Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Makhzen ignore les zones d’un exercice militaire qui aura lieu chez lui.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le Makhzen ignore les zones d’un exercice militaire qui aura lieu chez lui.

    AlgeriePatriotique.
    juin 2, 2021

    Par Mohamed K. – Douche froide pour les Marocains qui espéraient faire avaler la pilule d’une intégration de deux territoires sahraouis dans l’exercice militaire conjoint avec l’armée américaine, prévu bientôt au Maroc. «Même les plus hautes autorités politiques du pays ignorent les plans de cette manœuvre dont Rabat affirme qu’elle sera la plus grande jamais menée, tant les soldats marocains semblent ne constituer que des cibles vivantes pour les Yankees», ironisent des sources en Algérie, après que le Pentagone a définitivement démenti que l’opération soit élargie aux zones de Tan Tan, Dakhla et Mahbes, au plus près de la frontière algérienne.

    Le Premier ministre marocain, l’islamiste Saâd-Eddine El-Othmani, s’est empressé de retirer son annonce hâtive de son compte Twitter. Preuve que les Américains communiquent les détails de la manœuvre au compte-gouttes et que l’état-major de l’armée marocaine est tenu à l’écart des décisions dans cet exercice qui verra la participation de quelque 8 000 soldats. La première à faire cette fausse annonce fut l’agence de presse espagnole EFE, sans doute manipulée par des sources marocaines, d’autant que la presse du Makhzen confirmait l’information. Dans le même temps, le média russe Sputnik nous apprenait qu’une réunion venait de se tenir à Abu Dhabi entre des officiers de haut rang marocains et émiratis. La délégation militaire marocaine était conduite par le ministre chargé de l’Administration de la Défense, Abdellatif Loudiyi, et les discussions avaient été présidées, côté émirati, par le chef d’état-major de l’armée, Hamad Mohammed Thani Al-Rumaithi.

    Les officiers des forces armées marocaines se sont réunis avec leurs homologues américains à Agadir pour «finaliser les derniers préparatifs de l’exercice militaire African Lion 2021», prévu ce mois de juin. Le régime marocain s’enorgueillissait de ce que la manœuvre conjointe «consolide la reconnaissance par les Etats-Unis de la marocanité du Sahara [Occidental]». Washington vient de balayer d’un revers de main ces allégations aggravées par une menace, à peine voilée, à l’endroit de l’Algérie à laquelle cet exercice terrestre et aérien «est destiné» aux fins de «simuler une riposte à une attaque d’une force soutenue par un autre pays, dans la région de Mahbes, située près de Tindouf».

    «Les Marocains chantent victoire trop tôt. Ils croient pouvoir substituer au droit international une décision politique. Les décisions politiques de trois Etats coloniaux, Maroc, Israël et Etats-Unis, qui colonisent le Sahara Occidental, la Palestine ainsi que l’Irak et l’Afghanistan ne produisent aucun effet juridique sur la nature du conflit entre la RASD et le Maroc et dont le règlement relève toujours de la commission de décolonisation de l’ONU», commentait l’expert en géostratégie algérien Bachir Medjahed, ex-conseiller à la Présidence de la République.

    Le Maroc a tenté de détourner l’objectif réel de la manœuvre conjointe, en faisant dire au commandant de l’Africom qu’elle serait dirigée contre l’Algérie, alors que les Etats-Unis inscrivaient leur action, dès le départ, dans la lutte contre la menace islamiste, sachant que la coopération avec l’Algérie dans ce domaine est régulièrement louée par Washington, qui considère l’armée algérienne comme le véritable rempart contre les groupes islamistes armés qui infestent la région du Sahel.


    Le traité de Fès, nommé traité conclu entre la France et le Maroc le 30 mars 1912, pour l'organisation du protectorat français dans l'Empire chérifien,

  • #2
    Il faut que le makhzen prend ses précautions pour éviter le scénario bulgare et pour éviter de voir des soldats américains dans le palais royal










    Commentaire


    • #3
      les Etats-Unis inscrivaient leur action, dès le départ, dans la lutte contre la menace islamiste,
      Algérie patriotique parle vrai, les usa viennent de mettre la tête d'un algérien à prix, il s'agit du chef d'aqmi, l'algerien abu obeida.

