent dans la catégorie « haut, voire très haut risque », note l'étude reprise par allAfrica. Il est au même niveau que l'Algérie, la Tunisie, la Turquie, l'Afrique du Sud mais aussi l'Espagne et le Portugal. Ces pays ne sont pas en toute première ligne des risques recensés. Pas moins de 19 pays, dont notamment l'Egypte, l'Argentine, le Nigeria et la Grèce, figurent dans la catégorie « risque extrêmement élevé ». L'Europe n'est pas à l'abri, même si une dégradation forte du climat social semble peu probable. Le risque est moyen en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Italie, note le rapport. Quelques palmes sont décernées à la Suisse, à l'Autriche et au Japon, malgré l'incertitude du succès des Abenomics et les attentes des consommateurs. De même, la Thaïlande, qui est secouée par une forte crise politique depuis plus d'un mois, est classée en « risque moyen ».

    Selon l'auteur de l'étude, 2014 s'annonce comme une année tendue dans plusieurs pays à cause du décalage entre les réactions politiques et la détresse économique des citoyens. Ce mélange devient explosif dès qu'une politique d'austérité est instaurée. « La baisse des revenus et la hausse du chômage ne sont pas toujours suivis de troubles sociaux. Il faut que la détresse économique soit accompagnée d'autres facteurs de vulnérabilité pour qu'elle devienne un risque élevé d'instabilité », explique l'auteur.

    Michel De Grandi
    LesEchos.fr
    Proverbe Chinois : "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir"

  • #2
    Cause :
    le royaume alaouite subit la crise " Euro "
    A qui sait comprendre , peu de mots suffisent

    Commentaire

    Chargement...
    X