Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La RASD, un cas unique au monde?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La RASD, un cas unique au monde?

    Sinon comment justifier qu'avec seules les parcelles libérées au Sahara Occidental occupée, elle (RASD) puisse être membre fondateur de l'Union Africaine ainsi qu'adhérante à la Convention de Genève?

    L'histoire raconte que seul le FNL algérien avait acquis un tel statut de reconnaissance international, mais le Polisario ne fait-il pas mieux?

    Et qui plus est que davantage de pays reconnaissent la RASD que de pays reconnaissent Taïwan... pourtant moins pauvre que le Maroc!

    Question?
    Dernière modification par rago, 22 octobre 2022, 17h13.

  • #2
    Cas unique dans le monde dans le sens ou grâce à la RASD rago a un travail dans la propagande et les services secret algérien.

    C'est bien rago. Au moins tu n'es pas ingrat. Tu est reconnaissant envers la main qui te nourrit

    Commentaire


    • #3
      Parenthèse ouverte afin de faire empathie d'égard au peuple marocain:

      Peut-on vraiment se fier au CESE marocain attestant que 48,9% de Marocains souffrent de troubles psychiques?

      Commentaire


      • #4
        La contrainte faite à la dictature marocaine à devoir siéger au côté de la RASD au sein de l'Union africaine lui fut traumatisante. En effet, c'est pour cause de s'éviter un tel affront que la dictature alaouite avait quitté l'ex- Organisation de l'Union africaine (OUA) en 1984 après deux (2) ans de présence aux côtés de la RASD, pour finir d'être exclue (cas unique dans la annales de l'UA) de l'UA en 1986 pour non-paiement de sa contribution à titre de membre de l'UA.

        Mais le peuple marocain connaît ce pan de l'histoire? Pas sûr?

        Commentaire


        • #5
          c'est vrai qu'ils sont exceptionnels, les Sahraouiate et les Sahraoui... Un peuple si peu nombreux avec presqu'aucune ressource mais qui parvient à imposer, 50 ans durant, la dragée haute à l'occupant marocain et qui finira, sans l'ombre d'un doute, par le bouter dehors.

          Commentaire


          • #6
            Effectivement! Et qui plus est le serment somptueux: " Nous préférons de pas avoir de patrie que d’être Marocains ". En l'espèce la clause parodiant que la nationalité marocaine ne s'acquiert ni ne se perd n'a pas cours puisque les Sahraouis, preuve à l'appui, n'ont jamais été Marocains.

            Commentaire

            Chargement...
            X