Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Maroc : des milliers de personnes dans la rue en soutien aux meneurs du Hirak

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Maroc : des milliers de personnes dans la rue en soutien aux meneurs du Hirak

    Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Casablanca pour dénoncer la condamnation des meneurs du mouvement de protestation “Hirak” qui avait agité le nord du Maroc en 2016 et 2017, appelant à leur libération, a constaté un journaliste de l’AFP.

    Selon les autorités locales, ils étaient “quelques centaines de personnes”. La foule, composée de militants de gauche, de syndicalistes et de proches des détenus, a marché pendant plus de deux heures dans le centre de la capitale économique du Maroc, sous l’œil des forces de l’ordre.

    Beaucoup brandissaient des portraits des meneurs du mouvement, des drapeaux amazigh ou symbolisant le Mouvement du 20-Février, la version marocaine des Printemps arabe en 2011, d’autres des pancartes fustigeant un “procès politique”.

    “Liberté aux détenus politiques”, “Vive le peuple” ou “Cet Etat est corrompu”, ont notamment scandé les manifestants venus à l’appel d’organisations de gauche et syndicales.

    Le 26 juin, la justice marocaine a condamné 53 activistes formant le noyau dur du mouvement de protestation appelé Hirak (mouvance) à des peines comprises entre un et 20 ans de prison.

    Nasser Zefzafi, le leader de ce mouvement qui réclamait davantage de développement économique et social dans la région du Rif, et trois de ses compagnons ont notamment écopé de 20 ans pour “atteinte à la sécurité de l’Etat”.

    Le journaliste Hamid el Mahdaoui a, lui, été condamné à trois ans d’emprisonnement pour “non dénonciation d’une tentative de nuire à la sécurité intérieure de l’Etat”, après sa couverture des événements.

    Tous les détenus ont décidé de faire appel, excepté Rabie El Ablak, un activiste originaire d’Al-Hoceïma (ville épicentre du mouvement), en grève de la faim depuis plusieurs semaines.

    Les jugements ont suscité des réactions d’incompréhension et d’indignation dans le royaume.

    Les autorités marocaines ont assuré de leur côté que le procès était équitable et mis en exergue l’avancement des chantiers de développement dans la région du Rif.

    Le roi Mohammed VI avait lui-même fustigé les retards de ces chantiers l’an dernier et limogé des ministres et hauts responsables, en insistant sur l’impérieuse nécessité posée par les inégalités sociales.

    Les manifestations avaient été déclenchées par la mort d’un vendeur de poissons, broyé dans une benne à ordures en octobre 2016 alors qu’il s’opposait à la saisie de sa marchandise.

    Au fil des mois, la protestation avait pris une tournure plus sociale et politique dans cette région historiquement frondeuse et marginalisée.

    TSA

  • #2
    Au Rif, on interdit tout rassemblement et par la violence. A Casa, le Makhzen autorise une manifestation pour :

    1- laisser quelques gauchistes, qualques Imazighen n "chkoupi" et extrême-gauche panarabiste sortir leur colère et ensuite rentrer chez eux pour passer à autre chose

    2- utiliser cette manifestation pour sa propagande et son image : monter aux observateurs étrangers que le Makhzen n'empêche pas les Marocains de manifester.


    Le Hirak du Rif est basé sur un principe fondamentale :

    NON AUX BOUTIQUES POLITIQUES (partis), NON AUX ASSOCIATIONS DU MAKHZEN et NON AUX ASSOCIATIONS "KHOBZISTES"
    Dernière modification par democracy, 08 juillet 2018, 22h35.
    ماغارك لخبار اشو اتوقيعن ذي اريف نغ ثلديذ أقموش كان\وها ؟

    Commentaire


    • #3
      @democracy
      les gens qui se sentent concernés par cette histoire et qui veulent défendre ces jeunes détenus ont le droit de le faire...ce n'est pas à toi de distribuer les bons et les mauvais points.

      Commentaire


      • #4
        voila merci democracy
        en plus de vouloir fair de gheraybo leader de hirak , pour tuer justement ce mouvement de liberation qui est entrain de grandir plus en plus
        les marocains ont essayé d'infiltré des gheraybo comme solidaire des rifain et leur donner une valeur grandiose pour arriver a les placé comme leader du hirak a la place de zefzafi et les rifains
        comme ce mehdaoui machin




        et comme tu la dis les leader ont compris les jeux des marocains, par les NON que tu as citer
        المجد والخلود للرفيق والمناضل المغربي ابراهام سرفاتي

        Commentaire


        • #5
          oudjda: gheraybo
          Tu es grave, haineux et intolérant !
          Je n'ai pas envie de discuter avec toi...ouste !
          Dernière modification par democracy, 09 juillet 2018, 13h31.
          ماغارك لخبار اشو اتوقيعن ذي اريف نغ ثلديذ أقموش كان\وها ؟

          Commentaire


          • #6
            les gens qui se sentent concernés par cette histoire et qui veulent défendre ces jeunes détenus ont le droit de le faire...ce n'est pas à toi de distribuer les bons et les mauvais points.
            Justement, ce ne sont pas les gens qui sont sortis spontanément pour apporter leur soutien et exprimer leur colère.

