Annonce

Réduire
Aucune annonce.

France-Maroc: pourquoi cette brouille?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • France-Maroc: pourquoi cette brouille?

    La presse marocaine ne cesse de critiquer le parrain du Maroc qu'est la France pour des raisons souvent puériles. Incontestablement c'est le réchauffement entre l'Hexagone et l'Algérie qui déplaît à la dictature alaouite, ce d'autant plus que le Maroc est toujours colonisé par l'Hexagne (indépendance dans l'interdépendance).

    Donc, l'affaire des restrictions des visas aux Marocains n'est qu'un alibi car ces restrictions datent 2021 déjà et la dictature alaouite ne s'ent était pas plainte à l'époque.

    - En fait la question que tout le monde se pose et à laquelle peu de gens ont une réponse est la suivante : Quels impacts les deux dernières visites françaises à Alger, celle du président Emmanuel Macron et celle de sa première ministre, Elisabeth Borne accompagnée de la moitié du gouvernement français, pourraient avoir sur la position française au sein des nations unies sur l’affaire du Sahara-

    Hespress. ma

  • #2
    macron a pas aimer que les service secret marocain envoie un dossier a Donald Trump sur sa vie privée

    partouze homosexuelle a Élysée

    Commentaire


    • #3
      Macron se rendra-t-il en fin octobre au Maroc comme il l'avait promis?

      Divorce à la française - Algerie-dz.com

      Commentaire


      • #4
        La presse à chiotte marocaine doit avoir un ennemi ou deux en permanence. Son vocabulaire est limité aux insultes et dénigrement.

        Sinon, Macron n'a pas du tout gobé que des ticouners l'espionnent. Il va les faire payer très chèrement et puis il préfère de très loin avoir de bons liens avec l'Algérie qui est fichtrement plus intéressante,

        Commentaire


        • #5
          En quoi plus intéressante ?

          Commentaire


          • #6
            Macron dirait mohamed 6 a toujours était reçu comme un ami et un frère mais l'hypocrite sournois ce félon avait fait piraté mon téléphone pour m' espionner.

            Commentaire


            • #7
              Je trouve que le requisitionnement du carburant marocain par Total en direction de la France était vraiment un coup pourri dans les règles de l'art.

              Je trouve même que c'est raciste.
              ​​​​​​
              J'aime surfer sur la vague du chaos.

              Commentaire


              • #8
                Relevons que les deux pays n'ont plus d'ambassadeurs tant à Rabat qu'à Paris.

                Une autre question: pourquoi la dictature marocaine se fâche avec autant de pays? Même avec son frère tunisien!

                - Kaïs Saied | L’homme qui nous a tous leurrés…
                (...).
                Aux pays du Maghreb également, il inspirait confiance… Et notamment au Maroc, qui n’a pas hésité à multiplier à son égard les gestes d’amitié et de solidarité.

                Mais il n’a pas fallu plus d’un an pour que le vernis saute et que l’image de l’homme irréprochable que le monde lui prêtait vole en éclats, laissant les Tunisiens d’abord, les autres ensuite, sans voix devant sa maîtrise du leurre.

                Leurré le Maroc, qui ne s’attendait nullement aux coups de poignards que Kaïs Saïed a traitreusement assénés à sa Cause sacrée, celle de tous les Marocains… Lui, dont il n’était attendu qu’une simple neutralité, dans la continuité de ce que la Tunisie avait toujours veillé à préserver…

                Enfin, leurré le Maghreb, qui voit apparaître en son sein un nouveau facteur de division, comme s’il n’y en avait pas déjà assez avec l’obsession morbide du Régime algérien à l’égard du Maroc, ou encore les guerres intestines en Libye… Toutes ces pierres dans l’engrenage qui empêchent les Peuples de construire un Maghreb uni, comme ils en rêvent depuis plusieurs générations.

                Le Reporter.ma

                Commentaire


                • #9
                  La dictature marocaine est fâchée contre la France du fait que cette dernière ne reconnaît pas la perfidie de la marocanité du Sahara Occidental, sinon elle devrait aussi admettre que les territoires palestiniens occupés par Israël sont israéliens.

