Annonce

Réduire
Aucune annonce.

interdiction des prénoms amazighs au Maroc: encore un !

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • interdiction des prénoms amazighs au Maroc: encore un !

    qu'en pensez vous ?



    Le juge Redouane Dahdouh, du tribunal de première instance de la ville de Larache, vient de priver une petite fille marocaine de porter le prénom que lui ont choisi ses tuteurs.L’enfant « adoptée » dans le cadre de la Kafala ne s’appellera pas « Illy »- le prénom amazigh choisi par ses parents. Le juge en a décidé ainsi conformément au jugement qu’il a rendu le 28 janvier 2007. Cette décision rappelle ces temps que l’on croyait révolus où l’ancien ministre de l’Intérieur, Driss Basri, avait, par une circulaire, décidé des prénoms que les citoyens de ce pays pouvaient donner à leurs enfants. Ce faisant, le juge Dahdouh convoque les vieux démons et commet un déni de justice en violant le droit fondamental des parents -le fussent-ils dans le cadre de la kafala- de choisir librement le prénom de leur enfant. Le jugement inique rendu au tribunal de Larache -une ville qui se situe à 150 kilomètres seulement de la capitale- vient de porter atteinte au respect des droits humains et à celui de l’identité plurielle du Maroc qui a des racines amazighs. L’affaire « Illy » vient rappeler à l’opinion publique que rien n’est jamais irréversible ou acquis. Les relents discriminatoires continuent d’exister. Le libre choix d’un prénom est toujours menacé et plus grave encore, un magistrat peut, en toute impunité, juger se lon ses convictions religieuses et idéologiques.
    Les parents de la petite Illy et leur conseil ont choisi de mener jusqu’au bout le combat pour que leur enfant ne soit pas privé de son prénom conformément aux principes universels des droits humains et de l’enfant. La kafala n’a jamais signifié la privation de l’affection d’une mère et d’un père. « Illy » qui signifie « ma fille bien aimée » en amazigh en porte désormais toute la charge.
    le bâtonnier Abderrahim Jamaï
    Source : Libération.ma

  • #2
    Bonjour Marocain88,

    Il existe un peu partout cette interdiction de certains prénoms pouvant porter préjudice à l'enfant...
    Mais que cela soit interdit parce qu'amazigh est un vrai abus de pouvoir...
    Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

    Commentaire


    • #3
      Bonsoir.

      Interdire des prénoms d'origine berbères c'est renier une composante essentielle de l'identité (marocaine, algérienne ..etc)


      Bien des parents se sont battus pour l'enregistrement du prénom "censuré" qu'ils avaient choisis pour le nouveau né.

      Les listes sont arbitraires, produit de la volonté de certains "chevronnés" à renier les origines berbères de la région.
      “La vérité est rarement enterrée, elle est juste embusquée derrière des voiles de pudeur, de douleur, ou d’indifférence; encore faut-il que l’on désire passionnément écarter ces voiles” Amin Maalouf

      Commentaire


      • #4
        E3b2: je m appelle Yelli (en kabyle veut dire ma fille)
        J1: moi je m appelle dahdouh, juge Dahdouh serviteur du ROI, pour etre plus precis.

        Il faut a tout prix donner a E3b2 ce que l on a permis a J1 avant qu il ne soit trop tard.

        C est quoi un Basri? un E3b2 qui s est entremele' dans son J1. Et depuis, il a perdu son ame....

        Mmis... pour Fils de (au lieu de Yellis, pour fille de.)
        Lu-legh-d d'aq-vayli, d-ragh d'aq-vayli, a-d'em-tegh d'aq-vayli.

        Commentaire


        • #5
          hahahaha
          Dahdouh effectivement n'a pas de leçon à donner...
          Heureusement qu'il ne s'appelait pas Boumaaza ou Boukabouya...
          Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

          Commentaire


          • #6
            ce sujet a deja été posté , regagner le meme poste pour qu'on soit plus organiser
            Dernière modification par SpArOwMe, 05 février 2008, 21h18.

            Commentaire


            • #7
              dis le a Mr Le Juge Dahdouh!

              les moeurs dans les courts marocaines n ont pas du changer... a l universite' D-imtegh-ren non plus.
              Lu-legh-d d'aq-vayli, d-ragh d'aq-vayli, a-d'em-tegh d'aq-vayli.

              Commentaire


              • #8
                illy, c tres joli comme prenom.

                c n'importe quoi qu'on interdise encore des prenoms berberes !!

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par orion
                  illy, c tres joli comme prenom.

                  c n'importe quoi qu'on interdise encore des prenoms berberes !!
                  les marocains ont en effet un vrai probleme avec leur origine amazighe il suffit de voir comment certains envisagent difficilement avec horreur pouvoir avoir des ancetres amazighes (en dépit des récentes révélations de la génétique).
                  Le pouvoir judiciaire marocain a encore des réflexes qui datent de l'époque médiévale, je pense que le roi s'il veut réformer son pays a interet a commencé par une réforme profonde de la justice.

                  Commentaire


                  • #10
                    miss taq vaylit

                    Envoyé par miss taqvaylit
                    E3b2: je m appelle Yelli (en kabyle veut dire ma fille)
                    J1: moi je m appelle dahdouh, juge Dahdouh serviteur du ROI, pour etre plus precis.

                    Il faut a tout prix donner a E3b2 ce que l on a permis a J1 avant qu il ne soit trop tard.

                    C est quoi un Basri? un E3b2 qui s est entremele' dans son J1. Et depuis, il a perdu son ame....

                    Mmis... pour Fils de (au lieu de Yellis, pour fille de.)
                    je parie en fait que le Juge Dahdouh est un E3b2 qui a été J-arabetisé a outrance avec des rayons X qui lui ont modifié le génome.

                    Commentaire


                    • #11
                      j'ai connu un marocain (un voisin de quartier) un berbère, hé ben il aimait pas les berbères, pourtant lui-même l'est, j'ai jamais su pourquoi ça !

                      Commentaire


                      • #12
                        marocain

                        les marocains ont en effet un vrai probleme avec leur origine amazighe il suffit de voir comment certains envisagent difficilement avec horreur pouvoir avoir des ancetres amazighes (en dépit des récentes révélations de la génétique).
                        Le pouvoir judiciaire marocain a encore des réflexes qui datent de l'époque médiévale, je pense que le roi s'il veut réformer son pays a interet a commencé par une réforme profonde de la justice.
                        p etre le gouvernement, mais les marocains, je ne crois pas.
                        tout le monde connait tres bien ses origines, dailleurs, la majorité ecrasante est berbere.

                        peux tu nous parler de ces etudes genetiques stp

                        Commentaire

                        Chargement...
                        X