Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Refus des TURQUES de quitter l'IRAK: Bagdad brandit la menace des SANCTIONS ANTI-TURQUES

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Refus des TURQUES de quitter l'IRAK: Bagdad brandit la menace des SANCTIONS ANTI-TURQUES

    Bagdad brandit la menace des sanctions antiturques

    L'Irak envisage d'introduire des sanctions économiques antiturques si Ankara refuse de retirer ses troupes.

    Dans l'éventualité où les militaires turcs resteraient en sol irakien, en plus d'introduire des sanctions, Bagdad envisage également de s'adresser au Conseil de sécurité des Nations unies et à la Ligue des Etats arabes, déclare à l'agence Sputnik une source proche du dossier dans le gouvernement irakien.

    "Le gouvernement du pays (de l'Irak, ndlr) s'adressera au Conseil de sécurité des Nations unies et à la Ligue des Etats arabes, et aura en outre recours aux restrictions économiques dans le cas où la Turquie refuserait de respecter nos relations de bon voisinage et de retirer ses troupes de notre territoire", révèle la source.

    Le 4 décembre, il a été annoncé qu’une unité de blindés turque avait été déployée dans le nord de l’Irak, aux environs de la ville de Mossoul contrôlée par les djihadistes de Daech.

    L’objectif déclaré de la mission est de préparer les milices locales aux combats contre Daech. Selon Ankara, ce mouvement de troupes constitue une "rotation normale" qui s'inscrit dans le cadre d'un programme d'entraînement des forces armées kurdes, les fameux "peshmergas", et de combattants arabes sunnites de la région, hostiles à Daech.

    Néanmoins, le ministère irakien des Affaires étrangères a qualifié l'opération d’Ankara d'invasion.

    Le 7 décembre, le premier ministre irakien Haïder al-Abadi a exigé que la Turquie retire immédiatement ses troupes du territoire irakien et lui a rappelé qu'elle ne disposait que de 24 heures avant que les autorités irakiennes ne présentent le problème devant le Conseil de sécurité de l'Onu.

    Sputnik
    Lorsque vous changez votre manière de voir les choses, les choses que vous voyez changent !

    Ne cédez donc plus à la tentation de victimisation, si vous voulez êtes l’acteur principal de votre vie.

  • #2
    Bagdad envisage également de s'adresser au Conseil de sécurité des Nations unies et à la Ligue des Etats arabes
    La même ligue arabe qui avait demandé à cette même Bagdad de ne pas exécuter Saddam le jour de l'Aid el kébir ..........
    " Je me rend souvent dans les Mosquées, Ou l'ombre est propice au sommeil " O.Khayaâm

    Commentaire


    • #3
      La même ligue arabe qui avait demandé à cette même Bagdad de ne pas exécuter Saddam le jour de l'Aid el kébir ..........
      et aussi cette même machin qui s'appelle "ONU" qui a appelé tous les belligérants à la retenue ??? oeilfermé
      Lorsque vous changez votre manière de voir les choses, les choses que vous voyez changent !

      Ne cédez donc plus à la tentation de victimisation, si vous voulez êtes l’acteur principal de votre vie.

      Commentaire


      • #4
        Voyant que les russes maitrisent Daech and Co la Turquie veut ouvrir un autre front pour mettre encore plus de zizanies.

        Commentaire


        • #5
          iridium
          Voyant que les russes maitrisent Daech and Co la Turquie veut ouvrir un autre front pour mettre encore plus de zizanies.
          non, ce n'est pas du tout çà iridium !

          Merdogan veut juste perpétuer son trafic de pétrole et proteger la dernière voix d'achemnement du pétrole volé qui lui reste depuis l'IRAK !

          mais, pas cette chance cette fois-ci..... car "Allah a voulu que" les russes lui mènent maintenant la vie dure ! Dixit Poutine lors de son allocution à son assemblée fédérale annuelle ce 03 décembre 2015...
          Dernière modification par Pomaria, 09 décembre 2015, 12h33.
          Lorsque vous changez votre manière de voir les choses, les choses que vous voyez changent !

          Ne cédez donc plus à la tentation de victimisation, si vous voulez êtes l’acteur principal de votre vie.

          Commentaire


          • #6
            Erdogan a finalement accepté d'arrêter le déploiement de son armée, mais refuse toujours de retirer ses troupes actuelle d'Irak comme le lui intime pourtant Bagdad !?

            la situation est si ubuesque que Davotuglu, le PM turc, ne craint pas le ridicule en affirmant que "c'est les autorités irakiennes l'ont autorisé à se déployer dans le nord de l'IRAK".

            quel gros mensonge aux yeux du monde entier ! ha ha ha !

            Encore plus absurdes sont les récriminations de premier ministre turc sur les... "provocations" irakiennes !

            les turques ne sont plus à un mensonge près ... ha ha ha !

            Ankara suspend son déploiement en Irak mais n'entend pas se retirer !

            La Turquie a interrompu dimanche le déploiement de ses troupes dans le nord de l'Irak mais ne retirera pas celles qui s'y trouvent déjà, a annoncé aujourd'hui le ministère turc des Affaires étrangères.

            Ankara a assuré que ces soldats avaient été déployés avec l'assentiment de Bagdad pour contrer le groupe djihadiste Etat islamique (EI), une version que démentent les autorités irakiennes. "Etant donné le caractère sensible de ce sujet aux yeux du pouvoir irakien, notre ami et frère, nous avons interrompu le déploiement de nos forces à Bachika voici deux jours", précise le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.

            Cette annonce fait suite à la demande de Bagdad de rappeler les militaires turcs envoyés dans les environs de Mossoul, grande ville du Nord tenue par l'Etat islamique.

            Le gouvernement irakien a de son côté réclamé ce mardi soir l'intervention de l'Otan, dont la Turquie est membre. "L'Otan doit user de son autorité pour exhorter la Turquie à se retirer immédiatement du territoire irakien", a dit le Premier ministre, Haïdar al Abadi, qui s'est entretenu par téléphone avec le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jens Stoltenberg.

            Le figaro
            Dernière modification par Pomaria, 09 décembre 2015, 12h42.
            Lorsque vous changez votre manière de voir les choses, les choses que vous voyez changent !

            Ne cédez donc plus à la tentation de victimisation, si vous voulez êtes l’acteur principal de votre vie.

            Commentaire


            • #7
              Dans les années 90 , apres l'invasion du Koweit , on s'interrogeait sur ce qui donne tant d'efronteries à Sadam ? apres on a su :c'est l'ambassadrice US à Baghdad !

              On a la même interrogation pour Erdogan ?
              une pensée n’existe vraiment que si elle est comprise.

              Commentaire

              Chargement...
              X