      Commentaire


      • #4
        Il y a une photo ou les soldats marocains me semblent sous l'effet de la marijuana. Beaux les américains veulent les aider mais ils n'arrivent pas a les instruire.
        Le traité de Fès, nommé traité conclu entre la France et le Maroc le 30 mars 1912, pour l'organisation du protectorat français dans l'Empire chérifien,

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par El_Hour1 Voir le message
          AlgeriePatriotique.
          juin 2, 2021

          Par Mohamed K. – Douche froide pour les Marocains qui espéraient faire avaler la pilule d’une intégration de deux territoires sahraouis dans l’exercice militaire conjoint avec l’armée américaine, prévu bientôt au Maroc. «Même les plus hautes autorités politiques du pays ignorent les plans de cette manœuvre dont Rabat affirme qu’elle sera la plus grande jamais menée, tant les soldats marocains semblent ne constituer que des cibles vivantes pour les Yankees», ironisent des sources en Algérie, après que le Pentagone a définitivement démenti que l’opération soit élargie aux zones de Tan Tan, Dakhla et Mahbes, au plus près de la frontière algérienne.

          Le Premier ministre marocain, l’islamiste Saâd-Eddine El-Othmani, s’est empressé de retirer son annonce hâtive de son compte Twitter. Preuve que les Américains communiquent les détails de la manœuvre au compte-gouttes et que l’état-major de l’armée marocaine est tenu à l’écart des décisions dans cet exercice qui verra la participation de quelque 8 000 soldats. La première à faire cette fausse annonce fut l’agence de presse espagnole EFE, sans doute manipulée par des sources marocaines, d’autant que la presse du Makhzen confirmait l’information. Dans le même temps, le média russe Sputnik nous apprenait qu’une réunion venait de se tenir à Abu Dhabi entre des officiers de haut rang marocains et émiratis. La délégation militaire marocaine était conduite par le ministre chargé de l’Administration de la Défense, Abdellatif Loudiyi, et les discussions avaient été présidées, côté émirati, par le chef d’état-major de l’armée, Hamad Mohammed Thani Al-Rumaithi.

          Les officiers des forces armées marocaines se sont réunis avec leurs homologues américains à Agadir pour «finaliser les derniers préparatifs de l’exercice militaire African Lion 2021», prévu ce mois de juin. Le régime marocain s’enorgueillissait de ce que la manœuvre conjointe «consolide la reconnaissance par les Etats-Unis de la marocanité du Sahara [Occidental]». Washington vient de balayer d’un revers de main ces allégations aggravées par une menace, à peine voilée, à l’endroit de l’Algérie à laquelle cet exercice terrestre et aérien «est destiné» aux fins de «simuler une riposte à une attaque d’une force soutenue par un autre pays, dans la région de Mahbes, située près de Tindouf».

          «Les Marocains chantent victoire trop tôt. Ils croient pouvoir substituer au droit international une décision politique. Les décisions politiques de trois Etats coloniaux, Maroc, Israël et Etats-Unis, qui colonisent le Sahara Occidental, la Palestine ainsi que l’Irak et l’Afghanistan ne produisent aucun effet juridique sur la nature du conflit entre la RASD et le Maroc et dont le règlement relève toujours de la commission de décolonisation de l’ONU», commentait l’expert en géostratégie algérien Bachir Medjahed, ex-conseiller à la Présidence de la République.

          Le Maroc a tenté de détourner l’objectif réel de la manœuvre conjointe, en faisant dire au commandant de l’Africom qu’elle serait dirigée contre l’Algérie, alors que les Etats-Unis inscrivaient leur action, dès le départ, dans la lutte contre la menace islamiste, sachant que la coopération avec l’Algérie dans ce domaine est régulièrement louée par Washington, qui considère l’armée algérienne comme le véritable rempart contre les groupes islamistes armés qui infestent la région du Sahel.

          C'est bien pour cela que nous ne voulons pas d'une "démocratie" totale sans éducation.
          El Otmani c'est celui qui a signé l'accord tri partite (sous les ordres du roi d'accord)
          El Otmani c'est celui qui il y a 10 jours a salué le Hamas et le Djihad Islamique
          El Otmani c'est celui qui il y a 5 jours s'est félicité de la reconaissance américaine ... alors qu'une semaine plutôt il soutenait le hamas en oubliant que l'accord tripartite de cette recoanissance comprend 3 clauses
          Bref un clown
          Heureusement que ce n'est pas lui le chef des armées

          Commentaire


          • #6
            Quelle est la source ? AlgériePathétique?