            C'est une boutique politique d'extrême-gauche, de surcroît panarabiste qui a organisé la marche.

            Si ils sont courageux et sincères, qu'ils organisent une marche dans le Rif pour casser le black-out du Makhzen ! Mais ce dernier n'est pas bête pour autoriser une organisation de manifestations dans cette région.
            ماغارك لخبار اشو اتوقيعن ذي اريف نغ ثلديذ أقموش كان\وها ؟

            Commentaire


            • #7
              @democracy

              Cela fait depuis 2016 que des manifs presque quotidien se passent a Al Hocima et les environs, tu peux nous dire combien il y a eu de mort?

              Commentaire


              • #8
                Alerte :

                Avocat El Bouchataoui:

                حياة ربيع الأبلق في خطر شديد بعد 41يوم من الإضراب المفتوح عن الطعام
                ماغارك لخبار اشو اتوقيعن ذي اريف نغ ثلديذ أقموش كان\وها ؟

                Commentaire


                • #9
                  C'est une boutique politique d'extrême-gauche, de surcroît panarabiste qui a organisé la marche.
                  à mon avis le parti socialiste unifié est le seul parti ''non makhzenizé'' qui défend sincèrement le droit des citoyens..perso je ne vois pas ce qu'on peut leur reprocher.
                  leur deux députés sont les seuls qui font un travail courageux au parlement.
                  pour ce qui est du panarabisme, c'est complètement dépassé..je ne pense pas qu'ils adoptent cette idéologie.
                  Si ils sont courageux et sincères, qu'ils organisent une marche dans le Rif pour casser le black-out du Makhzen ! Mais ce dernier n'est pas bête pour autoriser une organisation de manifestations dans cette région.
                  et ça sert à quoi de faire une manif si l’état ne l'autorise pas?

                  Commentaire


                  • #10
                    ماغارك لخبار اشو اتوقيعن ذي اريف نغ ثلديذ أقموش كان\وها ؟

                    Commentaire


                    • #11
                      @rodmaroc: " et ça sert à quoi de faire une manif si l’état ne l'autorise pas?"


                      Une manifestation est valable lorsque aucune autorisation de l'Etat n'a été accordée.

                      Commentaire


                      • #12
                        Une manifestation est valable lorsque aucune autorisation de l'Etat n'a été accordée.
                        Il y aura des problèmes après...le but c'est de les faire sortir de prison, pas d’envenimer la situation. la politique c'est aussi ça. il faut être tacticien et stratège.

                        Commentaire


                        • #13
                          pas d’envenimer la situation. la politique c'est aussi ça
                          .
                          Envenimer , 20 ans , c est ça la politique ???.
                          Écraser tous qui est contraire à la politique du Makhzen !!!!

                          *( dixit Cheikh Yassine )
                          -LE MAKHZEN AGIT COMME UN SERPENT QUI AVAL TOUS ,TOUS CEUX QUI L APPROCHENT
                          A qui sait comprendre , peu de mots suffisent

                          Commentaire


                          • #14
                            @rodmaroc: " Il y aura des problèmes après...le but c'est de les faire sortir de prison, pas d’envenimer la situation. la politique c'est aussi ça. il faut être tacticien et stratège."

                            Une manifestation autorisée est du folklore organisé par Etat répressif du genre de la dictature marocaine. A l'inverse, une manifestation sans l'aval préalable de la dictature marocaine met les forces de l'ordre en branle-bas. Et ceci même s'il ne s'agit pas d'une manifestation.

                            - Une quinzaine de touristes allemands portant des tee-shirts sur lesquels figuraient la carte du Maroc, mais sans son Sahara, ont été interpellés samedi à Marrakech, d’après des sources locales.

                            Les touristes dînaient tranquillement à la place Jamaâ El Fna, quand des éléments de la police judiciaire et du tourisme et des officiers des renseignements généraux et de la Direction Générale de la Sécurité Territoriale (DGST), en plus des autorités locales, ont débarqué en force.
                            Ils ont arrêté les ressortissants allemands et les ont conduits au poste de la police touristique de Jamaâ El Fna, avant de les emmener vers le 4e arrondissement de police de la ville ocre, où ils ont été interrogés.

                            Les autorités marocaines craignaient une action politique des ressortissants allemands visant la question du Sahara, mais il n’en était rien. Les touristes avaient tout simplement acheté les tee-shirts dans leur pays d’origine avant de venir au Maroc.

                            Il s’est avéré par la suite que le groupe d’allemands ignorait tout de l’affaire du Sahara marocain. Les touristes dont le dîner a été brusquement interrompu, ont été relâchés moins de deux heures plus tard-.

                            Bladi

                            Commentaire


                            • #15
                              Le groupe AGRAF dédie une nouvelle chanson aux mères des détenus :

                              Yemm-as unekraf = La mère du détenu

                              sous-titrage enarabe

                              Dernière modification par democracy, 09 juillet 2018, 21h21.
                              ماغارك لخبار اشو اتوقيعن ذي اريف نغ ثلديذ أقموش كان\وها ؟

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X