                  En outre, aucun pays d'Europe ne peut reconnaître la pseudo-marocanité du Sahara Occidental puisque ni l'Union européenne (UE) ni la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) ne reconnaissent ce mensonge de cette marocanité du Sahara Occidental. Pour l'UE et la CJUE les territoires palestiniens annexés par le sosie marocain qu'est Israël ne sont non plus pas israélien.

                  Sinon, pourquoi ces deux cas absolument semblables connaîtraient des sorts différents?

                  - Dès son retour d’Algérie, Emmanuelle Macron avait annoncé son intention de se rendre au Maroc fin octobre. Ce fut d’une manière tellement nonchalante et si peu diplomate qu’elle ne fut pas suivie d’effets. Si visite il y aura , ça ne sera certainement pas fin octobre comme cela avait été annoncé de manière presque cavalière et ça sera un projet diplomatique lourdement préparé de part et d’autre, pour crever tous les abcès et remettre les relations entre Marocains et Français sur des rails plus solides.
                  (...).
                  Il est vrai que depuis sa mise sur la table des négociations en 2007, la France a toujours défendu l’option de l’autonomie proposée par le Maroc, mais elle n’est pas allée jusqu’à la considérer comme LA solution sérieuse et crédible pour régler ce conflit du Sahara. Ce qui en langue diplomatique équivaudrait à reconnaitre, de facto, la souveraineté du Maroc sur ses provinces sahariennes.

                  L’heure de vérité française sur le Maroc a donc sonné. Sauf à penser l’inimaginable scénario d’une rupture longue et coûteuse entre les deux pays que tant de précieux liens, humains, économiques et historiques relient, il est fort à parier que la Real politique entre deux inséparables alliés finira par triompher.

                  Hespress.ma

                  Commentaire


                  • #10
                    En tous les cas, la dictature marocaine doit cesser à mendier des visas à la France car c'est l'inverse qui va se produire. Darmanin entend même durcir encore la position française en expulsant les délinquants maghrébins condamnés dans leur pays sans qu'ils aient purgé leur condamnation. En bref abolition de la double peine.

                    En outre tant que la dictature alaouite n'aura pas récupérer les milliers de gosses marocains errant en France, elle (dictature marocaine) peut prier comme elle le fait pour la pluie!

                    - Emmanuel Macron, avide de réaliser des performances dans la réconciliation mémorielle avec l’Algérie, ne doit pas laisser dépérir une relation aussi stratégique avec un pays aussi incontournable que le Maroc. C’est en tout la nature des vœux et des interrogations qui dominent aussi bien à Paris qu’a Rabat.

                    Ibidem

                    Commentaire


                    • #11
                      Relevons que la dictature marocaine passe aisément à critiquer sans aucun argument tangible soit-il. Il n'y a pas si longtemps c'était le Pérou et la Colombie qui faisaient l'objet d'attaques acerbes par la dictature alaouite et d'un seul coup ces attaques puériles se sont tues.

                      - Pourquoi le Maroc a-t-il annulé 50 mille tonnes d’engrais promis au Pérou ?

                      Quant à l’annulation par le Maroc de 50 mille tonnes d’engrais promis au Pérou, suite à sa reconnaissance de la «RASD», César Landa a indiqué que l’opération n’était que l’œuvre d’un seul fonctionnaire péruvien, ajoutant que son homologue marocain n’a pas confirmé l’envoi.

                      Commentaire


                      • #12
                        l n'y a pas si longtemps c'était le Pérou et la Colombie qui faisaient l'objet d'attaques acerbes par la dictature alaouite et d'un seul coup ces attaques puériles se sont tues
                        Des chiens enragés, ca sait pas vivre sans s'en prendre à d'autre.
                        Je défie quiconque de nous donner une semaine de l'année 22 qui achève sans que la presse à chiotte du Maroc ne s'en prenne à un pays tiers.

                        Commentaire


                        • #13
                          @Bachi: il faudrait être hautement téméraire pour prendre votre pari.

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X