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par El-Magico Voir le message
              Il faut que le makhzen prend ses précautions pour éviter le scénario bulgare et pour éviter de voir des soldats américains dans le palais royal









              Non je vous explique, ça c'est une répète générale des FAR pour aller Kidnapper Tebboune et son chien et les ramener au Maroc pour un procès.

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Baalad Voir le message

                C'est bien pour cela que nous ne voulons pas d'une "démocratie" totale sans éducation.
                El Otmani c'est celui qui a signé l'accord tri partite (sous les ordres du roi d'accord)
                El Otmani c'est celui qui il y a 10 jours a salué le Hamas et le Djihad Islamique
                El Otmani c'est celui qui il y a 5 jours s'est félicité de la reconaissance américaine ... alors qu'une semaine plutôt il soutenait le hamas en oubliant que l'accord tripartite de cette recoanissance comprend 3 clauses
                Bref un clown
                Heureusement que ce n'est pas lui le chef des armées
                L'extra-terrestre docteur Saad Dine El Otmani

                - 05/04/ 2017 a ce jour: Chef du gouvernement du Maroc

                - 02/01/2012 – 10/10/2013: Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération

                - Président du Conseil national du Parti de la justice et du développement

                - Secrétaire général du Parti de la justice et du développement

                - 07/09/2007 – 25/11/2011 : Député au parlement du Maroc

                - 14/11/1997 – 27/08/2002 : Député au parlement du Maroc

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par Anzoul Voir le message
                  Algérie patriotique parle vrai, les usa viennent de mettre la tête d'un algérien à prix, il s'agit du chef d'aqmi, l'algerien abu obeida.
                  Ya anzoul vous saviez pas que le terroriste Abu Obeida est le patron d'El-Qaïda depuis longtemps. Malheureusement il est de Annaba.
                  Vous devez m'envoyer 5 euros pour l'information !
                  Le traité de Fès, nommé traité conclu entre la France et le Maroc le 30 mars 1912, pour l'organisation du protectorat français dans l'Empire chérifien,

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par AMOKRANE15100 Voir le message
                    L'extra-terrestre docteur Saad Dine El Otmani

                    - 05/04/ 2017 a ce jour: Chef du gouvernement du Maroc

                    - 02/01/2012 – 10/10/2013: Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération

                    - Président du Conseil national du Parti de la justice et du développement

                    - Secrétaire général du Parti de la justice et du développement

                    - 07/09/2007 – 25/11/2011 : Député au parlement du Maroc

                    - 14/11/1997 – 27/08/2002 : Député au parlement du Maroc
                    Si il est docteur je suis pape.

                    En tant que Marocain si j'ai bien honte de quelqu'un c'est de ce clown et de son parti
                    ​​​​​​

                    Commentaire


                    • #11
                      Mettez vos doléances contre l'AFRICOM dans une valise et venez leur livrer. C'est juste 5 km, Il sont actuellement aux frontieres avec l'Algérie
                      "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

                      Commentaire


                      • #12
                        Il y a une photo ou les soldats marocains me semblent sous l'effet de la marijuana. Beaux les américains veulent les aider mais ils n'arrivent pas a les instruire.
                        tiens une vidéo min 3:38 ou ton chengriha fait son caniche avec son maitre français:



                        une armée madloula qui ne sait que tuer de l'algérien et défendre les harkis lacostiste....

                        Commentaire


                        • #13
                          si vous croyez vous et vos journaleux que Saâd-Eddine El-Othmani fait partie du makhzen, c'est la preuve qu'on a des bourricots en face et je peux que saluer le makhzen pour sa reussite de redevenir furtif

                          Commentaire


                          • #14
                            Je suis navré mais dans ce cas quel est le rôle de Saâd-Eddine El-Othmani?
                            Le traité de Fès, nommé traité conclu entre la France et le Maroc le 30 mars 1912, pour l'organisation du protectorat français dans l'Empire chérifien,

                            Commentaire

                            Chargement...
                            X